Le Fonds saoudien pour le Développement et ses Partenaires Régionaux participent à l’inauguration du Barrage de Samendeni aux côtés du Gouvernement du Burkina Faso

  • 250 000 agriculteurs et résidents bénéficieront d’améliorations majeures en termes d’irrigation et aménagement des terres

OUAGADOUGOU, Burkina Faso--()--En tant que contributeur clé au projet, une délégation du Fonds saoudien pour le Développement (FSD) a participé aux côtés de Roch Marc Christian Kaboré, Président du Burkina Faso et les organisations donatrices régionales à l’inauguration officielle du nouveau barrage de Samendeni, dont le coût de réalisation s’élève à 130 millions de dollars.

Situé dans la vallée de Samendeni, à 350 km de la capitale, le nouveau barrage renforcera la sécurité alimentaire et la production agricole dans la région affectée par une sècheresse extrême. Environ 250 000 agriculteurs et résidents bénéficieront de ce barrage, financé par le FSD et autres institutions financières arabes et africaines, grâce à l'irrigation et l’aménagement de plus de 1 500 hectares de nouvelles terres agricoles, qui augmenteront à 23 000 hectares dans les dernières phases de ce projet de développement intégral. Le barrage facilitera également l'accès à une énergie verte et abordable grâce à une centrale hydroélectrique qui produira 2,6 MW d'électricité, au bénéfice des habitants de la région.

Dans son discours lors de l’inauguration, M. Mohammed Al Jenaidel, conseiller principal auprès du FSD a déclaré : « Nous sommes fiers d'avoir contribué à un projet qui aidera à éliminer la pauvreté et à changer de manière positive la vie des habitants au Burkina Faso, un pays dans lequel nous sommes engagés depuis l’année 1975. Venant nous-mêmes d’une terre couverte de déserts, nous mesurons l’importance de l'eau comme étant une ressource naturelle vitale et nous nous engageons à soutenir les projets qui ont pour but de mieux gérer l’eau dans des régions mondiales qui souffrent de sècheresse extrême. »

Au cours de sa visite au Burkina Faso, la délégation du FSD assistera également à la cérémonie d'inauguration du nouvel hôpital régional de Manga, qui dispose d'une capacité de 200 lits, et qui, tout comme le barrage de Samendeni, est partiellement financé par le FSD. Les travaux de construction de l'hôpital ont débuté le 1er décembre et, une fois achevé, il sera le premier établissement de soins de santé primaires dans la région.

Le Fonds saoudien pour le Développement (FSD) est l’un des plus grands contributeurs au développement durable en Afrique de l’Ouest, favorisant la stabilité et la prospérité dans la région du Sahel depuis 1975. Le FSD a apporté une assistance financière et technique à 12 projets de développement rural et d’infrastructures au Burkina Faso, conformément au plan Vision 2030 du Royaume et ses objectifs de renforcer la prospérité et fournir un soutien socio-économique aux pays en développement dans la région.

*Source: AETOSWire

Contacts

Nizar Hariz, +966558874438
nizar.hariz@ws-mena.com

Contacts

Nizar Hariz, +966558874438
nizar.hariz@ws-mena.com