Rémy Cointreau : Résultats du premier semestre 2019-20

(avril 2019 – septembre 2019)

Résultat Opérationnel Courant en belle croissance pour les Marques du Groupe
Poursuite des investissements stratégiques
Objectifs moyen terme inchangés

PARIS--()--Regulatory News:

A fin septembre 2019, le chiffre d'affaires de Rémy Cointreau (Paris:RCO) s’élève à 523,9 millions d'euros, quasi-stable en publié (-0.6%) et en repli de 3.6% en organique (à devises et périmètre constants).

Le Résultat Opérationnel Courant (ROC) du groupe est stable à 138,3 M€ : la belle croissance du ROC des Marques du Groupe (+5,5%) a été compensée par une baisse de 3,3 M€ du ROC des Marques Partenaires (liée au désengagement volontaire de certains contrats) et par la volatilité habituelle des Frais de Holding (en hausse de 4,3 M€).

Ainsi, la marge opérationnelle courante atteint 26,4% à fin septembre, en hausse de 0,2 point. Alors que la stratégie de montée en gamme s’est une nouvelle fois traduite par une hausse significative de la marge brute (+4,0 points), celle-ci a été réinvestie en dépenses de communication stratégiques (+13,3%) et en Frais de Holding. Les effets devises ont été favorables sur la période (+6,5 M€).

Hors éléments non-récurrents, le résultat net part du groupe s’établit à 84,6 M€, en repli de 5,6%.

Chiffres clés

Millions d’euros (M€)

au 30/9/19

au 30/9/18

Variation

 

Publié

Publié

Publiée

Organique*

Chiffre d'affaires

523,9

527,0

(0,6%)

(3,6%)

Résultat Opérationnel Courant – Marques du Groupe

147,9

140,2

+5,5%

+0,8%

Résultat Opérationnel Courant - Groupe

138,3

138,2

+0,0%

(4,7%)

Marge opérationnelle courante

26,4%

26,2%

+0,2pt

-0,3pt

Résultat net part du groupe

90,5

87,5

+3,5%

+0,8%

Marge nette part du groupe

17,3%

16,6%

+0,7pt

+0,7pt

Résultat net hors HNR

84,6

89,6

(5,6%)

(8,2%)

Marge nette HNR

16,2%

17,0%

-0,8pt

-0,8pt

BPA part du groupe (€)

1,82

1,75

+4,1%

+1,3%

BPA hors éléments non récurrents (€)

1,70

1,79

(5,0%)

(7,7%)

Ratio dette nette /EBITDA

1,39

1,21

+0,18pt

-

Résultat Opérationnel Courant par division

Millions d’euros (M€)

au 30/09/2019

au 30/09/2018

Variation

 

Publié

Publié

Publiée

Organique*

Maison Rémy Martin

126,9

119,5

+6,2%

+0,9%

Marge %

33,4%

33,2%

+0,2pt

-0,4pt

Liqueurs & Spiritueux

21,0

20,6

+1,6%

+0,3%

Marge %

16,0%

16,9%

-0,9pt

-0,7pt

S/total Marques du Groupe

147,9

140,2

+5,5%

+0,8%

Marge %

29,0%

29,1%

-0,1pt

-0,6pt

Marques Partenaires

(0,6)

2,8

(121,0%)

(119,6%)

Marge %

-4,5%

6,1%

-

-

Frais holding

(9,0)

(4,7)

+92,4%

+91,9%

Total

138,3

138,2

+0,0%

(4,7%)

Marge %

26,4%

26,2%

+0,2pt

-0,3pt

La Maison Rémy Martin

La Maison Rémy Martin poursuit sa croissance au 1er semestre (+2,1% en organique). La dynamique de nos marques de cognac reste excellente en Chine, mais elle est modérée par la chute du tourisme à Hong Kong et une reconstitution des stocks plus lente que prévue chez les détaillants aux Etats-Unis. La stratégie globale de montée en gamme a continué de porter ses fruits sur la période : la croissance organique de 2,1% se décompose en un repli des volumes de 5,0% et une contribution positive des effets mix/prix pour +7,1%.

Le Résultat Opérationnel Courant atteint 126,9 M€, en croissance de 6,2% et la marge opérationnelle courante s’établit à 33,4%, en croissance de 0,2 point. Celle-ci s’explique par une nouvelle augmentation significative des investissements en communication (+9,8%) en amont du lancement de la nouvelle campagne globale de communication de la marque Rémy Martin : « Team up for excellence ».

Liqueurs & Spiritueux

La division Liqueurs & Spiritueux est en belle croissance au 1er semestre (+4,9% en organique), portée par la plupart de ses marques, et en particulier par la Maison Cointreau dont le succès de la campagne « The Art of the Mix » se poursuit aux Etats-Unis.

Le Résultat Opérationnel Courant s’élève à 21,0 M€, en progression de 1,6%. L’augmentation significative des investissements en communication (+18,3%) visant à renforcer la notoriété et à accélérer l’internationalisation des marques de la division s’est ainsi traduite par un recul de 0,9 point sur la marge opérationnelle courante, qui s’établit à 16,0% sur la période.

Marques Partenaires

Le repli des ventes de Marques Partenaires s’accélère cette année (-71,4% en organique), avec le désengagement d’importants contrats de distribution en République Tchèque, en Slovaquie et aux Etats-Unis. Ajustées de ces fins de contrats, les ventes des Marques Partenaires sont en repli organique de 2,8% sur la période, conséquence d’une faiblesse persistante de la Belgique.

Par conséquent, le Résultat Opérationnel Courant est une perte de 0,6 M€, contre un gain de 2,8 M€ au 30 septembre 2018.

Résultats consolidés

Le Résultat Opérationnel Courant (ROC) s’élève à 138,3 M€, stable en publié et en repli organique de 4,7%. La belle performance du Résultat Opérationnel Courant des Marques du Groupe, en croissance de 5,5% à 147,9 M€ (+0,8% en organique), a été compensée par la stratégie de désengagement des contrats de Marques Partenaires et la hausse des frais de holding. Cette dernière s’explique par la non-récurrence d’une reprise de provision qui avait diminué ponctuellement les frais de holding au 1er semestre 2018-19, et par des coûts relatifs aux changements d’organisation annoncés récemment.

Le ROC a bénéficié d’effets de change favorables sur le semestre à hauteur de 6,5 M€ : le cours moyen de conversion euro-dollar s’est amélioré (1,12 contre 1,18 au 30 septembre 2018) et le cours moyen d’encaissement (lié à la politique de couverture du groupe) s’est élevé à 1,16 sur la période, contre 1,19 au 30 septembre 2018.

Ainsi, la marge opérationnelle courante est en légère progression de 0,2 point à 26,4% sur le 1er semestre (-0,3 point en organique).

Le résultat opérationnel s’élève à 137,7 M€, après inclusion d’une charge nette opérationnelle de 0,6 M€.

Le résultat financier est une charge nette de 14,4 M€ sur la période, en baisse de 2,3 M€. Celle-ci s’explique par une baisse du coût de l’endettement financier brut et par la non-récurrence de la charge de 5,2M€, liée au remboursement anticipé du prêt vendeur par le groupe EPI, enregistrée au 1er semestre 2018-19. Inversement, le résultat de change (résultats de change sur les flux futurs) est une charge de 2,4 M€ contre un produit de 0,6 M€ au 30 septembre 2018.

La charge d’impôt s’élève à 39,1 M€, soit un taux effectif de 31,7% (taux identique hors éléments non-récurrents), en hausse par rapport au taux de septembre 2018 (29,2% en publié et 29,3% hors éléments non récurrents), conséquence de la répartition géographique des résultats.

Après prise en compte du produit net de cession des filiales de République Tchèque et Slovaquie (6,3 M€), le résultat net part du groupe s’établit à 90,5 M€, en croissance de 3,5%. La marge nette du groupe s’élève ainsi à 17,3% (+0,7pt).

Hors éléments non récurrents, le résultat net part du groupe ressort à 84,6 M€, en baisse de 5,6%, et la marge nette s’établit à 16,2% (en repli de 0,8pt).

Hors éléments non récurrents, le résultat net par action s’élève à 1,70€, en repli de 5,0%.

La dette nette s’établit à 458,9 M€ (pic saisonnier du besoin en fond de roulement), en hausse de 115,6 M€ par rapport à mars 2019 et de 127,2 M€ par rapport à son niveau de septembre 2018. Ceci s’explique essentiellement par la hausse des décaissements liés au paiement du dividende. Pour rappel, un dividende exceptionnel de 1,00€ a été attribué aux actionnaires à l’assemblée générale de juillet 2019 (en plus du dividende ordinaire de 1,65€) et l’intégralité de ces versements a été payée en numéraire cette année, alors que 89% des droits avaient été exercés en faveur d’un paiement en actions au cours du 1er semestre 2018-19.

Ainsi, le ratio bancaire « dette nette/EBITDA » s’établit à 1,39 contre 1,21 à fin septembre 2018.

Evènement post-clôture

Le 26 novembre 2019, comme précédemment annoncé, le conseil d’administration a nommé Eric Vallat en qualité de Directeur Général du groupe Rémy Cointreau, à compter du 1er décembre 2019, pour une durée de 3 ans.

Perspectives annuelles et moyen terme

Au terme de ce premier semestre et dans le cadre géopolitique actuel, Rémy Cointreau anticipe une légère croissance organique du ROC des Marques du Groupe et une stabilité de son Résultat Opérationnel Courant pour l’année fiscale 2019-20. Pour rappel, l’année intègrera la fin de contrats de distribution de marques partenaires (en République Tchèque, Slovaquie et Etats-Unis) dont l’impact est estimé à 56 M€ sur le chiffre d’affaires et à 5 M€ sur le Résultat Opérationnel Courant.

Les objectifs moyen terme du groupe sont inchangés : Rémy Cointreau a l’ambition de devenir le leader mondial des spiritueux d’exception. Cela se traduira notamment par la réalisation de 60 à 65% de son chiffre d’affaires grâce à des spiritueux d’exception (prix de vente supérieur à USD50). Le groupe anticipe également que sa Marge Opérationnelle Courante continuera de bénéficier de sa stratégie de valeur, tout en continuant à investir significativement derrière les marques et le réseau de distribution du groupe. L’objectif de Rémy Cointreau est ainsi de construire un modèle d’entreprise toujours plus pérenne, résilient et rentable.

ANNEXES

Chiffre d’affaires et Résultat Opérationnel Courant par division

Millions d’euros (M€)

au 30/09/19

au 30/09/18

Variation

 

Publié

Organique*

Publié

Publiée

Organique*

 

A

B

C

A/C-1

B/C-1

Chiffre d’affaires

 

 

 

 

 

Maison Rémy Martin

379,6

367,2

359,6

5,6%

2,1%

Liqueurs & Spiritueux

131,2

128,0

121,9

7,6%

4,9%

S/total Marques du Groupe

510,8

495,1

481,5

6,1%

2,8%

Marques Partenaires

13,1

13,0

45,5

(71,2%)

(71,4%)

Total

523,9

508,1

527,0

(0,6%)

(3,6%)

Résultat Opérationnel Courant

 

 

 

Maison Rémy Martin

126,9

120,6

119,5

+6,2%

+0,9%

Marge %

33,4%

32,8%

33,2%

+0,2pt

-0,4pt

Liqueurs & Spiritueux

21,0

20,7

20,6

+1,6%

+0,3%

Marge %

16,0%

16,2%

16,9%

-0,9pt

-0,7pt

S/total Marques du Groupe

147,9

141,3

140,2

+5,5%

+0,8%

Marge %

29,0%

28,5%

29,1%

-0,1pt

-0,6pt

Marques Partenaires

(0,6)

(0,6)

2,8

(121,0%)

(119,6%)

Marge %

-4,5%

-4,2%

6,1%

-

-

Frais holding

(9,0)

(9,0)

(4,7)

+92,4%

+91,9%

Total

138,3

131,7

138,2

+0,0%

(4,7%)

Marge %

26,4%

25,9%

26,2%

+0,2pt

-0,3pt

Compte de résultat synthétique

Millions d’euros (M€)

au 30/09/19

au 30/09/18

Variation

 

Publié

Organique*

Publié

Publiée

Organique*

 

A

B

C

A/C-1

B/C-1

Chiffre d'affaires (CA)

523,9

508,1

527,0

-0,6%

-3,6%

Marge brute

348,3

337,4

329,1

+5,8%

+2,5%

MB/CA

66,5%

66,4%

62,5%

+4,0pts

+3,9pts

Résultat Opérationnel Courant

138,3

131,7

138,2

+0,0%

(4,7%)

ROC/CA

26,4%

25,9%

26,2%

+0,2pt

-0,3pt

Autres produits et charges opérationnels

(0,6)

(0,6)

2,0

-

-

Résultat opérationnel

137,7

131,1

140,3

(1,8%)

(6,5%)

Résultat financier

(14,4)

(11,3)

(16,7)

(13,8%)

(32,3%)

Impôts sur les bénéfices

(39,1)

(38,0)

(36,1)

+8,3%

+5,3%

Taux d’impôt

31,7%

31,7%

29,2%

+2,5pts

+2,5pts

Quote-part des entreprises associées/Minoritaires

0,0

0,0

0,0

-

-

Résultat net d’impôt des activités cédées

6,3

6,3

0,0

-

-

Résultat net part du groupe

90,5

88,1

87,5

+3,5%

+0,8%

Résultat net hors éléments non récurrents

84,6

82,2

89,6

(5,6%)

(8,2%)

RN (hors éléments non-récurrents)/CA

16,2%

16,2%

17,0%

-0,8pt

-0,8pt

Bénéfice Par Action -- part du groupe (en €)

1,82

1,77

1,75

+4,1%

+1,3%

Bénéfice Par Action -- hors éléments non récurrents (en €)

1,70

1,65

1,79

(5,0%)

(7,7%)

Réconciliation entre le résultat net et le résultat net hors éléments non-récurrents

Millions d’euros (M€)

au 30/09/19

au 30/09/18

Résultat net – part du groupe

90,5

87,5

Autres produits et charges opérationnels

0,6

(2,0)

Charge sur prêt vendeur (frais financiers)

-

5,2

Impôt sur « autres produits et charges opérationnels » et associé à la charge sur prêt vendeur

(0,2)

(1,1)

Résultat net d’impôts des activités cédées

(6,3)

-

Résultat net hors éléments non récurrents – part du groupe

84,6

89,6

Définitions des indicateurs alternatifs de performance

Le processus de gestion de Rémy Cointreau repose sur les indicateurs alternatifs de performance suivants, choisis pour la planification et le reporting. La direction du groupe estime que ces indicateurs fournissent des renseignements supplémentaires utiles pour les utilisateurs des états financiers pour comprendre la performance du groupe. Ces indicateurs alternatifs de performance doivent être considérés comme complémentaires de ceux figurant dans les états financiers consolidés et des mouvements qui en découlent.

Croissance organique du chiffre d’affaires et du Résultat Opérationnel Courant (ROC)
La croissance organique est calculée en excluant les impacts des variations des taux de change ainsi que des acquisitions et cessions. Cet indicateur permet de se concentrer sur la performance du groupe commune aux deux exercices, performance que le management local est plus directement en mesure d'influencer.

L’impact des taux de change est calculé en convertissant le chiffre d’affaires et le Résultat opérationnel Courant de l'exercice en cours aux taux de change moyens (ou au taux de change couvert pour le ROC) de l'exercice précédent.

Pour les acquisitions de l'exercice en cours, le chiffre d’affaires et le Résultat Opérationnel Courant de l’entité acquise sont exclus des calculs de croissance organique. Pour les acquisitions de l'exercice précédent, le chiffre d’affaires et Résultat Opérationnel Courant de l’entité acquise sont inclus dans l’exercice précédent, mais ne sont inclus dans le calcul de la croissance organique sur l’exercice en cours qu’à partir de la date anniversaire d'acquisition.

Dans le cas d’une cession d’importance significative, on utilise les données après application d’IFRS 5 (qui reclasse systématiquement les résultats de l’entité cédée en « résultat net des activités cédées ou en cours de cession » pour l’exercice en cours et l’exercice précédent).

Les indicateurs « hors éléments non-récurrents »
Les 2 indicateurs mentionnés ci-dessous correspondent à des indicateurs clés pour mesurer la performance récurrente de l’activité, en excluant les éléments significatifs qui, en raison de leur nature et de leur caractère inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à la performance courante du groupe :

- Résultat Opérationnel Courant : le Résultat Opérationnel Courant correspond au résultat opérationnel avant autres produits et charges opérationnels non courants.
- Résultat net part du groupe, hors éléments non-récurrents : Le résultat net courant part du Groupe correspond au résultat net part du Groupe corrigé des autres produits et charges opérationnels non courants, des effets d’impôts associés, du résultat des activités déconsolidées, cédées ou en cours de cession et de la contribution sur distribution du dividende en numéraire.

Résultat brut d’exploitation (EBITDA)
Cet agrégat, qui est notamment utilisé dans le calcul de certains ratios, est la somme du résultat opérationnel courant, de la charge d’amortissement des immobilisations incorporelles et corporelles de la période, de la charge liée aux plans d’options et assimilés et des dividendes versés pendant la période par les entreprises associées.

Dette nette
L’endettement financier net tel que défini et utilisé par le groupe correspond à la somme de la dette financière à long terme, de la dette financière à court terme et des intérêts courus, diminués de la trésorerie et équivalents de trésorerie

L’information réglementée liée à ce communiqué est disponible sur le site www.remy-cointreau.com

(*) La croissance organique est calculée à devises et périmètre constants

Contacts

Laetitia Delaye — 07 87 25 36 01

Contacts

Laetitia Delaye — 07 87 25 36 01