TOTAL GABON : INFORMATION FINANCIÈRE TRIMESTRIELLE

Troisième trimestre 2019

PORT-GENTIL, Gabon--()--Regulatory News:

Total Gabon (Paris:EC):

Principales données financières

 

 

3T19

2T19

3T19

vs

2T19

 

9M19

 

 

9M18

 

9M19

vs

9M18

Prix moyen du Brent

$/b

62,0

68,9

-10%

64,6

72,1

-10%

Prix moyen des bruts Total Gabon (1)

$/b

60,4

65,7

-8%

61,7

68,1

-9%

Production de pétrole brut

des champs opérés par Total Gabon

kb/j (2)

24,1

24,4

-1%

23,8

24,7

-4%

Production de pétrole brut

liée aux participations de Total Gabon (3)

kb/j

31,7

33,4

-5%

32,3

36,6

-12%

Volumes de brut vendus par Total Gabon (1)

Mb (4)

3,09

3,45

-10%

9,06

9,12

-1%

Chiffre d’affaires (5)

M$

205

245

-16%

614

697

-12%

Flux de trésorerie d’exploitation (6)

M$

157

63

n.a.

304

225

+35%

Investissements pétroliers

M$

21

34

-38%

90

87

+3%

Résultat net

M$

17

15

+13%

42

254

n.a.

  1. Chiffres ne comprenant pas les barils de fiscalité revenant à l’État dans le cadre des contrats de partage de production, ces barils étant remis en nature à l’État.
  2. kb/j : millier de barils par jour.
  3. Chiffres comprenant les barils de fiscalité revenant à l’État dans le cadre des contrats de partage de production.
  4. Mb : million de barils.
  5. Ventes d’hydrocarbures et travaux, services rendus (prestations de transport, traitement et stockage), incluant la part d’impôts revenant à l’État au titre des contrats de partage de production.
  6. Le flux de trésorerie d’exploitation est la somme de la marge brute d’autofinancement, des plus ou moins-values sur cessions d’actifs et de la variation du besoin en fonds de roulement.

Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2019

Prix de vente

Reflétant les cours du Brent, le prix de vente moyen de la qualité de pétrole brut Mandji commercialisée par Total Gabon s’est élevé à 60,4 $/b au troisième trimestre 2019, en baisse de 8% par rapport au deuxième trimestre 2019.

Sur les neuf premiers mois de 2019, le prix de vente moyen (61,7 $/b) est en baisse de 9% par rapport aux neuf premiers mois de 2018.

Production

La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon 1 s’est élevée au troisième trimestre 2019 à 31 700 barils par jour, en baisse de 5% par rapport au deuxième trimestre 2019. Cette baisse s’explique principalement par :

  • une indisponibilité partielle des installations liée à des problèmes de compression et d’ensablement sur le secteur non opéré de Grondin,
  • le déclin naturel des champs,

partiellement compensée par :

  • l’apport de la campagne de redéveloppement du champ de Torpille.

Sur les neuf premiers mois de 2019, la part de production de pétrole brut liée aux participations de Total Gabon (1) s’est élevée à 32 300 barils par jour, en baisse de 12% par rapport aux neuf premiers mois de 2018. Celle-ci s’explique principalement par :

  • la cession d’actifs à terre le 30 septembre 2018,
  • le déclin naturel des champs,

partiellement compensée par :

  • l’apport de la campagne de redéveloppement du champ de Torpille.

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2019 s’établit à 205 M$, en baisse de 16% par rapport à celui du deuxième trimestre 2019, principalement en raison de la baisse du prix de vente moyen et des volumes vendus.

Le chiffre d’affaires des neuf premiers mois de 2019 ressort à 614 M$, en baisse de 12% par rapport aux neuf premiers mois de 2018, principalement en raison de la baisse du prix de vente moyen et dans une moindre mesure par celle des volumes vendus.

(1) Chiffres comprenant les barils de fiscalité revenant à l’État dans le cadre des contrats de partage de production.

Flux de trésorerie d’exploitation

Le flux de trésorerie d’exploitation du troisième trimestre 2019 s’est établi à 157 M$, en hausse significative par rapport au deuxième trimestre 2019 et à 304 M$ sur les neuf premiers mois de 2019, en hausse de 35% par rapport aux neuf premiers mois de 2018, en raison principalement de la réduction du besoin en fonds de roulement liée à la baisse du chiffre d’affaires et à la gestion du programme d’enlèvements.

Investissements

Les investissements pétroliers s’élèvent à 21 M$ au troisième trimestre 2019, en baisse de 38% par rapport au deuxième trimestre 2019 et à 90 M$ sur les neuf premiers mois de 2019, stable par rapport aux neuf premiers mois de 2018. Ils comprennent principalement la première phase du redéveloppement du champ de Torpille, des travaux d’intégrité et pérennité sur les installations en mer ainsi que le quartier vie du champ de Grondin.

Résultat net

Le résultat net du troisième trimestre 2019 s’établit à 17 M$, en hausse par rapport au deuxième trimestre 2019 (15 M$).

Sur les neuf premiers mois de l’année, le résultat net ressort à 42 M$, en baisse significative par rapport au résultat net des neuf premiers mois de 2018 (254 M$) qui comprenait la cession de la participation résiduelle de 32,9% dans le champ de Rabi-Kounga.

Faits marquants depuis le début du troisième trimestre 2019

Conseil d’administration du 29 août 2019

Le Conseil d’administration de Total Gabon s’est réuni le 29 août 2019 et a examiné les comptes de Total Gabon du premier semestre qui ont été le même jour diffusés par communiqué de presse et mis à la disposition du public sur le site internet de la Société, tout comme le Rapport financier semestriel 2019.

Société anonyme de droit gabonais avec Conseil d’administration au capital de 76 500 000 dollars US
Siège social : Boulevard Hourcq - Port-Gentil BP 525 (République Gabonaise)
www.total.ga
RCCM Port-Gentil 2000 B 00011

Contacts

Contact Presse : actionnariat-totalgabon@total.com

Contacts

Contact Presse : actionnariat-totalgabon@total.com