Mary Kay poursuit son engagement à faire progresser la recherche en science dermatologique au sein de la Société japonaise de recherche en dermatologie

La société mondiale de cosmétique a parrainé un symposium sur les barrières et les rougeurs cutanées auprès de dermatologues de renom

Dr. Lucy Gildea, Senior Vice President - Chief Scientific Officer (Photo: Mary Kay Inc.)

DALLAS--()--Leader dans l’innovation des soins cutanés à travers le monde, Mary Kay Inc. a poursuivi son engagement à faire progresser la dermatologie en tant que parrain de symposium lors de la 44e réunion annuelle de la Société japonaise de recherche en dermatologie (Japanese Society of Investigative Dermatology, JSID). Lors de la conférence organisée du 8 au 10 novembre à Aomori, au Japon, le symposium sur les barrières et les rougeurs cutanées a fourni un environnement de collaboration pour partager les progrès technologiques et les percées en matière de santé de la peau.

Fondée en 1981, la JSID a pour mission de faire progresser, d’inspirer et de dynamiser la nouvelle génération de dermatologues, en encourageant la collaboration et l’échange scientifique entre toutes les sociétés de dermatologie. La société vise également à renforcer la position de la dermatologie dans le monde interdisciplinaire, en améliorant la qualité de la science et de la recherche pour maintenir une peau saine et faire progresser le traitement des maladies cutanées. JSID est l’organisation la plus importante et la plus proéminente dans le domaine de la recherche en dermatologie au Japon, et soutient les jeunes universitaires en organisant des séminaires, afin d’encourager les jeunes médecins prometteurs à devenir chercheurs en dermatologie.

Lors du symposium parrainé par Mary Kay sur les barrières et les rougeurs cutanées, un panel présentait le Dr Lucy Gildea, directrice scientifique de Mary Kay Inc., comme modérateur. Le panel explorait les stratégies de protection environnementale contre le vieillissement cutané chez les Asiatiques, la réponse protéinique à l’inflammation de la peau et les défauts de la barrière cutanée.

« Environ la moitié des femmes à travers le monde souffrent d’une peau sensible et l’on a assisté ces dernières années à une hausse des revendications « pour peaux sensibles » et de « soulagement des rougeurs » dans les produits de soins cutanés en Asie », a déclaré le Dr Gildea. « La barrière cutanée est constamment mise à mal par l’exposition aux rayons ultraviolets, aux nuages et au brouillard de pollution qui transportent des substances polluantes telles que du noir de carbone, des produits chimiques et des métaux lourds. Ces substances polluantes peuvent s’accumuler sur la peau et provoquer des bouffées de chaleur ou des rougeurs faciales persistantes. Les consommateurs sont donc à la recherche de produits capables de soulager et d’aider la peau sensible du visage ».

Parmi les intervenants au sein du panel du symposium, citons trois dermatologues de renom :

  • Le Dr Akimichi Morita, MD Ph.D., département de gériatrie et de dermatologie environnementale de l’Université de Nagoya, École supérieure de sciences médicales
  • Le Dr Sang Eun Lee, MD Ph.D., département de dermatologie, hôpital Gangnam Severance, Institut de recherche en biologie cutanée, Collège universitaire Yonsei de médecine à Séoul, Corée
  • Le Dr Gyohei Egawa, MD Ph.D., département de dermatologie, Université de Kyoto, École supérieure de médecine

« En tant qu'entreprise internationale, il est important que nous disposions d'une large gamme de produits qui répondent aux divers besoins des femmes à travers le monde, une gamme qui puisse croître et évoluer en fonction de l'évolution des besoins », a déclaré le Dr Gildea. « C’est en participant à des événements comme la JSID que nous sommes à même d’apprendre et de partager des avancées pertinentes de la recherche, tout en continuant à mettre au point des produits révolutionnaires dont les effets bénéfiques offrent aux femmes les bienfaits recherchés ».

Pour plus d’informations sur la JSID, cliquez ici.

À propos de Mary Kay

Mary Kay Ash, l’une des premières « briseuses de plafonds de verre », a fondé sa société de beauté il y a plus de 55 ans, avec trois objectifs à l’esprit : offrir des opportunités enrichissantes aux femmes, fabriquer des produits irrésistibles, et rendre le monde meilleur. De ce rêve est née une entreprise qui représente aujourd’hui plusieurs milliards de dollars avec des millions de commerciaux indépendants dans près de 40 pays. Mary Kay se consacre à l’approfondissement des connaissances sous-jacentes à la beauté et à la fabrication de soins de la peau, produits cosmétiques de couleur, parfums et suppléments nutritionnels, d’avant-garde. Par le biais de la Mary Kay Foundation℠, la société a versé plus de 78 millions USD à la recherche contre le cancer et à des refuges pour les victimes de violence au foyer. La vision initiale de Mary Kay Ash continue de rayonner, un rouge à lèvres à la fois.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Mary Kay Inc., Communications d’entreprise
marykay.com/newsroom
972.687.5332 ou media@mkcorp.com

Contacts

Mary Kay Inc., Communications d’entreprise
marykay.com/newsroom
972.687.5332 ou media@mkcorp.com