lowRISC collabore avec des leaders de l’industrie pour créer OpenTitan

Ces organisations veulent rendre la base matérielle plus transparente, plus fiable et plus sécurisée pour tout le monde.

CAMBRIDGE, Angleterre--()--lowRISC C.I.C., la société d’ingénierie collaborative de silicium libre et d’outils open source, a annoncé aujourd’hui qu’elle a conclu un partenariat avec ETH Zürich, Google, G+D Mobile Security, Nuvoton Technology et Western Digital afin d’appuyer OpenTitan, une conception de référence et des directives d’intégration d’une base matérielle sécurisée open source (RoT) qui permet aux producteurs de puces et fournisseurs de plateforme de développer des puces RoT de haute qualité réalisées de façon transparente et sur mesure pour les serveurs de centres de données et autres appareils.

La sécurité commence par l’infrastructure. OpenTitan permettra de garantir des éléments hardware sécurisés, réalisés de façon transparente, qui forment la base de nombreux appareils tels que les cartes mères de serveur, les cartes de réseau, les routeurs et l’Internet des choses. Ceux qui adoptent ce cadre peuvent inspecter et contribuer au design du register-transfer level (RTL) d’OpenTitan, à son firmware et sa documentation, afin de contribuer à la conception de puces de base matérielle sécurisée plus fiables et plus transparentes pour tout le monde.

OpenTitan est piloté par lowRISC, qui fournit un domicile neutre pour l’ingénierie collaborative afin de développer et d’entretenir des designs et outils de silicium libre au long terme. Comme avec tout logiciel open source, le silicium libre fournit une transparence en profondeur et par conséquent de la vérifiabilité, ainsi que la capacité d’innovation. Le partage de la technologie d’infrastructure libre permet de mettre l’accent sur les aspects particuliers du produit grâce au partage des coûts et à la réduction globale du risque.

Le cœur de processeur Ibex RISC-V, initialement conçu par ETH Zürich qui est sans risque et a contribué à lowRISC au début de l’année, constitue une composante clé d’OpenTitan. lowRISC est résolue à lever la barre s’agissant de la qualité du silicium libre grâce à une approche méthodique qui combine le développement et l’utilisation de meilleures pratiques et de normes de codification, couplés d’un test et d’une vérification rigoureux.

Pour les fabricants de puces et les fournisseurs de plateforme, OpenTitan présente les avantages principaux suivants :

  1. Transparence : ceux qui adoptent ce cadre peuvent inspecter et contribuer au design firmware et à la documentation d’OpenTitan, et aident ainsi à construire des puces de base matérielle sécurisée plus fiables et plus transparentes pour tout le monde.
  2. Haute qualité : l’objectif d’OpenTitan est de maintenir un design, un firmware et une documentation RTL de haute qualité et logiquement sécurisés. Le projet est réalisé par des experts ingénieurs qui mettent l’accent sur la validation d’un design et d’une documentation technique rigoureux, tout en s’inspirant des leçons apprises de la conception des puces Titan de Google.
  3. Flexibilité : ceux qui adoptent ce cadre peuvent augmenter leur marché potentiel et réduire les coûts en utilisant une conception unique de base matérielle sécurisée et indépendante d'une plateforme, qui peut être intégrée dans les serveurs de centres de données, les périphériques et autres plateformes de matériel.

« Nous pensons que les designs de silicium libre développés en partenariat fournissent une base flexible et rentable nécessaire pour les générations futures de produits de hardware sécurisés », a déclaré Alex Bradbury, CTO de lowRISC. « La structure à but non lucratif de lowRISC combinée avec les capacités d’ingénierie internes nous permet de gérer des projets de qualité exceptionnelle comme OpenTitan, et nous espérons développer ce partenariat et de nouveaux autres dans l’avenir. »

« La mission de lowRISC est de mettre en place un écosystème actif autour des conceptions de siliciums libres et de réduire les obstacles qui se dressent à la production de puces personnalisées », a déclaré Gavin Ferris, membre du conseil d’administration de lowRISC CIC. « La création d’un écosystème d’organisations ayant les mêmes visions et axées sur l’amélioration de la transparence des puces permet d’augmenter la confiance dans la sécurité globale de l’infrastructure sur laquelle le logiciel fonctionne. Grâce à OpenTitan, les organisations commerciales et les consommateurs peuvent profiter de services développés sur une infrastructure plus sécurisée et ancrée dans des puces OpenTitan réalisées de façon plus transparente. »

« On attend des clients qu’ils mettent leur confiance dans des puces propriétaires de base matérielle sécurisée, destinées aux systèmes cruciaux à leur mission, sans qu’ils aient la capacité de tout comprendre, d’inspecter et par conséquent de les accepter », a déclaré Dominic Rizzo, responsable d’OpenTitan à Google et directeur du projet OpenTitan de lowRISC. « En créant OpenTitan avec une large communauté provenant des secteurs de l’équipement et de l’académie, nous pouvons profiter des expériences et des principes de sécurité utilisés pour créer les puces Titan de Google en vue de réaliser des conceptions de base matérielle sécurisée plus transparentes, plus faciles à inspecter et plus accessibles au reste de l’industrie. La sécurité ne devrait jamais être réalisée sur l’opacité. »

La collaboration est essentielle au silicium libre et se trouve au centre de tout ce qu’entreprend lowRISC, en intégrant dans les projets une vaste compréhension des licences open source, des modèles de contributeur et de la création de communauté, et en fournissant une capacité d’ingénierie unique.

À propos de lowRISC

lowRISC C.I.C. est une société à but non lucratif dont l'objectif est de démontrer, promouvoir et soutenir l’usage de matériel open source, en apportant ainsi les avantages de l’open source au secteur du matériel. Nous produisons des IP de haute qualité, sécurisés, ouverts et flexibles. Notre expertise comprend LLVM Compiler, les extensions de sécurité pour matériels novateurs, ainsi que des outils, matériels et design de processeur RISC-V.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Andrew Back
lowRISC
press@lowrisc.org

Contacts

Andrew Back
lowRISC
press@lowrisc.org