Les journaux imprimés ont la cote pour la publicité

Une nouvelle étude indique que les annonces dans les journaux imprimés constituent la forme de publicité la plus accrocheuse et efficace

TORONTO--()--Une nouvelle étude menée par Totum Research pour le compte de Médias d'Info Canada indique que les annonces dans les journaux imprimés attirent l'œil des lecteurs canadiens plus que dans tout autre média, imprimé ou numérique. Les données publiées dans l'étude intitulée Les journaux locaux : Engagés et branchés 2019 révèlent en effet que l'attrait des annonces dans les journaux imprimés est presque deux fois plus élevé que dans les autres médias, y compris la télévision, la radio, les journaux numériques, les magazines, les médias sociaux et les recherches en ligne.

« Étant donné le volume incroyable d'annonces qui bombarde le public canadien chaque jour, nous savons qu'un auditoire attentif est crucial pour que la publicité frappe et motive l'action, affirme John Hinds, président et chef de la direction de Médias d'Info Canada. Notre étude démontre que les Canadiens et Canadiennes s'attardent sur les annonces dans les journaux, probablement parce qu'il s'agit d'un environnement qui leur inspire confiance. »

L'étude accordait également une cote à tous les médias pour leur niveau d'efficacité (à quel point les consommateurs remarquent les annonces, moins le taux d'irritation que celles-ci provoquent). Avec une cote d'efficacité publicitaire de 77, les journaux imprimés dépassent, et de loin, tous les autres médias testés. Ils représentent en fait le seul média ayant obtenu un pointage positif — la télévision, par exemple, a obtenu une cote d'efficacité publicitaire de -7, et les médias sociaux, une cote de -16.

De plus, les milléniaux en particulier ont cumulé le plus de points en ce qui a trait à leur intérêt général et pour les nouvelles des journaux imprimés. En ce qui concerne l'attention portée aux annonces, les journaux imprimés se sont classés au second rang, juste derrière la barre de recherche du navigateur.

« Les résultats de l'étude indiquent manifestement que lorsque le public canadien lit son journal régional, il se sent interpelé par les annonces à un niveau plus profond qu'avec tout autre format de média, affirme monsieur Hinds. Cette nouvelle information confirme le pouvoir de la publicité dans les journaux et, nous l'espérons, ceci aidera à convaincre les agents de commercialisation de repenser leur approche aux journaux régionaux partout au pays. »

Cette nouvelle étude, comme la septième étude annuelle Les journaux : partout et en tout temps l’avait révélé, indique que le lectorat des journaux canadiens atteint de nouveaux sommets, avec près de neuf Canadiens sur 10 qui lisent des journaux chaque semaine.

L'étude a été menée par Totum Research, une firme indépendante, et réalisée grâce au soutien financier du gouvernement du Canada par l'entremise du Fonds du Canada pour les périodiques du ministère du Patrimoine canadien.

Pour en apprendre davantage sur cette étude, veuillez visiter www.mediasdinfo.ca.

À propos de Médias d'Info Canada

Médias d'Info Canada est la voix de l'industrie des médias d'information au Canada. L'organisme représente des centaines de titres imprimés et numériques dans toutes les provinces et les territoires canadiens. Médias d'Info Canada joue un rôle de groupe d'influence en matière de politiques publiques en donnant une voix aux quotidiens et journaux régionaux, et contribue à l'évolution de l'industrie des médias en faisant valoir les avantages des quotidiens, des journaux régionaux et des diverses plateformes auprès des annonceurs, planificateurs média, agences de création et de la population, et en en faisant la promotion. Pour plus d'information, visitez notre site web à www.mediasdinfo.ca ou suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram et YouTube.

Contacts

Martine Geoffrion, DDMG Communications | mgeoffrion@ddmg.ca | 514 360-5225 poste 302

Contacts

Martine Geoffrion, DDMG Communications | mgeoffrion@ddmg.ca | 514 360-5225 poste 302