Getlink SE : Troisième trimestre 2019

Très légère hausse du chiffre d’affaires dans un contexte d’incertitudes

PARIS--()--Regulatory News:

Getlink SE (Paris:GET):

► Troisième trimestre 2019

  • Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2019 s’élève à 305,1 millions d’euros, en très légère hausse par rapport à la même période en 20181 et à périmètre comparable.

Eurotunnel

  • Chiffre d’affaires des Navettes Eurotunnel en baisse de seulement -2% à 185,8 millions d’euros malgré un marché difficile
  • Chiffre d'affaires du Réseau ferroviaire en croissance de +4% à 83,9 millions d’euros, due notamment au développement du service direct Londres-Amsterdam

Europorte : chiffre d’affaires en forte hausse de +7% à 31,4 millions d’euros

Jacques Gounon, Président-Directeur général du Groupe, a déclaré : « Au troisième trimestre le Groupe s’appuie sur ses fondamentaux de qualité de service et d’offre premium pour continuer à progresser dans un contexte de moindre croissance européenne et d’incertitudes liées au Brexit. »

____________________________
1 L’ensemble des comparaisons avec le chiffre d’affaires des neuf premiers mois de 2018 se fait au taux de change moyen des neuf premiers mois de 2019 de 1 £=1,131 €.

► Troisième trimestre 2019 : éléments marquants

  • Groupe
    • Démission de M. Giovanni Castellucci, CEO d’Atlantia, du Conseil d’Administration de Getlink SE
  • Eurotunnel
    • Mois de septembre record pour Le Shuttle en termes de revenus, tirés par le succès de son offre premium Flexiplus et l’augmentation du yield ;
    • Eurostar enregistre de nouveaux records mensuels et trimestriel historiques avec une hausse de trafic de +4% par rapport au troisième trimestre 2018, porté par le dynamisme du service Londres-Amsterdam et le regain de vitalité de la ligne Londres-Paris ;
    • Annonce du projet Greenspeed, fusion entre Eurostar et Thalys, potentiel facteur de croissance du ferroviaire sur l’ensemble du territoire recouvrant Londres, Paris, Bruxelles, Amsterdam et Cologne ;
    • Création dans le cadre du Brexit d’un parking sécurisé de 290 places dédiées aux camions en partance pour le Royaume-Uni ;
    • Poursuite des visites et groupes de travail ministériels, administratifs et de parties prenantes françaises, britanniques et européennes au troisième trimestre 2019, portant au total à près de 600 le nombre de visites depuis l’annonce du Brexit.
  • Europorte
    • Croissance dynamique grâce aux effets des contrats débutés en 2019 pour Total et l’acheminement de rames dans le cadre du Léman Express ;
    • Renforcement des activités industrielles d’Europorte Services (ex-Socorail).
  • ElecLink
    • Dossier de sécurité en cours d’examen par la CIG.

       

► CHIFFRE D’AFFAIRES : TROISIEME TRIMESTRE

Chiffres d’affaires du troisième trimestre (1er juillet au 30 septembre)

En millions d’euros

 

Taux de change €/£

3ème trimestre 2019

non audité

1,131

3ème trimestre 2018

recalculé*

1,131

 

Variation

 

3ème trimestre 2018

publié**

1,130

Navettes Eurotunnel

185,8

189,9

-2%

190,7

Réseau ferroviaire

83,9

80,4

+4%

80,8

Autres revenus

3,6

4,1

-12%

4,2

Sous-total Eurotunnel

273,3

274,4

0%

275,7

Europorte

31,4

29,4

+7%

29,4

Getlink

0,4

0,8

-50%

0,8

Chiffre d’affaires

305,1

304,6

0%

305,9

* Recalculé en utilisant le taux de change moyen pour les neuf premiers mois de 2019 de 1 £ = 1,131 €
** Le taux de change moyen pour les neuf premiers mois de 2018 était de 1 £ = 1,130 €.

A. Groupe

Malgré les incertitudes liées au Brexit, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe est en très légère hausse à 305,1 millions d’euros, à taux de change constant.

B. Eurotunnel

À 273,3 millions d’euros, le chiffre d’affaires d’Eurotunnel est stable au troisième trimestre 2019.

Le chiffre d’affaires de l’activité Navettes atteint 185,8 millions d’euros, en légère baisse de -2% par rapport à la même période de l’année précédente.

Le chiffre d’affaires du Réseau ferroviaire est en forte croissance de +4%, porté par un trafic Eurostar dynamique, notamment grâce au service direct Londres-Amsterdam, et par la forte croissance en septembre de la liaison Paris-Londres.

C. Opérateurs de fret ferroviaire : Europorte et ses filiales

Europorte a connu une forte hausse de son chiffre d’affaires de +7%, à 31,4 millions d’euros.

Chiffre d’affaires sur neuf mois (1er janvier au 30 septembre)

Chiffres d’affaires

(en millions d’euros) 

 

Cumul fin sept 2019

non audité

Cumul fin sept 2018

recalculé*

 

Variation

Cumul fin sept 2018

publié**

Taux de change €/£

1,131

1,131 

 

1,130 

Navettes Eurotunnel

482,6

486,6

-1%

486,5

Réseau ferroviaire

237,7

228,6

+4%

228,4

Autres revenus

9,5

10,2

-7%

10,2

Sous-total Eurotunnel

729,8

725,4

+1%

725,1

Europorte

97,3

89,2

+9%

89,2

Getlink

1,0

2,0

-50%

2,0

Chiffre d’affaires

828,1

816,6

+1%

816,3

* Recalculé au taux de change moyen pour les neuf premiers mois de 2019 de 1 £ = 1,131 €
** Le taux de change moyen pour les neuf premiers mois de 2018 était de 1 £ = 1,130 €.

Pour les neuf premiers mois de l’année, soit jusqu’à fin septembre 2019, le chiffre d’affaires du Groupe s’est élevé à 828,1 millions d’euros en hausse de 1%.

  • Le chiffre d’affaires Navettes a légèrement diminué de -1% à 482,6 millions d’euros ;
  • Les revenus en provenance de l’utilisation du Réseau ferroviaire (237,7 millions d’euros) sont en hausse de +4% ;
  • Le chiffre d’affaires d’Europorte croît fortement de +9% à 97,3 millions d’euros et suit son plan stratégique en privilégiant les contrats à forte valeur ajoutée.

► LES TRAFICS D’EUROTUNNEL

Trafic du troisième trimestre (1er juillet au 30 septembre)

 

T3 2019

T3 2018

Variation

Navettes Camions

Camions

379 129

414 584

-9%

Navettes Passagers

Voitures ¹

894 370

907 297

-1%

Autocars

10 877

10 831

0%

Trains à grande vitesse (Eurostar) ²

Passagers

3 122 468

3 004 987

+4%

Trains de marchandises 3

Nombre de trains

537

500

+7%

1 Y compris motos, véhicules avec remorques, caravanes et camping-cars.
2 Seuls sont comptabilisés dans ce tableau les passagers d’Eurostar qui empruntent le tunnel sous la Manche, ce qui exclut les trajets entre gares continentales (liaisons Bruxelles-Calais, Bruxelles-Lille, Bruxelles-Amsterdam, etc..).
3 Les trains des entreprises ferroviaires (DB Cargo pour le compte de BRB, la SNCF et ses filiales, GB Railfreight, Rail Operations Group, RailAdventure et Europorte) ayant emprunté le Tunnel.

Trafic sur neuf mois (1er janvier au 30 septembre)

 

Cumulé fin sept 2019

Cumulé fin sept 2018

Variation

Navettes Camions

Camions

1 188 750

1 259 716

-6%

Navettes Passagers

Voitures ¹

2 033 519

2 070 351

-2%

Autocars

37 831

38 105

-1%

Trains à grande vitesse (Eurostar) ²

Passagers

8 421 665

8 203 808

+3%

Trains de marchandises 3

Nombre de trains

1 703

1 560

+9%

1 Y compris motos, véhicules avec remorques, caravanes et camping-cars.
2 Seuls sont comptabilisés dans ce tableau les passagers d’Eurostar qui empruntent le tunnel sous la Manche, ce qui exclut les trajets entre gares continentales (liaisons Bruxelles-Calais, Bruxelles-Lille, Bruxelles-Amsterdam, etc..).
3 Les trains des entreprises ferroviaires (DB Cargo pour le compte de BRB, la SNCF et ses filiales, GB Railfreight, Rail Operations Group, RailAdventure et Europorte) ayant emprunté le Tunnel.

A. Navettes Eurotunnel

  • Activité Navettes Passagers : Dans un marché difficile, Eurotunnel a largement surperformé le marché avec une part de marché voitures de 55,8% en croissance de +2,5 points. Le trafic voitures ne connaît qu’une légère baisse de -2% au cours des neuf premiers mois de l’année.
  • Activité Navettes Camions : Le manque de visibilité pour les différents acteurs de la chaîne logistique quant au dénouement du Brexit, la baisse de la consommation en Grande-Bretagne ainsi que le ralentissement de l’économie allemande, sont autant de facteurs qui ont pesé sur les échanges transmanche au cours des neuf premiers mois de l’année. Le trafic camion connaît donc une baisse de fréquentation de -6% sur les neufs premiers mois de 2019 par rapport à la même période en 2018. Cependant, Eurotunnel confirme sa place de premier acteur du marché avec une part de marché camions de 40,1%.

B. Réseau ferroviaire

  • Trains à grande vitesse : Eurostar enregistre un trafic en croissance de +4% au troisième trimestre avec plus de 3,1 millions de passagers transportés. Au cours des neuf premiers mois de l’année ce sont plus de 8,4 millions de passagers qui ont traversé la Manche à bord d’Eurostar. Cette solide performance s’explique entre autres par le très grand succès de la liaison Londres-Amsterdam et le lancement en juin du troisième service.
  • Trains de marchandises transmanche : Sur les neuf premiers mois de l’année, le nombre de trains de fret ferroviaire passant dans le tunnel sous la Manche a connu une forte hausse de +9%, à 1 703 trains. La croissance du trafic est de +7% sur le troisième trimestre.

► PERSPECTIVES

Ce trimestre marqué par un très bon comportement de ses différents segments et le maintien de son pricing power, conforte le Groupe dans ses perspectives à long terme. Au total, même dans le contexte actuel des négociations relatives au « Brexit », le Groupe confirme ses objectifs à moyen terme de 735 millions d’euros d’EBITDA (à 1£ = 1,14€) à horizon 2022.

Contacts

Contacts presse :
Anne-Laure Desclèves : 01.40.98.04.67
John Keefe : 03.21.00.44.91
Romain Dufour : 01.40.98.04.64
Nadiera Mondongue : 01.40.98.04.86

Contacts analystes et investisseurs
Michael Schuller : 03.21.00.87.49
Jean-Baptiste Roussille : 01.40.98.04.81

Contacts

Contacts presse :
Anne-Laure Desclèves : 01.40.98.04.67
John Keefe : 03.21.00.44.91
Romain Dufour : 01.40.98.04.64
Nadiera Mondongue : 01.40.98.04.86

Contacts analystes et investisseurs
Michael Schuller : 03.21.00.87.49
Jean-Baptiste Roussille : 01.40.98.04.81