Knopp Biosciences reçoit une subvention de la NIH HEAL pour découvrir et faire progresser le traitement non opiacé de la douleur chronique

La société recevra jusqu'à 8 millions de dollars pour sa plateforme Kv7 dans le cadre du programme fédéral d'application de solutions scientifiques visant à renverser la crise nationale des opioïdes

PITTSBURGH--()--Knopp Biosciences LLC a annoncé aujourd'hui que le National Institutes of Health (NIH) lui a octroyé une subvention pouvant atteindre 8 millions de dollars pour utiliser sa nouvelle plateforme Kv7 dans la recherche et le développement de traitements innovants non-opiacés pour le traitement de la douleur chronique. Ce prix pluriannuel s'inscrit dans le cadre de l'initiative Helping to End Addiction Long-term des NIH, ou la NIH HEAL Initiative, qui vise à améliorer les traitements de la douleur chronique, à réduire les taux de troubles et de surdoses liés à l'usage d'opioïdes et à assurer le rétablissement à long terme de la dépendance aux opiacés.

Knopp a développé une plateforme de molécules et d'essais dirigés vers une cible biologique non narcotique liée à la douleur neuropathique, ou douleur causée par des lésions nerveuses. La cible est un canal de potassium à membrane cellulaire appelé Kv7, qui régule le flux des ions chargés électriquement nécessaires pour moduler l'excitabilité des cellules. De plus en plus de preuves scientifiques suggèrent que l'activation sélective de sous-types clés des canaux Kv7 peut contrôler l'hyperexcitabilité des cellules nerveuses associée à la douleur neuropathique chronique.

" Knopp est ravi de participer à l'initiative HEAL et de découvrir de nouvelles solutions à cette urgence de santé publique, " a déclaré Michael Bozik, M.D., directeur général de Knopp. " Notre plateforme a déjà démontré le bénéfice thérapeutique potentiel de l'activation ciblée du canal Kv7 dans des modèles précliniques de l'épilepsie, une maladie, comme la douleur, provoquée par un déclanchement anormal des cellules nerveuses. Nous sommes impatients d'étendre la pharmacologie Kv7 aux modèles de douleur dans l'espoir de développer des médicaments oraux efficaces. "

Dans le cadre de la subvention, Knopp identifiera des activateurs Kv7 ciblés pour le développement préclinique dans le but de faire progresser les traitements efficaces de la douleur neuropathique chronique et de créer le potentiel pour une nouvelle classe de médicaments non opioïdes. La subvention de recherche de Knopp, qui peut atteindre 8 millions de dollars, est fondée sur l'atteinte de jalons sur cinq ans.

Le prix octroyé à Knopp est l'une des 375 subventions accordées par le NIH dans 41 États au cours de l'année fiscale 2019 pour appliquer des solutions scientifiques visant à renverser la crise nationale des opioïdes. " Il est clair qu'une approche scientifique à plusieurs volets est nécessaire pour réduire les risques liés aux opioïdes, accélérer la mise au point de thérapies non opioïdes efficaces contre la douleur et offrir des options plus souples et plus efficaces pour traiter la dépendance aux opioïdes, " a déclaré Francis S. Collins, directeur du NIH, M.D., qui a lancé l'initiative au début de 2018. " Cet investissement sans précédent dans l'initiative NIH HEAL démontre l'engagement à contrer cette crise dévastatrice. "

Le modulateur Kv7 principal de Knopp, le KB-3061, est en développement préclinique pour l'encéphalopathie épileptique KCNQ2 (KCNQ2-EE), une maladie néonatale rare caractérisée par des crises qui commencent dès les premiers jours de la vie et par un retard important du développement des fonctions cognitives et motrices. Tel qu'annoncé précédemment, le KB-3061 a démontré un puissant contrôle des crises convulsives et un large indice thérapeutique dans un modèle in vivo de l'épilepsie, ainsi que la restauration de la fonction du canal Kv7 muté dans des cellules transfectées avec des variantes génétiques qui causent la KCNQ2-EE.

À PROPOS DE KNOPP BIOSCIENCES LLC

Knopp Biosciences est une société privée de recherche et de développement de médicaments qui se consacre à la découverte de traitements innovants pour les maladies immunologiques et neurologiques dont les besoins non satisfaits sont importants. En plus de développer le dexpramipexole oral pour les maladies associées à l'éosinophilie, la plateforme préclinique Kv7 de Knopp est dirigée vers le traitement par petites molécules de l'encéphalopathie épileptique KCNQ2, les traitements non-opioïdes pour la douleur et autres troubles hyperexcitabilitaires du SNC. Pour en savoir plus, www.knoppbio.com.

Ce communiqué de presse contient des " énoncés prospectifs ", y compris des énoncés relatifs aux dépôts réglementaires prévus et aux programmes de développement clinique. Tous les énoncés prospectifs sont fondés sur les hypothèses et les attentes actuelles de la direction et comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs importants, notamment les incertitudes inhérentes aux essais cliniques et aux programmes de développement de produits, la disponibilité du financement pour soutenir la recherche et les études continues, la disponibilité ou la disponibilité potentielle de thérapies ou de traitements de remplacement, la disponibilité de la protection par brevet des découvertes et alliances stratégiques, ainsi que des facteurs additionnels qui pourraient faire différer les résultats réels de Knopp de nos attentes. Rien ne garantit qu'un produit médicamenteux de recherche sera mis au point ou fabriqué avec succès ou que les résultats finaux des études cliniques appuieront les approbations réglementaires requises pour commercialiser un produit. Knopp ne s'engage aucunement à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou autres.

Le pipeline de Knopp se compose de médicaments expérimentaux qui n'ont pas été approuvés par la Food and Drug Administration des États-Unis. Ces produits médicamenteux de recherche font toujours l'objet d'études cliniques visant à vérifier leur innocuité et leur efficacité.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Demandes des médias :
James Heins
james.heins@icrinc.com
203-682-8251

Surabhi Verma
surabhi.verma@icrinc.com
646-677-1825

Contacts

Demandes des médias :
James Heins
james.heins@icrinc.com
203-682-8251

Surabhi Verma
surabhi.verma@icrinc.com
646-677-1825