Fundbox lève 326 millions USD pour étendre le premier réseau de paiements et de crédits B2B du secteur

Le leader de la fintech s’étoffe pour aider davantage d'entreprises à exploiter les opportunités de croissance

SAN FRANCISCO--()--Aujourd'hui Fundbox, le réseau de paiement et de crédit B2B conçu pour faciliter et accélérer le commerce B2B à grande échelle, a annoncé la levée d'un financement en capital de croissance de 176 millions USD pour sa série C. La société a également annoncé avoir obtenu en outre une facilité de crédit de 150 millions USD.

Fundbox utilisera ces nouveaux investissements pour transformer l'expérience des paiements B2B et du crédit en rendant les transactions simples, rapides et transparentes afin que les entreprises disposent d'une plus grande prévisibilité des flux de trésorerie.

Le tour de financement de série C a été sursouscrit et comprend un large éventail d’investisseurs institutionnels de premier plan, notamment Allianz X, Régime de soins de santé de l’Ontario (Healthcare of Ontario Pension Plan, HOOPP), HarbourVest, 9Yards Capital, Hamilton Lane, SEB Private Equity (pour le compte de clients), Cathay Innovation, Synchrony, MUFG Innovation Partners Co., Ltd., Recruit Strategic Partners, le groupe Internet GMO et Arbor Ventures, ainsi que la participation des principaux investisseurs Fundbox existants, notamment Khosla Ventures, General Catalyst et Spark Capital Growth.

« Le statu quo pour les transactions B2B est dû à des flux de trésorerie incertains et à des systèmes de paiement désuets, qui freinent la croissance des activités. Si vous êtes propriétaire d'une entreprise et que vous ne savez pas quand vous serez payé ou si vous avez les fonds nécessaires pour effectuer une transaction, vous perdez un temps précieux et des opportunités commerciales importantes », a déclaré Eyal Shinar, fondateur et PDG de Fundbox. « Les remèdes à cette incertitude sont la capacité à faciliter la prise de décision rapide en matière de risque, des paiements plus rapides et des conditions plus souples afin que nos clients disposent d’une plus grande prévisibilité liée à leurs revenus et à leurs flux de trésorerie. Ce nouveau cycle d’investissement valide l’opportunité du marché et indique que notre équipe est sur la bonne voie, alors que nous continuons à nous concentrer sur la transformation du commerce B2B pour le meilleur.∘»

« Fundbox a fait ses preuves sur le marché concurrentiel de la fintech B2B en construisant le premier réseau de paiement et de crédit », a ajouté Nazim Cetin, PDG d'Allianz X. « Notre investissement renforce la conviction que, dans le secteur de l’ecommerce, Fundbox continuera à se distinguer en utilisant des technologies qui permettent aux entreprises clientes de se concentrer sur la croissance de leur entreprise. Nous anticipons avec intérêt de collaborer avec Fundbox et de soutenir sa croissance continue sur un marché en expansion de 21 000 milliards USD. »

Libérer l’économie exprimée en termes nets

Selon une étude récente menée par Fundbox en partenariat avec PYMNTS, un montant sans précédent de 3,1 milliards USD serait dû à des entreprises américaines aujourd'hui, et ce montant est bloqué dans des comptes débiteurs clients « en suspens ». Fundbox appelle cette immense réserve de capitaux hors de portée la «Net Terms Economy∘» (l’économie exprimée en termes nets). En débloquant ce capital avec des technologies de paiement plus rapides, il est possible de transformer des millions d'entreprises qui offrent ou s'appuient sur des conditions de crédit ouvertes pour mener à bien une transaction commerciale.

C'est pourquoi Fundbox a mis en place le premier réseau de paiements et de crédits bilatéraux spécialement conçu pour accélérer le commerce B2B. Avec des décisions de risque automatisées par l'apprentissage automatique, des paiements plus rapides aux vendeurs et des conditions de paiement plus souples pour l'acheteur, les vendeurs peuvent se concentrer sur l'augmentation des volumes moyens de commandes (average order volumes, AOV), tandis que les acheteurs bénéficient d'une plus grande confiance d’achats et d'une plus grande flexibilité de remboursement.

« Fundbox transforme tout le paysage B2B en libérant des milliards de dollars bloqués au sein de l’économie exprimée en termes nets », a souligné Melissa C. Guzy, cofondatrice et associée directrice d’Arbor Ventures. « Pour que le commerce B2B réponde aux besoins d'une économie du XXIe siècle, les transactions doivent s'effectuer en temps réel. L'équipe de Fundbox a une vision très claire de l'avenir du commerce B2B, raison pour laquelle nous avons choisi de soutenir cette équipe.∘»

À propos de Fundbox

Fundbox est une société de technologie financière de premier plan qui vise à perturber le marché du commerce B2B (interentreprises) de 21 billions USD en lançant le premier réseau de paiement et de crédit B2B au monde. Avec Fundbox, les vendeurs (de toutes tailles) peuvent rapidement augmenter les volumes moyens des commandes (average order volumes, AOV) et améliorer les taux de clôture en proposant des conditions nettes et des plans de paiement plus compétitifs aux acheteurs de PME. Grâce à de lourds investissements dans l'apprentissage automatique et à la capacité d'analyser rapidement des données transactionnelles, Fundbox réinvente les paiements B2B et les produits de crédit grâce à de nouvelles méthodes qui redéfinissant les catégories.

Fundbox a reçu de nombreux prix pour l'innovation Fintech, notamment les prestigieux Forbes Fintech 50, Forbes Billion Dollar Startup To Watch, Fintech Breakthrough Awards for Best B2B Payments Platform, et la Atlas Award for Best Israeli Startup, entre autres. Depuis la création de la société en 2013, Fundbox a levé, en incluant son plus récent financement, 300 millions USD auprès d’un groupe d’investisseurs de premier ordre dirigé par Khosla Ventures, General Catalyst, Spark Growth Capital et Jeff Bezos. La société enregistre actuellement une incroyable croissance.

Pour plus d'informations sur Fundbox, consultez le site fundbox.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Renseignements sur la société
Tim Donovan
+1.510.593.0064
tim.donovan@fundbox.com

Demandes médias
InkHouse
fundbox@inkhouse.com

Contacts

Renseignements sur la société
Tim Donovan
+1.510.593.0064
tim.donovan@fundbox.com

Demandes médias
InkHouse
fundbox@inkhouse.com