L'industrie de la téléphonie mobile intensifie son engagement pour atteindre les objectifs de développement durable conformes aux nouveaux rapports d'étude de la GSMA

Le nouveau « Rapport sur l’impact de l’industrie mobile » indique un impact renforcé sur les 17 ODD

NEW-YORK--()--Une nouvelle étude de la GSMA montre, pour l'année dernière, une augmentation de la contribution apportée par l’industrie mobile aux 17 objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU. L'édition 2019 du Rapport sur l’impact de l’industrie mobile de la GSMA, publié ce jour lors de l'Assemblée générale des Nations Unies (UNGA) à New-York, souligne le rôle que jouent la technologie et la connectivité mobiles pour atteindre les ODD et transformer la vie de milliards de personnes dans le monde. Cependant, le rapport signale que ces progrès doivent s'accélérer si l’industrie veut maximiser son impact et réaliser ses objectifs avant 2030.

« Notre nouveau rapport phare présente une multitude de preuves démontrant que l'industrie mobile contribue aux ODD en réduisant la pauvreté, en améliorant les soins de santé et l'éducation et en favorisant la croissance économique durable », a déclaré Mats Granryd, directeur général de la GSMA. « Cela a pu être atteint par l'extension des réseaux haut débit mobiles aux quatre coins du monde, permettant ainsi, depuis 2015, à près d'un milliard de nouveaux utilisateurs de se connecter à l'Internet mobile. En revanche, pour maximiser notre impact au cours de la prochaine décennie, nous devons nous assurer que les gens qui n'ont pas encore accès à Internet puissent se connecter à un prix abordable, en toute sécurité et qu'ils sont dotés des compétences numériques essentielles ».

À partir de 2016, lorsque le secteur de la téléphonie mobile est devenu l'un des premiers secteurs au monde à vouloir répondre aux ODD, environ 400 millions de nouveaux utilisateurs ont commencé à utiliser un portable et plus de 860 millions ont commencé à accéder aux services de l'Internet mobile. L’introduction des services 5G devrait également permettre l’introduction de nouvelles technologies et d’innovations concernant l’IA, l’IdO et le Big Data, qui vont permettre de renforcer les objectifs tels qu'un accroissement de l’inclusion et de l’égalité dans les pays développés et en voie de développement.

L'étude indique qu'en 2018 :

  • Les deux tiers de la population mondiale (5,1 milliards) sont des abonnés mobiles et près de la moitié (3,5 milliards) utilisent les services de l'Internet mobile.
  • L'industrie de la téléphonie mobile a contribué au PIB mondial à hauteur de 3,9 milliards de dollars (4,6 %), favorisée par l'impact direct et la productivité accrue dans d'autres secteurs.
  • Près de 2 milliards d'abonnés utilisent leur téléphone mobile pour acheter des biens et services (+ 160 millions par rapport à 2017).
  • 1,3 milliard d'abonnés accède aux services de santé mobiles (+ 230 millions par rapport à 2017).
  • 1,4 milliard d'abonnés utilise un appareil mobile pour parfaire son éducation ou celle de ses enfants (+ 140 millions par rapport à 2017).
  • L'argent mobile a permis de réduire l'écart causé par l'exclusion financière dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, avec 866 millions de comptes d'argent mobile enregistrés fin 2018 (+ 20 par rapport à 2017).
  • 140 millions de personnes supplémentaires sont connectées à l'internet mobile pour la première fois en zones rurales.
  • 80 % des femmes adultes dans les pays à revenu faible ou intermédiaire possèdent désormais un téléphone mobile, ce qui peut les aider à se sentir davantage en sécurité et plus connectées : une augmentation de 250 millions de personnes au cours des cinq dernières années.

Mesurer l’impact de la téléphonie mobile

Le Rapport sur l’impact de l’industrie mobile de la GSMA utilise une méthodologie exclusive pour déterminer un « score d’impact » qui mesure la contribution apportée par cette industrie à chacun des 17 objectifs. En appliquant cette méthode, les résultats de l’étude montrent que l’impact majeur de l’industrie reste toujours ciblé sur l’ODD n° 9 (Industrie, innovation et infrastructure). Ces progrès sont l'œuvre du développement du haut débit mobile qui couvre 90 % de la population mondiale et connecte plus de 5 milliards de personnes dans le monde. Selon les scores, des avancées significatives ont été signalées en 2018 pour l'ODD n° 4 : Éducation de qualité et l'ODD n ° 6 : Eau potable et assainissement.

L’étude souligne également le rôle de l’industrie de la téléphonie mobile pour arriver à résoudre des problèmes liés à l’environnement et au changement climatique (ODD n° 13, Action pour le climat). Ces progrès découlent de la connectivité des solutions numériques qui permettent de diminuer la consommation d’énergie, de réduire les déplacements et les transports, ou de réduire les émissions de GES. L’industrie collabore également à une initiative menée par la GSMA à propos de la divulgation de l’impact sur le climat et l'établissement d’objectifs en matière d’émissions.1.

Œuvrer pour un #BetterFuture

Dans le cadre de sa campagne #BetterFuture et de son engagement envers les ODD, la GSMA travaille en étroite collaboration avec l’industrie, les décideurs et la communauté internationale pour le développement dans le but d'aider à connecter les personnes non-connectées. En agissant de la sorte, cela crée de nouvelles possibilités d’exploitation et d’adaptation des solutions mobiles qui améliorent la qualité de vie des individus. Un travail effectué grâce à plusieurs programmes et initiatives en cours de la GSMA, notamment : « Mobile for Development » (Téléphonie mobile pour le développement), qui définit des débouchés et offre des innovations avec un impact socio-économique sur les services financiers, la santé, l'agriculture, l'identité numérique, l'énergie, l'eau, l'assainissement, la résilience aux catastrophes et l'égalité des genres ; « Big Data for Social Good » (Big Data pour le bien social) ; et « We Care » (Nous nous en préoccupons) .

L'édition 2019 du Rapport sur l’impact de l’industrie mobile est une publication de GSMA Intelligence, la branche de recherche de la GSMA. Le rapport fournit des résumés concernant l’impact de la téléphonie mobile sur l'ensemble des 17 ODD et présente des études de cas innovantes d’initiatives menées par des opérateurs qui sont en faveur des objectifs.

Veuillez cliquer ici pour avoir accès au rapport

-FINS-

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile dans le monde entier; elle rassemble plus de 750 opérateurs et plus de 400 sociétés appartenant à l'écosystème mobile au sens large, dont des fabricants de téléphones et d’appareils, des éditeurs de logiciels, des fournisseurs d'équipements, des entreprises internet et des organisations opérant dans des secteurs d’activité connexes. La GSMA organise également les MWC (Mobile World Congress), événements phares du secteur qui ont lieu chaque année à Barcelone, Los Angeles et Shanghai, ainsi que les conférences régionales Mobile Series 360.

Pour plus d'informations, veuillez consulter le site web officiel de la GSMA www.gsma.com. Suivez la GSMA sur Twitter : @GSMA.


1 https://www.gsma.com/newsroom/press-release/worlds-leading-mobile-operators-to-disclose-climate-impacts-as-part-of-new-gsma-led-climate-action-roadmap/

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Contacts presse :
Gearóid Cashman
+44 79 7679 0169
GCashman@webershandwick.com

Service de presse de la GSMA
pressoffice@gsma.com

Contacts

Contacts presse :
Gearóid Cashman
+44 79 7679 0169
GCashman@webershandwick.com

Service de presse de la GSMA
pressoffice@gsma.com