Une étude examine la capacité de l’hémoglobine non invasive et continue (SpHb®) de Masimo à fournir une indication précoce de l’anémie et de son impact sur les résultats thérapeutiques du patient

Masimo Radical-7® with SpHb® (Photo: Business Wire)

NEUCHÂTEL, Suisse--()--Masimo (NASDAQ : MASI) a annoncé aujourd’hui que dans une étude publiée dans Injury, des chercheurs avaient utilisé Masimo SpHb® (surveillance non invasive et continue de l’hémoglobine) pour analyser les retards possibles dans la détection de l’anémie périopératoire évaluée à l’aide des valeurs d’hémoglobine invasive intermittente de laboratoire chez les patients âgés subissant une opération suite à une fracture de la hanche.1 Par ailleurs, ils ont étudié les associations entre a) ce retard et la durée opératoire cumulée avec anémie, suivie à l’aide de SpHb, et b) les résultats thérapeutiques chez le patients (délire post-opératoire et mortalité ou complications graves).

Le D. Christopher G. Clemmesen et ses collègues de l’Hôpital universitaire de Copenhague au Danemark cherchaient à étudier l’impact de l’anémie en cours d’intervention chirurgicale sur les résultats thérapeutiques pour le patient - et si la surveillance de l’hémoglobine non invasive à l’aide de Masimo SpHb pouvait fournir une indication précoce de l’anémie périopératoire, ainsi que suivre plus efficacement la durée totale avec une anémie préopératoire, que l’échantillonnage sanguin intermittent et invasif traditionnel. Ils ont ainsi analysé les données de 41 patients, âgés de 65 ans et plus, subissant une intervention chirurgicale pour réduire des fractures de la hanche. Des échantillons sanguins ont été prélevés conformément au protocole standard de l’hôpital, avec des transfusions déclenchées par une valeur de l’hémoglobine (Hb) inférieure à 10 g/dL, qui était également utilisée pour définir l’anémie. Pendant toute l’intervention, le taux SpHb, ainsi que la saturation en oxygène (SpO2), l’indice de perfusion (Pi) et le pouls (FP) étaient surveillés à l’aide des capteurs Radical-7® Pulse CO-Oximeters et rainbow® de Masimo. Les cliniciens étaient aveugles aux données autres que le SpO2 pour les empêcher d’utiliser les valeurs SpHb ou du Pi pour orienter la transfusion ou leurs autres décisions cliniques.

Les chercheurs ont découvert un retard conséquent dans la détection de l’anémie (défini comme le délai entre une valeur de SpHB de 10 g/dL ou moins et une valeur Hb faible obtenue par un échantillon sanguin) de 1,07 heure (± 2,84 heures). Ils ont découvert une corrélation significative entre le temps périopératoire cumulé médian avec un SpHb faible (défini comme un SpHb en deçà de 10 g/dL pendant au moins une minute) et le délire postopératoire : 162 minutes pour les patients atteints de délire contre 22 minutes pour ceux sans (p = 0,034).

Les chercheurs en ont conclu : « En conclusion, nous avons découvert un retard dans la détection du seuil de transfusion en moyenne, et pour certains patients, le retard était conséquent malgré que l’étude ait été menée dans un environnement périopératoire optimisé dans un service spécialisé. Une surveillance continue à l’aide de SpHB pendant la période périopératoire a révélé que certains patients avaient des niveaux de Hb en-deçà du seuil de transfusion prescrit pendant une période prolongée. Par ailleurs, nous avons découvert une corrélation importante entre la présence de SpHb faible et les résultats postopératoires, ainsi qu’entre la durée cumulée avec un SpHb faible et les résultats postopératoires. ... Pour savoir si une surveillance accrue se traduit ou non par de meilleurs résultats pour le patient, des études supplémentaires seront nécessaires. »

Le co-auteur de l’étude, le D. Nicolai B. Foss, a commenté, « Il peut y avoir un retard important dans la détection périopératoire de l’anémie chez les patients avec une fracture de la hanche, et le temps passé en état d’anémie, tel que mesuré constamment par le SpHb, a été associé à de mauvais résultats thérapeutiques dans notre enquête. Nous avons besoin d’une surveillance continue afin d’identifier et d’agir sur l’anémie en temps opportun pour améliorer les résultats pour le patient. Nous pensons que les futures études sur la transfusion devraient inclure une surveillance périopératoire améliorée de l’hémoglobine pour mieux identifier l’anémie. »

La SpHb n’est pas censée remplacer les analyses sanguines de laboratoire. Les décisions cliniques concernant les transfusions de globules rouges doivent se fonder sur l’avis du clinicien et prendre en compte les facteurs suivants : état de santé du patient et tests diagnostiques en laboratoire utilisant des échantillons de sang.

@MasimoInnovates | #Masimo

À propos de Masimo

Masimo (NASDAQ : MASI) est une société de technologie médicale mondiale qui développe et produit une large gamme de technologies de surveillance leaders du secteur, y compris des mesures innovantes, des capteurs, des moniteurs de patients et des solutions d’automatisation et de connectivité. Notre mission vise à améliorer les résultats thérapeutiques pour les patients et à réduire le coût des soins. En 1995, la société a lancé l’oxymétrie de pouls Masimo SET® Measure-through Motion and Low Perfusion™, qui s'est avérée surperformer d'autres technologies d’oxymétrie de pouls dans plus de 100 études indépendantes et objectives.2 Masimo SET® s'est également avérée aider les cliniciens à réduire la rétinopathie sévère de la prématurité chez le nouveau-né,3 améliorer le dépistage de la CCC chez le nouveau-né,4 et, utilisée dans le cadre d’une surveillance continue avec Masimo Patient SafetyNet™ dans les salles post-chirurgicales, réduire les activations d’équipes, les transferts d’unités de soins intensifs et les coûts d’intervention rapide.5-7 On estime que Masimo SET® est utilisée sur plus de 100 millions de patients dans de grands hôpitaux et autres établissements de soins de santé à travers le monde,8 et constitue l’oxymétrie de pouls principale dans 9 des 10 plus grands hôpitaux répertoriés dans le 2019-20 U.S. News and World Report Best Hospitals Honor Roll.9 Masimo continue d'améliorer SET® et, en 2018, a annoncé que la précision de SpO2 sur les capteurs RD SET™ dans des conditions de mouvement a été significativement améliorée, rassurant encore plus les cliniciens que les valeurs SpO2 sur lesquelles ils comptent reflètent exactement le statut physiologique d'un patient. En 2005, Masimo a lancé la technologie de CO-oxymétrie de pouls rainbow®, pour la surveillance non invasive et continue de composants sanguins qui, auparavant, ne pouvaient être mesurés que par des procédures invasives, y compris l’hémoglobine totale (SpHb®), la teneur en oxygène (SpOC™), la carboxyhémoglobine (SpCO®), la méthémoglobine (SpMet®), l’indice de variabilité de la pléth (Pleth Variability Index, PVi®), RPVi™ (rainbow® PVi), et l’indice de réserve d’oxygène (Oxygen Reserve Index, ORi™). En 2013, Masimo a lancé la plateforme de surveillance et de connectivité du patient Root®, construite du tout au tout pour être aussi flexible et extensible que possible afin de faciliter l’ajout d’autres technologies de surveillance Masimo et tierces ; les ajouts Masimo clés sont la surveillance de la fonction cérébrale Next Generation SedLine®, l’oxymétrie régionale O3® et la capnographie ISA™ avec les lignes d’échantillonnage NomoLine®. La gamme de Pulse CO-Oximeters® de surveillance continue et ponctuelle de Masimo inclut des appareils conçus pour être utilisés dans une variété de scénarios cliniques et non cliniques, y compris la technologie sans attache portable, telle que Radius-7® et Radius PPG™, les appareils portables tels que Rad-67™, les oxymètres de pouls de bout du doigt tels que MightySat® Rx, et les appareils utilisés à l’hôpital et à domicile tels que Rad-97™. Les solutions hospitalières d’automatisation et de connectivité Masimo sont centrées sur la plateforme Iris®, et comprennent Iris Gateway™, Patient SafetyNet, Replica™, Halo ION™, UniView™, et Doctella™. Un complément d’information sur Masimo et ses produits est disponible sur www.masimo.com. Les études cliniques publiées sur les produits Masimo sont disponibles sur www.masimo.com/evidence/featured-studies/feature/.

ORi et RPVi n’ont pas obtenu l’autorisation 510(k) de la FDA et ne sont pas en vente aux États-Unis. L’utilisation de la marque de commerce Patient SafetyNet est sous licence du University HealthSystem Consortium.

Références

  1. Clemmesen CG, Palm H, and Foss NB5. Delay in detection and treatment of perioperative anemia in hip fracture surgery and its impact on postoperative outcomes. Injury (2019). https://doi.org/10.1016/j.injury.2019.09.001.
  2. Les études cliniques publiées sur l’oxymétrie de pouls et les avantages de la technologie Masimo SET® peuvent être consultées sur notre site Web à l’adresse http://www.masimo.com. Les études comparatives comprennent des études indépendantes et objectives, composées d’abrégés présentés lors de réunions scientifiques, et d’articles de revues examinés par des pairs.
  3. Castillo A et al. Prevention of Retinopathy of Prematurity in Preterm Infants through Changes in Clinical Practice and SpO2 Technology. Acta Paediatr. Févr. 2011 ; 100(2):188-92.
  4. de-Wahl Granelli A et al. Impact of pulse oximetry screening on the detection of duct dependent congenital heart disease: a Swedish prospective screening study in 39,821 newborns. BMJ. 8 janv. 2009 ; 338.
  5. Taenzer AH et al. Impact of pulse oximetry surveillance on rescue events and intensive care unit transfers: a before-and-after concurrence study. Anesthesiology. 2010 ; 112(2):282-287.
  6. Taenzer A et al. Postoperative surveillance – The Dartmouth Experience. Anesthesia Patient Safety Foundation Newsletter. Printemps-Été 2012.
  7. McGrath SP et al. Surveillance Monitoring Management for General Care Units: Strategy, Design, and Implementation. The Joint Commission Journal on Quality and Patient Safety. Juill. 2016 ; 42(7):293-302.
  8. Estimation : Données d’archives Masimo.
  9. http://health.usnews.com/health-care/best-hospitals/articles/best-hospitals-honor-roll-and-overview.

Déclarations prévisionnelles

Ce communiqué de presse contient des déclarations prévisionnelles au sens de l’article 27A de la loi Securities Act de 1933, de l’article 21E de la loi Securities Exchange Act de 1934 et de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations prévisionnelles comprennent, entre autres, des déclarations concernant l’efficacité potentielle de Masimo SpHb®. Ces déclarations prévisionnelles sont fondées sur les attentes actuelles relatives aux événements futurs qui nous concernent, et sont assujetties à des risques et à des incertitudes, tous difficiles à prédire et souvent indépendants de notre volonté, et susceptibles de faire varier sensiblement et négativement les résultats réels par rapport à ceux exprimés dans nos déclarations prévisionnelles en réponse à divers facteurs de risques, y compris, sans limitation : les risques liés à nos hypothèses concernant la répétabilité des résultats cliniques ; les risques liés à notre conviction que les technologies de mesure non invasives uniques de Masimo, y compris Masimo SpHb, contribuent à des résultats cliniques positifs et à la sécurité des patients ; les risques liés à notre conviction que les avancées médicales révolutionnaires et non invasives de Masimo fournissent des solutions rentables et des avantages uniques ; ainsi que d’autres facteurs abordés dans la section « Facteurs de risque » de nos rapports les plus récents déposés auprès de la Commission des valeurs et des changes (Securities and Exchange Commission, « SEC »), disponibles à titre gratuit sur le site Web de la SEC à l’adresse www.sec.gov. Bien que nous estimions que les attentes reflétées dans nos déclarations prévisionnelles soient raisonnables, nous ignorons si ces attentes se révéleront exactes. Toutes les déclarations prévisionnelles contenues dans le présent communiqué de presse sont expressément visées dans leur intégralité par les avertissements précédents. Le lecteur est prié de ne pas se fier outre mesure à ces déclarations prévisionnelles qui ne sont valables qu’à la date d’aujourd’hui. Nous déclinons toute obligation d’actualiser, de modifier ou de clarifier ces déclarations ou les « Facteurs de risques » figurant dans nos rapports les plus récents déposés auprès de la SEC, que ce soit en réponse à de nouvelles informations, des événements futurs ou pour toute autre raison, sauf si les lois applicables sur les valeurs mobilières l’exigeaient.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Masimo
Evan Lamb
949-396-3376
elamb@masimo.com

Contacts

Masimo
Evan Lamb
949-396-3376
elamb@masimo.com