Plus grand, plus sain, plus abondant – Une étude prouve que l’aliment Feed LP20® de House Wellness Foods améliore l’élevage au niveau cellulaire

TOKYO--()--Il y a très longtemps, l’évolution de l’humanité a fait un bond en avant grâce au développement de l’agriculture. À l’heure actuelle, cette avancée se heurte à des défis qui proviennent de forces à la fois climatiques et socioéconomiques, et notre avenir est en jeu. Nous avons fondamentalement besoin de nourir le monde, et les moyens permettant d’y parvenir consistent à renforcer l’efficacité de l’agriculture et de l’aquaculture.

À ces fins, House Wellness Foods a publié une nouvelle étude clinique révolutionnaire qui indique que son aliment immunobiotique pionnier Feed LP20®, dont le principal ingrédient est le Lactobacillus plantarum L-137 tué par la chaleur (Heat-Killed) (HK L-137), augmente manifestement la production, la taille et la santé des tilapias d’élevage génétiquement améliorés (genetically-improved farmed tilapia, GIFT), aliment qui a un potentiel infini pour nourrir diverses populations du monde entier. Les conclusions de cette étude pourraient avoir un impact qui transformerait le monde dans le domaine de l’aquaculture, et la société fera part de ces conclusions lors de la conférence Aquaculture Europe, qui aura lieu à Berlin, du 7 au 10 octobre, et au cours de laquelle l’un des directeurs de l’étude, Mahmoud A.O. Dawood, présentera pour la première fois les constatations du groupe.

Les chercheurs de House Wellness Foods, travaillant aux côtés du Research Institute for Aquaculture No. 2 (RIA2) vietnamien, ont antérieurement publié une étude démontrant l’efficacité de l’aliment Feed LP20® sur le tilapia du Nil [Oreochromis niloticus], l’une des espèces de produits de la mer disponibles les plus robustes, les plus riches en nutriments, cultivables et commercialement viables. Le problème qui est apparu est que, bien que cette espèce puisse être élevée dans un certain nombre d’environnements, sa consommation accrue a accéléré la production, ce qui a inévitablement conduit à des problèmes de gestion de l’eau, obligeant à augmenter l’utilisation d’antibiotiques, de pesticides et de désinfectants. En plus du double danger d’infiltration dans la chaîne alimentaire et de résistance aux maladies, les poissons eux-mêmes ont été soumis à un stress excessif, ce qui a brisé leur immunité et décimé la population.

La recherche actuelle prouve que, au-delà du fait que le HK L-137 a la capacité avérée d’appuyer les fonctions immunitaires innées, combattre l’activité cellulaire destructive avant qu’elle ne produise ses effets nécessite d’utiliser des solutions telles que les antibiotiques et les antimicrobiens. En fait, le bacille module l’activité enzymatique digestive, la santé du sang, les réactions oxydatives, et l’expression des gènes liée à la croissance, améliorant grandement l’élevage parmi tous les paramètres de performance : poids corporel final, gain en poids, taux de croissance spécifique, et taux de rendement de l’alimentation (final body weight, weight gain, specific growth rate, feed efficiency ratio – FBW, WG, SGR, FER). Par ailleurs, et rendant partiellement compte de ces formidables améliorations, les poissons échantillonnés ont manifesté une plus grande épaisseur de la muqueuse et une plus grande longueur de villosité, ce qui favorise l’utilisation accrue des nutriments diététiques, ainsi qu’une activité accrue de l’amylase, de la lipase et de la protéase.

L’aliment Feed LP20® qui renferme le HK L-137 a prouvé moduler les taux d’hématocrite et d’hémoglobine sanguins, et les numérations des globules rouges (Red Blood Cells, RBC) et des globules blancs (White Blood Cells, WBC) (P < 0,05), tout en abaissant le taux de cholestérol total et la quantité de l'enzyme glutamate pyruvate transaminase (GPT) dans le sang. En outre, l’activité des enzymes antioxydantes (superoxyde dismutase – SOD et catalase –CAT) était énormément accrue (P < 0,05), tandis que les taux de malondialdéhyde (MDA) étaient moins élevés. L’aliment pour poisson HK L-137 a également indiqué de meilleurs niveaux de protéine sérique totale et d’immunoglobuline M (IgM).

House Wellness Foods est un pionnier dans le domaine des aliments fonctionnels immunobiotiques dont il est le premier producteur mondial. Son produit d’élevage et d’aquaculture Feed LP20® qui renferme le HK L-137, a les mêmes attributs que son produit de grande consommation qui jouit d’une excellente réputation, l’Immuno LP20®. En particulier, la forte solubilité, la résistance à la décomposition, et une durée de conservation et une stabilité inégalées. Les avantages de cette approche permettent de produire des aliments qui sont plus sûrs, plus nutritifs et, élément important, plus abondants, sans s’exposer aux dangers et à la déprédation associés aux antibiotiques et aux désinfectants.

L’aliment immunobiotique Feed LP20® de House Wellness Foods offre une solution qui est à la fois visionnaire et prudente, et qui a des avantages qui vont au-delà de la résolution du problème immédiat, permettant d’espérer parvenir à soulager la faim et la malnutrition, et leurs effets démoralisants et destructeurs. Nous vous invitons à nous rejoindre et à discuter de cette recherche prometteuse, entre autres sujets, à l’occasion de la conférence Aquaculture Europe du mois d’octobre.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Satoru Onoda (Mr.) chez House Wellness Foods
Onoda_Satoru@house-wf.co.jp

Contacts

Satoru Onoda (Mr.) chez House Wellness Foods
Onoda_Satoru@house-wf.co.jp