Safe Orthopaedics annonce la publication d’une étude scientifique confirmant l’intérêt financier de sa technologie à usage unique

  • L’étude menée par une équipe du CHU du Kremlin-Bicêtre sur un an portant sur 40 patients, compare l’emploi d’instruments réutilisables à l’emploi d’instruments à usage unique dans la chirurgie du rachis lombaire
  • Les instruments à usage unique génèrent une économie de temps pour l’hôpital de près de 2h30 par opération, soit une économie estimée à 181 euros

ERAGNY-SUR-OISE, France--()--Regulatory News :

SAFE ORTHOPAEDICS (Paris:SAFOR) (FR0012452746 – SAFOR), société spécialisée dans la conception et la commercialisation d’implants et d’instruments à usage unique pour la chirurgie du rachis, annonce la publication dans l’European Journal of Orthopaedic Surgery & Traumatology d’un article rédigé par une équipe du CHU du Kremlin-Bicêtre présentant une étude randomisée menée pendant un an sur 40 patients opérés de la colonne vertébrale. L’objectif était de comparer le coût d’ancillaires réutilisables et d’ancillaires à usage unique.

Les équipes du CHU du Kremlin Bicêtre ont analysé l’ensemble des étapes nécessaires à une opération du rachis, de la phase de préparation en amont du matériel jusqu’à la phase avale de nettoyage et de stérilisation du matériel réutilisable et d’évacuation des instruments à usage unique. Le coût de chacune des étapes a été chiffré en tenant compte du temps de travail nécessaire dans les deux cas et du coût des équipements utilisés.

Avantage financier des instruments à usage unique résultant des temps pré et post-opératoires

L’étude montre que la durée moyenne des opérations est la même pour les deux groupes. En revanche, le temps de préparation en amont (commande, réapprovisionnement) et la phase avale (nettoyage, reconditionnement et stérilisation des ancillaires) de l’opération est de près de 3 heures (176 minutes précisément) dans le cas d’une utilisation d’ancillaires réutilisables et de seulement une demi-heure (33 minutes précisément) avec les ancillaires à usage unique.

Avec les ancillaires réutilisables, la phase avale de désinfection prend ainsi 27,5 minutes, l’assemblage des instruments 73,7 minutes et la stérilisation post-opération 52,4 minutes, soit 87% des trois heures nécessaires. Avec les ancillaires à usage unique, l’étape la plus longue est celle de la préparation des kits qui dure 17 minutes en moyenne. Au total, la réduction de la durée du processus global avec les ancillaires à usage unique est de 143 minutes, ce qui représente une économie pour l’hôpital de 181 euros par opération. C’est sans compter les gains de productivité que pourraient réaliser les hôpitaux en redéployant le personnel affecté aux opérations de stérilisation du matériel.

Sachant que la sécurité sociale fixe le prix d’achat du matériel aux fabricants pour chaque opération, le recours aux ancillaires à usage unique représente une économie de 26% pour l’hôpital.

Avantages des instruments à usage unique pour le staff médical

L’étude pointe également deux autres conclusions intéressantes. La première est l’influence sur les conditions de travail du personnel hospitalier. En effet, le poids des instruments réutilisables, qui sont transportés au bloc opératoire dans trois boîtes, s’élève à 42 kg. Ils sont, par conséquent, difficiles à manier pour le personnel et peuvent entraîner à la longue des troubles musculo-squelettiques. Le poids des instruments à usage unique est limité à 1,2 kg car les ancillaires sont davantage polyvalents et non métalliques.

Le second point mis en exergue par l’étude du Kremlin-Bicêtre concerne la disponibilité des instruments. Etant donné le temps de stérilisation et de préparation du matériel, l’hôpital peut être amené à retarder des opérations faute de disponibilité des instruments réutilisables. Les instruments à usage unique sont, par définition, toujours prêts à l’emploi car livrés stériles, avec une qualité de traçabilité de chaque implant.

« Notre étude montre que les ancillaires à usage unique ont leur place dans la chirurgie du rachis : en raison de l’économie qu’ils permettent pour les hôpitaux mais aussi pour leur facilité d’utilisation pour les chirurgiens et le confort apporté pour le personnel de l’hôpital. Passée l’appréhension de cette technologie innovante, les ancillaires sont fiables, polyvalents. Sans modifier la technique opératoire, ils permettent d’optimiser les durées opératoires comme mesurées durant l’étude », souligne le professeur Charles Court, chirurgien au CHU du Kremlin-Bicêtre.

« Nous remercions et félicitons l’équipe du CHU du Kremlin Bicêtre pour la publication de son étude sur nos technologies dans l’European Journal of Orthopaedic Surgery & Traumatology, revue scientifique de référence dans notre secteur. Cette étude randomisée démontre une réduction de 80% des temps pré et post-opératoires grâce à nos technologies et présente les avantages pour les chirurgiens de disposer d’une technologie stérile, prête à l’emploi. Accompagner le chirurgien dans la réduction des risques chirurgicaux pour le patient et permettre aux hôpitaux de réduire leurs coûts sont des enjeux importants pour Safe Orthopaedics », conclut Pierre Dumouchel, Directeur Général de Safe Orthopaedics.

À propos de Safe Orthopaedics

Créée en 2010, Safe Orthopaedics est une société française de technologie médicale dont l’objectif est de proposer les technologies les plus sûres pour le traitement des fractures de la colonne vertébrale. Livrés stériles, tous les implants ainsi que leur instrumentation à usage unique sont disponibles pour le chirurgien à tout moment et quel que soit l’endroit. Ces technologies facilitent l’approche mini-invasive qui réduisent les risques de contamination et d’infection, et ce, dans l’intérêt du patient. Protégés par 17 familles de brevets, les kits SteriSpineTM sont homologués CE et approuvés par la FDA. La société est basée à Eragny-sur-Oise (95) et emploie 40 collaborateurs. Pour plus d’informations : www.safeortho.com.

Contacts

Safe Orthopaedics
François-Henri Reynaud
Directeur Administratif & Financier
Tél. : +33 (0)1 34 21 50 00
investors@safeorthopaedics.com

Relations Investisseurs
NewCap
Mathilde Bohin
Tél. : +33 (0)1 44 71 94 94 / SafeOrtho@newcap.eu

Relations presse
Ulysse Communication
Bruno Arabian / 06 87 88 47 26 / barabian@ulysse-communication.com
Nicolas Daniels / 06 63 66 59 22 / ndaniels@ulysse-communication.com

Contacts

Safe Orthopaedics
François-Henri Reynaud
Directeur Administratif & Financier
Tél. : +33 (0)1 34 21 50 00
investors@safeorthopaedics.com

Relations Investisseurs
NewCap
Mathilde Bohin
Tél. : +33 (0)1 44 71 94 94 / SafeOrtho@newcap.eu

Relations presse
Ulysse Communication
Bruno Arabian / 06 87 88 47 26 / barabian@ulysse-communication.com
Nicolas Daniels / 06 63 66 59 22 / ndaniels@ulysse-communication.com