Astrocast annonce une campagne de financement de série A de 9 millions CHF pour sa mise en service commerciale

LAUSANNE, Suisse--()--Astrocast, le réseau de nanosatellites de premier plan pour l’Internet des objets (IdO), a annoncé aujourd’hui la clôture réussie d’une première étape de financement (série A) de 9 millions CHF (9,2 M$/8,3 M€) auprès d’anciens et de nouveaux investisseurs. À cette date, la société a levé 16,6 M CHF et elle utilisera le capital pour accélérer la production de modules d’IdO afin de lancer sa phase commerciale et le développement du réseau d’IdO en orbite terrestre basse (Low Earth Orbit, LEO) d’Astrocast.

« Ce fut une année incroyable pour Astrocast. Avec le lancement de deux satellites et un nombre croissant de clients pilotes, la société a fait la preuve de sa capacité à offrir un accès à l’IdO dans le monde » a déclaré José Achache, président du conseil d’administration d’Astrocast.

Astrocast est la seule société d’IdO partenaire des chefs de file de l’industrie aérospatiale que sont Thuraya, l’Agence spatiale européenne (ASE) et Airbus. Le lancement du deuxième satellite d’essai en avril dernier a permis à Astrocast de démontrer sa capacité à lancer, propulser, déterminer précisément la position et communiquer avec leurs nanosatellites en orbite basse en moins de deux heures après le lancement.

La société est également la première à avoir un accès commercial à la fréquence de la bande L permettant d’établir des communications d’IdO bidirectionnelles fiables et écoénergétiques, n’importe où. Les deux satellites ont fait l’objet d’un test complet du système et fonctionnent à pleine capacité. Astrocast engage désormais des discussions commerciales avec ses partenaires. Ses trois premiers clients pilotes, Actia, Marine Instruments et Swiss Fresh Water ont commencé les essais au sol.

Astrocast a également annoncé l’attribution d’un prêt de 500 000 CHF de la part de la Fondation pour l’innovation technologique (FIT). Le prêt FIT Growth encourage l’entreprenariat, favorise l’innovation et stimule l’économie locale en soutenant les start-ups technologiques dans le canton de Vaud en Suisse. Astrocast avait reçu un prêt similaire, le FIT Seed Loan, en 2015.

« Nous sommes ravis de voir la confiance renouvelée de nos investisseurs et partenaires dans la nouvelle course spatiale et dans notre société alors que nous nous sommes donnés pour mission de bâtir le premier réseau d’IdO mondial pour la planète » a déclaré Fabien Jordan, PDG d’Astrocast. « À mesure que nous nous rapprochons de notre lancement commercial au premier trimestre 2020, nous accentuons davantage notre position de leadership en tant qu’opérateur de nanosatellites pleinement intégrés, et notre capacité unique à fournir une couverture satellite d’IdO efficace dans le monde entier. Les prochaines étapes avec des investisseurs consisteront à sécuriser un déploiement accéléré de notre flotte mondiale de satellites. »

Rencontrez Fabien Jordan à la conférence annuelle sur le marché des satellites d’Euroconsult (Euroconsult World Satellite Business Week Conference) dans le panel Constellations de l’IdO : modèles commerciaux émergents (IoT Constellations: Emerging Business Models), le mercredi 11 septembre à 14h15 (HAEC). Pour rencontrer un membre d’Astrocast, veuillez vous connecter ici.

À propos d’Astrocast

Astrocast SA, en partenariat avec l’Agence spatiale européenne, Airbus et Thuraya, développe actuellement un réseau avancé de nanosatellites pour l’Internet des objets (IdO). Airbus et Astrocast ont mis au point un ASIC et module de faible coût qui fournit le modem satellite le plus économe en énergie pour les applications IdO. La constellation sera constituée de 64 satellites CubeSat en orbite terrestre basse (Low Earth Orbit, LEO) et fournira une couverture mondiale à faible latence. Astrocast a été fondée en 2014 par les développeurs du SwissCube, l’un des nanosatellites les plus durables et les plus opérationnels lancés dans l’espace. Pour plus en savoir plus, rendez-vous sur www.astrocast.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Erica HooperLee
StrategicLee Inc.
Erica@strategiclee.com
+1 415 359-7322

Contacts

Erica HooperLee
StrategicLee Inc.
Erica@strategiclee.com
+1 415 359-7322