Résultats du premier semestre 2019 de Latécoère marqués par l’amélioration de l’activité historique et les frais de démarrage des nouvelles affaires

  • Le plan Transformation 2020 se poursuit conformément au calendrier
  • Performance opérationnelle de la division Aérostructures soutenue par une croissance dynamique
  • Les nouveaux contrats remportés par la division Systèmes d’Interconnexion engendrent des frais de démarrage et de nouveaux besoins en fonds de roulement
  • Objectifs 2019 inchangés, présentation de nos perspectives

TOULOUSE, France--()--Regulatory News:

Latécoère (Paris:LAT), partenaire de premier rang des grands constructeurs aéronautiques internationaux, annonce ses résultats du premier semestre 2019, clos au 30 juin 2019. Ces résultats ont été arrêtés par le Conseil d’administration lors de sa réunion du 3 septembre 2019.

(Données auditées – en M€)

S1 2019

S1 2018

Chiffre d’affaires

371,7

320,8

Croissance en valeur

15,9 %

-8,5 %

Croissance à taux de change constants

13,1 %

-2,9 %

EBITDA courant*

28,1

20,9

Marge d’EBITDA courante sur chiffre d’affaires*

7,6 %

6,5 %

Résultat opérationnel courant

10,8

7,1

Marge opérationnelle courante sur chiffre d’affaires

2,9 %

2,2 %

Éléments non récurrents

-7,9

0,8

dont Cession de Toulouse-Périole

-

9,5

Résultat opérationnel

2,9

8,0

Coût de l’endettement financier net

-2,7

-1,7

Autres résultats financiers

-5,2

-3,3

dont Variation de la juste valeur des instruments financiers

-3,9

-4,4

Résultat financier

-7,9

-5,0

Impôts sur les bénéfices

-1,0

-0,2

Résultat net

-5,9

2,8

Free cash-flow des opérations

-46,3

-28,3

* L’EBITDA courant correspond au résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et pertes de valeur d’immobilisations corporelles et incorporelles courants. Le détail des éléments opérationnels non courants est présenté dans les principes comptables des comptes consolidés du Groupe.

Yannick Assouad, Directeur Général du Groupe, commente : « Les résultats du premier semestre 2019 de Latécoère reflètent l’amélioration générale de notre compétitivité et notre capacité à innover. L’activité s’améliore dans la division Aérostructures grâce à notre plan Transformation 2020 qui se poursuit. Parallèlement, les récents contrats remportés par la division Systèmes d’Interconnexion consolident notre position de leader pour gagner de nouveaux marchés dans un futur proche et engendrent des frais de démarrage qui ont impacté la marge opérationnelle de la division. Nous réitérons nos objectifs pour 2019 et nous continuons d’investir dans le plan Transformation 2020. À plus long terme, Latécoère devrait continuer de progresser et générer un free cash-flow opérationnel positif à partir de 20201 à mesure que nous poursuivrons notre stratégie visant à imposer Latécoère comme un fournisseur d’aérostructures de premier rang à même d’accompagner les avionneurs dans leurs programmes futurs. »

Faits marquants du S1 2019 et synthèse financière

Les résultats semestriels 2019 de Latécoère reflètent le dynamisme de l’activité et démontrent la capacité du Groupe à remporter de nouveaux contrats. Le chiffre d’affaires du S1 2019 progresse de 15,9 % à 371,7 M€, soit 13,1 % à taux de change constants.

L’EBITDA courant de Latécoère ressort à 28,1 M€ au S1 2019, d’où une marge de 7,6 %. Le résultat opérationnel courant de Latécoère s’établit à 10,8 M€ au S1 2019, contre 7,1 M€ au S1 2018, grâce à la mise en œuvre du plan Transformation 2020.

Le résultat financier ressort à -7,9 M€ au S1 2019 en raison principalement des effets de change, à comparer à une perte financière de 5,0 M€ au S1 2018.

Le résultat net du semestre s’élève à -5,9 M€.

1 hors impact de la norme comptable IFRS 16 de l’ordre de 20 M€ lié au nouveau siège du Groupe en construction

Aérostructures

Par division, Aérostructures affiche une croissance de son chiffre d’affaires de 14,5 % à taux de change constants et de 18,0 % en valeur au S1 2019. Le chiffre d’affaires atteint 215,3 M€, reflétant les derniers effets de rattrapage consécutifs aux perturbations opérationnelles survenues en 2018, effets qui ne se répéteront pas au second semestre 2019.

Aérostructures

(Données auditées – en M€)

H1 2019

H1 2018

Chiffre d’affaires consolidé

215,3

182,5

Croissance à taux de change constants

14,5 %

-8,3 %

Chiffre d’affaires intersectoriel

8,9

7,1

Chiffre d’affaires

224,2

189,6

EBITDA courant*

16,2

2,6

Marge d’EBITDA courante sur CA*

7,2 %

1,4 %

Résultat opérationnel courant

8,7

-3,8

Marge opérationnelle courante sur CA

4,0 %

-2,1 %

* L’EBITDA courant correspond au résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et pertes de valeur d’immobilisations corporelles et incorporelles courants. Le détail des éléments opérationnels non courants est présenté dans les principes comptables des comptes consolidés du Groupe.

La rentabilité de la division Aérostructures a continué de s’améliorer au premier semestre 2019 à mesure que sa transformation s’est poursuivie.

Systèmes d’Interconnexion

Le chiffre d’affaires de la division Systèmes d’Interconnexion progresse de 11,3 % à taux de change constants et de 13,1 % en valeur, pour atteindre 156,4 M€ au S1 2019. Une étape importante a été franchie avec la livraison d’un système complet de câblage électrique (EWIS) pour le Mitsubishi MRJ 90 développé en seulement 1 an et demi (architecture, conception, fabrication et certification). En outre, Latécoère vient de remporter un appel d’offres pour l’industrialisation et la production du système de câblage électrique du cockpit du H160 d’Airbus Helicopters. Ce nouveau contrat témoigne de la forte capacité du Groupe à pénétrer de nouveaux marchés.

Systèmes d’Interconnexion

(Données auditées – en M€)

S1 2019

S1 2018

Chiffre d’affaires consolidé

156,4

138,2

Croissance à taux de change constants

11,3 %

5,2 %

Chiffre d’affaires intersectoriel

1,0

0,9

Chiffre d’affaires

157,4

139,1

EBITDA courant*

11,9

18,2

Marge d’EBITDA courante sur CA*

7,5 %

13,1 %

Résultat opérationnel courant

2,1

10,9

Marge opérationnelle courante sur CA

1,4 %

7,9 %

* L’EBITDA courant correspond au résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et pertes de valeur d’immobilisations corporelles et incorporelles courants. Le détail des éléments opérationnels non courants est présenté dans les principes comptables des comptes consolidés du Groupe.

L’EBITDA courant de la branche Systèmes d’Interconnexion de Latécoère ressort à 11,9 M€ contre 18,2 M€ au S1 2018, reflétant les frais de démarrage liés aux nouveaux contrats à long terme. En outre, la division a renforcé ses coûts de structure pour répondre aux besoins provenant de plateformes multi-clients et internationales. Ces investissements de démarrage devraient se poursuivre au second semestre 2019.

Transformation 2020

Latécoère continue de se transformer avec le chantier d’agrandissement du site de Montredon et l’extension des capacités d’usinage. Les nouveaux locaux devraient être livrés le 6 septembre 2019 et les nouvelles capacités de traitement de surface devraient être opérationnelles au T1 2020. Par ailleurs, le site a été certifié ISO14001 dans le courant de l’été.

En outre, la surface du site de Plovdiv, en Bulgarie, a été agrandie de 80 % à 9 000 m2, portant la capacité attendue à plus de 200 000 heures de production annuelle à partir de la fin de 2019. Le transfert de production de la structure primaire des portes des A320 depuis notre site en République tchèque a été finalisé, de même que le transfert de fabrication des structures de racks. Enfin, Latécoère s’apprête aussi à inaugurer le 10 septembre 2019 son nouveau site indien de Belagavi où seront fabriqués le harnais principal du Falcon 2000 et, à terme, une bonne partie du contrat Thales IFE. Ces nouvelles installations « best cost » viendront compléter notre appareil de production des harnais.

Technologie LiFi

Le Groupe présentera sa technologie LiFi à l’occasion de l’APEX EXPO qui se tiendra à Los Angeles du 9 au12 septembre 2019 dans le sillage du Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace de Paris où Latécoère a dévoilé sa stratégie pionnière en juin 2019. Latécoère a été sélectionné parmi les finalistes pour le Crystal Cabin Award, le prix international qui récompense l’innovation dans les cabines d’avion. Un premier vol commercial Air France comptant 12 sièges équipés en technologie LiFi aura lieu au troisième trimestre 2019. À la suite du salon du Bourget, le Groupe a reçu de nombreuses marques d’intérêt pour cette nouvelle technologie de la part de constructeurs aéronautiques, compagnies aériennes et fournisseurs de divertissement à bord.

Dette nette et free cash-flow

Le free cash-flow des opérations ressort à -46,3 M€ au S1 2019, du fait principalement des besoins en fonds de roulement (créances principalement et stocks), des frais de démarrage des nouveaux contrats de la division Systèmes d’Interconnexion et des investissements consentis dans le cadre du plan Transformation 2020.

L’adoption de la norme IFRS 16 a induit une augmentation de l’actif et du passif de l’ordre de 20 M€.

Confirmation des projections pour 2019

Latécoère confirme ses perspectives. En 2019, le Groupe devrait délivrer une croissance organique significative de son chiffre d’affaires hors effets de change et mettre en œuvre des investissements importants pour finaliser le plan de Transformation 2020. En raison de coûts de démarrage de la branche Systèmes d’Interconnexion et de l’avancée du plan de Transformation 2020 dans la branche Aérostructures, le Groupe générera une marge opérationnelle récurrente positive et un free cash-flow des opérations négatif après capex.

Perspectives

A ce stade, le Groupe anticipe au-delà de 2019, une légère diminution du chiffre d’affaires de la division Aérostructures au cours des deux prochaines années en raison d’effets de mix de plateformes. Le déploiement du plan Transformation 2020 devrait compenser les pressions sur les prix et les effets de change négatifs. En outre, la montée en puissance des nouveaux contrats devrait se poursuivre au sein de la division Systèmes d’Interconnexion dont la marge devrait continuer de subir en 2020 l’impact des frais de démarrage liés aux nouveaux contrats. La marge opérationnelle de la division devrait commencer à s’améliorer dès 2021. Dans l’ensemble, Latécoère anticipe un free cash-flow des opérations consolidé positif à partir de 20202.

2 hors impact de la norme comptable IFRS 16 de l’ordre de 20 M€ lié au nouveau siège du Groupe en construction

Prochaine publication

Chiffre d’affaires T3 2019 : 23 octobre 2019

______________________________________________________________________________

À propos de Latécoère

Groupe international partenaire de « rang 1 » des grands avionneurs mondiaux (Airbus, Embraer, Dassault, Boeing, Bombardier), Latécoère intervient dans tous les segments de l’aéronautique (avions commerciaux, régionaux, d’affaires et militaires), dans deux domaines d’activités :

  • Aérostructure Industrie (58 % du CA) : tronçons de fuselage et portes,
  • Systèmes d’Interconnexion (42 % du CA) : câblage, meubles électriques et équipements embarqués.

Le Groupe employait au 31 décembre 2018, 4 958 personnes dans 13 pays différents, Latécoère, société anonyme au capital de 190 337 036 € divisé en 95 168 518 actions d’un nominal de 2 €, est cotée sur Euronext Paris - Compartiment B, Codes ISIN : FR0000032278 - Reuters : LAEP.PA - Bloomberg : LAT.FP

Annexe – Table des matières

Glossaire

Compte de résultat simplifié

Bilan simplifié

Tableau des flux de trésorerie simplifié

Glossaire

Croissance à taux de change constants
Le Groupe mesure la croissance de son chiffre d’affaires sans tenir compte de l’incidence du taux de change EUR/USD pour faciliter la compréhension de l’évolution du chiffre d’affaires de ses activités.
L’incidence de change est neutralisée en appliquant un taux de change EUR/USD constant sur les périodes concernées.

Croissance organique
La croissance organique est obtenue en neutralisant l’incidence du taux de change EUR/USD (utilisation d’un taux de change constant sur les périodes concernées) et en appliquant un périmètre d’activité constant. Le périmètre constant est obtenu :

  • En éliminant le chiffre d’affaires des sociétés acquises au cours de la période,
  • En intégrant sur la période précédente le chiffre d’affaires en année pleine des sociétés acquises au cours de la période précédente,
  • En éliminant le chiffre d’affaires des sociétés cédées lors des périodes concernées.

Résultat opérationnel courant
Afin de mieux refléter les performances opérationnelles récurrentes, le Groupe utilise un sous-total nommé « résultat opérationnel courant » qui exclut du résultat opérationnel les éléments (charges ou produits) non courants qui, par nature, ont un degré de prévisibilité insuffisant, compte tenu de leur caractère inhabituel, anormal ou peu fréquent et qui sont présentés en autres produits et autres charges. Le détail des éléments opérationnels non courants est présenté dans les principes comptables des comptes consolidés du Groupe.

EBITDA
L’EBITDA correspond au résultat opérationnel avant amortissements, dépréciations et pertes de valeur d’immobilisations corporelles et incorporelles.

EBITDA courant
L’EBITDA courant correspond au résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et pertes de valeur d’immobilisations corporelles et incorporelles courants. Le détail des éléments opérationnels non courants est présenté dans les principes comptables des comptes consolidés du Groupe.

Free cash-flow des opérations
Le free cash-flow des opérations correspond au flux net de trésorerie provenant des activités opérationnelles et des activités d’investissement après neutralisation de l’impôt payé.

Free cash-flow courant des opérations
Le free cash-flow courant des opérations correspond au cash-flow des opérations en excluant les éléments non courants liés aux activités opérationnelles et aux activités d’investissement. Le détail des éléments opérationnels non courants est présenté dans les principes comptables des comptes consolidés du Groupe.

Dette nette
La dette nette comprend les emprunts et dettes financières long terme, les emprunts et concours bancaires (part à moins d’un an) qui incluent la dette d’affacturage, les découverts bancaires sous déduction de la trésorerie et équivalents de trésorerie. La dette nette inclut également la dette financière des contrats de location financement.

Carnet de commandes
Le carnet de commandes correspond à l’en-cours de commandes fermes communiquées par les donneurs d’ordres et non encore constaté en chiffre d’affaires.

Compte de résultat simplifié

(Données auditées – en M€)

S1 2019

S1 2018

 

 

 

 

Chiffre d’affaires

371,7

320,8

 

dont Aérostructures

224,2

189,6

 

dont Systèmes d’Interconnexion

157,4

139,1

 

dont Élimination des ventes intersectorielles

-9,9

-8,0

 

 

 

EBITDA courant*

28,1

20,9

 

dont Aérostructures

16,2

2,6

 

dont Systèmes d’Interconnexion

11,9

18,2

 

 

 

Résultat opérationnel courant

10,8

7,1

 

dont Aérostructures

8,7

-3,8

 

dont Systèmes d’Interconnexion

2,1

10,9

 

 

 

Éléments non récurrents

-7,9

0,8

 

dont impact de la fin du programme A380

-

-

 

dont cession de la première tranche de Toulouse-Périole

-

9,5

 

dont autres éléments non récurrents

-7,9

-10,3

 

 

 

Résultat opérationnel

2,9

8,0

 

Coût de l’endettement financier net

-2,7

-1,7

 

Autres produits financiers/(charges)

-5,2

-3,3

 

dont variation de la juste valeur des instruments financiers dérivés

-3,9

-4,4

 

dont impact de la fin du programme A380

-

-

 

Résultat financier

-7,9

-5,0

 

Impôts sur les bénéfices

-1,0

-0,2

 

Résultat net

-5,9

2,8

 

 

 

* L’EBITDA courant correspond au résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et pertes de valeur d’immobilisations corporelles et incorporelles courants. Le détail des éléments opérationnels non courants est présenté dans les principes comptables des comptes consolidés du Groupe.

Bilan simplifié

ACTIF

 

(Données auditées – en milliers d’€)

30 juin 2019

31 déc. 2018

Immobilisations incorporelles

85 475

91 525

Immobilisations corporelles

127 275

100 610

Autres actifs financiers

3 802

3 695

Actifs d’impôts différés

26 163

20 433

Instruments financiers dérivés

471

3 332

Autres immobilisations

346

157

TOTAL DES ACTIFS NON COURANTS

243 531

219 752

 

 

 

Stocks

191 329

180 142

Comptes clients

225 141

193 308

Créances fiscales

21 620

19 659

Instruments financiers dérivés

2 773

5 261

Autres actifs courants

4 063

1 550

Trésorerie et équivalents de trésorerie

78 658

112 216

TOTAL ACTIFS COURANTS

523 584

512 136

 

 

 

 TOTAL ACTIF

767 115

731 889

 

BILAN

 

(Données auditées – en milliers d’€)

30 juin 2019

31 déc. 2018

Capital social

190 337

189 490

Primes d’émission

214 161

215 008

Actions propres

-3 089

1 587

Autres réserves

- 132 479

- 140 108

Couvertures de flux de trésorerie futurs par produits dérivés

-19 256

-9 424

Résultat net du groupe

-5 913

6 013

FONDS PROPRES PART DU GROUPE

243 760

262 565

 

 

 

PARTICIPATIONS NE DONNANT PAS LE CONTRÔLE

0

0

 

 

 

TOTAL FONDS PROPRES

243 760

262 565

 

 

Emprunts et dettes financières

82 105

55 510

Avances remboursables

23 496

24 332

Avantages du personnel

19 883

17 495

Provisions non courantes

8 884

9 488

Passifs d’impôts différés

2

30

Instruments financiers dérivés

15 394

21 035

Autres passifs non courants

3 528

4 602

TOTAL PASSIFS NON COURANTS

153 292

132 492

 

 

Emprunts et concours bancaires (part à moins d’un an)

100 636

81 153

Avances remboursables

2 607

2 575

Provisions courantes

2 170

3 267

Fournisseurs et autres créditeurs

181 829

180 291

Passifs d’impôts exigibles

2 030

3 132

Passifs sur contrats

49 332

54 137

Autres passifs courants

3 607

2 690

Instruments financiers dérivés

27 853

9 588

TOTAL PASSIFS COURANTS

370 063

336 832

 

 

TOTAL PASSIF

523 355

469 323

 

 

 

TOTAL DU BILAN

767 115

731 889

 

Tableau des flux de trésorerie simplifié

(Données auditées – en milliers d’€)

30 juin 2019

30 juin 2018

 

 

 

Résultat net de la période

-5 913

2 758

 

 

 

Ajustements au titre des activités non monétaires :

 

 

Amortissements et provisions

16 362

4 183

Accroissements/amoindrissements de valeur

3 876

4 421

Plus-/(moins-) values nettes sur cessions d’actifs

-81

-10 174

Autres éléments non monétaires

667

2 390

FLUX DE TRÉSORERIE APRÈS COÛT DES CAPITAUX EMPRUNTÉS ET IMPÔT SUR LES BÉNÉFICES

14 911

3 578

 

 

 

Impôt sur les bénéfices

968

162

Charges d’intérêts

2 669

1 737

FLUX DE TRÉSORERIE AVANT COÛT DES CAPITAUX EMPRUNTÉS ET IMPÔT SUR LES BÉNÉFICES

18 548

5 477

 

 

 

Variation des stocks nets des provisions

-10 150

-8 893

Variations des Clients et autres débiteurs et créances rattachées nets des provisions

-35 642

-37 897

Variations des comptes fournisseurs et dettes rattachées

-2 939

20 707

Impôt sur les bénéfices payé

-4 025

-3 640

FLUX DE TRÉSORERIE PROVENANT DE L’EXPLOITATION

-34 208

-24 246

 

 

 

Incidence des variations de périmètre

113

0

Achats d’immobilisations corporelles et incorporelles -y compris variations des dettes envers les fournisseurs d’immobilisations)

-16 251

-20 877

Achats d’actifs financiers

0

0

Augmentation (diminution) des prêts et avances accordés

-91

155

Produits de cession sur immobilisations corporelles et incorporelles

84

12 987

Dividendes reçus

3

3

FLUX DE TRÉSORERIE PROVENANT DES ACTIVITÉS D’INVESTISSEMENT

-16 142

-7 733

 

 

 

Produit de l’émission d’actions

0

732

Achats ou cessions d’actions propres

-4 676

-72

Produits d’emprunts

10 000

0

Remboursements d’emprunts

0

0

Remboursement de la dette liée aux contrats de location

-1 503

0

Intérêts payés sur dette financière

-2 605

-1 772

Dividendes payés

0

-700

Flux de trésorerie provenant d’avances remboursables

-803

-576

Autres flux de trésorerie provenant des activités de financement

-72

12 617

FLUX DE TRÉSORERIE PROVENANT DES ACTIVITÉS DE FINANCEMENT

341

10 229

 

 

 

Incidence des variations de change

103

-81

AUGMENTATION (DIMINUTION) DE LA TRÉSORERIE ET DES ÉQUIVALENTS DE TRÉSORERIE

-49 906

-21 830

Contacts

Latécoère
Sebastien Rouge/ Chief Financial Officer
+33 (0)5 61 58 77 00
sebastien.rouge@latecoere.aero

FTI Consulting
Arnaud de Cheffontaines/ Investor Relations
+33 (0)1 47 03 69 48
Emily Oliver / Media Relations
+33 (0)1 47 03 68 65
latecoere@fticonsulting.com

Contacts

Latécoère
Sebastien Rouge/ Chief Financial Officer
+33 (0)5 61 58 77 00
sebastien.rouge@latecoere.aero

FTI Consulting
Arnaud de Cheffontaines/ Investor Relations
+33 (0)1 47 03 69 48
Emily Oliver / Media Relations
+33 (0)1 47 03 68 65
latecoere@fticonsulting.com