Mundipharma accueille favorablement les nouvelles directives de l'ESC et de l'EASD qui recommandent l'utilisation des inhibiteurs du co-transporteur 2 de sodium-glucose pour les patients atteints d'un diabète de type 2 présentant une maladie cardi...

  • Les directives 2019 de l’ESC (European Society of Cardiology) sur le diabète, le prédiabète et les maladies cardiovasculaires, développées en collaboration avec l’EASD (European Association for the Study of Diabetes)1 ont été présentées hier lors du congrès de l’ESC à Paris, France
  • Les nouvelles directives recommandent l’inhibiteur du co-transporteur 2 du sodium-glucose (SGLT2is) comme traitement de première ligne pour la gestion des patients du diabète sucré de type 2 (DST2), soit non encore traités ou sur metformine, ayant une maladie cardiovasculaire athéroscléreuse (ASCVD) ou à haut/très haut risque cardiovasculaire (CV)1
  • Les directives recommandent aussi le SGLT2is comme traitement de première ligne pour les patients du DST2 qui présentent un risque élevé d’insuffisance cardiaque (IC), et pour la prévention et la gestion de l'insuffisance rénale chronique (IRC) chez les patients qui ont un risque associé élevé de maladie cardiovasculaire1
  • Les données des résultats des essais cardiovasculaires (CV) et rénaux pour le SGLT2is ont été utilisées dans le cadre de la mise à jour des directives. Il s’agit notamment des données positives CV pour Invokana® (canagliflozine) du Programme CANVAS2 et des résultats CV et IRC de l’essai clinique CREDENCE3
  • La maladie cardiovasculaire et l’insuffisance rénale chronique constituent des complications sérieuses chez les patients souffrant du DST2.4 Le risque de décès causé par les maladies cardiovasculaires est deux fois plus élevé chez les personnes atteintes de DST2 que chez celles qui n’ont pas de diabète4

CAMBRIDGE, Angleterre--()--Mundipharma accueille favorablement les nouvelles directives de l'ESC et de l'EASD qui recommandent l'utilisation des inhibiteurs du co-transporteur 2 de sodium-glucose pour les patients atteints d'un diabète de type 2 présentant une maladie cardiovasculaire

En tant que distributeur européen de l'Invokana® (canagliflozine) et Vokanamet® (canagliflozine et metformine), le réseau Mundipharma des entreprises associées indépendantes a favorablement accueilli la nouvelle selon laquelle les directives 2019 de l’ESC (European Society of Cardiology) sur le diabète, le prédiabète et les maladies cardiovasculaires, récemment publiées et développées en collaboration avec l’EASD (European Association for the Study of Diabetes), recommandent la classe d’inhibiteur du co-transporteur 2 du sodium-glucose (SGLT2i), qui comprend la canagliflozine, comme traitement de première ligne pour la gestion des patients du diabète sucré de type 2 (DST2), soit non encore traités ou sur metformine, ayant une maladie cardiovasculaire athéroscléreuse (ASCVD) ou à haut/très haut risque cardiovasculaire (CV). Ce groupe de patients inclut aussi les patients dont les organes cibles sont atteints (par ex. les dommages aux reins comme l’indiquent d’importants marqueurs tels que la protéinurie et l’eGFR) et qui présentent de nombreux autres facteurs de risque.1 En outre, les SGLT2is sont aussi recommandés comme traitement de première ligne pour les patients de DST2 à haut risque d’insuffisance cardiaque (IC).1 Les nouvelles directives ont été présentées hier lors du Congrès 2019 de l’ESC à Paris, France et ont été publiées dans le European Heart Journal.1

Les directives mises à jour ont pris en compte les données récentes provenant des résultats d’essais cardiovasculaires pour le SGLT2is qui ont démontré une variété d’avantages CV à travers la classe. Cela inclut les données des résultats positifs CV pour la canagliflozine dans le cadre du Programme CANVAS.2

Les directives recommandent désormais la classe SGLT2is comme traitement de première ligne pour la prévention et la gestion de l’insuffisance rénale chronique pour les patients souffrant du DST2, qui ont un risque associé élevé de maladie CV.1 La néphroprotection a été observée dans les récents résultats d’essais CV, y compris l’étude CREDENCE, selon laquelle la canagliflozine en complément des soins standard réduit le risque relatif de maladies rénales primaires et cardiovasculaires en comparaison au placebo, en conjonction avec des soins standard.3 La canagliflozine est actuellement en cours d’évaluation par l’Agence européenne des médicaments (EMA) afin de prolonger sa licence d’utilisation chez les patients du DST2 souffrant de IRC.

« C’est encourageant de voir que les résultats positifs récents des essais CV de SGLT2is chez les patients du diabète de type 2 se reflètent dans les directives mises à jour de l’ESC/EASD »,a déclaré le professeur Antonio Ceriello, chef du département de recherche sur le diabète, IRCCS MultiMedica, Milan, Italie. « Il est important pour les cliniciens de reconnaitre désormais que commencer un SGLT2i, telle que la canagliflozine, comme traitement de première ligne chez les patients ayant certains types de maladie cardiovasculaire, ou dont les organes cibles sont atteints, pourrait améliorer les résultats à long terme chez le patient. »

Environ 58 millions de personnes vivent couramment en Europe avec le DST2, un nombre qui pourrait s’élever à 67 millions d’ici 2045.5 Si ces malades ne sont pas soignés, ils pourraient développer de sérieuses complications, telles que les maladies rénales, l’insuffisance cardiaque et des maladies cardiovasculaires, qui est la cause de décès la plus commune chez les personnes atteintes de DST2.4

« La maladie cardiovasculaire est une sérieuse complication du diabète du type 2, qui met la vie des patients en danger et qui pèse sérieusement sur les systèmes de santé à travers l’Europe. Grâce aux nouvelles directives, les cliniciens peuvent prendre les meilleures décisions de traitement et transformer les normes de soin pour leurs patients », a affirmé le docteur Vinicius Gomes de Lima, responsable des affaires médicales européennes, Mundipharma.

Pour consulter les directives mises à jour, veuillez visiter : https://www.escardio.org/Guidelines/Clinical-Practice-Guidelines/Diabetes-Pre-Diabetes-and-Cardiovascular-Diseases-developed-with-the-EASD.

-FIN-

Notes à l'intention des rédacteurs :

À propos des directives1
La Société européenne de cardiologie (ESC) et l'Association européenne pour l'étude du diabète (EASD) ont rassemblé un panel pour mettre à jour les directives actuelles, publiées en 2013, sur la gestion du diabète, le prédiabète et les maladies cardiovasculaires. Les directives mises à jour ont été publiées dans l'European Heart Journal et ont été présentées au cours du congrès annuel de l'ESC à Paris, France, notamment le 2 septembre 2019.

À propos d'Invokana®6
L'Invokana® (canagliflozine) est un médicament par voie orale à prise quotidienne unique, appartenant à une catégorie de médicaments appelés les inhibiteurs du co-transporteur sodium-glucose de type 2 (SGLT2). Les inhibiteurs du SGLT2 fonctionnent en inhibant le SGLT2, ce qui favorise la perte de glucose via l'urine, abaissant les taux de glycémie chez les adultes atteints d'un diabète de type 2. L'Invokana a été approuvée dans l'Union européenne par la Commission européenne en novembre 2013. L'Invokana est indiqué pour le traitement de l'adulte atteint d'un diabète sucré de type 2 insuffisamment contrôlé comme adjuvant de régime alimentaire et d'exercice, en monothérapie lorsque la metformine est jugée inappropriée en raison d'intolérance ou de contre-indications et en complément d'autres médicaments pour le traitement du diabète. L'approbation a été basée sur un programme mondial d'essai clinique de Phase 3.

À propos de Vokanamet®7
Vokanamet® Le Vokanamet (une combinaison à dose fixe de canagliflozine et de metformine) est approuvé dans l'Union européenne pour le traitement d'adultes atteints d'un diabète sucré de type 2 insuffisamment contrôlé comme adjuvant de régime alimentaire et d'exercice. Le Vokanamet combine deux médicaments hypoglycémiants par voie orale, avec des mécanismes d'action différents et complémentaires.

À propos du Programme CANVAS2
Le programme CANVAS (N=10 142) comprend deux grandes études de résultats cardiovasculaires pour la canagliflozine, CANVAS et CANVAS-R, et une analyse intégrée pré-spécifiée de ces deux études afin d'évaluer le potentiel de protection CV de la canagliflozine chez les patients atteints d'un DST2 ayant des antécédents de maladie CV ou présentant au moins deux facteurs de risque CV. L'analyse intégrée a également évalué les effets de la canagliflozine sur les résultats rénaux et l'innocuité.

La canagliflozine a atteint son critère principal en réduisant de manière significative les taux combinés d'événements CV indésirables majeurs (ECVIM), comprenant la mortalité d’origine CV, l'infarctus du myocarde (IM) non mortel et l'AVC non mortel (26,9 contre 31,5/1 000 années-patients, rapport de risque (RR) de 0,86 ; intervalle de confiance à 95 % [IC 0,75-0,97 ; P<0,0001 pour la non-infériorité ; P=0,0158 pour la supériorité]) comparé au placebo, respectivement. Les trois composants ECIM combinés (décès d'origine CV, IM non mortel et AVC non mortel) ont présenté des estimations ponctuelles des effets suggérant un avantage avec la canagliflozine.

Les effets indésirables signalés dans le programme CANVAS concordaient généralement avec le profil d’innocuité connu de la canagliflozine. Toutefois, l’étude a révélé une augmentation du risque d’amputation d'un membre inférieur et de fractures des os. Ces états n'ont pas été observés dans d'autres données de l'essai clinique à long terme comprenant des patients à haut risque.3

À propos de l'essai clinique CREDENCE3
L'étude CREDENCE (Canagliflozin and Renal Events in Diabetes with Established Nephropathy Clinical Evaluation) a été le premier essai dédié et entièrement recruté sur l'évaluation des résultats rénaux et cardiovasculaires chez des personnes atteintes de diabète sucré de type 2 (DST2) et d'insuffisance rénale chronique (IRC) avec un inhibiteur du co-transporteur 2 de glucose sodique (SGLT2). Il s'agissait d'une étude multicentrique de phase III randomisée, à double insu, contrôlée par placebo, à groupes parallèles et à deux groupes, portant sur les effets de la canagliflozine sur les affections rénales et cardiovasculaires, chez des sujets atteints du diabète de type 2 et d'IRC. En particulier, il a comparé l'efficacité et l'innocuité de la canagliflozine par rapport au placebo dans la prévention des troubles rénaux et cardiovasculaires d'importance clinique chez les patients atteints de DST2 et d'IRC, en conjonction avec les soins standard, notamment une dose maximale quotidienne acceptable d'inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA) ou d'antagoniste des récepteurs de l'angiotensine (ARA).

À propos du réseau Mundipharma
Mundipharma est un réseau mondial d'entreprises associées privées indépendantes dont l'objectif est de faire progresser la médecine. Avec une organisation performante et évolutive qui vise l'innovation et l'excellence commerciale par le biais de partenariats, nous avons transformé et diversifié avec succès notre portefeuille européen de médicaments pour créer de la valeur pour les patients, les payeurs et les systèmes de santé au sens large dans des domaines thérapeutiques importants tels que le diabète, les maladies respiratoires, l'oncologie, la douleur et les biosimilaires.

Invokana® et Vokanamet® sont des marques enregistrées de Janssen

Références :


1 European Society of Cardiology (ESC). 2019 ESC Guidelines on diabetes, pre-diabetes, and cardiovascular diseases developed in collaboration with the EASD. European Heart Journal (2019);00,1-69.

2 Neal B et al. Canagliflozin and Cardiovascular and Renal Events in Type 2 Diabetes. The New England Journal of Medicine (2017);377:644-657.

3 Perkovic, V. et al. Canagliflozin and Renal Outcomes in Type 2 Diabetes and Nephrology. The New England Journal of Medicine. 2019; 380(24): 2295-2306.

4 Fan, W. Epidemiology in diabetes mellitus and cardiovascular disease. Cardiovascular Endocrinology & Metabolism. 2017;6(1):8-16.

5 IDF Diabetes Atlas Eighth Edition 2017. Disponible sur : http://diabetesatlas.org/resources/2017-atlas.html. Dernière consultation en septembre 2019.

6 Invokana SmPC. Disponible sur : https://www.ema.europa.eu/en/documents/product-information/invokana-epar-product-information_en.pdf Dernière consultation en septembre 2019

7 Vokanamet SmPC. Disponible sur : http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/Referrals_document/SGLT2_inhibitors 20/European_Commission_final_decision/WC500206514.pdf. Dernière consultation en septembre 2019

Job code: MBL/DIAB-19025

Date de préparation : septembre 2019

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Cendrine Banerjee-Quetel
Associée en communication patrimoniale, Mundipharma International Ltd
E-mail : Cendrine.Banerjee-Quetel.external@mundipharma.com
Tél. : +44 (0) 1223 393 009

Abbie Bell
Responsable principale des comptes client, Havas SO
E-mail : HavasSO-Mundipharma@havasso.com
Tél. : +44 (0) 20 3196 9919
Mobile : +44 7375 660 515

Contacts

Cendrine Banerjee-Quetel
Associée en communication patrimoniale, Mundipharma International Ltd
E-mail : Cendrine.Banerjee-Quetel.external@mundipharma.com
Tél. : +44 (0) 1223 393 009

Abbie Bell
Responsable principale des comptes client, Havas SO
E-mail : HavasSO-Mundipharma@havasso.com
Tél. : +44 (0) 20 3196 9919
Mobile : +44 7375 660 515