Selon le groupe PPSS, les incidents liés aux morsures contre le personnel soignant alimente la demande pour des vêtements résistants aux morsures

BitePRO® Bite Resistant Arm Guards

WETHERBY, Angleterre--()--Selon BitePRO, la demande pour des vêtements résistants aux morsures connaît une hausse considérable alors qu'un nombre croissant d'incidents liés à des morsures humaines sont répertoriés et signalés.

Le groupe PPSS, l'entreprise britannique qui conçoit BitePRO, a constaté une augmentation de 241% des ventes pour cette marque au cours des 12 derniers mois.

Le cas de Jessica Anderson, infirmière de santé mentale en Australie, mordue par une de ses patientes dans un hôpital psychiatrique de Melbourne, défraya la chronique en 2017.

De nombreuses autres personnes ont depuis fait entendre leur voix, soulignant l'immense douleur physique et parfois une détresse psychologique persistante après avoir été mordues par un autre humain.

Il est bien connu que travailler dans le secteur de la santé comporte un certain nombre de risques, indique Robert Kaiser, PDG du groupe PPSS. Mais il ajoute également: "Ces environnements seraient indéniablement des lieux de travail beaucoup plus sûrs si les protections adoptées étaient disponibles."

"On peut sans nul doute considérer BitePRO comme une protection adaptée, tout particulièrement sur les lieux de travail où les risques de morsure, d'éraflure et de pincement est déterminé soit par des tendances comportementales, soit par des précédents incidents."

Selon d'autres sources, les blessures par morsure peuvent s'infecter et contenir des pathogènes. La transmission de virus potentiellement mortels, comme l'hépatite B, l'hépatite C ou le VIH, est aussi une éventualité.

Et Robert Kaiser d'ajouter: "Les morsures humaines peuvent souvent conduire à des infections en raison de la quantité de bactéries et de virus présents dans la bouche humaine. Si une morsure s'infecte, vous avez alors besoin de consulter immédiatement un médecin."

Selon l'American Journal of Forensic Medicine and Pathology, les blessures par morsure représentent 1% de toutes les admissions aux urgences aux États-Unis.

Les données publiées par le Service de gestion de la sécurité du NHS britannique indiquent que le personnel en service psychiatrique court bien plus de risques d'être attaqué que tout autre personnel médical et que les urgentistes.

BitePRO comporte une gamme de vêtements et de protections résistants aux morsures, conçus pour protéger le personnel au contact du public dans les services de santé mentale, de santé générale et dans les établissements pédagogiques spécialisés.

Tous les vêtements sont fabriqués à partir du célèbre tissu Cut-Tex PRO, qui empêche les dents de percer la peau, et réduit efficacement les risques de blessures et d'infections graves associés aux morsures humaines.

David Watts, directeur du Risk and Safety of Priory Group, une des cliniques de santé mentale les plus respectée du Royaume-Uni, déclare: "Bien que nous ayons la chance de devoir utiliser les vêtements et protections BitePRO uniquement dans des situations très rares, lorsque cela a été le cas, nous avons reçu des avis très favorables. Je suis certain que l'utilisation de cet équipement a contribué à éviter des incidents sérieux et des blessures graves."

Pour toute question relative à nos produits et nos marques, rendez-vous sur www.bite-pro.com, ou contactez-nous par email à l'adresse info@bite-pro.com.

FIN

À propos du groupe PPSS :

Le groupe PPSS se spécialise dans le développement, la fabrication et la fourniture d'équipements de protection personnelle à haute performance, offrant une protection inégalée contre les armes tranchantes, les traumatismes contondants et même les morsures humaines. La marque BitePRO fait partie des activités internationales du groupe PPSS. Veuillez suivre BitePRO sur les réseaux sociaux: Facebook, LinkedIn, Twitter et Instagram.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Ryan Vickers
Responsable du développement
info@ppss-group.com

Contacts

Ryan Vickers
Responsable du développement
info@ppss-group.com