Synack s’engage à soutenir l’avancement des femmes dans le domaine de la cybersécurité, en lançant une initiative pour les femmes courageuses spécialistes de la sécurité

La société de cybersécurité basée sur la production participative (crowdsourcing), Synack, s’est donné pour objectif d’accroître la diversité de la main-d’œuvre dans le secteur de la cybersécurité et de réduire la pénurie alarmante de talents en lançant sa « Courageous Women CISO Initiative » (Initiative en faveur des femmes DSI) qui cherche à inciter un plus grand nombre de femmes à intégrer le secteur de la cybersécurité pour y occuper des postes de dirigeantes.

REDWOOD CITY, Californie--()--Jessica Bennett, journaliste au New York Times a fait observer que les candidates démocrates de 2020 avaient largement évité le terme « plafond de verre », incitant la linguiste Robin Lakoff à spéculer sur le fait qu’une telle expression semble aujourd’hui « désuète ». Au cours du débat, des mots orientés vers l’action et responsabilisants, comme « persistance », remplacent des expressions telles que « plafond de verre » et « impasse », qu’ils suggèrent implicitement. Or, la politique n’est pas le seul domaine où les femmes s’attachent intentionnellement à changer la perception de la société à leur égard, sur le lieu de travail ; cela est vrai également dans le secteur de la cybersécurité.

À l’heure actuelle, les femmes ne représentent que 20 % des effectifs de l’industrie de la cybersécurité. Cette population en grande partie inexploitée pourrait constituer un atout précieux pour une industrie en quête de main-d’œuvre qualifiée, et sur le point d’atteindre le seuil des 3,5 millions d’emplois vacants d’ici 2021, selon Cybersecurity Ventures. C’est la raison pour laquelle Synack a choisi de lancer aujourd’hui sa « Courageous Women CISO Initiative » qui vise à encourager davantage de femmes à choisir le domaine de la cybersécurité ; à offrir un soutien en créant un réseau solide destiné aux femmes ; et à fournir à ces femmes une plateforme leur permettant de s’exprimer dans les salles de conférence, dans les domaines d’action, et sur la scène lors des grandes conférences organisées par le secteur. Synack s’appuiera sur les efforts visant à combler le déficit de talents par d’autres moyens (dont celui d’encourager les jeunes femmes à entrer dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques, aussi désignés « STIM ») en donnant aux femmes les moyens de se positionner à la pointe de l’innovation en matière de cybersécurité, et de prendre les devants pour renforcer la sécurité de nos organisations. La société encourage également de plus en plus de femmes à postuler auprès de la Red Team de Synack, équipe d’élite qui rassemble les hackers éthiques les plus compétents et les plus dignes de confiance, au monde.

« Lorsque le concept de mobiliser une équipe de pirates éthiques était encore novateur, Synack a découvert que les directrices de la sécurité informatique (DSI) étaient deux fois plus susceptibles d’adopter une sécurité basée sur la production participative, ce qui montre que les femmes responsables de la sécurité sont prêtes à faire preuve d’audace et de courage lorsqu’elles sont tenues de prendre des décisions susceptibles de renforcer la sécurité de leur organisation. La cybersécurité est un domaine qui nécessite une plus grande diversité de pensées et d’actions, et les femmes constituent un groupe sous-représenté. Nous avons besoin d’un plus grand nombre de femmes leaders sur le terrain, qui ont réussi à naviguer dans l’industrie et qui puissent servir d’exemples et de mentors pour les nouvelles arrivantes », a déclaré Aisling MacRunnels, directrice du marketing, chez Synack, et présidente de la Courageous Women CISO Initiative.

L’initiative de Synack vise à connecter et à responsabiliser les femmes actrices du changement dans le domaine de la sécurité, par le biais d’une série d’événements et d’opportunités de mise en réseau, et en leur offrant la possibilité de s’exprimer sur scène lors des congrès majeurs organisés par l’industrie. Synack s’est associée à Microsoft/M12, CyberWire et maintenant Booz Allen Hamilton pour organiser des événements populaires de réseautage, destinés aux femmes, lors de la rencontre Black Hat USA, à la RSA Conference, ainsi qu’au Billington Cybersecurity Summit ; la société organisera en fin de semaine son troisième Brunch annuel des femmes, à l’occasion du Black Hat USA. À travers ces efforts, Synack vise à…

  • Combler le fossé des talents en matière de cybersécurité en augmentant de 50 % le nombre de femmes qui intègrent le secteur, d’ici 2022.
  • Augmenter le nombre de femmes prenant la parole lors des conférences sectorielles, de sorte que le pourcentage d’intervenantes soit égal à celui des hommes, d’ici 2022.

Après le déjeuner des femmes à la RSA Conference 2019, les partenaires de M12 et CyberWire ont confié : « Nous avons passé un très bon moment avec l’équipe de Synack aujourd’hui. Si seulement autant de femmes impressionnantes pouvaient être présentes à chaque déjeuner ! Un grand merci à nos hôtes exceptionnels : Lisa Nelson de chez Microsoft Ventures, et Aisling MacRunnels de chez Synack » (M12) ; et « C’est avec plaisir que nous soutenons et cherchons à responsabiliser les femmes dans le domaine de la cybersécurité ! » (Cyberwire).

La Courageous Women CISO Initiative, de Synack a été élaborée afin de rassembler des femmes responsables de la sécurité et des dirigeantes, de sorte à renforcer leur impact au sein de leur entreprise et dans leur secteur. Par le biais de cette initiative, l’objectif de Synack est de créer un environnement qui favorise des conversations authentiques et offre un réseau de soutien aux femmes travaillant dans le domaine de la cybersécurité. Ensemble, changeons le statu quo en matière de cybersécurité - Répondez aux invitations pour les événements à venir destinés aux femmes, et apprenez-en davantage sur la Courageous Women CISO Initiative, de Synack, ici : https://go.synack.com/courageous-women-ciso.html.

À propos de Synack

Synack, la plateforme de sécurité, basée sur la production participative (crowdsourcing) la plus fiable, propose des tests d’intrusion continus et évolutifs qui donnent des résultats exploitables. La société fait appel aux hackers éthiques les plus compétents et les plus dignes de confiance au monde, et exploite une technologie basée sur l’IA pour créer une solution de sécurité, efficiente et efficace. Basée dans la Silicon Valley et disposant de bureaux régionaux dans le monde entier, Synack protège les principales banques mondiales, les agences fédérales, les actifs classifiés du département de la Défense et génère près de 1 billion USD de chiffre d’affaires en travaillant avec des entreprises du classement Fortune 500. Synack a été fondée en 2013 par les anciens hackers du département de la Défense des États-Unis, Jay Kaplan, PDG, et le Dr Mark Kuhr, directeur technique. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.synack.com.

Contacts

Ellie McCardwell, Synack Communications
press@synack.com

Contacts

Ellie McCardwell, Synack Communications
press@synack.com