Le 18e Tour du lac Qinghai se termine avec la célébration de son « passage à l’âge adulte »

Download

Loading media player...

2019 “Tian You De Cup” Tour of Qinghai Lake

YINCHUAN, Chine--()--Le 18e Tour du lac Qinghai (Tour of Qinghai Lake, TDQL) a franchi la ligne d’arrivée dans la capitale de la région autonome du Ningxia Hui, après 1 851 km de concurrence acharnée pendant 14 jours sur les treize étapes à travers trois provinces de l’Ouest chinois. Samedi, Robinson Chalapud Gomez de l’équipe colombienne Medellín a été couronné champion lors de la cérémonie de clôture. Cette dernière étape a également marqué le « passage à l’âge adulte » de la course elle-même.

Lors de son lancement en 2002, le TDQL manquait d’équipements, d’infrastructures et de soutiens appropriés. Aujourd’hui, la course annuelle est devenue une compétition cycliste sur route professionnelle de renommée internationale, reconnue par l’Union cycliste internationale (UCI) comme l’une de ses principales courses en Asie. Le TDQL est désormais connu dans le monde entier comme la « course dans le ciel » en raison de l’expérience et des défis uniques d’une course qui se déroule à des altitudes supérieures à 3000 m.

Lorsque la course a été lancée il y a 18 ans, de nombreuses équipes cyclistes ont décliné l’invitation à participer. Cette année, parmi les nombreuses candidatures, 22 équipes ont été sélectionnées regroupant 150 cyclistes professionnels venus du monde entier.

Au cours de sa première décennie, le circuit du TDQL était limité à la province de Qinghai. Depuis 2013, le tour s’est étendu aux provinces du Gansu et du Ningxia, en apportant de nouveaux défis et en stimulant la passion des coureurs et attirant davantage d’amateurs de cyclisme et de sport au fil de ses étapes.

Cette extension « rend le tour encore plus difficile, mais c’est exactement pourquoi les coureurs tiennent tellement à terminer le tour pour faire leurs preuves », a déclaré Tom Van Damme, président du Conseil du cyclisme professionnel de l’UCI.

Aujourd’hui, le TDQL est plus qu’une simple course cycliste. Pour les participants internationaux, il offre une vitrine qui permet d’admirer les paysages à couper le souffle de la Chine occidentale, avec son riche patrimoine et de ses abondantes ressources touristiques. La course donne également l’opportunité de nouer des amitiés et d’approfondir la compréhension de la culture chinoise.

Cette année, le TDQL a emmené les coureurs sur un itinéraire qui a été redessiné. Pour la première fois, la course ne se contente plus de faire le tour du lac Qinghai et de traverser les régions variées des prairies, de désert et les montagnes de Danxia, elle parcourt également la région du lac salé de Caka, surnommée le « miroir du ciel ».

Depuis sa création, le TDQL a fait de l’environnement une priorité absolue. Les organisateurs se sont engagés à créer une course fondée sur « l’écologie, la civilisation et l’harmonie » capable de durer un siècle, en suscitant l’intérêt du monde entier en s’appuyant sur l’esprit du sport et le développement durable.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Xinhuanet Europe
Wei Wang
wangwei@xinhuaeurope.com

Contacts

Xinhuanet Europe
Wei Wang
wangwei@xinhuaeurope.com