Legrand : Solides performances au premier semestre 2019

Chiffre d’affaires : +8,0%
Résultat opérationnel ajusté : +6,0%
Résultat net part du Groupe : +6,5%
Cash flow libre normalisé : +10,0%

Poursuite des initiatives de développement et d’optimisation opérationnelle Objectifs 2019 confirmés

LIMOGES, France--()--Regulatory News:

Legrand (Paris:LR):

Benoît Coquart, Directeur Général de Legrand, a déclaré :

« Solides performances au premier semestre 2019

Le chiffre d’affaires progresse de +8,0% au premier semestre 2019, tiré par une croissance organique de +2,2%, un accroissement du périmètre de consolidation de +3,5%, et un effet de change favorable de +2,2%.

Le résultat opérationnel ajusté est en hausse de +6,0% et la marge opérationnelle ajustée avant acquisitions (à périmètre 2018) s’établit à 20,9% du chiffre d’affaires, équivalente à celle du premier semestre 2018. Après prise en compte des acquisitions, la marge opérationnelle ajustée des six premiers mois de l’année ressort à 20,5% des ventes.

Sur la même période, le résultat net part du Groupe est en croissance de +6,5% et le cash flow libre normalisé de +10,0%.

Les solides performances enregistrées au premier semestre illustrent à nouveau la qualité du modèle économique de Legrand et sa capacité à créer de la valeur dans la durée.

Poursuite des initiatives de développement et d’optimisation opérationnelle

La dynamique d’innovation reste soutenue avec le lancement de gammes connectées dans les interfaces utilisateurs, les systèmes résidentiels ou encore l’éclairage de sécurité, et de solutions innovantes dans la distribution d’énergie et les infrastructures numériques.

Legrand poursuit également sa stratégie de croissance externe avec l’acquisition en avril dernier de Universal Electric Corporation, numéro un incontesté aux Etats-Unis des busways pour datacenters. Plus généralement, le Groupe a initié avec succès l’arrimage des sociétés récemment acquises, dont les performances sont très encourageantes.

Par ailleurs, après avoir atteint dès 2018 les objectifs 2020 de son programme Eliot, et fort du rachat de Netatmo, Legrand accélère le développement de son offre digitale, et a annoncé le 12 juin dernier de nouveaux objectifs ambitieux1 :

  • une croissance organique annuelle moyenne à deux chiffres des ventes de produits connectés entre 2018 et 20222 ; et
  • un chiffre d’affaires réalisé avec des produits connectés de plus d’un milliard d’euros en 2022, hors acquisitions et hors effet de change.

Legrand continue en outre ses initiatives destinées à renforcer sa performance opérationnelle, notamment en déployant progressivement son programme « Legrand Way3 » à de nouveaux sites et en optimisant de façon ciblée son dispositif industriel. »

Objectifs 2019 confirmés

Sur la base des réalisations du premier semestre 2019, Legrand confirme son objectif4 de progression organique de ses ventes comprise entre 0% et +4% en 2019 et son objectif1 de marge opérationnelle ajustée avant acquisitions (à périmètre 2018) comprise entre 19,9%5 et 20,7%2 du chiffre d’affaires en 2019.

Legrand poursuivra également sa stratégie d’acquisitions, créatrice de valeur.

Chiffres clés

Données consolidées
(en millions €)(1)

1er semestre 2018

1er semestre 2019

Variation

Chiffre d'affaires

2 986,8

3 226,8

+8,0%

Résultat opérationnel ajusté

625,1

662,6

+6,0%

En % du chiffre d’affaires

20,9%

20,5%(2)

 

 

 

20,9%(2) avant
acquisitions
(3)

 

Résultat opérationnel

589,4

619,6

+5,1%

En % du chiffre d’affaires

19,7%

19,2%(2)

 

Résultat net part du Groupe

390,0

415,3

+6,5%

En % du chiffre d’affaires

13,1%

12,9%(4)

 

Cash flow libre normalisé

467,7

514,5

+10,0%

En % du chiffre d’affaires

15,7%

15,9%(5)

 

Cash flow libre

231,0

375,4

+62,5%

En % du chiffre d’affaires

7,7%

11,6%(5)

 

Dette financière nette au 30 juin

2 393,9

3 023,2(6)

+26,3%

(1) Voir les annexes du présent communiqué pour le glossaire et les tableaux de réconciliation des indicateurs présentés.
(2) Dont un impact favorable d’environ +0,1 point lié à l’application de la norme IFRS 16.
(3) A périmètre 2018.
(4) L'application de la norme IFRS 16 est sans impact significatif sur le résultat net part du Groupe.
(5) Dont un impact favorable d’environ +1,0 point lié à l’application de la norme IFRS 16.
(6) Dont 307,7 M€ de dettes financières de location (application de la norme IFRS 16 depuis le 1er janvier 2019).

Performance financière au 30 juin 2019

Chiffre d’affaires consolidé

Le chiffre d’affaires est en hausse de +8,0% au premier semestre 2019 par rapport au premier semestre 2018, et atteint 3 226,8 M€.

Portée par de belles réalisations dans les pays matures (+2,3%), ainsi que dans les nouvelles économies (+1,9%), la croissance organique des ventes au premier semestre 2019 s’élève à +2,2%.

Plus spécifiquement, la croissance organique du deuxième trimestre seul s’établit à +1,5%, tirée par une progression soutenue du chiffre d’affaires dans les pays matures (+2,6%), partiellement compensée par le repli ponctuel des ventes dans les nouvelles économies (-1,2%), en raison principalement d’une base de comparaison particulièrement exigeante en Turquie et en Inde, ainsi que d’un net repli de l’activité au Moyen-Orient.

L’effet de l’accroissement du périmètre de consolidation est de +3,5%. Sur la base des acquisitions réalisées en 2018 et en 2019, et de leurs dates probables de consolidation, cet effet devrait atteindre environ +5% en 2019.

L’effet de change est favorable de +2,2% sur la période. En appliquant au deuxième semestre les taux de change moyens de juin 2019 et en tenant compte de l’effet de change du premier semestre 2019, l’impact sur le chiffre d’affaires des variations de change devrait être d’environ +1,5% sur l’ensemble de 2019.

Evolution des ventes par destination et par zone géographique à structure et taux de change constants :

 

1er sem. 2019 / 1er sem. 2018

 

2ème trim. 2019 / 2ème trim. 2018

Europe

+2,3%

 

+2,4%

Amérique du Nord et Centrale

+2,3%

 

+2,3%

Reste du Monde

+1,6%

 

-1,4%

Total

+2,2%

 

+1,5%

Les évolutions des ventes à structure et taux de change constants s’analysent par zone géographique comme suit :

- Europe (41,9% du chiffre d’affaires du Groupe) : la croissance organique du chiffre d’affaires en Europe s’élève à +2,3% au premier semestre 2019.

Dans les pays matures d’Europe, les ventes augmentent de +2,4% sur la période, tirées par de belles réalisations en Italie, liées notamment au succès des offres connectées, ainsi qu’en Allemagne, en Belgique ou encore en Europe du Sud6. En France, les ventes sont stables au premier semestre, la progression du chiffre d’affaires au deuxième trimestre – notamment tirée par le lancement de nouvelles offres dans les interfaces utilisateurs avec la gamme Mosaic et dans l’éclairage de sécurité connecté – ayant compensé le recul des ventes au premier trimestre.

Tirées par une hausse soutenue du chiffre d’affaires en Europe de l’Est, les ventes dans les nouvelles économies d’Europe augmentent à structure et taux de change constants de +2,0% par rapport au premier semestre 2018. Au deuxième trimestre seul, le chiffre d’affaires dans les nouvelles économies d’Europe est en retrait, en raison d’un fort repli des ventes en Turquie, du fait, comme annoncé, d’une base de comparaison particulièrement exigeante.

- Amérique du Nord et Centrale (37,0% du chiffre d’affaires du Groupe) : le chiffre d’affaires est en hausse de +2,3% à structure et taux de change constants par rapport au premier semestre 2018.

Les ventes progressent de +3,0% aux Etats-Unis au premier semestre 2019, tirées notamment par de belles réalisations dans le cheminement de câbles, les interfaces utilisateurs et les solutions de gestion d’éclairage.

Le chiffre d’affaires est par ailleurs en retrait au Mexique et au Canada par rapport au premier semestre 2018.

- Reste du Monde (21,1% du chiffre d’affaires du Groupe) : le chiffre d’affaires est en hausse de +1,6% à structure et taux de change constants au premier semestre 2019.

Le chiffre d’affaires progresse de +1,9% en Asie-Pacifique par rapport au premier semestre 2018, porté par de belles réalisations notamment en Chine ainsi qu’en Inde, où les ventes sont toutefois en retrait au deuxième trimestre seul, en raison d’une base de comparaison très exigeante.

En Amérique latine, la hausse de +3,3% du chiffre d’affaires est tirée par la croissance des ventes au Brésil et au Pérou, partiellement compensée par un recul de l’activité en Colombie.

Les ventes sont en retrait de -1,6% en Afrique et au Moyen-Orient. En Afrique, de nombreux pays enregistrent une croissance soutenue de leur chiffre d’affaires, comme l’Algérie ainsi que l’Egypte. Dans un environnement économique peu porteur, l’activité au Moyen-Orient est en net repli.

Résultat et marge opérationnels ajustés

Au premier semestre 2019, le résultat opérationnel ajusté atteint 662,6 M€ et progresse de +6,0%.

La marge opérationnelle ajustée hors acquisitions (à périmètre 2018) atteint 20,9% des ventes, stable par rapport à la marge opérationnelle ajustée du premier semestre 2018. La baisse de la marge brute, liée pour l’essentiel à la progression des prix des matières premières et des composants, est ainsi compensée par une bonne maîtrise des frais administratifs et commerciaux.

La hausse des tarifs douaniers aux Etats-Unis est par ailleurs pleinement compensée par la poursuite des initiatives de pricing et d’adaptation.

Après acquisitions, la marge opérationnelle ajustée s’établit à 20,5%.

Résultat net part du Groupe

Au premier semestre, le résultat net part du Groupe progresse de +6,5%. Cette hausse de 25,3 M€ par rapport au premier semestre 2018 traduit principalement :

  • la progression du résultat opérationnel (+30,2 M€) ;
  • une évolution défavorable des frais financiers (y compris application de la norme IFRS 16) et du résultat de change (-6,7 M€) ; et
  • la baisse de près de 2 points, à environ 28%, du taux d’impôt sur les sociétés en raison d’éléments ponctuels (+3,3 M€).

Génération de cash

La marge brute d’autofinancement progresse de +8,1% pour représenter 18,2% du chiffre d’affaires au premier semestre 2019.

Le cash flow libre normalisé est en hausse de +10,0% au premier semestre 2019 et ressort à 514,5 M€, soit 15,9% du chiffre d’affaires.

Le besoin en fonds de roulement s’établit à 11,2% des ventes7 au 30 juin 2019, en hausse de 0,9 point par rapport au 30 juin 2018 provenant pour l’essentiel de la consolidation des acquisitions récentes.

Le cash flow libre du premier semestre 2019 est solide à 11,6% du chiffre d’affaires du Groupe.

Poursuite des initiatives de développement et d’optimisation opérationnelle

Lancement de nombreuses nouvelles offres

Legrand est resté actif en matière d’innovation et a notamment lancé au premier semestre de nombreuses nouvelles offres, parmi lesquelles :

  • des solutions d’interfaces utilisateurs, dont Mosaic en France, Radiant Graphite aux Etats-Unis, Lyncus en Inde et Rivia au Vietnam, ainsi que la gamme connectée Valena Next en Europe ;
  • le portier connecté Classe 100X, commercialisé en Italie ;
  • des systèmes d’éclairage, dont un nouveau bloc autonome de sécurité connecté en France, et de nouvelles gammes d’éclairage architectural et pour applications critiques aux Etats-Unis ;
  • des offres destinées aux infrastructures numériques, comprenant les cassettes à fibre et les répartiteurs d’alimentation par ethernet du programme LCS3 ou encore le support de projection Milestone Parallax Stratos 1.0 ;
  • la gamme d’UPS Trimod MCS ; et
  • des alarmes résidentielles connectées dédiées à l’assistance à l’autonomie Reach Digital.

Reconnues pour leur fiabilité, leur qualité et leur design innovant, les offres du Groupe ont par ailleurs remporté de nombreuses distinctions au cours du premier semestre, dont :

  • un « Innovation award » attribué lors du CES de Las Vegas de 2019 à la gamme d’interface utilisateurs connectée Living Now intégrant Alexa ;
  • trois prix « IF Design Awards », décernés aux gammes Living Now (interfaces utilisateurs), Practibox (distribution d’énergie) et Keor Mod (UPS) ; ou encore
  • un « Deutscher Rechenzentrumspreis8 », prix allemand ayant récompensé Legrand pour l’intégration de fonctionnalités innovantes, permettant notamment des gains d’efficacité énergétique pour les datacenters, dans ses PDUs.

Croissance externe

Legrand poursuit également sa stratégie d’acquisitions. Le Groupe a ainsi acquis en avril dernier Universal Electric Corporation, leader américain incontesté des busways pour datacenters, dont l’offre, principalement commercialisée sous la marque Starline, est reconnue de longue date pour sa qualité et sa facilité d’installation.

Cette opération renforce les positions du Groupe sur le marché prometteur des datacenters aux Etats-Unis, où il possède d’ores et déjà des positions de premier plan, comme dans les PDU, les solutions préconnectorisées ou encore le cheminement de câble.

Legrand a par ailleurs initié avec succès les premières phases d’arrimage de ses acquisitions les plus récentes, dont les performances du premier semestre sont très encourageantes.

Sur la base des acquisitions réalisées en 2018 et en 2019, et de leurs dates probables de consolidation, l’effet sur l’année pleine 2019 de l’accroissement du périmètre de consolidation devrait ainsi s’élever à environ +5% sur le chiffre d’affaires et être d’environ -0,4 point sur la marge opérationnelle ajustée.

Accélération du déploiement de l’offre digitale

A l’occasion d’une journée investisseurs organisée le 12 juin dernier à Paris, Legrand est revenu sur le succès de sa stratégie IoT, qui lui a permis d’atteindre dès 2018 les objectifs 2020 de son programme Eliot. Sur cette base, et fort du savoir-faire et de l’expertise de Netatmo, le Groupe accélère le déploiement de la connectivité dans son offre et se fixe de nouveaux objectifs ambitieux9 pour Eliot :

  • une croissance organique annuelle moyenne à deux chiffres des ventes de produits connectés entre 2018 et 202210 ; et
  • un chiffre d’affaires réalisé avec des produits connectés de plus d’un milliard d’euros en 2022, hors acquisitions et hors effet de change.

Legrand entend également continuer son développement dans les infrastructures numériques, une activité notamment portée par l’essor des objets connectés et qui contribue à hauteur de 20% de son chiffre d’affaires de 2018.

Plus spécifiquement, Legrand continuera de se renforcer dans les datacenters, un segment qui représente d’ores et déjà près de 10%11 des ventes du Groupe en 2018.

Renforcement continu de la performance

Legrand poursuit en outre sa stratégie d’amélioration continue de sa performance, et dans ce cadre :

  • déploie activement son programme « Legrand Way12 » à de nouveaux sites et l’étend à la R&D et au marketing produits à l’échelle du Groupe ; et
  • optimise de façon ciblée son dispositif industriel, comme en Espagne, en Turquie, en Russie, en Chine ou encore en Arabie saoudite.

Ces initiatives s’inscrivent plus généralement dans une démarche d’excellence opérationnelle destinée à renforcer le modèle de développement rentable et durable du Groupe.

Les comptes consolidés du premier semestre 2019 arrêtés par le Conseil d’administration du 29 juillet 2019 et ayant fait l’objet d’un examen limité par les Commissaires aux comptes du Groupe, la présentation et la conférence téléphonique (en direct et en différé) des résultats du premier semestre 2019 sont accessibles sur le site de Legrand (www.legrand.com).

Agenda financier :

  • Résultats des neuf premiers mois 2019 : 7 novembre 2019
    Début de la « quiet period13 » le 8 octobre 2019
  • Résultats annuels 2019 : 13 février 2020
    Début de la « quiet period13 » le 14 janvier 2020
  • Assemblée Générale des actionnaires : 27 mai 2020

A propos de Legrand

Legrand est le spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment. Son offre complète, adaptée aux marchés tertiaire, industriel et résidentiel internationaux en fait une référence à l'échelle mondiale. Dans une démarche impliquant l’ensemble de ses équipes et de ses parties prenantes, Legrand poursuit sa stratégie de croissance rentable et durable, tirée par les acquisitions et l’innovation avec le lancement régulier de nouvelles offres – dont notamment des produits connectés Eliot* à plus forte valeur d’usage. Legrand a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de près de 6 milliards d’euros. Le Groupe est coté sur Euronext Paris et intégré notamment au CAC 40. (code ISIN FR0010307819).

https://www.legrand.com

*Eliot est le nom du programme lancé en 2015 par Legrand pour accélérer le déploiement dans son offre de l’Internet des Objets. Fruit de la stratégie d’innovation du Groupe, il vise à développer des solutions connectées et interopérables apportant un bénéfice durable à l’utilisateur particulier ou professionnel.

www.legrand.com/fr/le-groupe/eliot-programme-objets-connectes

Annexes

Glossaire

Besoin en fonds de roulement : Le besoin en fonds de roulement est défini comme la somme des créances clients et comptes rattachés, des stocks, des autres créances courantes, des créances d’impôt courant ou exigible et des actifs d’impôts différés courants diminuée de la somme des dettes fournisseurs et comptes rattachés, des autres passifs courants, des dettes d’impôt courant exigible, des provisions courantes et des passifs d’impôts différés courants.

Busways : Systèmes d’alimentation électrique par jeux de barres métalliques.

Cash flow libre : Le cash flow libre est défini comme la somme des flux de trésorerie des opérations courantes et du produit résultant des cessions d’actifs, minorée des investissements et des frais de développement capitalisés.

Cash flow libre normalisé : Le cash flow libre normalisé est défini comme la somme des flux de trésorerie des opérations courantes, sur la base d’un besoin en fonds de roulement normalisé représentant 10% du chiffre d’affaires des 12 derniers mois à structure et taux de change constants et rapporté à la période considérée, et du produit résultant des cessions d’actifs, minorée des investissements et des frais de développement capitalisés.

Croissance organique : La croissance organique est définie comme la variation du chiffre d’affaires à structure (périmètre de consolidation) et taux de change constants.

Dette financière nette : La dette financière nette est définie comme la somme des emprunts courants et des emprunts non courants minorée de la trésorerie et équivalents de trésorerie et des valeurs mobilières de placement.

EBITDA : L’EBITDA est défini comme le résultat opérationnel majoré des amortissements et des dépréciations des immobilisations corporelles, des droits d'utilisation d'actifs, des immobilisations incorporelles (y compris frais de développement capitalisés), des reversements des réévaluations de stocks et des pertes de valeur des goodwill.

KVM : Keyboard, Video and Mouse ; Clavier, Écran et Souris.

Marge brute d’autofinancement : La marge brute d’autofinancement est définie comme les flux de trésorerie des opérations courantes hors variation du besoin en fonds de roulement.

PDU : Power Distribution Unit ; Unité de Distribution d’Alimentation.

Résultat opérationnel ajusté : Résultat opérationnel ajusté des amortissements et dépréciations liés aux revalorisations d'actifs lors des acquisitions et des autres impacts sur le compte de résultat liés aux acquisitions ainsi que, le cas échéant, des pertes de valeurs de goodwill.

RSE : Responsabilité Sociétale de l’Entreprise.

Taux de distribution : Le taux de distribution est défini comme le rapport du dividende par action proposé au titre d’une année n rapporté au bénéfice net part du Groupe par action de l’année n calculé sur la base du nombre moyen d’actions ordinaires hors auto-détention au 31 décembre de l’année n.

UPS : Uninterruptible Power Supply ; Alimentation Statique sans Interruption (onduleur).

Calcul du besoin en fonds de roulement

En millions d'euros

S1 2018

S1 2019

Créances clients et comptes rattachés

793,3

853,1

Stocks

827,3

918,5

Autres créances courantes

194,6

220,4

Créances d'impôt courant ou exigible

61,9

35,1

Actifs/(passifs) d'impôts différés courants

87,9

85,5

Dettes fournisseurs et comptes rattachés

(660,6)

(642,0)

Autres passifs courants

(580,5)

(630,5)

Dettes d'impôt courant ou exigible

(44,9)

(42,3)

Provisions courantes

(77,2)

(98,8)

Besoin en fonds de roulement

601,8

699,0

Calcul de la dette financière nette

En millions d'euros

S1 2018

S1 2019

Emprunts courants

137,6

613,2

Emprunts non courants

2 880,5

3 559,0

Trésorerie et équivalents de trésorerie

(624,2)

(1 149,0)

Dette financière nette

2 393,9

3 023,2

Réconciliation du résultat opérationnel ajusté avec le résultat net

En millions d'euros

S1 2018

S1 2019

Résultat net

390,1

416,1

Résultat des entités mises en équivalence

0,1

0,9

Impôts sur le résultat

167,3

164,0

(Gains)/pertes de change

(3,3)

0,3

Produits financiers

(5,5)

(6,5)

Charges financières

40,7

44,8

Résultat opérationnel

589,4

619,6

Amortissements & dépréciations liés aux revalorisations d'actifs lors des acquisitions et autres impacts sur le compte de résultat liés aux acquisitions

35,7

43,0

Pertes de valeur des goodwill

0,0

0,0

Résultat opérationnel ajusté

625,1

662,6

Réconciliation de l’EBITDA avec le résultat net

En millions d'euros

S1 2018

S1 2019

Résultat net

390,1

416,1

Résultat des entités mises en équivalence

0,1

0,9

Impôts sur le résultat

167,3

164,0

(Gains)/pertes de change

(3,3)

0,3

Produits financiers

(5,5)

(6,5)

Charges financières

40,7

44,8

Résultat opérationnel

589,4

619,6

Amortissements et dépréciations des immobilisations corporelles et des droits d'utilisation d'actifs

48,9

88,2

Amortissements et dépréciations des immobilisations incorporelles (y compris frais de développement capitalisés)

53,9

60,4

Pertes de valeur des goodwill

0,0

0,0

EBITDA

692,2

768,2

Réconciliation de la marge brute d’autofinancement, du cash flow libre et du cash flow libre normalisé avec le résultat net

En millions d'euros

S1 2018

S1 2019

Résultat net

390,1

416,1

Mouvements des actifs et passifs n’ayant pas entraîné de flux de trésorerie :

 

 

Amortissements et dépréciations

104,0

149,8

Variation des autres actifs et passifs non courants et des impôts différés

non courants

46,6

23,5

(Gains)/pertes de change latents

1,8

(1,1)

(Plus-values) moins-values sur cessions d'actifs

0,2

(2,0)

Autres éléments n’ayant pas d’incidence sur la trésorerie

0,4

0,6

Marge brute d'autofinancement

543,1

586,9

Baisse (Hausse) du besoin en fonds de roulement

(251,2)

(145,9)

Flux de trésorerie des opérations courantes

291,9

441,0

Investissements (dont frais de développement capitalisés)

(65,5)

(71,7)

Produit résultant des cessions d’actifs

4,6

6,1

Cash flow libre

231,0

375,4

Hausse (Baisse) du besoin en fonds de roulement

251,2

145,9

(Hausse) Baisse du besoin en fonds de roulement normalisé

(14,5)

(6,8)

Cash flow libre normalisé

467,7

514,5

Périmètre de consolidation

2018

T1

S1

9M

Année pleine

Intégration globale

Modulan

Au bilan uniquement

Au bilan uniquement

6 mois

9 mois

Gemnet

 

Au bilan uniquement

Au bilan uniquement

7 mois

Shenzhen Clever Eletronic

 

 

Au bilan uniquement

6 mois

Debflex

 

 

 

Au bilan uniquement

Netatmo

 

 

 

Au bilan uniquement

Kenall

 

 

 

Au bilan uniquement

Trical

 

 

 

Au bilan uniquement

2019

T1

S1

9M

Année pleine

Intégration globale

Modulan

3 mois

6 mois

9 mois

12 mois

Gemnet

3 mois

6 mois

9 mois

12 mois

Shenzhen Clever Eletronic

3 mois

6 mois

9 mois

12 mois

Debflex

Au bilan uniquement

6 mois

9 mois

12 mois

Netatmo

Au bilan uniquement

6 mois

9 mois

12 mois

Kenall

3 mois

6 mois

9 mois

12 mois

Trical

Au bilan uniquement

6 mois

9 mois

12 mois

Universal Electric Corporation

 

Au bilan uniquement

6 mois

9 mois

 

Avertissement

Ce communiqué peut contenir des déclarations et/ou informations prospectives qui ne sont pas des données historiques. Bien que Legrand estime que ces éléments prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent document, ils sont soumis à de nombreux risques et incertitudes pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits.

Il est rappelé que des informations détaillées sur les risques sont disponibles dans le Document de Référence de Legrand déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF), consultable en ligne sur le site internet de l’AMF (www.amf-france.org) ou sur celui de Legrand (www.legrand.com).

Aucun élément prospectif contenu dans ce document n’est ou ne doit être interprété comme une promesse ou une garantie de résultats réels, ces derniers étant susceptibles de différer de manière significative. Par conséquent, ces éléments prospectifs doivent être utilisés avec prudence, en tenant compte de l’incertitude qui leur est inhérente.

Sous réserve des réglementations applicables, Legrand ne s’engage pas à publier de mise à jour de ces éléments en vue de tenir compte d’événements ou de circonstances postérieurs à la date de publication de ce document.

Ce document ne constitue dans aucun pays, une offre de vendre ou la sollicitation d’une offre d’achat de titres Legrand.

1 Hors ralentissement économique majeur.
2 Sur la base d’un chiffre d’affaires 2018 de 690M€ incluant sur 12 mois les ventes de Netatmo et de Shenzhen Clever Electronic.
3 Programme de mise en œuvre des meilleures pratiques du Groupe.
4 Le lecteur est invité à se référer au communiqué de presse des résultats annuels 2018, publié le 14 février 2019 pour la formulation complète des objectifs 2019.
5 Après prise en compte d’un impact favorable estimé d’environ +0,1 point lié à l’application de la norme IFRS 16 à compter du 1er janvier 2019.
6 Europe du Sud : Espagne + Grèce + Portugal.
7 Sur la base du chiffre d’affaires des 12 derniers mois.
8 Prix récompensant les acteurs du datacenter en Allemagne.
9 Hors ralentissement économique majeur.
10 Sur la base d’un chiffre d’affaires 2018 de 690M€ incluant sur 12 mois les ventes de Netatmo et de Shenzhen Clever Electronic.
11 Données 2018 proforma incluant 12 mois du chiffre d’affaires des acquisitions réalisées en 2018 et de Universal Electric Corporation.
12 Programme de mise en œuvre des meilleures pratiques du Groupe.
13 Période de suspension de toute communication en amont de la publication des résultats.

Contacts

Communication financière
Legrand
François Poisson
Tél : +33 (0)1 49 72 53 53
francois.poisson@legrand.fr

Contact presse
Publicis Consultants
Vilizara Lazarova
Tél : +33 (0)1 44 82 46 34
Mob : +33 (0)6 26 72 57 14
vilizara.lazarova@consultants.publicis.fr

Contacts

Communication financière
Legrand
François Poisson
Tél : +33 (0)1 49 72 53 53
francois.poisson@legrand.fr

Contact presse
Publicis Consultants
Vilizara Lazarova
Tél : +33 (0)1 44 82 46 34
Mob : +33 (0)6 26 72 57 14
vilizara.lazarova@consultants.publicis.fr