Cuda Oil and Gas Inc. annonce avoir conclu des accords pour vendre l’ensemble de ses actifs au Québec pour une valeur totale de transaction de 10,59 millions CAD

CALGARY, Alberta--()--Cuda Oil and Gas Inc. («Cuda » ou la « Société » (TSXV: CUDA) a le plaisir d’annoncer avoir conclu une série de Conventions d’achat d’actifs (les Asset Purchase Agreements, « APA ») pour vendre tous ses actifs de pétole et de gaz et les passifs y afférents qu’elle détient dans la Province de Québec (« Québec ») pour une valeur de transaction totale de 10,59 millions CAD, dont un montant payable comptant à la clôture de 4,29 millions CAD, à des acheteurs sans lien de dépendance (la « Transaction »). La clôture de la Transaction est prévue pour le 30 août 2019 ou vers cette date.

Éléments notables :

  • Cuda cèdera tous ses droits en matière de pétrole et de gaz naturel qui relèvent du Québec (les « Assets »), ce qui comprend l’ensemble des permis d’utilisation des terres, licences et droits de production et intérêts dans la Province, ainsi que tous les actifs tangibles, y compris le matériel de forage et l’équipement connexe associés aux Actifs.
  • Les acheteurs assumeront toutes les responsabilités environnementales, y compris les obligations en matière d’abandon et de remise en état, en relation avec les Actifs situés au Québec, que les parties estiment s’élever à 3,2 millions CAD.
  • Les acheteurs paieront un montant en espèces de 4,29 millions CAD à Cuda.
  • L’achat permettra à Cuda de s’acquitter et d’être libérée, à la clôture, d’une réclamation en cours se chiffrant à 3,1 millions CAD associée à l’exercice des droits à la dissidence en relation avec le plan d’arrangement de la Société finalisé le 15 août 2018.

Cette Transaction est soumise aux conditions de clôture et approbations réglementaires habituelles, y compris l’approbation de la Bourse de croissance TSX.

KES 7 Capital Inc. (« KES 7 ») a agi en tant que conseiller financier de la Société. Conformément aux exigences TSXV, KES 7 a confirmé être une partie sans lien de dépendance avec Cuda et les acheteurs.

Glenn Dawson, président du Conseil et président-directeur général de Cuda, a déclaré : « Il s’agit d’une transaction importante pour les actionnaires de Cuda en raison de sa magnitude et de sa création stratégique d’une société non diversifiée dans le Bassin de la rivière Powder qui est décrit comme étant le « Permien des Rocheuses ».

« Cuda va désormais se concentrer sur le développement de ses projets de pétrole léger conventionnel et d’injection de gaz miscible pour récupération secondaire à excellent revenu net, dans le Comté de Converse, Wyoming. Les terrains contigus au Bassin de la rivière Powder de Cuda recèlent de multiples opportunités définies pour accéder à des gisements conventionnels éprouvés à faible risque, à des fins de développement.

Par ailleurs, le Cretaceous Stack (pile crétacée) renferme des gisements non conventionnels de pétrole léger qui présentent un fort potentiel. De grands exploitants s’appliquent actuellement à concrétiser les opportunités d’exploitation économique du forage horizontal dans le Bassin. »

À la fin de 2018, Ryder Scott, évaluateur de réserves indépendant de Cuda, a attribué des réserves importantes de pétrole léger à la Société. L’évaluation des réserves a été préparée conformément aux définitions, standards et procédures qui figurent dans le manuel COGE et la norme canadienne 51-101 sur l’Information concernant les activités pétrolières et gazières. Des informations succinctes couvrant les réserves suivantes de la Société : réserves prouvées mises en valeur exploitées (Proven Developed Producing, « PDP ») et prouvées non exploitées (exploitées (Proved Non Producing, « PNP »), réserves prouvées totales (Total Proved, « 1P »), aet réserves prouvées et probables (Proved plus Probable, « 2P »), figurent ci-dessous. Aucune réserve n’a été attribuée aux Actifs et toutes les réserves ont été attribuées aux actifs restants de la Société situés en Alberta et au Wyoming.

Réserves au 31 décembre 2018 :

  • PDP + PNP : 1,534 Mbep (62 % pétrole et liquides)
  • 1P : 4,949 Mbep (84 % pétrole et liquides)
  • 2P : 14,571 Mbep (84 % pétrole et liquides)

Valeur des réserves au 31 décembre 2018 (à un taux d’actualisation avant impôts de 10 %) :

  • PDP + PNP : 26,8 millions CAD
  • 1P : 77,8 millions CAD
  • 2P : 191,6 millions CAD

À propos de Cuda Oil and Gas Inc.

Cuda Oil and Gas Inc. effectue des activités d’exploration, de développement et de production de pétrole et de gaz naturel, et des activités d’acquisition de terrains recelant du pétrole et du gaz naturel en Amérique du Nord. Les membres de l’équipe de direction de Cuda collaborent étroitement depuis plus de 20 ans en intervenant dans des environnements d’entreprises à la fois privées et publiques et ils ont largement prouvé leur capacité à générer de solides rendements pour les actionnaires. Cuda continuera à mettre en œuvre sa stratégie éprouvée en matière d’exploration, d’acquisition et d’exploitation, en se concentrant à long terme sur ses éléments d’actif recelant de vastes ressources de pétrole léger en Amérique du Nord, et en s’appuyant sur sa grande expérience opérationnelle aux États Unis. L’équipe de direction de Cuda tire profit de son expérience dans un large spectre de domaines, soit la géotechnique, l’ingénierie, la négociation et les finances, pour prendre ses décisions en matière d’investissement.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs. Tous les énoncés autres que les énoncés de faits passés qui se trouvent dans le présent communiqué de presse sont des énoncés prospectifs qui impliquent certains risques et incertitudes et sont fondés sur des prévisions de résultats opérationnels ou financiers futurs, des estimations de montants qui ne peuvent pas encore être définis et les hypothèses de la direction. Plus particulièrement, le présent communiqué de presse comprend des énoncés prospectifs qui portent sur les éléments suivants : la Transaction, l’impact de la Transaction sur Cuda et ses résultats et plans de développement ; les approbations réglementaires et de tiers liées à la Transaction ; la contrepartie de la Transaction prévue et sa forme ; la date de clôture de la Transaction anticipée ; la résiliation, la libération et la décharge prévues de la réclamation en matière des droits à la dissidence ; les comptes proforma de la Société, la Transaction ; les passifs environnementaux estimés, y compris les obligations en matière d’abandon et de remise en état ; et les avantages prévus de la Transaction ; l’existence et la performance des opportunités offertes par les ressources et les réserves dans les terrains de la Société et terres associées ; et les niveaux d’activité dans les domaines métiers de la Société. Les facteurs de risque qui pourraient empêcher que les énoncés prospectifs ne se réalisent comprennent les conditions du marché, les approbations des tiers et réglementaires, les obligations continuellement imposées en matière d’autorisation, les résultats réellement obtenus à la suite des activités d’exploration et de développement en cours, les risques opérationnels, les risques associés aux forages et aux complétions, les incertitudes liées aux données géologiques et techniques, les conclusions des évaluations économiques et les changements apportés aux paramètres des projets au fur et à mesure que les plans continuent d’être peaufinés, ainsi que les prix futurs du pétrole et du gaz. Bien que Cuda ait tenté d’identifier les facteurs importants qui pourraient entraîner un écart notable entre les résultats réellement obtenus et ceux qui sont prévus, d’autres facteurs pourraient engendrer des résultats qui ne sont pas anticipés, estimés ou voulus. Il ne peut y avoir aucune assurance que ces énoncés prospectifs se révéleront exacts, car les résultats réels et les événements futurs pourraient différer considérablement de ceux que ces énoncés prévoient. Par conséquent, les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société rejette toute intention et n’assume aucune obligation ni aucune responsabilité, sauf dans la mesure où la loi l’exige, en ce qui concerne la mise à jour ou la révision des énoncés prospectifs, en raison de nouvelles informations, d’évènements futurs ou autrement.

Le terme « BEP » (baril d’équivalent pétrole) risque d’induire en erreur, particulièrement s’il est utilisé seul. Un ratio de conversion du BEP de six mille pieds cubes de gaz naturel par baril d’équivalent pétrole (6 kpi³ : 1 b) est fondé sur une méthode de conversion d’équivalence énergétique principalement applicable au bec du brûleur et ne représente pas un équivalent de valeur à la tête de puits. Étant donné que le ratio de valeur entre le gaz naturel et le pétrole brut basé sur les prix actuels du gaz naturel et du pétrole brut est nettement différent de l’équivalence énergétique de 6:1, l’utilisation d’une conversion sur une base 6:1 peut induire en erreur en tant qu’indication de valeur.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens donné à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent une quelque responsabilité quant au caractère adéquat ou à l’exactitude du présent communiqué de presse.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Glenn Dawson
Président du Conseil et Président-directeur général
Cuda Oil and Gas Inc.
(403) 454-0862

Contacts

Glenn Dawson
Président du Conseil et Président-directeur général
Cuda Oil and Gas Inc.
(403) 454-0862