CARREFOUR : CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECOND TRIMESTRE ET RESULTATS SEMESTRIELS 2019

Performance en nette amélioration, intensification des initiatives de transformation

MASSY, France--()--Regulatory News:

Carrefour (Paris:CA) :

  • Progression du chiffre d’affaires, du résultat opérationnel courant (ROC) et du cash-flow libre :
    • Accélération de la croissance du chiffre d’affaires groupe au T2 à +3,9% en comparable (+3,2% au T1)
    • Hausse du résultat opérationnel courant de +4,5% (+27 M€) à taux de change constants, à 618 M€1
    • Augmentation de +282 M€ du cash-flow libre hors éléments exceptionnels et activités abandonnées1
  • Intensification des initiatives du plan de transformation au premier semestre 2019 :
    • L’ambition d’être le leader de la transition alimentaire pour tous a été inscrite comme « raison d’être » dans les statuts du Groupe
    • Carrefour renforce son attractivité en augmentant ses investissements dans la compétitivité prix, la rénovation de son offre, les services et le digital
    • Le Groupe accélère la transformation de ses formats de magasins - notamment l’hypermarché -, l’expansion des formats de croissance et le déploiement de concepts commerciaux novateurs
    • Avec le lancement du programme « Act for Change », Carrefour mobilise ses collaborateurs autour de la dynamique de transformation et place la satisfaction client au centre des actions et des objectifs de chacun
  • Cession du contrôle de Carrefour Chine à Suning.com et vente de Cargo à Argan dans le cadre du programme de cession d’actifs immobiliers non stratégiques
  • Confirmation des objectifs du plan Carrefour 2022

Alexandre Bompard, Président Directeur-Général, a déclaré : « Carrefour affiche une performance en nette amélioration, les résultats semestriels sont en croissance. Cette forte dynamique s’accompagne d’une intensification de notre plan de transformation. Nous multiplions les initiatives concrètes au service de nos clients : nous investissons dans les prix pour soutenir leur pouvoir d’achat, nous leur proposons des services plus étendus et des formats plus innovants. Pour marquer notre engagement à ce que chacun puisse accéder à une alimentation saine, nous avons fait de la transition alimentaire pour tous notre raison d’être. »

CHIFFRES CLES DU S1 2019

S1 20181
IFRS 5
pre-IAS 29
pre-IFRS 16

S1 20191
IFRS 5
pre-IAS 29
pre-IFRS 16

Variation

S1 2019
IFRS 5
post-IAS 29
post-IFRS 16

(en M€)

Chiffre d'affaires TTC

39 244

38 793

+3,5% en comparable

 

38 849

Résultat opérationnel courant (ROC)

602

618

+4,5%, +27 M€ (changes constants)

 

624

Marge opérationnelle courante

1,7%

1,8%

+6pbs

 

1,8%

Résultat net ajusté, part du Groupe

135

179

+44 M€

 

155

Cash-flow libre hors exceptionnels
et activités abandonnées

(2 088)

(1 806)

+282 M€

 

(1 350)

Dette nette (incluant les activités abandonnées)

(5 970)

(5 958)

+122 M€

(changes constants)

 

(5 958)

Note : (1) IFRS 5 (Chine reclassée en activités abandonnées), pre-IAS 29 (hyperinflation en Argentine) et pre-IFRS 16 (comptabilisation des contrats de location)

CARREFOUR 2022 : LEADER DE LA TRANSITION ALIMENTAIRE POUR TOUS

Raison d’être et « Act for Change »

L’ambition de Carrefour d’être le leader de la transition alimentaire pour tous, pilier du plan de transformation Carrefour 2022, est dorénavant inscrite comme « raison d’être » dans les statuts du Groupe. Cette ambition se matérialise par de nouvelles actions concrètes :

  • Le chiffre d’affaires Bio poursuit sa très forte dynamique, avec une croissance de plus de +25% au T2 2019, portée par la conquête de nouveaux clients
  • Carrefour accompagne les agriculteurs dans leur conversion au Bio. Le Groupe est en avance sur ses objectifs avec déjà plus de 300 contrats d’accompagnement signés en France depuis 2018 (dont +96 au S1 2019)
  • Carrefour a introduit « l’Indice RSE et Transition alimentaire » (score de 104% en 2018) pour suivre la performance de la stratégie RSE et la mise en œuvre de la transition alimentaire
  • Les nouveaux emballages de produits à marque Carrefour comprendront le système d’étiquetage nutritionnel Nutriscore
  • Carrefour a signé un partenariat en mai avec Loop, qui propose des produits du quotidien dans des emballages durables et consignés

Carrefour met en place un programme international « Act for Change », faisant des collaborateurs les principaux acteurs de la transformation du Groupe. L’objectif est d’être plus simple, plus ouvert et plus collaboratif. Ce programme place la transition alimentaire et la satisfaction clients au centre des actions et des objectifs de chaque collaborateur.

Construction d’un modèle de croissance durable, introduction de formats novateurs

Multiplication des initiatives pour améliorer la compétitivité : Carrefour intensifie ses efforts afin de mieux répondre aux besoins des consommateurs et favoriser le pouvoir d’achat.

  • Dès février 2019, Carrefour a lancé les « Primes Fidélité » et « Primes Grandes marques » dans l’ensemble de ses formats et canaux en France, afin de récompenser la fidélité client
  • En avril, le Groupe a lancé les « Prix Imbattables » en hypermarché sur 10 fruits et légumes du quotidien
  • En mai, Carrefour a proposé « Les samedis carburant à prix coûtant » en hypermarchés et supermarchés
  • Depuis juin, Carrefour propose les « Prix Imbattables » sur 500 Produits de Grande Consommation (PGC) clefs. Ce dispositif est valable toute l’année. Le Groupe s’engage à rembourser 2 fois la différence si le consommateur trouve moins cher dans la zone de chalandise
  • En Europe, Carrefour a fortement investi dans les prix. Il a lancé les campagnes « Prezzo ribassato » en Italie (5 000 produits) et « Imbattables » en Espagne sur les produits frais. Le Groupe a également investi dans le prix du Bio en Belgique
  • Au Brésil, en complément du repositionnement des hypermarchés débuté l’an dernier, Atacadão a investi dans les prix pour renforcer sa compétitivité
  • Ces initiatives s’accompagnent d’importants investissements dans la compétitivité non-prix afin d’améliorer l’offre produit, notamment avec le développement de produits à marque Carrefour de grande qualité, et déployer un service omnicanal de référence

Accélération de la refonte de l’hypermarché : Carrefour a systématisé et internationalisé l’adaptation des hypermarchés au profit de formats plus compacts, spécifiquement adaptés à leur zone de chalandise.

  • Le Groupe a réalisé près de 100 000 m² de réduction de surfaces sous-productives à fin juin 2019 (dont environ 30 000 m² au S1 2019 et 65 000 m² en 2018), hors Chine. La surface commerciale est réallouée à des espaces dédiés à la préparation de commandes e-commerce, des outlets et la galerie commerciale
  • En France, le magasin d’Avignon a réouvert en avril après sa transformation : réduction de la surface et des assortiments, mise en rack, baisse des prix, etc. Des tests supplémentaires de nouveaux concepts débuteront prochainement dans d’autres magasins

Mise en avant de l’expertise alimentaire et adaptation importante de l’offre non-alimentaire : le Groupe a entrepris la refonte de ses assortiments, notamment au profit des produits à marque Carrefour, dont la dynamique de chiffre d’affaires est positive.

  • Carrefour poursuit la réduction de ses assortiments, afin notamment d’améliorer la lisibilité de l’offre. L’objectif est de -15% d’ici à 2020 à l’échelle mondiale, dont -8% sont déjà réalisés au 30 juin 2019
  • Au S1 2019, le Groupe a pris de nouveaux engagements sur la qualité des produits à marque Carrefour (suppressions d’additifs, déploiement de la blockchain), a élargi ses gammes, notamment Bio et Veggie, et a amélioré la visibilité de ces produits en magasin
  • Carrefour poursuit le déploiement des nouveaux concepts marchands (e.g. Beauté plurielle) et introduit de nouveaux pôles regroupant tous les services, afin d’améliorer et fluidifier l’accueil client

Accélération du déploiement de l’écosystème omnicanal : les forts investissements de Carrefour dans le digital se traduisent par une progression de plus de +30% du chiffre d’affaires e-commerce alimentaire au T2 (hors Chine).

  • Carrefour a inauguré une nouvelle Plateforme de Préparation des Commandes (PPC) près de Paris début janvier; une autre ouverture est prévue à l’automne au sud de Paris
  • Carrefour a ouvert en juillet son 100ème Drive piéton en France (contre 62 à fin mars). Au total, le Groupe exploite
    1 501 Drive dans le monde (+155 au S1), hors Chine
  • Le Groupe déploie la livraison à domicile partout en France, avec pour objectif de desservir toutes les agglomérations de plus de 10 000 habitants d’ici 2022
  • Le Brésil affiche une forte dynamique de croissance de ses ventes e-commerce, notamment en alimentaire en capitalisant sur le succès du partenariat avec Rappi
  • Carrefour a annoncé en juillet un partenariat avec Glovo dans 4 pays (France, Espagne, Italie et Argentine) pour offrir un service de livraison en 30 minutes

Investissements dans les formats novateurs et de croissance

  • Le Groupe a renforcé son statut de leader du marché Bio en France, avec notamment l’ouverture de 8 nouveaux espaces Bio Expérience en hypermarchés au S1 (13 à date)
  • L’enseigne So.bio, dont l’acquisition a été finalisée, a ouvert en juillet le plus grand magasin bio de Paris (800 m², 10 000 références) rue de Sèvres
  • Depuis le mois de juin, le premier restaurant parisien « Carrefour Bon Appétit » propose une offre de produits très qualitatifs, à consommer sur place ou à emporter
  • Au Brésil, le Groupe capitalise sur le succès du format de Cash & Carry, avec l’inauguration de 5 Atacadão au Brésil au T2 2019, après 4 au T1 (objectif de 20 nouveaux Atacadão sur l’ensemble de l’année confirmé)
  • En Argentine, 11 magasins ont été convertis en Maxi au S1, portant le total à 27
  • Le développement du format de supermarché Cash & Carry Supeco se poursuit en Europe, avec 3 ouvertures en Espagne et Roumanie au S1, portant le total à 41 magasins
  • Dans l’ensemble des géographies, Carrefour étoffe son portefeuille de magasins de proximité, avec l’ouverture de 228 nouveaux magasins au S1 2019, dont 138 ouvertures au T2

Culture d’efficience opérationnelle et de discipline financière

Transformation des organisations : au sein d’un écosystème Carrefour en profonde mutation, le groupe a engagé de nouvelles initiatives afin de rendre ses organisations plus souples et plus agiles.

  • En France, le plan de transformation prévoit notamment la réduction des surfaces de vente et la simplification de l’organisation en magasin
  • Un accord GPEC a été signé en mars afin de favoriser la mobilité interne et l’évolution professionnelle des collaborateurs
  • Pour accompagner les salariés dont le métier est plus spécifiquement affecté, un accord de Rupture Conventionnelle Collective (RCC) a été signé mi-mai, pour une mise en œuvre effective à compter du 3 juin 2019. Les départs pourront s’échelonner jusqu’en décembre 2022 pour les Congés de Fin de Carrière
  • En Italie, les accords portant sur une réduction de 590 postes au siège et en hypermarché ont été signés avec les partenaires sociaux. Ces départs s’effectueront sur la base du volontariat et des solutions de reclassement internes seront étudiées
  • En Belgique, les 1 000 départs dans le cadre du plan de départs volontaires ont été finalisés à la fin du mois de juin

Efficience opérationnelle et discipline financière : Carrefour poursuit dans l’ensemble des géographies une dynamique de réduction de coûts, tout en renforçant la sélectivité et la productivité de ses investissements.

  • Hors Chine, le Groupe a réalisé 470 M€ d’économies de coûts au S1 2019, contre 460 M€ au S1 2018, soit un total de 1,4 Md€ à date. Carrefour est en bonne voie pour atteindre l’objectif 2020
  • Carrefour enregistre les premiers bénéfices des partenariats à l’achat en France et à l’international :
    • En France, les gains à l’achat d’Envergure (Système U) ont commencé à être visibles à partir du mois de mars, quand se sont achevées les négociations commerciales annuelles
    • Avec Tesco, les négociations sur les catégories de produits à plus fort potentiel pour Carrefour montent progressivement en puissance
  • Carrefour poursuit la mise en place d’une démarche industrialisée dans la refonte des process opérationnels et des achats non marchands. Le Groupe a déjà réalisé en moyenne 20% d’économie sur 4 catégories : éclairage, carrelage, meubles froid et chariots

EVOLUTIONS DE PERIMETRE

Carrefour Chine : Carrefour a annoncé le 25 juin 2019 la signature d’un accord de cession portant sur 80% de Carrefour Chine au groupe chinois Suning.com. Cette opération en numéraire valorise Carrefour Chine sur la base d’une valeur d’entreprise de 1,4 Md€. L’accord prévoit des fenêtres de liquidité pour la participation résiduelle de 20%.

La réalisation de l’opération est soumise à l’autorisation des autorités de la concurrence en Chine et à d’autres conditions de réalisation usuelles. Elle devrait être effective d’ici la fin de l’année 2019.

Les activités Chine ont été comptabilisées en activités abandonnées, à compter du 1er janvier 2019, conformément à la norme IFRS 5. La norme IFRS 5 prévoit que le classement en activités abandonnées soit également appliqué aux données historiques 2018 pour le compte de résultat et le tableau de flux de trésorerie.

Cargo Property Assets : Carrefour a annoncé le 10 juillet 2019 la signature d’accords portant sur la cession de la totalité du capital de Cargo Property Assets à Argan, foncière cotée spécialisée dans l’immobilier logistique. Cette opération se réaliserait dans des conditions favorables et permettrait à Carrefour de cristalliser la valeur des actifs Cargo.

L’opération se ferait sur la base d’une valorisation des actifs immobiliers détenus par Cargo Property Assets de 900 M€ hors droits. Carrefour, en détenant 32%, recevrait ainsi une rémunération équivalente à environ 290 M€, composée à hauteur d’environ 80% de numéraire et 20% de titres Argan. Carrefour deviendrait ainsi actionnaire d’Argan à hauteur d’environ 5%.

La réalisation de l’opération est soumise à l’approbation des actionnaires d’Argan et à d’autres conditions de réalisation usuelles. Elle devrait être effective d’ici la fin de l’année 2019.

Cette opération contribuerait à la réalisation de l’objectif de cession de 500 M€ d’actifs immobiliers non stratégiques d’ici 2020, dans le cadre du plan Carrefour 2022. A fin juillet 2019, y compris Cargo, le Groupe a déjà conclu plusieurs opérations pour un montant de plus de 490 M€.

RESULTATS DU 1er SEMESTRE 2019

Les normes IAS 29 et IFRS 16 ont été appliquées respectivement à partir du 1er juillet 2018 et du 1er janvier 2019. Les comptes du S1 2018 sont donc officiellement pre-IAS 29 et pre-IFRS 16, contrairement aux comptes publiés du S1 2019 qui sont post-IAS 29 et post-IFRS 16. Dans un souci de lisibilité et de comparabilité, les commentaires sur le compte de résultat (IFRS 5) portent sur des données pre-IAS 29 et pre-IFRS 16. Le détail du compte de résultat (IFRS 5) du S1 2019 post-IAS 29 et post-IFRS 16 est disponible en annexe de ce communiqué.

En comparable (LFL), le chiffre d’affaires TTC du 2nd trimestre progresse de +3,9%. Le chiffre d’affaires TTC du Groupe s’établit à 19 974 M€, soit une hausse de +3,4% à changes constants. Après prise en compte d’un effet de change défavorable de -2,8%, principalement dû à la dépréciation du real brésilien et du peso argentin, la variation totale du chiffre d’affaires à changes courants s’élève à +0,5%. Une accélération séquentielle de la croissance en comparable est visible dans la plupart des géographies. En France et en Europe, le chiffre d’affaires du mois de juin a bénéficié des conditions météorologiques exceptionnelles sur les derniers jours du mois.

En comparable (LFL), le chiffre d’affaires TTC du 1er semestre progresse de +3,5%. Le chiffre d’affaires TTC du Groupe s’établit à 38 793 M€, soit une hausse de +2,1% à changes constants. Après prise en compte d’un effet de change défavorable de -3,3%, la variation totale du chiffre d’affaires à changes courants s’élève à -1,2%.

La marge commerciale s’établit à 22,0% du chiffre d’affaires HT. Les investissements prix ont pesé sur la marge commerciale, tandis que les gains à l’achat, la baisse des coûts logistiques et la meilleure performance des services financiers ont permis de la stabiliser.

Les coûts de distribution représentent 18,4% du chiffre d’affaires HT. Ils bénéficient du plan d’économies et comprennent les coûts liés aux nouveaux magasins et aux nouveaux services proposés aux clients, notamment dans le digital.

L’EBITDA du Groupe atteint 1 311 M€, soit une marge stable de 3,8%.

Le résultat opérationnel courant (ROC) du Groupe s’élève à 618 M€, en hausse de +27 M€ (+4,5%) à taux de changes constants (l’effet de change est négatif de -11 M€, compte tenu notamment de la baisse du réal brésilien). La marge opérationnelle est en légère hausse de +6pbs, à 1,8%.

Au premier semestre 2019, le résultat non courant s’établit à (593) M€. Il reflète notamment les coûts liés aux plans de réorganisation dans les différents pays pour un montant de 342 M€, ainsi que 194 M€ d’autres produits et charges non courants principalement liés à des provisions pour contentieux fiscaux au Brésil.

Le résultat net, part du Groupe s’établit à (399) M€ et comprend les éléments suivants :

  • Des charges financières nettes de (129) M€, en amélioration de 18 M€ à la suite d’opérations de refinancement réalisées dans des conditions plus favorables
  • Une charge d’impôt sur le résultat de (193) M€, contre (173) M€ l’année précédente. Cette charge reflète un taux d’imposition normatif de 33,4% (contre 34,4% au S1 2018), hors résultat non courant et taxes non assises sur le résultat avant impôt
  • Le résultat net des activités abandonnées, part du Groupe s’élève à (26) M€ et intègre principalement la Chine

Le résultat net ajusté, part du Groupe s’améliore de 44 M€, à 179 M€ contre 135 M€ au S1 2018.

PERFORMANCE OPERATIONNELLE PAR ZONE GEOGRAPHIQUE

France : croissance du résultat opérationnel courant

Dans un marché toujours très compétitif, le chiffre d’affaires de la France sur le premier semestre est en croissance de +0,8% en comparable par rapport au S1 2018. La tendance du second trimestre (+0,7% LFL) est globalement en ligne avec celle du premier trimestre (+1,0% LFL). La performance en alimentaire (+1,9% LFL au T2) est satisfaisante, tandis que le non-alimentaire continue de peser (-7,1% LFL au T2).

  • Les investissements prix se poursuivent dans tous les formats et canaux. Après les programmes de Primes à partir de février, Carrefour a notamment lancé les « Prix Imbattables » sur 10 fruits et légumes en avril, initiative étendue en juin à 500 PGC phares
  • La dynamique de croissance du bio, du e-commerce et des formats de proximité reste forte
  • Les réductions et réallocations des surfaces sous-productives non-alimentaires en hypermarché se poursuivent, conformément au plan

Le résultat opérationnel courant de la France au S1 2019 s’établit à 116 M€, en hausse de +6 M€ (+5,3%), après trois années de dégradation. Cette croissance du ROC reflète :

  • La dynamique de baisse de coûts et de transformation des organisations
  • Les investissements en compétitivité prix et dans l’attractivité de l’offre, les services et le digital

Europe hors France : intensification du plan de transformation

En Europe hors France, le chiffre d’affaires évolue de -0,7% en comparable au S1 2019, reflétant une amélioration séquentielle de la tendance au deuxième trimestre (LFL stable au T2 vs -1,5% LFL au T1) dans la plupart des pays.

Au T2 2019, les performances restent contrastées entre l’Europe de l’Ouest (Espagne, Italie, Belgique) et l’Europe de l’Est (Pologne, Roumanie) :

  • En Espagne(LFL stable au T2), Carrefour déploie ses actions stratégiques : renforcement du digital, du frais, du bio et des produits à marque Carrefour. Un nouveau dirigeant est arrivé en juin pour accélérer la transformation
  • En Italie (-2,2% LFL au T2), le marché reste sous pression avec un contexte macro-économique et concurrentiel difficile. Le Groupe met en œuvre le plan de transformation présenté en février. Les ventes en comparable reflètent les investissements en compétitivité
  • En Belgique (-1,6% LFL au T2), Carrefour a été pénalisé par un marché qui s’est dégradé au cours du trimestre, dans un contexte d’inflation basse et de forte concurrence
  • La croissance se poursuit en Pologne (+5,7% LFL au T2) et en Roumanie(+3,8% LFL au T2)

Le résultat opérationnel courant de la zone Europe hors France atteint 119 M€ au S1 2019, contre 152 M€ au S1 2018. Cette baisse reflète :

  • Une performance commerciale en demi-teinte dans des marchés compétitifs
  • Des investissements importants de relance de l’activité, en particulier en Italie dans un contexte de marché dégradé, amortis par les baisses de coûts

Amérique latine : accélération de la croissance et rentabilité robuste

En Amérique latine, les ventes sur le semestre sont en croissance de +15,2% en comparable (+15,9% au T2), reflétant la solide dynamique commerciale.

Au Brésil, les ventes du T2 sont en hausse de +12,9% à changes constants, avec une croissance en comparable soutenue à +7,7%, et une contribution des ouvertures de +5,3%. L’inflation alimentaire ralentit depuis mai.

  • La croissance comparable d’Atacadão est en amélioration séquentielle à +7,6% au T2 contre +6,8% au T1. Le Groupe a ouvert 5 nouveaux Atacadão au T2 (+9 au S1)
  • L’accélération continue de Carrefour Retail (+8,0% LFL au T2) est soutenue par le repositionnement des hypermarchés initié en 2018, la bonne performance de la proximité, les initiatives en faveur de la transition alimentaire et des ventes e-commerce solides. Il s’agit de la plus forte croissance trimestrielle des cinq dernières années
  • La forte croissance des services financiers se poursuit avec une hausse des facturations de +28,6% au T2 et la progression du nombre de porteurs de cartes (+517 000 nouvelles cartes au T2, dont +261 000 cartes Atacadão)

En Argentine, où la croissance en comparable atteint +50,5% au T2 2019, le plan de transformation continue de porter ses fruits. Au-delà d’une inflation alimentaire élevée dans le pays, Carrefour affiche un trafic et des volumes en progression. Un nouveau dirigeant a pris ses fonctions en juillet 2019.

A changes constants, le résultat opérationnel courant de la zone Amérique Latine progresse sur le semestre de +61 M€ (+19,2%). Le résultat opérationnel courant atteint 368 M€ et est en progression dans les deux pays.

Asie : croissance solide

La zone Asie correspond à l’activité de Carrefour Taïwan, compte tenu de la classification de la Chine en activités abandonnées en application de la norme IFRS 5.

Les ventes de Taïwan sur le S1 2019 progressent de +0,8% en comparable, reflétant un retour à la croissance au deuxième trimestre (+3,0% LFL).

A changes constants, le résultat opérationnel courant de l’Asie progresse à +8,7%. Le ROC atteint 41 M€, soit une marge opérationnelle en amélioration de +23pbs, à 4,2%.

FLUX DE TRESORERIE ET ENDETTEMENT

Les flux de trésorerie (IFRS 5) du S1 2019 s’entendent avant application des normes IAS 29 et IFRS 16. Le détail des flux de trésorerie (IFRS 5) du S1 2019 post-IAS 29 et post-IFRS 16 est disponible en annexe de ce communiqué.

Au premier semestre 2019, le Groupe affiche une amélioration de son cash-flow libre ajusté des éléments exceptionnels et activités abandonnées de +282 M€, passant de (2 088) M€ à (1 806) M€.

  • La variation du besoin en fonds de roulements’améliore de +143 M€
    • La réduction des stocks se poursuit (-41 M€ à taux de changes constants, -72 M€ à taux de changes courants)
    • Les autres éléments du BFRont été portés par l’augmentation des volumes d’achat, compte tenu d’un volume d’activité plus soutenu qu’au S1 2018, et un effet calendaire positif sur les dettes fournisseurs
  • Les investissements continuent de bénéficier des mesures de sélectivité et de productivité et s’établissent à 628 M€ au S1 2019 (hors Chine). Ils augmentent de +81 M€ par rapport au S1 2018 portés par le lancement de nouveaux projets stratégiques, notamment les nouveaux concepts commerciaux, le digital et l'expansion des formats de croissance

Le cash-flow libre est en légère baisse de -43 M€ à (2 262) M€, notamment impacté par des décaissements exceptionnels de 269 M€ au S1 2019 liés aux plans de réorganisation dans les différents pays.

Le bilan du S1 2019 s’entend après application des normes IFRS 5, IAS 29 et IFRS 16.

La dette nette financière (incluant les activités abandonnées) est stable à (5 958) M€ au 30 juin 2019, contre (5 970) M€ au 30 juin 2018.

IFRS 16

Carrefour applique depuis le 1er janvier 2019 la norme IFRS 16 qui concerne les principes de comptabilisation des contrats de location et remplace la norme IAS 17 – Contrats de location et ses interprétations. Le Groupe a opté pour la méthode rétrospective simplifiée. Les états financiers 2018 ne feront ainsi pas l’objet d’un retraitement. Les états financiers du premier semestre 2019 sont établis conformément à la norme IFRS 16.

Le Groupe a constaté un engagement locatif IFRS 16 de 4,3 Md€ (hors Chine) et un actif représentatif du droit d’utilisation du bien loué de 4,2 Md€ au 30 juin 2019.

DIVIDENDE

A la suite de la décision de l’Assemblée Générale du 14 juin 2019, les actionnaires ont eu la possibilité de percevoir le dividende de 0,46 € en numéraire ou en actions du Groupe. A l’issue de la période d’option clôturée le 5 juillet 2019, les actionnaires ayant choisi le paiement du dividende 2018 en actions ont représenté 70,44% des actions de Carrefour. Ainsi, sur les 359 M€ de dividendes, 106 M€ ont été versés en numéraire le 11 juillet 2019 et 253 M€ ont été versés sous la forme de 17 096 567 nouvelles actions.

LIQUIDITE RENFORCEE ET BILAN SOLIDE

En mai 2019, Carrefour a réalisé une émission obligataire pour un montant de 500 M€ à 8 ans. Le succès de cette opération, largement sur-souscrite, témoigne de la grande confiance des investisseurs obligataires dans la signature Carrefour. A la suite de cette opération et de la tombée obligataire de 1 000 M€ de mai 2019, la maturité de la dette est passée à 3,9 ans en juin 2019, contre 3,6 ans en décembre 2018

En complément, Carrefour a amendé et étendu avec succès deux facilités de crédit pour un montant total de 3,9 milliards d’euros en y intégrant une composante Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) innovante, réalisant ainsi la première opération de crédit bancaire avec composante RSE dans le secteur de la distribution européenne.

Carrefour bénéficie d’un bilan solide. Ceci constitue un atout important dans le contexte de mutations rapides de la distribution alimentaire.

Au 30 juin 2019, le Groupe était noté Baa1 perspective négative par Moody’s et BBB perspective stable par Standard & Poor’s.

PERSPECTIVES

Carrefour est confiant dans la dynamique de transformation engagée. Celle-ci se poursuivra au second semestre dans un contexte macroéconomique et de marché qui demeure incertain.

Carrefour réaffirme ses ambitions et confirme les objectifs financiers du plan Carrefour 2022 :

  • Un plan d’économies de 2,8 Md€ en année pleine à horizon 2020 (2,6 Md€ hors Chine)
  • 5 Md€ de CA e-commerce alimentaire en 2022 (4,2 Md€ hors Chine)
  • 5 Md€ de CA en produits bio en 2022 (4,8 Md€ hors Chine)
  • La cession de 500 M€ d’actifs immobiliers non stratégiques d’ici 2020

Les objectifs opérationnels sont également confirmés :

  • Réduction des surfaces de vente en hypermarchés de 400 000 m² dans le monde d’ici 2022 (350 000 m2 hors Chine)
  • Réductions des assortiments de -15% d’ici 2020 (-15% hors Chine)
  • Un tiers de vente de produits à marque Carrefour en 2022 (un tiers hors Chine)
  • 3 000 ouvertures de magasins de proximité d’ici à 2022 (2 700 hors Chine)

Le Conseil d’administration de Carrefour s’est réuni le 25 juillet 2019 sous la présidence de M. Alexandre Bompard et a arrêté les comptes consolidés semestriels condensés pour le premier semestre 2019. Ces comptes ont été revus par les commissaires aux comptes.

ANNEXES

Application de la norme IFRS 5

Le 23 juin 2019, le Groupe a signé un accord de cession portant sur 80% de sa filiale Carrefour Chine. Cet accord donnera lieu à la perte de contrôle de la filiale si les conditions suspensives sont levées.

Ainsi au 30 juin 2019, la totalité des actifs et passifs de cette filiale entrent dans le champ d’application de la norme IFRS 5 et ont été reclassés en tant que détenus en vue de la vente.

Par ailleurs, s’agissant d’une région géographique principale et distincte, Carrefour Chine est considérée comme une activité abandonnée conformément aux dispositions de la norme IFRS 5. Ainsi :

  • le résultat net de la filiale est présenté sur une ligne distincte du compte de résultat intitulé « résultat net des activités abandonnées ». A des fins de comparaison, le résultat net du premier semestre 2018 a également été reclassé sur cette ligne
  • dans le tableau des flux de trésorerie, tous les flux relatifs à cette filiale sont présentés sur les lignes « impact des activités abandonnées ». Les données du premier semestre 2018 ont été retraitées de la même façon

Carrefour a annoncé le 10 juillet 2019 la signature d’accords portant sur la cession de la totalité du capital de Cargo Property Assets à Argan, foncière cotée spécialisée dans l’immobilier logistique. Les immobilisations corporelles de Cargo ont été reclassées en actifs détenus en vue de la vente à partir du 1er avril 2019.

Application de la norme IFRS 16 – Principes de comptabilisation des contrats de location

La norme IFRS 16, qui remplace à partir du 1er janvier 2019 la norme IAS 17 – Contrats de location et ses interprétations, établit les principes de comptabilisation des contrats de location et introduit des modifications importantes pour la comptabilisation des contrats par le preneur, en supprimant pour ces derniers la distinction entre contrats de location simple et contrats de location-financement.

En application de la nouvelle norme, tous les contrats de location devront être comptabilisés au bilan, par la constatation d’un actif représentatif du droit d’utilisation du bien loué, en contrepartie d’un engagement locatif correspondant à la valeur actualisée des loyers à payer sur la durée raisonnablement certaine de location. IFRS 16 affecte également la présentation de ces opérations au compte de résultat (comptabilisation d’une charge d’amortissements et d’une charge d’intérêts, en remplacement de la charge de loyers) et au tableau des flux de trésorerie (les paiements locatifs, représentatifs du paiement des intérêts et du remboursement de la dette, affecteront les flux de financement).

Le Groupe a opté pour la méthode rétrospective simplifiée à partir du 1er janvier 2019. Les états financiers du premier semestre et de l’année 2018 ne font ainsi pas l’objet d’un retraitement. Les états financiers du premier semestre 2019 sont établis conformément à la norme IFRS 16.

Application de la norme IAS 29 - Traitement comptable d’hyperinflation pour l’Argentine

En Argentine, le taux d’inflation cumulé au cours des trois dernières années est supérieur à 100%, selon une combinaison d’indices utilisés pour mesurer l’inflation du pays (l’inflation des prix de gros et des prix à la consommation ayant dépassé le seuil de 100%), et il n’est pas attendu de baisse significative de l’inflation en 2019 dans un contexte où, par ailleurs, le peso argentin s’est déprécié.

En conséquence, les critères de la norme IAS 29 étant remplis et selon un consensus partagé par l’AMF et l’ESMA, l'Argentine est considérée comme une économie en hyperinflation au sens des normes IFRS, à compter du 1er juillet 2018.

L’impact sur le chiffre d’affaires du S1 est présenté dans le tableau ci-dessous :

Ventes TTC (M€)

2018(1)

Magasins comparables(2)

Calendaire

Ouvertures

Effet périmètre et autres(3)

Essence

2019 à changes constants

Changes

2019 à changes courants

IAS 29(4)

2019 à changes courant post IAS 29

T1

19 378

+3,2%

-1,7%

+1,3%

-0,8%

-1,1%

+0,9%

-3,7%

18 819

-29

18 789

T2

19 866

+3,9%

+1,0%

+1,2%

-0,8%

-1,7%

+3,4%

-2,8%

19 974

87

20 061

S1

39 244

+3,5%

-0,3%

+1,2%

-0,8%

-1,4%

+2,1%

-3,3%

38 793

56

38 849

Notes : (1) retraité IFRS 5 ; (2) hors essence et calendaire et à changes constants ; (3) incluant les transferts ; (4) hyperinflation et changes

Variations des ventes en comparable (LFL) historiques, hors Chine

Trimestres

T1 2017

T2 2017

T3 2017

T4 2017

T1 2018

T2 2018

T3 2018

T4 2018

T1 2019

T2 2019

+2,1%

+3,4%

+0,8%

+2,2%

+0,9%

+1,4%

+2,5%

+2,4%

+3,2%

+3,9%

Semestres

S1 2017

S2 2017

S1 2018

S2 2018

H1 2019

+2,8%

+1,5%

+1,1%

+2,4%

+3,5%

 

Années

2017

2018

+2,1%

+1,8%

 

Ventes TTC du deuxième trimestre 2019

Le chiffre d’affaires du Groupe s’établit à 19 974 M€ pre-IAS 29. L’effet de change au deuxième trimestre a été défavorable à hauteur de -2,8%, largement dû à la dépréciation du peso argentin et du real brésilien. L’effet essence est défavorable à hauteur de -1,7%. L’effet calendaire est favorable à +1,0%. L’effet des ouvertures est favorable à +1,2%. L’impact de l’application de la norme IAS 29 est de +87 M€.

Ventes TTC
(M€)

Variation hors essence hors calendaire

Variation totale avec essence

en comparable

en organique

à changes courants

à changes constants

 

France

9 715

 

+0,7%

-0,5%

 

-1,6%

-1,6%

Hypermarchés

4 949

 

-1,1%

-1,8%

 

-1,5%

-1,5%

Supermarchés

3 259

 

+2,5%

+0,1%

 

-1,0%

-1,0%

Proximité / autres formats

1 508

 

+2,7%

+2,6%

 

-2,9%

-2,9%

 

 

 

 

 

 

 

Autres pays

10 259

 

+6,4%

+7,6%

 

+2,6%

+8,3%

 

 

 

 

 

 

 

Autres pays d'Europe

5 722

 

+0,0%

-0,4%

 

+0,6%

+0,9%

Espagne

2 317

 

-0,0%

-0,1%

 

+0,4%

+0,4%

Italie

1 293

 

-2,2%

-4,0%

 

-2,2%

-2,2%

Belgique

1 029

 

-1,6%

-3,3%

 

-2,8%

-2,8%

Pologne

534

 

+5,7%

+5,3%

 

+8,1%

+8,7%

Roumanie

549

 

+3,8%

+8,2%

 

+8,3%

+10,5%

 

 

 

 

 

 

 

Amérique latine (pre-IAS 29)

4 066

 

+15,9%

+19,5%

 

+5,2%

+19,6%

Brésil

3 471

 

+7,7%

+12,7%

 

+10,0%

+12,9%

Argentine (pre-IAS 29)

595

 

+50,5%

+47,6%

 

-15,9%

+48,8%

 

 

 

 

 

 

 

Asie

470

 

+3,0%

+4,7%

 

+5,6%

+4,1%

Taïwan

470

 

+3,0%

+4,7%

 

+5,6%

+4,1%

 

 

 

 

 

 

 

Total Groupe (pre-IAS 29)

19 974

 

+3,9%

+3,9%

 

+0,5%

+3,4%

IAS 29(1)

87

Total Groupe (post-IAS 29)

20 061

Les variations hors essence hors calendaire et les variations totales avec essence sont présentées par rapport aux ventes 2018 retraitées IFRS 5.

Note : (1) hyperinflation et changes

Ventes TTC du premier semestre 2019

Le chiffre d’affaires du Groupe s’établit à 38 793 M€ pre-IAS 29. L’effet de change au premier semestre a été défavorable à hauteur de -3,3%, largement dû à la dépréciation du peso argentin et du real brésilien. L’effet essence est défavorable à hauteur de -1,4%. L’effet calendaire est quasi nul à -0,3%. L’effet des ouvertures est favorable à +1,2%. L’impact de l’application de la norme IAS 29 est de +56 M€.

Ventes TTC
(M€)

Variation hors essence hors calendaire

Variation totale avec essence

en comparable

en organique

à changes courants

à changes constants

 

France

18 750

 

+0,8%

-0,2%

 

-2,4%

-2,4%

Hypermarchés

9 608

 

-0,5%

-1,0%

 

-2,4%

-2,4%

Supermarchés

6 262

 

+2,0%

-0,3%

 

-2,0%

-2,0%

Proximité / autres formats

2 880

 

+2,7%

+2,5%

 

-3,1%

-3,1%

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres pays

20 043

 

+5,7%

+6,9%

 

+0,0%

+6,5%

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres pays d'Europe

11 080

 

-0,7%

-1,1%

 

-1,3%

-1,0%

Espagne

4 478

 

-1,4%

-1,2%

 

-0,7%

-0,7%

Italie

2 508

 

-3,0%

-4,8%

 

-4,9%

-4,9%

Belgique

2 015

 

-1,0%

-2,6%

 

-3,1%

-3,1%

Pologne

1 028

 

+4,4%

+4,0%

 

+2,3%

+4,0%

Roumanie

1 051

 

+3,6%

+7,6%

 

+5,8%

+7,8%

 

 

 

 

 

 

 

 

Amérique latine (pre-IAS 29)

7 946

 

+15,2%

+18,8%

 

+1,3%

+17,6%

Brésil

6 777

 

+7,2%

+12,0%

 

+5,6%

+10,9%

Argentine (pre-IAS 29)

1 169

 

+49,9%

+47,4%

 

-17,9%

+47,7%

 

 

 

 

 

 

 

 

Asie

1 017

 

+0,8%

+2,4%

 

+5,0%

+2,8%

Taïwan

1 017

 

+0,8%

+2,4%

 

+5,0%

+2,8%

 

 

 

 

 

 

 

 

Total Groupe (pre-IAS 29)

38 793

 

+3,5%

+3,7%

 

-1,2%

+2,1%

IAS 29(1)

56

 

 

 

 

 

 

Total Groupe (post-IAS 29)

38 849

 

 

 

 

 

 

Les variations hors essence hors calendaire et les variations totales avec essence sont présentées par rapport aux ventes 2018 retraitées IFRS 5.

Note : (1) hyperinflation et changes

Compte de résultat - Tableau de passage S1 2018

S1 2018
publié
pre-IAS 29
pre-IFRS 16

Impact Chine
IFRS 5

S1 2018(1)
IFRS 5
pre-IAS 29
pre-IFRS 16

Impact
IAS 29

S1 2018
IFRS 5
post-IAS 29
pre-IFRS 16

(en M€)

Chiffre d'affaires TTC

41 439

(2 195)

39 244

(250)

38 994

Chiffre d'affaires hors taxes

37 071

(1 924)

35 147

(200)

34 947

Chiffre d'affaires hors taxes, net de la fidélisation

36 728

(1 867)

34 861

(200)

34 662

Autres revenus

1 309

(110)

1 199

(4)

1 195

Revenus totaux

38 037

(1 977)

36 060

(204)

35 856

Prix de revient des ventes

(29 816)

1 492

(28 324)

143

(28 181)

Marge commerciale

8 221

(485)

7 736

(61)

7 675

En % du CA

22,2%

 

22,0%

 

22,0%

Frais généraux

(6 884)

440

(6 444)

62

(6 382)

En % du CA

18,6%

 

18,3%

 

18,3%

Résultat opérationnel courant avant amortissement (EBITDA)(2)

1 373

(45)

1 328

1

1 329

Marge d'EBITDA

3,7%

 

3,8%

 

3,8%

Dépréciation et amortissements

(740)

50

(690)

(2)

(692)

Résultat opérationnel courant (ROC)

597

5

602

(1)

601

Marge opérationnelle courante

1,6%

 

1,7%

 

1,7%

Quote-part des mises en équivalence

(6)

-

(6)

-

(6)

Résultat opérationnel courant après quote-part des mises en équivalence

591

5

596

(1)

595

Produits et charges non courants

(785)

20

(765)

13

(752)

Résultat opérationnel

(194)

25

(169)

12

(157)

Résultat financier

(149)

2

(147)

18

(129)

Coût de l'endettement financier net

(121)

2

(119)

5

(113)

Intérêts nets relatifs aux contrats de location

-

-

-

-

-

Autres produits et charges financiers

(28)

(0)

(28)

13

(16)

Résultat avant impôts

(342)

27

(316)

30

(286)

Impôts sur les résultats

(179)

5

(173)

(2)

(176)

Résultat net des activités poursuivies

(521)

32

(489)

28

(462)

Résultat net des activités abandonnées

(229)

(32)

(261)

-

(261)

Résultat net total

(750)

-

(750)

28

(722)

dont Résultat net, Part du Groupe

(861)

-

(861)

29

(833)

dont Résultat net des activités poursuivies, Part du Groupe

(633)

30

(603)

29

(574)

dont Résultat net des activités abandonnées, Part du Groupe

(229)

(30)

(259)

-

(259)

dont Résultat net, Part des minoritaires

112

-

112

(1)

111

dont Résultat net des activités poursuivies, Part des minoritaires

112

2

113

(1)

112

dont Résultat net des activités abandonnées, Part des minoritaires

-

(2)

(2)

0

(2)

Résultat net part du Groupe, ajusté des éléments exceptionnels

131

4

135

15

150

Amortissements logistique (en prix de revient des ventes)

(36)

-

(36)

-

(36)

Notes : (1) Comptes consolidés IFRS S1 2018 (2) Le résultat opérationnel courant avant amortissements (EBITDA) exclut les amortissements logistiques comptabilisés en prix de revient des ventes, ainsi que les produits et charges non courants

Compte de résultat - Tableau de passage S1 2019

S1 2019
IFRS 5
pre-IAS 29
pre-IFRS 16

Impact
IFRS 16

Impact
IAS 29

S1 2019(1)
IFRS 5
post-IFRS 16
post-IAS 29

(en M€)

Chiffre d'affaires TTC

38 793

-

56

38 849

Chiffre d'affaires hors taxes

34 841

-

44

34 885

Chiffre d'affaires hors taxes, net de la fidélisation

34 505

-

44

34 549

Autres revenus

1 227

(24)

1

1 204

Revenus totaux

35 732

(24)

45

35 752

Prix de revient des ventes

(28 054)

4

(37)

(28 086)

Marge commerciale

7 678

(20)

8

7 667

En % du CA

22,0%

 

 

22,0%

Frais généraux

(6 397)

395

(13)

(6 015)

En % du CA

18,4%

 

 

17,2%

Résultat opérationnel courant avant amortissement (EBITDA)(2)

1 311

464

(4)

1 770

Marge d'EBITDA

3,8%

 

 

5,1%

Dépréciation et amortissements

(664)

(353)

(12)

(1 029)

Résultat opérationnel courant (ROC)

618

23

(17)

624

Marge opérationnelle courante

1,8%

 

 

1,8%

Quote-part des mises en équivalence

(1)

-

-

(1)

Résultat opérationnel courant après quote-part des mises en équivalence

616

23

(17)

622

Produits et charges non courants

(593)

(2)

(16)

(610)

Résultat opérationnel

23

21

(33)

12

Résultat financier

(129)

(64)

28

(165)

Coût de l'endettement financier net

(108)

-

(4)

(112)

Intérêts nets relatifs aux contrats de location

(8)

(60)

8

(60)

Autres produits et charges financiers

(13)

(4)

24

7

Résultat avant impôts

(106)

(43)

(5)

(153)

Impôts sur les résultats

(193)

-

2

(192)

Résultat net des activités poursuivies

(299)

(43)

(4)

(345)

Résultat net des activités abandonnées

(23)

(22)

-

(45)

Résultat net total

(322)

(64)

(4)

(390)

dont Résultat net, Part du Groupe

(399)

(57)

(2)

(458)

dont Résultat net des activités poursuivies, Part du Groupe

(373)

(40)

(2)

(415)

dont Résultat net des activités abandonnées, Part du Groupe

(26)

(18)

-

(43)

dont Résultat net, Part des minoritaires

77

(7)

(2)

68

dont Résultat net des activités poursuivies, Part des minoritaires

74

(3)

(2)

70

dont Résultat net des activités abandonnées, Part des minoritaires

3

(4)

-

(2)

Résultat net part du Groupe, ajusté des éléments exceptionnels

179

(30)

6

155

Amortissements logistique (en prix de revient des ventes)

(30)

(88)

0

(118)

Notes : (1) Comptes consolidés IFRS S1 2019 ; (2) Le résultat opérationnel courant avant amortissements (EBITDA) exclut les amortissements logistiques comptabilisés en prix de revient des ventes, ainsi que les produits et charges non courants

Compte de résultat - Tableau de passage 2018

2018
pre-IAS 29
pre-IFRS 16

Impact
IAS 29

2018
publié
post-IAS 29
pre-IFRS 16

Impact
Chine
IFRS 5

2018(1)
IFRS 5
post-IAS 29
pre-IFRS 16

(en M€)

Chiffre d'affaires TTC

85 164

(248)

84 916

(4 144)

80 772

Chiffre d'affaires hors taxes

76 199

(198)

76 000

(3 646)

72 355

Chiffre d'affaires hors taxes, net de la fidélisation

75 459

(198)

75 261

(3 532)

71 728

Autres revenus

2 658

(2)

2 656

(219)

2 438

Revenus totaux

78 117

(200)

77 917

(3 751)

74 166

Prix de revient des ventes

(60 985)

136

(60 850)

2 838

(58 012)

Marge commerciale

17 131

(64)

17 067

(913)

16 154

En % du CA

22,5%

 

22,5%

 

22,3%

Frais généraux

(13 719)

51

(13 668)

847

(12 821)

En % du CA

18,0%

 

18,0%

 

17,7%

Résultat opérationnel courant avant amortissement (EBITDA) (2)

3 481

(14)

3 469

(66)

3 403

Marge d'EBITDA

4,6%

 

4,6%

 

4,7%

Dépréciation et amortissements

(1 474)

(20)

(1 494)

99

(1 395)

Résultat opérationnel courant (ROC)

1 938

(33)

1 905

32

1 937

Marge opérationnelle courante

2,5%

 

2,5%

 

2,7%

Quote-part des mises en équivalence

14

-

14

-

14

Résultat opérationnel courant après quote-part des mises en équivalence

1 952

(33)

1 919

32

1 952

Produits et charges non courants

(1 159)

(2)

(1 161)

32

(1 129)

Résultat opérationnel

793

(35)

758

64

823

Résultat financier

(318)

56

(262)

4

(258)

Coût de l'endettement financier net

(233)

0

(233)

5

(228)

Intérêts nets relatifs aux contrats de location

-

-

-

-

-

Autres produits et charges financiers

(85)

56

(29)

(0)

(30)

Résultat avant impôts

475

21

496

69

565

Impôts sur les résultats

(537)

(2)

(539)

10

(529)

Résultat net des activités poursuivies

(62)

19

(43)

79

36

Résultat net des activités abandonnées

(301)

-

(301)

(79)

(380)

Résultat net total

(363)

19

(344)

0

(344)

dont Résultat net, Part du Groupe

(582)

21

(561)

(0)

(561)

dont Résultat net des activités poursuivies, Part du Groupe

(280)

21

(259)

72

(187)

dont Résultat net des activités abandonnées, Part du Groupe

(301)

-

(301)

(72)

(373)

dont Résultat net, Part des minoritaires

219

(2)

216

-

216

dont Résultat net des activités poursuivies, Part des minoritaires

219

(2)

216

7

223

dont Résultat net des activités abandonnées, Part des minoritaires

-

-

-

(7)

(7)

Résultat net part du Groupe, ajusté des éléments exceptionnels

779

23

802

31

833

Amortissements logistique (en prix de revient des ventes)

(69)

(1)

(70)

-

(70)

Notes : (1) Comptes consolidés IFRS 2018; (2) Le résultat opérationnel courant avant amortissements (EBITDA) exclut les amortissements logistiques comptabilisés en prix de revient des ventes, ainsi que les produits et charges non courants

Répartition géographique des ventes HT et du résultat opérationnel courant du premier semestre 2019

S1 2019 (pre-IAS 29 et pre-IFRS 16) vs S1 2018 (pre-IAS 29 et pre-IFRS 16)

 

Ventes HT

Résultat opérationnel courant

 

(en M€)

S1 2018

IFRS 5

pre-IAS 29

pre-IFRS 16

S1 2019

IFRS 5

pre-IAS 29

pre-IFRS 16

Variation
changes
constants

Variation
changes courants

S1 2018

IFRS 5

pre-IAS 29

pre-IFRS 16

S1 2019

IFRS 5

pre-IAS 29

pre-IFRS 16

Variation
changes constants

Variation
changes
courants

France

17 150

16 789

(2,1%)

(2,1%)

110

116

5,3%

5,3%

Europe (hors France)

10 093

9 988

(0,7%)

(1,0%)

152

119

(21,6%)

(21,5%)

Amérique latine

6 976

7 090

16,8%

1,6%

319

368

19,2%

15,3%

Asie

927

974

2,8%

5,0%

37

41

8,7%

11,0%

International

17 996

18 052

6,2%

0,3%

508

528

6,3%

4,0%

Fonctions globales

 

 

 

 

(16)

(26)

67,8%

66,5%

TOTAL

35 147

34 841

2,2%

(0,9%)

602

618

4,5%

2,6%

S1 2019 (post-IAS 29 et post-IFRS16) vs S1 2018 (pre-IAS 29 et pre-IFRS 16)1

 

Ventes HT

Résultat opérationnel courant

 

(en M€)

S1 2018

IFRS 5

Pre-IAS 29

Pre-IFRS 16

S1 2019

IFRS 5

Post-IAS 29

Post-IFRS 16

Variation
changes
constants

Variation
changes courants

S1 2018

IFRS 5

Pre-IAS 29

Pre-IFRS 16

S1 2019

IFRS 5

Post-IAS 29

Post-IFRS 16

Variation
changes constants

Variation
changes
courants

France

17 150

16 789

(2,1%)

(2,1%)

110

120

9,2%

9,2%

Europe (hors France)

10 093

9 988

(0,7%)

(1,0%)

152

126

(17,3%)

(17,3%)

Amérique latine

6 976

7 134

18,7%

2,3%

319

362

14,1%

13,5%

Asie

927

974

2,8%

5,0%

37

40

6,4%

8,7%

International

17 996

18 096

7,0%

0,6%

508

528

4,1%

3,9%

Fonctions globales

 

 

 

 

(16)

(25)

58,4%

57,1%

TOTAL

35 147

34 885

2,5%

(0,7%)

602

624

3,6%

3,6%

 

1 Comptes consolidés IFRS S1 2019

Compte de résultat consolidé du S1 2019 vs S1 2018

S1 2018(1)
IFRS 5

pre-IAS 29
pre-IFRS 16

S1 2019
IFRS 5

pre-IAS 29
pre-IFRS 16

Variation
à changes
constants

Variation
à changes
courants

S1 2019(1)

IFRS 5

post-IAS 29
post-IFRS 16

(en M€)

Chiffre d'affaires hors taxes

35 147

34 841

+2,2%

(0,9%)

34 885

Chiffre d'affaires hors taxes, net de la fidélisation

34 861

34 505

+2,0%

(1,0%)

34 549

Autres revenus

1 199

1 227

+5,7%

+2,3%

1 204

Revenus totaux

36 060

35 732

+2,2%

(0,9%)

35 752

Prix de revient des ventes

(28 324)

(28 054)

+2,0%

(1,0%)

(28 086)

Marge commerciale

7 736

7 678

+2,9%

(0,8%)

7 667

En % du CA

22,0%

22,0%

+16pbs

+3pbs

22,0%

Frais généraux

(6 444)

(6 397)

+3,4%

(0,7%)

(6 015)

En % du CA

18,3%

18,4%

+22pbs

+3pbs

17,2%

Résultat opérationnel courant avant amortissement(2)

1 328

1 311

+0,3%

(1,3%)

1 770

Marge d'EBITDA

3,8%

3,8%

(7pbs)

(2pbs)

5,1%

Dépréciation et amortissement

(690)

(664)

(2,5%)

(3,8%)

(1 029)

Résultat opérationnel courant (ROC)

602

618

+4,5%

+2,6%

624

Marge opérationnelle courante

1,7%

1,8%

+4pbs

+6pbs

1,8%

Quote-part des mises en équivalence

(6)

(1)

(10,4%)

(75,6%)

(1)

Résultat opérationnel courant après quote-part des mises en équivalence

596

616

+4,6%

+3,4%

622

Produits et charges non courants

(765)

(593)

(610)

Résultat opérationnel

(169)

23

12

Résultat financier

(147)

(129)

(165)

Coût de l'endettement financier net

(119)

(108)

(112)

Intérêts nets relatifs aux contrats de location

-

(8)

(60)

Autres produits et charges financiers

(28)

(13)

7

Résultat avant impôts

(316)

(106)

(153)

Impôts sur les résultats

(173)

(193)

(192)

Résultat net des activités poursuivies

(489)

(299)

(345)

Résultat net des activités abandonnées

(261)

(23)

(45)

Résultat net

(750)

(322)

(390)

dont Résultat net, Part du Groupe

(861)

(399)

(458)

dont activités poursuivies

(603)

(373)

(415)

dont activités abandonnées

(259)

(26)

(43)

dont Résultat net, Part des minoritaires

112

77

68

dont activités poursuivies

113

74

70

dont activités abandonnées

(2)

3

(2)

Résultat net part du Groupe, ajusté des éléments exceptionnels

135

179

155

Amortissements logistique (en prix de revient des ventes)

(36)

(30)

(118)

Notes : (1) Comptes consolidés IFRS; (2) Le résultat opérationnel courant avant amortissements (EBITDA) exclut les amortissements logistiques comptabilisés en prix de revient des ventes, ainsi que les produits et charges non courants

Bilan consolidé

(en M€)

30 juin 2018

 

pre-IAS 29
pre-IFRS 16

30 juin 2019

IFRS 5

post-IAS 29
post-IFRS 16

ACTIF

Immobilisations incorporelles

9 365

9 410

Immobilisations corporelles

12 376

11 311

Immobilisations financières

1 283

1 443

Impôts différés actifs

737

770

Immeubles de placement

383

312

Droits d'utilisation de l'actif

-

4 226

Encours des sociétés financières - Part à plus d'un an

2 468

2 406

Autres actifs non courants

1 714

1 755

Actifs non courants

28 327

31 633

Stocks

6 301

5 848

Créances commerciales

2 756

2 752

Encours des sociétés financières - Part à moins d'un an

3 434

4 163

Actifs d'impôts exigibles

859

895

Autres actifs

939

884

Actifs financiers courants

202

316

Trésorerie et équivalents de trésorerie

1 993

1 522

Actifs courants

16 484

16 380

Actifs détenus en vue de la vente

61

2 452

TOTAL

44 872

50 465

PASSIF

 

 

Capitaux propres, part du Groupe

8 439

8 277

Intérêts minoritaires dans les sociétés consolidées

1 954

2 157

Capitaux propres

10 393

10 434

Impôts différés passifs

474

598

Provisions pour risques et charges

3 747

3 991

Dettes financières - Part à plus d'un an

6 350

6 215

Engagements locatifs - Part à plus d'un an

-

3 495

Refinancement des encours clients - Part à plus d'un an

2 347

1 878

Passifs non courants

12 918

16 178

Dettes financières - Part à moins d'un an

2 100

1 624

Engagements locatifs - Part à moins d'un an

-

822

Fournisseurs et autres créditeurs

12 373

11 619

Refinancement des encours clients - Part à moins d'un an

3 046

3 975

Passifs d'impôts exigibles

1 161

996

Autres passifs

2 872

2 773

Passifs courants

21 552

21 808

Passifs liés aux actifs détenus en vue de la vente

9

2 046

TOTAL

44 872

50 465

Tableau des flux de trésorerie consolidé

(en M€)

S1 2018

IFRS 5

pre-IAS 29
pre-IFRS 16

S1 2019

IFRS 5

post-IAS 29
post-IFRS 16

DETTE NETTE D'OUVERTURE

(3 425)1

(3 510)

Autofinancement (activités poursuivies)

925

1 263

Variation du besoin en fonds de roulement

(2 289)

(2 159)

Activités abandonnées

(60)

(9)

Variation de la trésorerie issue des opérations d'exploitation

(1 423)

(904)

Investissements opérationnels

(547)

(628)

Variation nette des fournisseurs d'immobilisations

(249)

(196)

Cessions d'immobilisations

38

62

Activités abandonnées

(38)

(23)

Cash-flow libre

(2 219)

(1 689)

Cash-flow libre retraité des éléments exceptionnels et
des activités abandonnées

(2 088)

(1 350)

Investissements financiers

(158)

(73)

Cessions de titres

14

74

Autres

(22)

(59)

Activités abandonnées

5

1

Cash-flow après investissements

(2 380)

(1 746)

Augmentation de capital

36

45

Dividendes versés aux minoritaires

(31)

(60)

Acquisitions/cessions de participation sans changement de contrôle

-

-

Actions propres

42

-

Coût de l'endettement net financier

(109)

(112)

Engagements locatifs et intérêts

(24)

(496)

Autres

(79)

(79)

DETTE NETTE DE CLOTURE

(5 970)

(5 958)

Note : (1) Ajustements liés à la première application de la norme IFRS9 – Instruments Financiers au 1er janvier 2018

Tableau de passage EBITDA à cash-flow libre

 

(en M€)

S1 2018(1)
IFRS 5
pre-IAS 29
pre-IFRS 16

S1 2019
IFRS 5
pre-IAS 29
pre-IFRS 16

Variation

Impact
IFRS 16

Impact
IAS 29

S1 2019(1)
IFRS 5
post-IAS 29
post-IFRS 16

EBITDA

1 328

1 311

(17)

463

(4)

1 770

Impôts sur les résultats

(236)

(231)

5

(231)

Résultat financier (hors coût de l'endettement net financier et
intérêts nets relatifs aux contrats de location)

(28)

(13)

15

20

7

Décaissement des coûts de restructuration

(92)

(269)

(177)

(5)

(274)

Autres

(48)

(9)

38

(9)

Autofinancement (hors activités abandonnées)

925

789

(135)

463

11

1 263

Variation du besoin en fonds de roulement

(2 289)

(2 146)

143

(2)

(10)

(2 158)

Activités abandonnées

(60)

(126)

(66)

117

(9)

Variation de la trésorerie issue des opérations d’exploitation
(dont éléments exceptionnels et activités abandonnées)

(1 423)

(1 482)

(59)

577

1

(904)

Investissements opérationnels

(547)

(628)

(81)

(628)

Variation nette des fournisseurs d'immobilisations

(283)

(183)

100

(183)

Cessions nettes d'immobilisations opérationnelles

73

54

(18)

(5)

50

Activités abandonnées

(38)

(23)

14

(23)

Cash-flow libre

(2 219)

(2 262)

(43)

573

1

(1 689)

Cash-flow libre retraité des éléments exceptionnels
et des activités abandonnées

(2 088)

(1 806)

282

456

1

(1 350)

Paiements locatifs (dont intérêts) (location financement IAS 17)

(21)

(24)

(3)

(24)

Paiements locatifs (dont intérêts)
nets des paiements reçus de la sous-location financière

n.a.

n.a.

n.a.

(456)

8

(448)

Coût de l'endettement net financier

(109)

(108)

1

(4)

(112)

Cash-flow libre net

(2 349)

(2 394)

(45)

116

5

(2 273)

Cash-flow libre net, retraité des éléments exceptionnels
et des activités abandonnées

(2 218)

(1 938)

280

(1)

5

(1 934)

Eléments exceptionnels et activités abandonnées(2)

131

456

325

(117)

339

Note : (1) Comptes consolidés IFRS; (2) Activités abandonnées, restructuration, décaissements liés aux investissements opérationnels Cargo (38M€ au S1 2018 et 29 M€ au S1 2019) et autres

Variation des capitaux propres

(en M€)

Total
capitaux propres

Capitaux propres,
part du Groupe

Intérêts minoritaires

Situation au 31 décembre 2018

11 286

9 169

2 117

Ajustements liés à l'application d'IFRS 16

(9)

(9)

-

Situation au 1er janvier 2019

11 278

9 161

2 117

Résultat global sur la période

(424)

(508)

84

Dividendes

(405)

(359)

(46)

Effet de variations de périmètre et autres

(15)

(17)

3

Situation au 30 juin 2019

10 434

8 277

2 157

Résultat net part du Groupe, ajusté des éléments exceptionnels

S1 2018

S1 2019

(en M€)

publié
pre-IAS 29
pre-IFRS 16

IFRS 5
pre-IAS 29
pre-IFRS 16

IFRS 5
post-IAS 29
pre-IFRS 16

IFRS 5
pre-IAS 29
pre-IFRS 16

IFRS 5
post-IAS 29
post-IFRS 16

Résultat net, part du Groupe

(861)

(861)

(833)

(399)

(458)

Retraitement des produits et charges non courants (avant impôt)

785

765

752

593

610

Retraitement d'éléments exceptionnels dans le résultat financier

6

6

6

10

10

Effet d'impôts1

(19)

(26)

(26)

16

16

Retraitement sur la quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence

6

6

6

-

-

Retraitement sur la quote-part de résultat des minoritaires

(14)

(14)

(14)

(67)

(67)

Retraitement du résultat net des activités abandonnées, part du Groupe

229

259

259

26

43

Résultat net part du Groupe, ajusté des éléments exceptionnels

131

135

150

179

155

2018

(en M€)

publié
pre-IAS 29
pre-IFRS 16

IFRS 5
post-IAS 29
pre-IFRS 16

Résultat net, part du Groupe

(561)

(561)

Retraitement des produits et charges non courants (avant impôt)

1161

1129

Retraitement d'éléments exceptionnels dans le résultat financier

48

48

Effet d'impôts1

(43)

(68)

Retraitement sur la quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence

(46)

(46)

Retraitement sur la quote-part de résultat des minoritaires

(58)

(49)

Retraitement du résultat net des activités abandonnées, part du Groupe

301

380

Résultat net part du Groupe, ajusté des éléments exceptionnels

802

833

Note : (1) Effet sur l’impôt des éléments retraités (produits et charges non courants et résultat financier) ainsi que produits et charges d’impôts non courants

Expansion sous enseignes (hors Chine) – 1er semestre 2019

Milliers de m2

 

31 déc. 2018

31 mars 2019

Ouvertures/
Extensions

Acquisitions

Fermetures/
Réductions

Mouvements
T2 2019

30 juin 2019

France

5 546

5 548

10

5

-15

0

5 549

Europe (hors Fr)

5 598

5 593

66

-

-104

-38

5 555

Amérique latine

2 510

2 534

27

-

-12

16

2 549

Asie

980

979

1

-

-0

1

980

Autres(1)

1 223

1 246

44

-

-

44

1 291

Groupe

 

15 858

15 900

148

5

-131

23

15 924

Parc de magasins sous enseignes (hors Chine) – 1er semestre 2019

# magasins

 

31 déc. 2018

31 mars 2019

Ouvertures

Acquisitions

Fermetures/ Cessions

Transferts

Mouvements
T2 2019

30 juin 2019

Hypermarchés

 

1 172

1 176

5

0

-3

-

+2

1 178

France

247

248

0

0

-

-

-

248

Europe (hors Fr)

452

453

0

0

-2

-

-2

451

Amérique latine

189

189

0

0

-1

-

-1

188

Asie

160

160

0

0

-

-

-

160

Autres(1)

124

126

5

0

-

-

+5

131

Supermarchés

 

3 319

3 322

39

10

-23

-

+26

3 348

France

1 056

1 055

1

10

-2

+1

+10

1 065

Europe (hors Fr)

1 776

1 770

25

0

-19

-1

+5

1 775

Amérique latine

147

148

2

0

-1

-

+1

149

Asie

73

72

2

0

-1

-

+1

73

Autres(1)

267

277

9

0

-

-

+9

286

Magasins de proximité

7 002

6 984

138

0

-71

-1

+66

7 050

France

3 918

3 914

44

0

-34

-1

+9

3 923

Europe (hors Fr)

2 511

2 496

93

0

-37

-

+56

2 552

Amérique latine

516

517

0

0

-

-

-

517

Asie

2

2

0

0

-

-

-

2

Autres(1)

55

55

1

0

-

-

+1

56

Cash & Carry

 

379

385

7

0

-

+1

+8

393

France

144

145

0

0

-

-

-

145

Europe (hors Fr)

49

50

1

0

-

+1

+2

52

Amérique latine

173

177

5

0

-

-

+5

182

Asie

-

-

0

0

-

-

-

-

Autres(1)

13

13

1

0

-

-

+1

14

Groupe

 

11 872

11 867

189

10

-97

-

+102

11 969

France

5 365

5 362

45

10

-36

-

+19

5 381

Europe (hors Fr)

4 788

4 769

119

0

-58

-

+61

4 830

Amérique latine

1 025

1 031

7

0

-2

-

+5

1 036

Asie

235

234

2

0

-1

-

+1

235

Autres(1)

 

459

471

16

0

-

-

+16

487

Note : (1) Afrique, Moyen-Orient et République Dominicaine

DEFINITIONS

Cash-flow libre

Le cash-flow libre est le solde net de l'autofinancement avant coût de l’endettement financier net, de la variation du besoin en fonds de roulement et des investissements opérationnels.

Cash-flow libre net

Le cash-flow libre net est le solde net de l'autofinancement après coût de l’endettement financier net, de la variation du besoin en fonds de roulement et des investissements opérationnels et du paiement des loyers relatifs aux contrats de location.

Croissance à magasins comparables

La croissance à magasins comparables est composée des ventes générées par les magasins ouverts depuis au moins 12 mois, fermetures temporaires exclues. Elle s’entend à changes constants, hors essence et hors effet calendaire, et hors impact IAS 29.

Croissance organique

La croissance organique est composée de la croissance à magasins comparables plus ouvertures nettes sur les douze derniers mois, fermetures temporaires incluses. Elle s’entend à changes constants.

Marge commerciale

La marge commerciale correspond à la somme du chiffre d’affaires hors taxes et des autres revenus, diminuée du coût des programmes de fidélisation et du prix de revient des ventes. Le prix de revient des ventes intègre outre les achats et variations de stock, d’autres coûts essentiellement composés des coûts des produits vendus par les sociétés financières, des produits liés à l’escompte ainsi que des écarts de change générés par les achats de marchandises.

Résultat opérationnel courant (ROC)

Le résultat opérationnel courant (ROC) correspond à la marge des activités courantes diminuée des frais généraux, des amortissements et provisions.

Résultat opérationnel courant avant amortissements (EBITDA)

Le résultat opérationnel courant avant amortissements (EBITDA) exclut les amortissements logistiques comptabilisés en prix de revient des ventes, ainsi que les produits et charges non courants tels que définis ci-dessous.

Résultat opérationnel (EBIT)

Le résultat opérationnel correspond au résultat opérationnel courant après quote part des mises en équivalence diminué des produits et charges non courants.

Sont comptabilisés en produits et charges non courants certains éléments significatifs à caractère inhabituel de par leur nature et leur fréquence tels que des dépréciations d’actifs, des coûts de restructuration et des charges liées à des réestimations de risques d’origine ancienne, sur la base d’informations ou d’éléments dont le Groupe a eu connaissance au cours de l’exercice.

DISCLAIMER

Ce communiqué contient à la fois des informations historiques et des déclarations et informations prospectives. Les déclarations et informations de nature prospective ont été établies sur la base des hypothèses actuellement retenues par la Direction du Groupe. Elles ne constituent pas des garanties quant aux performances futures du Groupe. Les résultats ou les performances qui seront réalisés sont susceptibles d'être substantiellement différents des déclarations et informations prospectives présentées en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes, notamment les facteurs de risques exposés dans les différents documents déposés auprès de l'Autorité des marchés financiers au titre de l'information règlementée disponibles sur le site de Carrefour (www.carrefour.com) et notamment le document de référence. Les investisseurs peuvent obtenir gratuitement une copie de ces documents auprès de Carrefour. Carrefour ne prend aucun engagement de mettre à jour et/ou réviser ces déclarations et informations prospectives dans le futur.

Contacts

Relations investisseurs
Selma Bekhechi, Anthony Guglielmo et Antoine Parison
Tél : +33 (0)1 64 50 79 81

Relations actionnaires
Tél : 0 805 902 902 (n° vert en France)

Communication Groupe
Tél : +33 (0)1 58 47 88 80

Contacts

Relations investisseurs
Selma Bekhechi, Anthony Guglielmo et Antoine Parison
Tél : +33 (0)1 64 50 79 81

Relations actionnaires
Tél : 0 805 902 902 (n° vert en France)

Communication Groupe
Tél : +33 (0)1 58 47 88 80