Nouvelle étude de la GSMA : la population des jeunes va générer une forte croissance en nombre d'abonnés en Afrique subsaharienne

L’économie mobile de l’Afrique subsaharienne évaluée à plus de 150 milliards de dollars en 2018

KIGALI, Rwanda--()--L’Afrique subsaharienne demeure la région où la téléphonie mobile a crû le plus rapidement ces dernières années, avec des millions de jeunes consommateurs africains devenant des utilisateurs de services mobiles pour la première fois, selon une nouvelle étude de la GSMA. L'étude révèle que plus de 160 millions de nouveaux abonnés uniques à la téléphonie mobile1 seront ajoutés dans la région d'ici 2025, soit un total de 623 millions, ce qui représente la moitié de la population de la région, contre 456 millions (44%) en 2018. Les abonnés supplémentaires seront concentrés sur les marchés à forte croissance tels que le Nigeria et l’Éthiopie, indique le rapport.

"Une nouvelle génération de jeunes natifs du numérique en Afrique subsaharienne est disposée à alimenter la croissance de la clientèle et promouvoir l’adoption de nouveaux services mobiles pour autonomiser la vie des citoyens et transformer les entreprises", a déclaré Akinwale Goodluck, Responsable de la région Afrique subsaharienne chez la GSMA. "Avec les technologies mobiles étant au cœur du parcours numérique adopté en Afrique subsaharienne, il s'avère essentiel que les créateurs de politiques dans la région mettent en œuvre les meilleures politiques et pratiques qui garantissent une croissance durable de l'industrie mobile, et facilitent la transition vers les réseaux mobiles de nouvelle génération", a-t-il ajouté.

L’étude évalue que l’écosystème mobile à travers l’Afrique subsaharienne a généré une valeur économique de près de 150 milliards de dollars l’année dernière, soit 8,6% du PIB de la région. Il est prévu qu'il génère près de 185 milliards de dollars (9,1% du PIB) d’ici 2023.

L’édition 2019 de la série de rapports "The Mobile Economy, Afrique subsaharienne" de la GSMA sera publiée lors de la conférence "Mobile 360 - Afrique", qui se tiendra cette semaine à Kigali, au Rwanda. Le nouveau rapport révèle également que :

  • Environ 239 millions d'individus, soit 23% de la population de la région, utilisent régulièrement l’Internet mobile.
  • Les téléphones intelligents représentaient 39% des connexions mobiles2 en Afrique subsaharienne en 2018, et sont prévus d'augmenter pour atteindre les deux tiers des connexions d'ici 2025.
  • La 3G dépassera la 2G pour devenir la technologie mobile pionnière en Afrique subsaharienne cette année.
  • La 4G représentera près d'une connexion sur quatre d'ici 2025. Toutefois, dans certains marchés, l'adoption de la 4G est freinée en raison du coût élevé des dispositifs 4G et des retards dans l'attribution du spectre 4G.
  • Les opérateurs mobiles dans la région augmentent leurs investissements dans leurs réseaux, et sont prévus de dépenser 60 milliards de dollars (capex) en infrastructures et services de réseau entre 2018 et 2025, dont près d’un cinquième du total sera investi dans de nouveaux réseaux 5G.
  • L’écosystème mobile de l’Afrique subsaharienne soutient directement et indirectement environ 3,5 millions d’emplois, et il a accordé l’année dernière près de 15,6 milliards de dollars pour financer le secteur public par le biais de taxes sur les consommateurs et les opérateurs.

Le nouveau rapport, intitulé "The Mobile Economy, Afrique subsaharienne 2019", a été rédigé par GSMA Intelligence, l’organe de recherche de la GSMA. La version intégrale du rapport et les infographies connexes sont disponibles à l’adresse : https://www.gsma.com/r/mobileeconomy/sub-saharan-africa/.

-Fini-

À propos de la GSMA
La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile dans le monde entier. Elle réunit plus de 750 opérateurs et plus de 400 sociétés appartenant à l'écosystème mobile élargi, dont des fabricants de téléphones et d’appareils, des éditeurs de logiciels, des fournisseurs d’équipements, des sociétés Internet et des organismes œuvrant dans des secteurs d’activité connexes. La GSMA produit également les événements MWC, leaders du secteur, qui se tiennent chaque année à Barcelone, Los Angeles et Shanghaï, ainsi que les conférences régionales Mobile 360 Series.

Pour plus d'informations, veuillez visitez le site internet de la GSMA à l'adresse : www.gsma.com. Suivez la GSMA sur Twitter : @GSMA.

1 Un abonné mobile unique représente une personne qui peut prendre en compte plusieurs connexions SIM.

2 En 2018, on dénombrait 774 millions de connections mobiles en Afrique subsaharienne (IdO cellulaire exclu), un chiffre qui devrait passer à 1.04 milliard d’ici 2025.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Contacts Média:
David Ntwampe Maila
+ 27 72 015 4702
dmaila@webershandwick.com

Beau Bass
+44 79 7662 4962
beau.bass@webershandwick.com

Bureau de Presse de la GSMA
pressoffice@gsma.com

Contacts

Contacts Média:
David Ntwampe Maila
+ 27 72 015 4702
dmaila@webershandwick.com

Beau Bass
+44 79 7662 4962
beau.bass@webershandwick.com

Bureau de Presse de la GSMA
pressoffice@gsma.com