La sécurité des appareils mobiles demeure une priorité majeure pour le secteur public du Royaume-Uni

Afin de réduire le risque présenté par les appareils mobiles perdus ou volés, les entreprises doivent mettre en œuvre une approche Zéro confiance centrée sur les appareils mobiles

LONDRES--()--MobileIron (NASDAQ : MOBL), la société qui a introduit la première plateforme Zéro confiance centrée sur les appareils mobiles de l’industrie pour l’entreprise, a annoncé aujourd’hui les résultats d’une demande en vertu de la Loi sur la liberté d’accès à l’information (Freedom of Information, FoI), qui a déterminé que les fonctionnaires du Royaume-Uni ont perdu 508 appareils mobiles et ordinateurs portables entre janvier et avril 2018. Ces résultats soulignent le fait que la sécurité des appareils mobiles est toujours aussi importante pour les organisations du secteur public du Royaume-Uni.

La demande de FoI a également déterminé que seulement 10 % des appareils perdus par les employés du secteur public sont retrouvés. Si l’on considère que l’entreprise moyenne utilise jusqu’à 1 000 applications se trouvant dans le Cloud, les risques de sécurité présentés par le volume de données potentiellement exposées lorsqu’un appareil est perdu ou volé deviennent clairs. En fait, un rapport récent de Bitglass sur les violations a révélé que les appareils perdus ou volés constituent une violation sur quatre dans le secteur des services financiers. Afin de réduire le risque de faire l’objet d’une violation, les entreprises doivent mettre en œuvre une approche « toujours vérifier, ne jamais faire confiance » qui établit un contrôle complet sur leurs données commerciales, où qu’elles résident.

David Critchley, directeur régional de MobileIron, RU&I a déclaré : « Alors que la quantité de données commerciales qui traverse les appareils, applications, réseaux et services cloud continue d’augmenter, il est essentiel que les organisations aient de bons protocoles de sécurité en place pour minimiser le risque et éviter un accès non autorisé aux données sensibles si un appareil est perdu ou volé. Chacun de ces appareils perdus ou volés représente une mine d’or de données immédiatement accessibles et extrêmement critiques aux arnaqueurs et aux pirates informatiques. »

Et M. Critchley a ajouté : « Toutes les organisations devraient aller au-delà des protocoles de sécurité standard basés sur un mot de passe et mettre en œuvre un modèle Zéro confiance centré sur les appareils mobiles. Cette approche valide l’appareil, établit un contexte utilisateur, vérifie l’autorisation de l’application et le réseau, et détecte et répond aux menaces avant d’accorder un accès sécurisé à un appareil ou à un utilisateur. Le modèle Zéro confiance permet aux organisations, y compris les départements gouvernementaux, de réduire significativement le risque en leur fournissant un contrôle complet de leurs données commerciales – même sur les appareils perdus ou volés. »

À propos de la demande en vertu de la Loi sur la liberté d’accès à l’information :

MobileIron a contacté neuf départements ministériels au sein du gouvernement du Royaume-Uni. Les neuf départements contactés ont répondu et fourni les données pertinentes.

À propos de MobileIron

MobileIron redéfinit la sécurité en entreprise avec la première plateforme de sécurité de type Zéro trust centrée sur les appareils mobiles. Cette plateforme s’appuie sur la gestion unifiée des terminaux (unified endpoint management, UEM) pour sécuriser l’accès et protéger les données des entreprises dépourvues de périmètre de sécurité. Plus de 17 000 clients, parmi lesquels les plus grandes institutions financières, agences de renseignement et autres entreprises hautement réglementées, à l’échelle mondiale, font confiance à MobileIron pour offrir une expérience utilisateur transparente et sécurisée, en garantissant que seuls les utilisateurs, appareils, applications et services autorisés accèdent aux ressources de l’entreprise. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.mobileiron.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Jenny Pfleiderer
press@mobileiron.com

Contacts

Jenny Pfleiderer
press@mobileiron.com