Une étude du Project Management Institute identifie six technologies de l'intelligence artificielle exerçant un impact sur les professionnels de la gestion de projet

PHILADELPHIE--()--Le Project Management Institute (PMI) a publié aujourd'hui son rapport détaillé Pulse of the Profession® 2019 : « AI Innovators: Cracking the Code on Project Performance » (Innovateurs de l'IA : décrypter la performance des projets). Le rapport analyse en détail comment l'intelligence artificielle (IA) influence les organisations et le métier de gestionnaire de projet. Les conclusions de l'étude révèlent que l'IA est un élément de rupture, et ce, à grande échelle : 81 pour cent des personnes interrogées affirment que les technologies de l'IA exercent une influence dans leur organisation ; 37 pour cent déclarent qu'adopter ces technologies est une priorité majeure de leur organisation et les professionnels de la gestion de projet disent penser que la proportion de projets qu'ils gèrent à l'aide de l'IA passera probablement de 23 à 37 pour cent au cours des trois prochaines années.

Ces informations issues d'un sondage effectué auprès de 551 praticiens de la gestion de projet à travers le monde montrent que la présence des technologies de l'IA continuera de s'amplifier, nécessitant d'importants changements dans la façon dont les projets sont gérés et dans la manière qu'ont les organisations de mettre en œuvre leur stratégie. Le rapport identifie six technologies de l'IA qui influencent les organisations au niveau mondial. Les trois technologies ayant actuellement un impact sur le plus grand nombre d'organisations sont :

  • Les systèmes à base de connaissances : comprennent le contexte des données en cours de traitement, soutiennent l'apprentissage humain et la prise de décisions.
  • L'apprentissage automatique : analyse les données afin de créer des modèles en détectant les schémas et structures, ce qui résulte en une prise de décisions optimisée et caractérisée par une intervention humaine minimale.
  • La gestion décisionnelle : crée un processus ou un ensemble de processus intelligents sur la base de règles et de la logique en vue d'automatiser la prise de décisions.

Les professionnels de la gestion de projet estiment que l'impact de ces technologies de l'IA va s'intensifier au cours de ces trois prochaines années :

  • Les systèmes experts : sont capables d'imiter et de répliquer l'intelligence, les compétences ou les comportements humains dans un domaine, à propos d'un sujet ou par rapport à une aptitude à caractère spécifique.
  • L'apprentissage profond : développe, entraîne et teste les réseaux neuronaux qui prévoient les résultats et/ou classifient les données déstructurées en fonction de probabilités.
  • L'automatisation des processus par la robotique : réplique et automatise les tâches humaines afin de soutenir les processus des entreprises.

Dans son récent rapport Pulse of the Profession®, le PMI appelle les organisations à consolider leur Project Management Technology Quotient (PMTQ, quotient technologique de gestion de projet), soit un mode d'évaluation de la capacité d'une organisation à gérer et à intégrer les technologies en fonction de ses besoins ou du projet à accomplir. Avoir un PMTQ élevé s'avèrera essentiel alors que les organisations adoptent de plus en plus les technologies de l'IA.

« Ce que montre ce rapport, c'est que le temps est venu de commencer à réfléchir à la façon dont les organisations peuvent maximiser les technologies de l'IA pour que leurs projets soient couronnés de succès », a déclaré Michael DePrisco, vice-président, solutions internationales, chez PMI. « Comme il revient en grande partie aux professionnels de la gestion de projet d'aider à mettre le changement en œuvre, leur influence jouera un rôle crucial dans l'adoption de ces technologies au sein de leurs organisations. Grâce aux recherches du PMI, nous savons désormais que les organisations présentant un PMTQ élevé comprennent clairement qu'appréhender la valeur de l'IA nécessitera bien plus que le déploiement de la technologie. Cela exigera d'acquérir un état d'esprit différent, une culture de l'apprentissage et de bénéficier du soutien de la hiérarchie afin de créer une infrastructure organisationnelle qui constituera la clé de la réussite. »

En fait, selon une recherche menée par Accenture, la plupart des organisations les plus visionnaires appliquent cinq principes primordiaux à leurs investissements dans l'IA. En vertu de ces principes dits « MELDS », les organisations devraient :

  • Encourager l'adoption d'une Mentalité (mindset) adéquate
  • Promouvoir l'Expérimentation (experimentation)
  • Soutenir le Leadership (leadership) activement engagé
  • Intégrer des Données (data) aux stratégies
  • Cultiver de nouveaux Savoir-faire (skills)

Les organisations qui embrassent ces cinq principes sont appelées Innovateurs de l'IA et sont susceptibles, plus que les organisations qui n'adoptent aucun de ces principes (les Retardataires de l'IA), de mettre en place une infrastructure organisationnelle capable de faire en sorte que les projets soient menés à bien. Selon les données du rapport Pulse®, les organisations à la pointe du mouvement de l'IA sont nettement récompensées. Les Innovateurs de l'IA enregistrent de meilleurs résultats que les Retardataires par rapport à plusieurs indicateurs clés de performance des projets :

  • Des livraisons plus ponctuelles : les Innovateurs de l'IA déclarent livrer 61 pour cent de leurs projets dans les délais, contre 47 pour cent pour les Retardataires de l'IA.
  • Une réalisation des bénéfices supérieure : les Innovateurs de l'IA affirment que 69 pour cent de leurs projets sont à l'origine de 95 pour cent ou plus des bénéfices de leur entreprise, contre 53 pour cent des projets pour les Retardataires de l'IA.
  • Un RSI plus élevé : les Innovateurs de l'IA font état de 64 pour cent de projets conformes à ou ayant dépassé leurs estimations initiales de RSI, contre 52 pour cent des projets pour les Retardataires de l'IA.

La mise en œuvre réussie des technologies de l'IA exige que les organisations révisent leurs priorités. Il n'importe pas seulement d'envisager le PMTQ pour évaluer le degré de préparation, mais également de voir dans quelle mesure l'organisation adhère aux principes MELDS. Cet aspect gagnera surtout en importance alors que de plus en plus de technologies de l'IA seront intégrées aux opérations au cours des années à venir.

Pour en savoir plus sur le rapport détaillé Pulse of the Profession® 2019 : « AI Innovators: Cracking the Code on Project Performance », veuillez consulter www.PMI.org/Pulse.

À propos du sondage Pulse of the Profession® de PMI

L'étude approfondie Pulse of the Profession® a été menée en ligne en avril/mai 2019 auprès de 551 professionnels de la gestion de projet à travers le monde.

À propos du Project Management Institute (PMI)

Le Project Management Institute (PMI) est la plus grande association à but non lucratif de professionnels au monde dans le domaine de la gestion de projets, de programmes et de portefeuilles. Créé en 1969, le PMI apporte de la valeur à plus de trois millions de professionnels qui travaillent dans presque tous les pays du globe, en fournissant des services de plaidoyer, de collaboration, d’éducation et de recherche. Le PMI favorise la progression des carrières, améliore la réussite des entreprises et accroît la maturité du domaine de la gestion de projets par le biais de ses normes, certifications, ressources, outils, recherches universitaires, publications, cours de développement professionnel et possibilités de réseautage, reconnus dans le monde entier. En tant que membres de la famille du PMI, ProjectManagement.com crée des communautés mondiales en ligne qui offrent plus de ressources, de meilleurs outils, de plus vastes réseaux et des perspectives plus étendues.

Pour de plus amples informations : www.PMI.org, www.projectmanagement.com, www.facebook.com/PMInstitute et @PMInstitute sur Twitter.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Mary Ortega
Spécialiste des relations publiques
Project Management Institute
14 Campus Blvd.
Newtown Square, PA 19073
Téléphone : +1 610 356 4600 poste 7030
E-mail : mary.ortega@pmi.org
Site web : www.pmi.org

Contacts

Mary Ortega
Spécialiste des relations publiques
Project Management Institute
14 Campus Blvd.
Newtown Square, PA 19073
Téléphone : +1 610 356 4600 poste 7030
E-mail : mary.ortega@pmi.org
Site web : www.pmi.org