Le leader des paiements J.P. Morgan désigné acquéreur européen numéro 1 dans le domaine du commerce électronique.

Une solide croissance de marché permet la montée à la 4e place dans le classement général des acquéreurs de commerçants en Europe

DUBLIN--()--La concentration et l’investissement de J.P. Morgan dans les paiements mondiaux dans le domaine du commerce électronique se révèlent payants, avec d’excellentes positions dans le rapport Nilson, source indépendante du secteur des paiements :

fournisseur numéro 1 dans le domaine du commerce électronique en Europe (en volume de transactions sur le Web)1
acquéreur de commerçants numéro 4 en Europe (en volume global de transactions)2
 

D’après le rapport Nilson, J.P. Morgan traite près de 30 % de toutes les transactions sur le Web en Europe,3 qu’il s’agisse de multinationales basées en Europe et aux États-Unis, ou d’entreprises européennes locales ayant des ambitions internationales. Le commerce électronique en Europe se révèle conséquent et croissant, et devrait dépasser les 851,03 milliards d’euros de dépenses d’ici 2021,4 d’après Edgar, Dunn & Company.

« Le commerce électronique a créé un bouleversement sismique dans la manière dont les consommateurs font leur shopping et règlent leurs achats, et cette tendance est confirmée par notre évolution de la sixième à la quatrième place parmi les plus grands acquéreurs de commerçants en Europe », a déclaré Catherine Moore, présidente de J.P. Morgan Merchant Services. « En tant qu’acquéreur exclusivement axé sur le commerce électronique en Europe, nous aidons les commerçants à optimiser le coût global des paiements et à maximiser la rentabilité de leur activité. »

Les commerçants exerçant dans le commerce électronique bénéficient non seulement d’une croissance significative en Europe, mais sont également confrontés aux complexités de la mise en conformité à la Deuxième directive sur les services de paiements (DSP2) et à l’Authentification forte des clients (SCA) de l’Union européenne, qui entreront en vigueur en septembre prochain.

« La clé consiste à trouver le juste équilibre entre la protection du consommateur et la fourniture d’expériences de paiements fluides, qui aide les commerçants à réduire les niveaux de fraude », a déclaré Catherine Moore. « Nous nous conformons à la DSP2 et travaillons en étroite collaboration avec toutes les parties prenantes du secteur pour faire de cette directive révolutionnaire un succès à la fois pour le secteur et les consommateurs. »

En outre, J.P. Morgan a récemment été désigné acquéreur de commerçants numéro 1 aux États-Unis5 (en volume d’achats) par le rapport Nilson, et acquéreur de commerçants numéro 1 aux États-Unis6 par le groupe Strawhecker en 2019.

Pour en savoir plus sur les offres de paiements internationaux de J.P. Morgan, sur la DSP2/SCA, ou pour demander un rendez-vous, veuillez consulter le site https://www.jpmorgan.com/europe/merchant-services.

À propos de J.P. Morgan

J.P. Morgan offre une gamme complète de services de paiements permettant une connexion fluide dans le continuum de paiements pour les clients. Nous regroupons notre expertise consultative, nos éclairages axés sur les données et nos services locaux à travers le monde pour fournir un aperçu plus unifié des dettes, des créances et de la gestion de la trésorerie. Merchant Services est l’activité chargée de l’acceptation des paiements et de l’acquisition de commerçants de JPMorgan Chase & Co. (NYSE : JPM) – société mondiale de services financiers qui possède des actifs d’une valeur de 2,6 billions de dollars et qui exerce ses activités à travers le monde.7D’après le rapport Nilson, il s’agit également du meilleur acquéreur de commerçants dans le domaine des transactions de commerce électronique en Europe.8

               
1 The Nilson Report #1153, mai 2019
2 The Nilson Report #1153, mai 2019
3 The Nilson Report #1153, mai 2019
4 Global Payments Depository, Edgar, Dunn & Company, 2018
5 The Nilson Report #1149, mars 2019
6 Directory of U.S. Merchant Acquirers (TSG Top 300), The Strawhecker Group, mars 2019
7 JPMorgan Chase & Co. Compte de résultats du T4 2018, 2018
8 The Nilson Report #1153, mai 2019

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Contacts médias
Allison Tobin Reed, vice-présidente de la communication, J.P. Morgan
E-mail : allison.reed@jpmchase.com

Ludo Baynham-Herd, directeur associé, FleishmanHillard Fishburn
E-mail : ludo.baynham-herd@fhflondon.co.uk

Contacts

Contacts médias
Allison Tobin Reed, vice-présidente de la communication, J.P. Morgan
E-mail : allison.reed@jpmchase.com

Ludo Baynham-Herd, directeur associé, FleishmanHillard Fishburn
E-mail : ludo.baynham-herd@fhflondon.co.uk