Glennmont pulvérise l'objectif d'un financement pour le Fonds pour l'énergie propre III en levant 850 millions d'euros

LONDRES--()--Glennmont Partners a levé 850 millions d'euros lors de la clôture finale de son troisième Fonds d'investissement dans des projets d'infrastructures énergétiques propres en Europe. Il s'agit du montant le plus important jamais recueilli pour un fonds exclusivement consacré à l'énergie verte et doté d'un mandat européen. Le dépassement de l'objectif fixé pour le Fonds III (600 millions d'euros à l'origine) a été atteint grâce à l'intérêt élevé des investisseurs pour les thèmes de développement durable et au succès avéré des investissements, des opérations et des cessions d'actifs dans les Fonds I et II.

Basé à Londres, Glennmont est le plus grand gestionnaire de fonds au monde qui investit exclusivement dans des infrastructures d'énergie propre et gère actuellement plus de 2 milliards d'euros d'actifs. Glennmont a connu une forte croissance au cours des 6 dernières années et prévoit de nouveaux produits pour les investisseurs à la recherche de solutions durables.

Plus de 70 % du Fonds pour l'énergie propre III seront investis dans des projets de la zone euro, le Royaume-Uni étant également un marché important. Le capital a été engagé par une combinaison d'investisseurs nouveaux et existants des deux fonds précédents de Glennmont. Le Fonds III a généré une demande mondiale en provenance du Japon, des États-Unis et des marchés européens. Les investisseurs comprennent également des régimes de retraite des collectivités locales du Royaume-Uni tels que le Surrey Council, le Southwark Council et l'East Riding Council, ainsi que la Banque européenne d'investissement.

Pour la première fois, le troisième Fonds investira dans des projets d'éoliennes offshore à travers l'EEE. Autrement, le Fonds adopte une stratégie d'investissement similaire à celle de ses prédécesseurs qui vise l'énergie solaire photovoltaïque, l'énergie éolienne terrestre, la bioénergie et les petites centrales hydroélectriques. La durée de vie du Fonds s'étendra sur dix ans et visera des actifs à construire et récemment opérationnels dont les rendements en espèces seront stables et prévisibles, soutenus par des revenus réglementés et contractuels.

La clôture fructueuse du troisième Fonds renforce la réputation de Glennmont dans le domaine des infrastructures d'énergie propre, son expertise en matière de rendement ajusté au risque attrayant pour les investisseurs et les fortes opportunités de croissance dont les énergies renouvelables continuent de bénéficier en tant que classe d'actifs.

Commentant la clôture finale, Joost Bergsma, CEO de Glennmont, a déclaré :

"Nous sommes ravis d'annoncer la clôture réussie de notre troisième Fonds pour l'énergie propre, qui a permis de lever plus des trois quarts d'un milliard d'euros. Les investisseurs institutionnels reconnaissent globalement que la transition énergétique et le changement climatique sont d'une importance capitale pour la performance de leur portefeuille. La stratégie d'investissement de Glennmont s'est avérée être une bonne performance et des rendements prévisibles, et cette forte demande des investisseurs souligne la qualité des actifs dans lesquels elle investit."

Andrew McDowell, vice-président de la BEI chargé des énergies renouvelables, a déclaré :

"Le changement climatique est la plus grande crise environnementale de notre époque. En tant que banque de l'UE, nous savons que la mobilisation de capitaux privés est essentielle pour relever ce défi. C'est la deuxième fois que nous nous associons à Glennmont dans le cadre du Fonds pour l'énergie propre, qui investira dans les technologies clés nécessaires à la transition vers une énergie propre. Nous sommes particulièrement heureux de voir le Fonds dépasser son objectif initial. Cela montre l'impact que peuvent avoir des investissements publics comme ceux de la BEI."

Connie Hedegaard, commissaire européenne chargée de l'action pour le climat (2010-2014) a déclaré :

"Le monde prend conscience de la nécessité de réorienter le financement des infrastructures vers des thèmes durables. Alors que le changement climatique est reconnu comme une crise mondiale, il est encourageant de constater que la tendance est à l'augmentation des flux de capitaux vers des fonds tels que celui de Glennmont. Je suis heureuse d'avoir soutenu les événements de Glennmont dans le passé et je leur souhaite bonne chance pour l'avenir."

FIN

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Harry Padfield
07896140920

Contacts

Harry Padfield
07896140920