L’Impériale annonce le ralentissement de l’exécution du projet des sables pétrolifères d’Aspen

CALGARY, Alberta--()--L’Impériale a annoncé aujourd’hui qu’elle avait ralenti le rythme de développement de son projet de sables pétrolifères in situ d’Aspen en raison de l’incertitude des marchés découlant de l’intervention du gouvernement de l’Alberta et d’autres obstacles liés à la compétitivité de l’industrie.

L’Impériale continue de croire que les marchés libres fonctionnent et que toute intervention envoie un message négatif aux investisseurs qui font affaire en Alberta et au Canada. La compagnie demeure préoccupée par les conséquences non intentionnelles de la décision du gouvernement de manipuler les prix, y compris l’impact négatif sur l’économie des chemins de fer.

« Ce fut un choix difficile compte tenu de la décision définitive en matière d’investissement dans le projet d’Aspen annoncée en novembre dernier », a déclaré le président, président du Conseil et chef de la direction de L’Impériale, Rich Kruger. « Cependant, nous ne pouvons nous permettre d’investir des milliards de dollars au nom de nos actionnaires compte tenu de l’incertitude qui règne dans le milieu des affaires actuel. Cela dit, notre but est de faire en sorte que le travail que nous accomplirons cette année nous permettra de reprendre nos niveaux d’activités prévus de manière efficace et efficiente lorsque le moment sera venu. »

Le ralentissement de l’exécution du projet, vu la courte saison de forage d’hiver et de préparation du site, occasionnera probablement un retard d’au moins un an.

« La décision de reprendre les niveaux d’activités planifiés dépendra de divers facteurs comme les actions subséquentes du gouvernement ayant trait à des restrictions ainsi que notre confiance à l’égard des conditions générales du marché », a ajouté M. Kruger.

L’Impériale a donné son aval au projet de 2,6 milliards de dollars en novembre 2018, avant l’annonce et la mise en œuvre de la politique de restriction du gouvernement. Selon les prévisions, le projet d’Aspen créera 700 emplois durant la phase de construction, plus de 200 emplois permanents et produira 75 000 barils de pétrole par jour. D’après les estimations préliminaires et les taux d’imposition et de redevances actuels, le projet devrait générer des recettes fiscales directes de plus de 4 milliards de dollars canadiens pour les gouvernements fédéral et provincial au cours de sa durée de vie, ainsi que des redevances de plus de 10 milliards de dollars canadiens pour le gouvernement de l’Alberta.

Mise en garde : Les déclarations liées à des événements ou à des conditions futurs que contient ce communiqué, y compris les projections, les cibles et les estimations, sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l’emploi de tournures utilisant des mots comme « entend », « projet », « prévoit », « compte », « estime », « but », « croit », « anticipe » et des références similaires à des périodes futures. Les renseignements liés au rythme d’exécution du projet, à la longueur du retard et à la reprise des niveaux d’activités planifiés, aux volumes de production prévus, au calendrier de construction et de mise en production, au coût estimé et à la création d’emplois pendant la mise en valeur et l’exploitation, ainsi qu’aux recettes fiscales et aux redevances générées par le projet constituent des déclarations prospectives. Les résultats financiers et d’exploitation réels qui seront obtenus, notamment quant aux attentes et aux hypothèses entourant les lois et les politiques du gouvernement, les prix des marchandises et les taux d’intérêt et de change, les plans, les dates, les coûts et les capacités des projets; les taux de production; le cycle de production et la récupération des ressources, les dépenses liées aux immobilisations et à l’environnement, ainsi que la croissance de la demande et la combinaison des sources d’énergie sont susceptibles d’être sensiblement différents en raison d’un certain nombre de facteurs. Ces facteurs comprennent les fluctuations de l’offre et de la demande de pétrole brut; le transport pour l’accès aux marchés; les événements politiques ou l’évolution de la réglementation, y compris les changements apportés à la législation ou la politique gouvernementale; les taux de redevance applicables et les lois fiscales, les risques environnementaux inhérents aux activités d’exploration et de production pétrolières et gazières; la réglementation relative à l’environnement, y compris les restrictions liées aux changements climatiques et aux émissions de gaz à effet de serre; les taux de change; la disponibilité et la répartition de capitaux; le rendement des fournisseurs de services indépendants; les interruptions opérationnelles imprévues; l’efficacité de la direction; les calendriers et la gestion de projets; la réaction aux développements technologiques inattendus; les dangers et les risques opérationnels; et d’autres facteurs abordés à l’article 1A du plus récent formulaire 10-K de Pétrolière Impériale. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas le rendement futur et comportent un certain nombre de risques et d’incertitudes, dont certains sont similaires à ceux d’autres sociétés pétrolières et gazières et d’autres sont exclusifs à la Pétrolière Impériale Ltée. Les résultats réels de la Pétrolière Impériale pourraient différer considérablement des résultats implicites ou explicites selon les énoncés prospectifs, et les lecteurs sont priés de ne pas s’y fier aveuglément. La Pétrolière Impériale ne s’engage aucunement à publier une mise à jour des énoncés prospectifs fournis aux présentes, sauf si la loi l’exige.

Après plus d’un siècle d’activité, L’Impériale continue de dominer son secteur en mettant la technologie et l’innovation au service du développement responsable des ressources énergétiques canadiennes. En tant que premier raffineur de pétrole au Canada, producteur de pétrole brut et de produits pétrochimiques de premier plan et principal distributeur de carburants à l’échelle nationale, notre entreprise s’engage à maintenir des normes élevées dans tous ses domaines d’activité.

Contacts

Relations avec les investisseurs
587 476-4743

Relations avec les médias
587 476-7010

Contacts

Relations avec les investisseurs
587 476-4743

Relations avec les médias
587 476-7010