Endowment for Clean Oceans (ECO) annonce ses concours à échelle mondiale d'un et cinq millions de dollars pour des solutions permettant d'éliminer les micro et macro plastiques des océans

WASHINGTON--()--La conception du concours d'un million de dollars d'Endowment for Clean Oceans (ECO) a été finalisée, et nous ferons une série d'annonces sur la sélection du jury pour nos concours visant à trouver une technologie durable et déployable mondialement permettant d'éliminer les micro et macro plastiques des océans de la planète. Le concours sera ouvert aux soumissionnaires du monde entier.

Vu l'intérêt des candidats potentiels, ECO apporte les modifications suivantes au concours d'un million de dollars pour une technologie ou un projet permettant d'éliminer les micro et macro plastiques de l'océan.

Trois catégories de soumission seront mises en place:

  • Entreprises et universités
  • Inventeurs "de garage"
  • Élèves de primaire et de secondaire

Le prix d'un million de dollars ira au vainqueur de la catégorie Entreprises et universités. L'inventeur "de garage" recevra un investissement significatif dans sa société et sa technologie. Les gagnants du prix pour la catégorie des élèves de primaire et de secondaire sera une bourse complète dans une école de leur choix.

"Nous devons déployer une technologie pour éliminer les micro et macro plastiques des océans du monde entier", déclare Daniel Perrin, fondateur d'ECO.

Le second concours d'ECO, qui vise à trouver une alternative économique viable au plastique, est tout aussi important. Le lauréat du concours recevra un prix de cinq millions de dollars. "Nous devons empêcher que de nouveaux plastiques ne soient déversés dans les océans de la planète, mais aussi éliminer les plastiques les polluant déjà", ajoute Perrin. "C'est essentiel, et il n'y a pas de temps à perdre."

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Endowment for Clean Oceans
Daniel Perrin
Daniel.Perrin@endowmentforcleanoceans.org

Contacts

Endowment for Clean Oceans
Daniel Perrin
Daniel.Perrin@endowmentforcleanoceans.org