Pacific Drilling annonce le dépôt du plan de réorganisation prenant en compte la proposition du groupe de créanciers ad hoc

LUXEMBOURG--()--Pacific Drilling S.A. (OTC : PACDQ) (« Pacific Drilling » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui avoir déposé un plan de réorganisation dans le cadre de ses procédures au titre du Chapitre 11 (le « Plan ») présenté au conseil de direction de la Société par un groupe ad hoc de ses créanciers garantis (collectivement, le « Groupe ad hoc »).

Aux termes de ce plan, la Société prévoit lever 1,5 milliard USD de nouveau capital composé de 1,0 milliard USD sous forme de billets garantis de premier et de deuxième rang et de 500 millions USD de capitaux propres. Le Plan propose de remettre, aux porteurs de billets garantis de premier rang 2017 de la Société, de billets garantis de premier rang 2020 et du prêt à terme garanti de premier rang B, (a) leur part de 30,9 % des capitaux propres pro forma de la Société, cette part étant régie par un règlement consenti par les partisans du Plan et (b) les droits d'acheter leur part de 51,2 % des capitaux propres pro forma de la Société, cette part étant également régie par un règlement consenti par les partisans du Plan, conformément à une offre de droits de 400 millions USD qui sera soutenue par le Groupe ad hoc. En contrepartie du soutien apporté à l'offre de droits de participation, le Groupe ad hoc recevra 5,1 % des fonds propres pro forma de la Société. Le Groupe ad hoc s'engagera également à acquérir 12,8 % des capitaux propres pro forma de la Société dans le cadre d'un placement privé d'actions de 100 millions USD. En outre, la facilité de crédit garantie de premier rang et la facilité de crédit renouvelable de la Société seraient entièrement payées. Aux termes du Plan, les détenteurs actuels de titres ordinaires de Pacific Drilling ne recevraient aucun recouvrement.

Le Plan a été élaboré au cours de discussions approfondies sur la médiation entre le conseil d'administration de la Société et ses actionnaires. Le Plan renforcera le bilan de la société en réduisant son endettement et en lui fournissant une quantité substantielle de nouveaux capitaux. À la réalisation du Plan, la position de trésorerie de Pacific Drilling sera grandement améliorée et la position financière beaucoup plus forte dans laquelle se trouvera la Société lui permettra de tirer parti de sa flotte de navires dédiés au forage en eau profonde en prévision d'un marché amélioré pour les services de forage offshore.

Le Plan comprend une restructuration du bilan qui vise à ne pas affecter les activités de la Société. De plus, à la réalisation du Plan, la Société s'attend à payer intégralement toutes les créances commerciales non garanties. La réalisation du Plan est assujettie à l'approbation du tribunal de faillite, à l'achèvement des opérations de financement prévues et à d'autres conditions habituelles.

L'actionnaire majoritaire de la Société, Quantum Pacific (Gibraltar) Limited, certains prêteurs aux termes de la facilité de crédit garantie de premier rang de la Société et un tiers investisseur (collectivement le « Groupe QP ») peuvent choisir de déposer une ordonnance sur la motion orale du Groupe QP, initiée lors de l'audience du 26 juillet 2018 du tribunal de faillite de la Société, afin de mettre fin au droit exclusif de la Société de déposer un plan de réorganisation, en annexant son propre plan du chapitre 11. Le tribunal de faillite statuera en temps opportun sur la motion orale du groupe QP de telle sorte que, dans l'éventualité où une telle motion est accordée, le plan du groupe QP Group disposera d’un délai suffisant pour être sollicité durant le même calendrier que le Plan.

Des informations supplémentaires sur nos résultats financiers et les procédures du Chapitre 11 figurent (i) dans le Formulaire 6-K de la Société déposé avec ce communiqué, (ii) dans le Formulaire 20-F contenant notre rapport annuel pour la période close au 31 décembre 2017 , tel que déposé auprès de la SEC, (iii) dans d’autres documents accessibles sur le site Web de la Société aux adresses www.pacificdrilling.com/investor-relations/sec-filings, et www.pacificdrilling.com/restructuring, ou (iv) par l’intermédiaire de la ligne d’information sur la restructuration de la Société, au +1 866-396-3566 (numéro gratuit), ou au +1 646-795-6175 (numéro international).

À propos de Pacific Drilling

Grâce à ses navires de forage, les meilleurs de leur catégorie, et à son équipe extrêmement expérimentée, Pacific Drilling vise à devenir le prestataire de prédilection de l’industrie en matière de services de forage marin à hautes spécifications. La flotte de sept navires de forage de Pacific Drilling constitue l’une des flottes les plus jeunes et les plus modernes au monde sur le plan technologique. Pacific Drilling a son siège principal au Luxembourg et à Houston. Pour de plus amples informations sur Pacific Drilling, notamment la situation actuelle de sa flotte, veuillez consulter son site Web à l’adresse www.pacificdrilling.com.

Déclarations prévisionnelles

Certaines déclarations et informations figurant dans le présent communiqué de presse constituent des « déclarations prévisionnelles » au sens des dispositions du Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations se reconnaissent généralement à l’emploi de termes tels que « anticiper », « croire », « pourrait », « estimer », « s’attendre à », « prévoir », « a l’intention de », « capacité à », « planifier », « potentiel », « projeté », « devrait », « fera », « ferait », ou d’autres termes similaires, ne revêtant généralement pas de caractère historique. Ces déclarations prévisionnelles ne sont valables qu'à la date des présentes, et la Société rejette toute obligation de mettre à jour ou de réviser les déclarations prévisionnelles, que ce soit en raison de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autrement. Nos énoncés prospectifs expriment des attentes ou des prévisions actuelles relatives à nos résultats ou à des événements potentiels futurs, y compris notre performance financière et opérationnelle future et nos soldes en espèces ; les coefficients d’efficacité du chiffre d’affaires ; les perspectives du marché ; les prédictions de tendances ; les futures opportunités de contrats clients ; les taux journaliers des contrats ; nos stratégies commerciales et les plans et objectifs de la direction ; la durée estimée des contrats clients ; le portefeuille de commande ; les dépenses en capital prévues ; les prévisions en termes de coûts et d’économies ; l’impact potentiel de nos procédures en vertu du Chapitre 11 sur nos opérations futures et sur notre capacité à financer notre entreprise ; les coûts et dépenses estimés de nos potentiels plans de réorganisation ; et notre capacité à émerger de notre procédure en vertu du Chapitre 11 et de poursuivre nos activités. Bien que nous soyons d’avis que les hypothèses et les attentes reflétées dans nos déclarations prévisionnelles sont raisonnables et de bonne foi, ces déclarations ne constituent pas des garanties et les résultats futurs réels peuvent différer sensiblement en raison de divers facteurs. Ces déclarations sont assujetties à un certain nombre de risques et d’incertitudes, dont la plupart sont hors de notre contrôle. Les facteurs importants susceptibles de provoquer une divergence significative entre les résultats réels et nos attentes comprennent : le marché mondial du pétrole et du gaz et son impact sur la demande pour nos services ; le marché du forage offshore, comprenant la baisse des dépenses d’investissement de nos clients ; les variations de l’offre et de la demande en pétrole et gaz dans le monde ; la disponibilité de la plateforme et l’offre et la demande pour les navires de forage hautes spécifications et autres plateformes de forage, faisant concurrence à notre flotte ; les coûts liés aux empilements de plateformes ; notre capacité à conclure et négocier des conditions favorables pour de nouveaux contrats de forage ou extensions ; notre niveau substantiel d’insolvabilité ; l’annulation, la renégociation, la résiliation ou la suspension possibles des contrats de forage à la suite de difficultés mécaniques, performances, variations du marché ou autres raisons ; notre capacité à poursuivre notre activité sur le long terme, notamment notre capacité à confirmer un plan de réorganisation restructurant nos obligations de dette afin de traiter nos problèmes de liquidité et permettant la sortie de nos procédures du Chapitre 11 ; notre capacité à obtenir l’approbation du Tribunal des faillites concernant les motions ou autres requêtes faites auprès du Tribunal des faillites dans le cadre de nos procédures du Chapitre 11, notamment le contrôle stratégique en tant que débiteur non dessaisi ; notre capacité à négocier, développer, confirmer et exécuter un plan de réorganisation ; les effets de nos procédures du Chapitre 11 sur nos opérations et accords, notamment nos relations avec les employés, autorités réglementaires, clients, fournisseurs, banques et autres sources de financement, compagnies d’assurance et autres tiers ; les effets des procédures du Chapitre 11 sur notre Société et sur les intérêts des diverses parties constitutives, dont les titulaires de nos actions ordinaires et instruments de la dette ; les décisions du Tribunal des faillites dans nos procédures du Chapitre 11 ainsi que le résultat de tout autre litige en cours, les questions d’arbitrage et le résultat de nos procédures du Chapitre 11 en général ; la période pendant laquelle nous exercerons notre activité aux termes de la protection du Chapitre 11 et la disponibilité continue du capital d’exploitation pendant la durée des procédures ; les risques associés aux motions tierces dans nos procédures du Chapitre 11, qui peuvent nuire à notre capacité à confirmer et exécuter un plan de réorganisation et de restructuration de manière générale ; les coûts de conseil plus élevés afin d’exécuter un plan de réorganisation ; notre capacité à accéder à un financement suffisant de débiteur non dessaisi ou à accéder à une garantie en espèces ; les effets potentiellement négatifs des procédures du Chapitre 11 sur nos liquidités, résultats des opérations, ou perspectives commerciales ; l’augmentation des frais administratifs et juridiques liés à nos procédures du Chapitre 11 et autres litiges, et les risques inhérents à une procédure de faillite ; le coût, la disponibilité et l’accès aux marchés financiers et de capitaux, notamment la capacité à obtenir un nouveau financement après la sortie de nos procédures du Chapitre 11 ; et les autres facteurs de risque décrits dans notre rapport annuel 2017 sur le Formulaire 20-F et nos rapports actuels sur le Formulaire 6-K. Ces documents sont disponibles sur notre site Web à l’adresse www.pacificdrilling.com ou sur le site Web de la SEC à l’adresse www.sec.gov.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Pacific Drilling S.A.
Contact pour les investisseurs :
Johannes (John) P. Boots, +352 26 84 57 81
Investor@pacificdrilling.com
ou
Contact pour les médias :
Amy L. Roddy, +713 334 6662
Media@pacificdrilling.com

Contacts

Pacific Drilling S.A.
Contact pour les investisseurs :
Johannes (John) P. Boots, +352 26 84 57 81
Investor@pacificdrilling.com
ou
Contact pour les médias :
Amy L. Roddy, +713 334 6662
Media@pacificdrilling.com