GENOMIC VISION : RÉSULTATS SEMESTRIELS 2018

  • Ventes semestrielles de produits et de services en baisse de 30% à 461 K€
  • Les revenus de l’activité quasi stables (-2%) à 1,5 M€
  • Réduction de la perte opérationnelle courante de 30% à 3,3 M€

BAGNEUX, France--()--Regulatory News:

Genomic Vision (Paris:GV) (FR0011799907 – GV, éligible PEA-PME), société spécialisée dans le développement de tests de diagnostic in-vitro (IVD) pour la détection précoce des cancers et des maladies héréditaires et d’applications pour les laboratoires de recherche (LSR), publie aujourd’hui ses résultats financiers semestriels au 30 juin 20181.

     

Résultats semestriels 2018

 
(en milliers d’euros – données IFRS non auditées)   S1 2018     S1 2017
Produits de R&D en collaboration avec Quest Diagnostics   150     150
Ventes de produits et de services   461     657
Dont marché de la recherche (LSR)   319     590
Dont diagnostic in-vitro (IVD)   143     77
Total chiffre d’affaires   611     817
Autres revenus   872     696
Total revenus de l’activité   1 484     1 513
Charges opérationnelles courantes nettes

(hors paiement fondé sur des actions)

  4 762     6 221

Résultat opérationnel courant avant paiement fondé sur des actions2

  -3 278     -4 709
Charges liées au paiement fondé sur des actions   -57     -211
Autres charges et produits opérationnels   0     -594
Résultat opérationnel   -3 278     -5 514
Résultat net   -3 277     -5 516
 

En absence de ventes de plateformes FiberVision® au cours du 1er semestre 2018 (cf. communiqué du 5 juillet 2018), les ventes de produits et de services sur la période s’inscrivent en baisse de 30% à 461 K€, dont :

  • 319 K€ réalisés sur le marché LSR (-45% par rapport au 1er semestre 2017), correspondant à la vente de consommables et de services, notamment dans le domaine de la réplication de
    l’ADN et du contrôle qualité dans l’édition du génome ;
  • 143 K€ réalisés sur le marché IVD (+86% par rapport au 1er semestre 2017) provenant des ventes du test FSHD en France et en Chine ainsi que des redevances versées par Quest Diagnostics qui commercialise ce test aux États-Unis.

Retraitées de la vente des 2 plateformes au 1er semestre 2017, les ventes de produits et de services affichent une croissance 71% au 1er semestre 2018, montrant une solide demande des clients existants, le développement des ventes de petits équipements et consommables sur le marché LSR ainsi qu’une bonne traction sur l’offre de services déployée auprès de clients industriels et académiques.

Le chiffre d’affaires total du 1er semestre 2018 baisse de 25% à 611 K€, incluant 150 K€ de produits de R&D qui correspondent à l’étalement sur l’année des paiements de licences par Quest Diagnostics.

Après prise en compte des autres revenus à hauteur de 872 K€, correspondant aux crédits d’impôt (CIR, CII, CICE) et aux subventions de R&D et du programme PM’Up de la région Ile de France, les revenus de l’activité du 1er semestre 2018 ressortent à 1,5 M€, quasi stables (-2%) par rapport au 1er semestre 2017.

Les charges opérationnelles courantes nettes (hors paiement fondé sur des actions) baissent de 25% à 4,8 M€ et se décomposent principalement comme suit en plus du coût des ventes :

  • 1,8 M€ de frais de R&D en baisse d’environ 30% grâce à la poursuite de l’effort de réduction des coûts et au recentrage sur les principaux projets à plus forte valeur ajoutée. Ces dépenses correspondent essentiellement aux études cliniques en cours sur les produits de diagnostic in vitro et au développement ciblé de nouveaux services et outils à destination du marché LSR.
  • 1,5 M€ de dépenses associées aux ventes et au marketing, dont la baisse d’environ 20% reflète la finalisation des investissements dans les équipes commerciales de Genomic Vision au 1er semestre 2017, avec comme objectif d’optimiser la couverture commerciale des différents marchés cibles.
  • 1,3 M€ de frais généraux.

Le résultat opérationnel courant avant paiement fondé sur des actions s’améliore de 30% et passe de -4,7 M€ au 30 juin 2017 à -3,3 M€ au 30 juin 2018.

Après prise en compte des charges liées au paiement fondé sur des actions (57 K€) et en absence d’autres charges opérationnelles, qui correspondaient principalement aux coûts non-récurrents liés à la rationalisation de certains départements et à la réduction des coûts de fonctionnement achevées en 2017, le résultat opérationnel au 30 juin 2018 s’améliore de 40% à -3,3 M€.

Le résultat net ressort à -3,3 M€ au 30 juin 2018 contre -5,4 M€ au 30 juin 2017.

Au 30 juin 2018, l’effectif de Genomic Vision s’élève à 45 personnes, contre 53 personnes au 30 juin 2017.

Structure financière au 30 juin 2018

Genomic Vision disposait d’une trésorerie de 1,0 M€ au 30 juin 2018 contre 2,0 M€ au 31 décembre 2017. Ce montant, qui intègre 2,0 M€ issus du tirage de deux tranches (7ème et 8ème tranche) d’OCABSA au cours du semestre et 0,5 M€ de la 2ème tranche de préfinancement du crédit d’impôt recherche 2017, fait ressortir une consommation de trésorerie nette de 3,5 M€ sur la période.

La société a procédé au tirage d’une 9ème tranche d’OCABSA de 1 M€ le 18 juillet 2018 et dispose encore d’un solde de 3,5 M€ sur cette ligne de financement flexible selon les caractéristiques détaillées dans le prospectus de la Société visé par l’AMF le 28 mars 2017 sous le numéro 17-114 et sous les conditions contractuelles, dont des conditions de calendrier.

Dans ce contexte, Genomic Vision considère qu'il existe des incertitudes sur sa visibilité financière d’ici la fin du troisième trimestre 2018. La société poursuit des démarches actives auprès d'industriels et financiers et étudie toutes les options en vue de disposer de moyens de financement complémentaires.

Faits marquants du 1er semestre 2018

Marché des laboratoires de recherche en sciences de la vie (LSR)

  • Contrôle qualité dans l’édition du génome

Genomic Vision a été la seule société européenne invitée à présenter sa technologie du peignage moléculaire comme outil de contrôle et de sécurité pour les applications d’édition du génome et le développement de thérapies géniques lors du Gene Editing Workshop en avril. Ce séminaire, organisé par le National Institute of Standards and Technology (NIST) et la Food and Drug Administration (FDA), avait pour but d’explorer et d’évaluer les besoins et les standards à établir par ces organismes de réglementation pour l’ensemble des parties prenantes au sein de l’industrie, du monde académique, des agences réglementaires et d’autres acteurs engagés dans l’utilisation de l’édition du génome.

  • Initiation d’une collaboration pour le développement d’un test de mesure des télomères

Genomic Vision a signé une collaboration stratégique avec le Children Medical Research Institute (CMRI) en Australie portant sur l’étude de la longueur des télomères. Le CMRI utilise la plateforme FiberVision® pour mesurer la longueur des télomères à la fois chez l’enfant et l’adulte en vue de développer un test de diagnostic permettant d’identifier les risques associés aux maladies les plus communes.

Portefeuille de tests de diagnostic in vitro (IVD)

  • Atrophie musculaire spinale (SMA)

Quest Diagnostics et Genomic Vision ont étendu leur collaboration avec un programme de recherche, co-financé par Quest Diagnostics, visant à développer un test de diagnostic des porteurs sains de SMA. L’amendement au contrat de partenariat initial a élargi la base des ventes soumises au versement des redevances afin d’y intégrer la totalité des ventes futures potentielles d’un test issu de cette collaboration.

  • Papillomavirus humain (HPV)

Genomic Vision a finalisé le recrutement des 688 patientes en République tchèque fin juin 2018. Les résultats complets de cette étude pour la phase transversale (diagnostic) sont attendus d’ici la fin du 3ème trimestre 2018, la phase longitudinale (pronostic) se poursuivant avec un suivi sur 36 mois. Une analyse intermédiaire portant sur 126 patientes publiée en mai 2017 a montré que l’intégration de 14 souches HPV à haut risque (HPV-HR) détectée par peignage moléculaire présenterait un indicateur pertinent de la progression des lésions précancéreuses et de leur degré de sévérité.

  • Cancer du sein et de l’ovaire (BRCA)

L’étude BRCA 1000, menée par Genomic Vision sur la base des échantillons d’ADN fournis par Quest Diagnostics, se poursuit. Ses résultats finaux sont toujours attendus en 2018, Quest Diagnostics devant réaliser les analyses complémentaires leur permettant de confirmer les résultats obtenus par Genomic Vision, dans un contexte de marché où l’analyse de prédisposition au cancer héréditaire du sein n’est plus uniquement basée sur les gènes BRCA1 et BRCA2, mais sur un panel de plus de 30 gènes.

Par ailleurs, dans le cadre de la signature de l’amendement au contrat de partenariat stratégique avec Quest Diagnostics pour le programme SMA, cet amendement a mis en place des obligations de commercialisation par Quest Diagnostics des tests SMA, BRCA et HNPCC (Cancer colorectal héréditaire sans polypose). Dans ce cadre, Quest Diagnostics doit communiquer une date de lancement et mettre en œuvre, dans les 60 jours à compter de cette date, les efforts raisonnables pour commercialiser ces tests sous peine de perdre les droits de leur commercialisation exclusive après notification par Genomic Vision. Dans le cas particulier des tests BRCA et HNPCC, Quest Diagnostics devait notifier la date de lancement envisagé avant le 31 mars 2018. Au 30 juin 2018, Quest Diagnostics n’a pas notifié de date de lancement, ce qui donne à Genomic Vision l’opportunité de proposer la commercialisation de ces tests à d’autres acteurs de la biologie médicale sur le territoire nord-américain.

Evénements récents

Gouvernance

  • Nomination de Madame Isabelle Racamier au poste de Président du Conseil de surveillance en remplacement de Monsieur Chalom Sayada

Madame Isabelle Racamier, membre du Conseil de surveillance de Genomic Vision depuis l’Assemblée générale de 2016, a été nommée au poste de Président du Conseil de surveillance suite à la démission, pour des raisons personnelles, de Monsieur Chalom Sayada qui siégeait au Conseil depuis 10 ans. L’ensemble des membres du Conseil de surveillance et du Directoire souhaitent remercier M. Sayada pour son implication et sa contribution au développement de Genomic Vision.

Madame Racamier est Directeur général d’EsoCap AG, une société suisse développant une technologie unique de drug delivery pour les maladies de l’esophage. Diplômée de l’ESCP-Europe à Paris (Master in Management), elle a plus de 25 ans d’expérience dans l’industrie pharmaceutique et de biotechnologie dans le domaine du controlling, de la planification stratégique, du marketing et de la direction générale. Elle a occupé des postes à responsabilité en France, en Suisse, aux Etats-Unis, au Japon et en Autriche chez Novartis, Boehringer Mannheim/Roche et Sanofi. Elle a exercé la fonction de Directeur Général de Sanofi en Autriche de 1998 à 2005.

Management

  • Nomination d'un nouveau Directeur des Ventes et du Marketing

Monsieur Peter Coudenys a été nommé directeur des Ventes et du Marketing, rattaché au Président du Directoire de Genomic Vision, suite au départ de monsieur David Del Bourgo qui quitte la société pour se consacrer à d’autres projets.

Expert en développement international des entreprises dans les sciences de la vie, Peter Coudenys a consacré l’essentiel de sa carrière au marketing et à la vente au sein de groupes internationaux tels qu’Abbott, Medtronic, Biotronik et BSN Medical. Avant de rejoindre Genomic Vision, il était Vice-Président EMEA de la société Biom’Up.

Bénéficiant d’une équipe de ventes bien structurée, sa mission consistera en déploiement d’une stratégie commerciale basée sur des produits et services à plus forte valeur ajoutée visant à redynamiser la croissance de Genomic Vision.

Prochaine publication financière

  • Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2018 : le mercredi 24 octobre 2018 (avant bourse)

***

A PROPOS DE GENOMIC VISION

GENOMIC VISION est une entreprise spécialisée dans le développement de solutions de diagnostic pour le dépistage précoce des cancers et des maladies héréditaires graves et d’applications pour les laboratoires de recherche. Sur la base du peignage moléculaire de l'ADN, une technologie robuste permettant d’identifier les anomalies génétiques, GENOMIC VISION stimule la productivité de la R&D des entreprises pharmaceutiques, des leaders du diagnostic et des laboratoires de recherche.

La Société développe un solide portefeuille de tests de dépistage (cancer du sein, du côlon, myopathies) et d’outils d’analyse clé en main (analyse de la réplication de l’ADN, découverte de biomarqueurs, contrôle qualité de l’édition du génome). Installée à Bagneux, en région parisienne, l’entreprise compte environ 60 collaborateurs.

GENOMIC VISION est cotée sur le marché réglementé d’Euronext à Paris, Compartiment C (Euronext : GV - ISIN : FR0011799907).
www.genomicvision.com

Membre des indices CAC® Mid & Small et CAC® All-Tradable

AVERTISSEMENT

Le présent communiqué contient manière implicite ou expresse des déclarations prospectives relatives à Genomic Vision et à ses activités. Genomic Vision estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables. Cependant, aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation des prévisions exprimées dans ces déclarations prospectives qui sont soumises à des risques, dont ceux décrits dans la section « Facteurs de Risque » du Document de référence enregistré auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 28 mars 2017, sous le numéro d’enregistrement R.17-009, qui est disponible sur le site internet de la Société (www.genomicvision.com) et à l’évolution de la conjoncture économique, des marchés financiers et des marchés sur lesquels Genomic Vision est présente. Les déclarations prospectives figurant dans le présent communiqué sont également soumises à des risques inconnus de Genomic Vision ou que Genomic Vision ne considère pas comme significatifs à cette date. La réalisation de tout ou partie de ces risques pourrait conduire à ce que les résultats réels, conditions financières, performances ou réalisations de Genomic Vision diffèrent significativement des résultats, conditions financières, performances ou réalisations exprimés dans ces déclarations prospectives.

Le présent communiqué et les informations qu’il contient ne constituent pas, ni ne sauraient être interprétés comme une offre ou une invitation de vente ou de souscription, ou la sollicitation de tout ordre ou invitation d’achat ou de souscription d’actions Genomic Vision dans un quelconque pays. La diffusion de ce communiqué dans certains pays peut constituer une violation des dispositions légales en vigueur. Les personnes en possession du communiqué doivent donc s’informer des éventuelles restrictions locales et s’y conformer.

1 États financiers examinés par le Conseil de surveillance le 24 juillet 2018. Les procédures d’examen limité par le Commissaire aux comptes sur ces Etats financiers sont en cours.
2 Le résultat opérationnel courant avant paiement fondé sur des actions est défini et présenté dans la note 14 Information sectorielle dans les états financiers IFRS semestriels au 30 juin 2018 qui seront mis en ligne dans les délais légaux.

Contacts

Genomic Vision
Aaron Bensimon, +33 1 49 08 07 50
Cofondateur et Président du Directoire
investisseurs@genomicvision.com
ou
Ulysse Communication
Relations Presse
Bruno Arabian, +33 1 42 68 29 70
barabian@ulysse-communication.com
ou
NewCap
Investor Relations
& Strategic Communications
+33 1 44 71 94 94
gv@newcap.eu

Contacts

Genomic Vision
Aaron Bensimon, +33 1 49 08 07 50
Cofondateur et Président du Directoire
investisseurs@genomicvision.com
ou
Ulysse Communication
Relations Presse
Bruno Arabian, +33 1 42 68 29 70
barabian@ulysse-communication.com
ou
NewCap
Investor Relations
& Strategic Communications
+33 1 44 71 94 94
gv@newcap.eu