Ministère du commerce international : les sciences de la vie au cœur de l’économie britannique

LONDRES--()--Le Gouvernement organise aujourd’hui (mercredi 18 juillet) la deuxième d’une série de tables rondes avec des acteurs venus d’entreprises de premier plan du secteur des sciences de la vie, illustrant l’importance du secteur pour l’économie du Royaume-Uni.

Le Chancelier, le Ministre au commerce international, le Ministre des affaires et le Ministre de la santé et de la protection sociale figurent parmi les personnes venues rencontrer de hauts représentants de sociétés britanniques et internationales de premier plan du secteur des sciences de la vie, alors que le Royaume-Uni se positionne comme le lieu mondial de l’innovation en matière de santé, réservant un accueil favorable aux investissements étrangers et cherchant à stimuler les exportations par la même occasion.

Les discussions à la table ronde seront axées sur comment l’avenir du secteur des sciences de la vie sera soutenu par la mise en œuvre de notre Stratégie industrielle moderne, garantissant que le Royaume-Uni est « ouvert aux affaires » avec un environnement commercial positif, nos ambitions pour un accord global avec l’UE sur notre relation future, ainsi que le développent et la mise en œuvre de notre politique commerciale indépendante.

À ce jour, le gouvernement s’est fortement engagé en faveur du secteur, notamment via le lancement du Life Sciences Industrial Strategy and Sector Deal, la réunion à Davos du Premier ministre et des Ministres du cabinet avec des cadres internationaux du secteur des sciences de la vie et la réunion inaugurale du Life Sciences Council au 10 Downing Street en mai.

Le RU reste la destination numéro un pour les investissements extérieurs dans les sciences de la vie en Europe, il se classe en deuxième position au niveau mondial derrière les États-Unis et a développé une industrie nationale prospère avec plus de 5 600 entreprises et certaines des capacités de R&D les plus robustes en Europe.

  • Des représentants du secteur des sciences de la vie rencontreront des Ministres du cabinet pour discuter des ambitions pour le secteur après la sortie de l’UE
  • Il s’agit du second de la série d’événements clés du Gouvernement sur l’investissement dans le secteur appuyant la campagne plus vaste Invest in GREAT Britain and Northern Ireland.
  • La réunion est un moment important dans l’engagement continu entre le gouvernement et le secteur des sciences de la vie, qui soutient 240 000 emplois au RU et génère un chiffre d’affaires d’environ 70 milliards GBP par an.

Le Dr Liam Fox, Ministre au commerce international, a déclaré :

« Le Royaume-Uni est un leader mondial en matière de développement de solutions novatrices dans le domaine de la santé et le secteur des sciences de la vie, en évolution constante, offre d’importantes opportunités commerciales à travers le monde.

« En tant que département économique international, le Ministère du commerce international est déterminé à stimuler l'investissement dans le secteur en organisant des tables rondes au 10 Downing Street. Cela nous permettra de nous engager avec des sociétés et de relever directement tous les défis auxquelles elles sont susceptibles de faire face pour accéder à des opportunités à l’échelle mondiale.

« Nous avons également un nouveau réseau de Délégués commerciaux de SM et de conseillers du commerce extérieur spécialisés qui sont les mieux placés pour établir des liens commerciaux durables avec des sociétés et marchés clés. »

Matt Hancock, Ministre de la santé et de la protection sociale, a affirmé :

« De la découverte de l’ADN au projet 100 000 génomes, le RU a toujours été à l’avant-garde de la recherche et du développement révolutionnaires, pouvant potentiellement transformer la vie de millions de personnes.

« Le secteur des sciences de la vie est incroyablement important pour le Royaume-Uni, non seulement pour les centaines de milliers de personnes employées et pour son chiffre d’affaires de 70 milliards GBP, mais aussi pour que les patients du NHS continuent d’avoir accès à de nouveaux traitements novateurs dans le cadre de notre plan à long terme pour le NHS. »

Greg Clark, Ministre du commerce, a déclaré :

« Les partenariats entre le gouvernement et l’industrie sont essentiels pour nous aider à travailler en vue d'atteindre notre objectif commun visant à assurer que le RU continue d’être un leader mondial dans le secteur des sciences de la vie.

« C’est la raison pour laquelle le gouvernement a placé la santé et les sciences de la vie au centre de notre Stratégie industrielle moderne. Via le Life Sciences Sector Deal et nos missions Grand Challenge dans l’IA et la Société vieillissante, nous nous sommes engagés à travailler de concert avec l’industrie et les investisseurs étrangers afin de garantir que le RU reste la destination de choix pour lancer de nouvelles entreprises, de nouvelles découvertes et de nouvelles techniques sur un marché plus vaste. »

Le RU compte l’un des secteurs des sciences de la vie les plus solides et les plus productifs au monde, attirant le plus d’investissements extérieurs en Europe, qui soutient 240 000 emplois au RU et génère un chiffre d’affaires d’environ 70 milliards GBP par an.

À côté de cela, l’attractivité des marchés britanniques est démontrée par le fait que l’ensemble des 25 plus importantes sociétés pharmaceutiques internationales, ainsi que les 30 plus importantes sociétés de technologies médicales internationales, opèrent au RU, utilisant une banque de connaissances de R&D de renommée mondiale.

Un récent exemple du travail innovant effectué au RU par le secteur est le projet 100 000 génomes qui a révolutionné la manière dont les données génétiques sont conservées et utilisées. Le projet a amené le RU à devenir la seule nation au monde à avoir un ensemble de données de grande ampleur sur le génome entier qui conduira à de nouvelles découverte dans la génomique, mais aussi à des avancées dans la médecine de précision et la santé dans le monde entier.

Suivez-nous : @InvestinGREAT

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Ministère du commerce international
Andrew Moore, 020 7008 3333
andrew.moore@trade.gov.uk

Contacts

Ministère du commerce international
Andrew Moore, 020 7008 3333
andrew.moore@trade.gov.uk