Allianz Suisse choisit Moody’s Analytics pour son générateur de scénario économique

LONDRES--()--Moody’s Analytics, un chef de file de la veille financière, a annoncé aujourd'hui que sa technologie a été sélectionnée par Allianz Suisse. L'assureur utilisera les solutions de Moody’s Analytics pour générer des scénarios de risques indépendants et conformes à la réglementation pour le Test Suisse de Solvabilité (SST), et pour étudier quel impact les choix de modèles et les hypothèses d'entrées peuvent avoir sur les évaluations de Solvabilité II.

Allianz Suisse emploiera le Générateur de Scénario Économique (GSE), les capacités d'automatisation et les services de calibrations de Moody’s Analytics afin d'automatiser la production de scénarios de risques objectifs, et la validation des rapports soutenant les calculs SST. En outre, ces solutions fournissent à Allianz Suisse un cadre de travail exhaustif lui permettant d'évaluer l'impact sur les évaluations Solvabilité II relatives aux choix de modèles alternatifs, aux méthodologies d'étalonnage et aux hypothèses d'entrées clefs.

Le GSE de Moody’s Analytics est un ensemble complet de logiciel, modélisation, contenu et service aidant les assureurs à rédiger leurs bilans réglementaires et effectuer leurs calculs de capital. Les capacités d'automatisation du GSE optimisent les processus de production de modélisation, aidant ainsi les assureurs à générer rapidement et facilement des scénarios utilisés pour évaluer le passif et fournir des validations et des rapports de haute qualité, tout en réduisant les coûts et les risques opérationnels.

"Notre décision d'utiliser le GSE de Moody’s Analytics a été motivée par le niveau d'automatisation et la rapidité des délais de production qu'il propose", déclare Sebastian Pichler, responsable du risque chez Allianz Suisse. "De plus, le GSE est flexible, personnalisable et facile à calibrer, et il nous permet d'entreprendre un vaste éventail d'activités de gestion des risques."

"Nous sommes ravis qu'Allianz Suisse a choisi la technologie GSE de Moody’s Analytics", souligne Colin Holmes, directeur général en charge des solutions d'assurance chez Moody’s Analytics. "Nous comprenons que les assureurs ont besoin de modèles de haute qualité, mais aussi de bien plus encore. Nos clients attendent des solutions leur permettant de relever les défis commerciaux en termes de modélisation de haute qualité, tout en respectant les délais et les budgets. Notre technologie ESG primée relève ces défis en fournissant des capacités de modélisation et d'automatisation réduisant les délais d'exécution, ainsi que des logiciels avancés compatibles avec un déploiement nuagique en vue d'une souplesse accrue."

Cliquez ici pour en savoir plus sur le Générateur de Scénario Économique (GSE) et les autres solutions d'assurance de Moody’s Analytics.

À propos de Moody’s Analytics

Moody’s Analytics fournit des informations financières et des outils d’analyse afin d’appuyer la croissance et l’efficience de ses clients, ainsi que la réalisation de leurs objectifs de gestion du risque. Le mariage de notre expertise inégalée de la gestion du risque, de nos vastes ressources d’information et d’une application innovante des technologies aide les dirigeants d’aujourd’hui à entreprendre avec confiance face à des marchés en constante évolution. Nous sommes reconnus pour nos solutions à la pointe du secteur, qui englobent notamment l’analyse, les données, les logiciels et les services aux entreprises, et sont conçues pour offrir une expérience clé en main à nos clients. Des milliers d’organisations nous font confiance partout dans le monde pour notre souci indéfectible de qualité, de service au client et d’intégrité.

Moody's Analytics est une filiale de Moody's Corporation (NYSE : MCO). Présent dans 41 pays, MCO a réalisé un chiffre d'affaires de 4,2 milliards de dollars en 2017 et emploie environ 11 900 personnes à travers le monde. De plus amples informations sur Moody’s Analytics sont disponibles sur le site www.moodysanalytics.com/.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.