Oncodesign annonce les résultats de la deuxième étape de son étude clinique dans le cancer du poumon

Les résultats confirment le potentiel du radiotraceur en tant que biomarqueur compagnon chez les patients atteints de tumeurs pulmonaires non à petites cellules

DIJON, France--()--Regulatory News:

ONCODESIGN (Paris:ALONC) (ALONC – FR0011766229), groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, annonce les résultats de la deuxième étape de l’étude clinique de Phase 1 évaluant le premier radiotraceur issu de sa technologie Nanocyclix®.

Cette étude clinique de Phase 1 a pour objectif d’évaluer l’intérêt clinique du radiotraceur 18F-ODS2004436 par imagerie TEP1 en déterminant sa sensibilité et sa spécificité chez des patients atteints de tumeurs pulmonaires non à petites cellules.

En ciblant une mutation de la kinase EGFR, ce radiotraceur pourrait se positionner en tant que biomarqueur compagnon pour identifier les patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules susceptibles de répondre ou de résister à un traitement par un inhibiteur de la kinase EGFR, traitement de référence actuel. Le cancer du poumon est la première cause de décès au monde par cancer, avec plus de 1,6 million de décès par an2.

L’étude clinique en cours est composée de trois étapes. La première étape de l’étude incluait 8 patients présentant la cible EGFR mutée et recevant une injection du radiotraceur. Les résultats de cette première étape ont montré une sensibilité conforme aux objectifs de l’étude. La deuxième étape de l’étude a porté sur 6 patients, dont le dernier vient d’être évalué, ne présentant pas la cible EGFR mutée afin de valider la spécificité du radiotraceur. Enfin, la troisième étape démarrera cet été : quatre nouveaux patients présentant la cible EGFR mutée recevront alors une injection du radiotraceur. Cette troisième étape n’influencera pas le résultat de l'étude clinique du radiotraceur mais va servir à optimiser le protocole clinique pour le design de la phase clinique suivante

« Nous sommes fiers d’annoncer la fin de cette étape, qui confirme le potentiel du radiotraceur à aider les cliniciens dans le choix des traitements qu’ils prescrivent à leurs patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules. En outre, ces résultats confirment la capacité de notre technologie Nanocyclix à générer des petites molécules extrêmement puissantes et sélectives ; ce sont des propriétés importantes pour des molécules à usage thérapeutique et de diagnostic, » commente Philippe Genne, Président Directeur Général et fondateur d’Oncodesign. « Nous avons hâte de publier les résultats détaillés de ces deux étapes de l’étude clinique à l’occasion de l’EANM3 à Düsseldorf, du 13 au 17 octobre prochain, et de commencer à préparer la prochaine phase 3 de ce programme hautement innovant. »

Prochaine publication financière : chiffre d’affaires du 1er semestre 2018, le 24 juillet 2018 (après bourse)

À propos d’Oncodesign : www.oncodesign.com

Créée il y a plus de 20 ans par le Dr. Philippe Genne, PDG et actionnaire principal, Oncodesign est une entreprise biopharmaceutique spécialisée en médecine de précision. Fort d’une expérience unique acquise auprès de plus de 600 clients, dont les plus grandes entreprises pharmaceutiques du monde, et s’appuyant sur une plateforme technologique complète, alliant chimie médicinale, pharmacologie, bioanalyse réglementaire et imagerie médicale de pointe, Oncodesign est en mesure de prédire et d’identifier, très en amont, pour chaque molécule son utilité thérapeutique et son potentiel à devenir un médicament efficace. Appliquée aux inhibiteurs de kinases, des molécules qui représentent un marché estimé à plus de 46 milliards de dollars en 2016 et près de 25% des investissements en R&D de l’industrie pharmaceutique, la technologie d’Oncodesign a déjà permis de cibler plusieurs molécules d’intérêts à fort potentiel thérapeutique, en oncologie et hors-oncologie, et de signer des partenariats avec des groupes pharmaceutiques tels que Bristol-Myers Squibb et UCB. Basée à Dijon, au cœur du pôle universitaire et hospitalier et au sein du cluster de Paris-Saclay, Oncodesign compte 220 collaborateurs et dispose de filiales au Canada et aux États-Unis.

1 Tomographie par Emission de Positons, un équipement classiquement utilisé en diagnostic clinique
2 INCA, Epidémiologie du cancer du poumon - 2016
3 Chaque année, le congrès de l’EANM rassemble plus de 6 000 chercheurs pour discuter des avancées récentes en matière de médecine nucléaire, notamment en oncologie, cardiologie et neurologie.

Contacts

Oncodesign
Philippe Genne
Président Directeur Général
Tél. : +33 (0)3 80 78 82 60
investisseurs@oncodesign.com
ou
NewCap
Relations Investisseurs & Médias
Julien Perez / Arthur Rouillé
Tél. : +33 (0)1 44 71 98 52
oncodesign@newcap.eu

Contacts

Oncodesign
Philippe Genne
Président Directeur Général
Tél. : +33 (0)3 80 78 82 60
investisseurs@oncodesign.com
ou
NewCap
Relations Investisseurs & Médias
Julien Perez / Arthur Rouillé
Tél. : +33 (0)1 44 71 98 52
oncodesign@newcap.eu