Third Point publie une présentation sur « #NestléNOW »

NEW YORK--()--Third Point (NYSE : TPRE ; LSE : TPOU), un gestionnaire d'actifs basé à New York disposant d’un capital de 18 milliards de dollars, a publié aujourd’hui une présentation de 34 pages exposant des mesures concrètes que Nestlé (VTX : NESN) devrait prendre maintenant afin de mieux se positionner pour l’avenir. Le secteur des produits de consommation évolue à un rythme sans précédent et Third Point exhorte Nestlé à accueillir le changement et à imprégner sa culture avec un état d’esprit de #NestléNOW afin d’éviter d’être distancée irrémédiablement.

Il est possible de retrouver la présentation de Third Point sur www.nestlenow.com et sa lettre au Dr Mark Schneider, PDG, à Paul Bulcke, président, et au conseil d’administration de Nestlé est reproduite ci-dessous.

*****************************************************************************

Chers Dr Schneider, M. Bulcke et conseil d’administration de Nestlé :

Il y a un an, Third Point a annoncé un investissement de plus de 3 milliards de dollars dans Nestlé (la « Société ») et une prescription pour la Société d’assurer la valeur à long terme pour ses parties prenantes en améliorant la rentabilité, l'efficacité du capital et son portefeuille suite à des années de performance financière médiocre. Au cours de l’année écoulée, les ventes organiques se sont affaiblies alors que Nestlé continue de perdre des parts de marché dans des domaines clés et que l’action a sous-performé. Bien que la Société ait pris un certain nombre de mesures en ligne avec nos suggestions, le rythme et l’amplitude modestes de ces changements suggèrent que Nestlé est satisfaite de sa position. Les statuts de Nestlé (Section 2.3)1 stipulent que la Société se concentrera sur la « création de valeur durable sur le long terme » dans le cadre de l’exercice de ses activités. Nous ne pensons pas que la Société remplit cette mission aujourd’hui avec son approche stratégique confuse et nous sommes préoccupés par la possibilité que Nestlé ne se rende pas pleinement compte des changements rapides survenant dans le comportement des consommateurs qui menacent son avenir.

Aujourd’hui, nous partageons une feuille de route avec vous et les autres actionnaires pour assurer que Nestlé conserve sa position concurrentielle et connaisse le succès à long terme. Il ne s’agit pas là de solutions miracles destinées à générer des résultats à court terme. C’est un appel d'urgence – plutôt que de l’incrémentalisme – à capitaliser sur des opportunités et innovations uniques que les concurrents saisiront si Nestlé ne se remue pas. Nous exhortons Nestlé à adopter un état d’esprit #NestléNOW et à être plus claire dans sa manière d’articuler sa stratégie, plus audacieuse dans le remodelage de son portefeuille et plus rapide pour réformer son organisation.

Être plus claire dans sa manière d’articuler sa stratégie

La stratégie actuelle de Nestlé est vaguement définie et rongée par des incohérences internes. Nestlé se décrit elle-même comme une société axée sur « la nutrition, la santé et le bien-être », mais de nombreuses catégories et marques continuent d’être en dehors de cette définition. Nestlé met davantage en exergue le café, les soins pour animaux, la nutrition infantile et l’eau comme catégories clés pour son développement à long terme, cependant seulement environ la moitié des ventes de la Société sont générées dans ces secteurs. Nestlé réunit parfois le reste de ses ventes dans « autres catégories », une nomenclature qui capture adroitement le mélange varié d’activités restantes qui dévient de ses domaines cibles. Le message envoyé par une société ne mettant à exécution qu’à moitié sa vision stratégique est déroutant pour toutes ses parties prenantes.

Le Code suisse de bonne pratique pour le gouvernement d'entreprise2 stipule que le conseil d’administration est responsable de « la direction et supervision stratégiques de la Société ». Le conseil d’administration de Nestlé, qui a recruté trois nouveaux directeurs externes hautement qualifiés suite à notre investissement, a pour conséquent la responsabilité de définir une approche cohérente pour la gestion de l’entreprise. Il est frappant pour nous que, bien que Nestlé soit la plus grande société de boissons et d’alimentation au monde, il n’y ait toujours pas de membre du conseil d’administration qui dispose d’une expertise de leadership externe dans l'industrie alimentaire et des boissons pour aider le conseil d’administration à définir la stratégie de la Société.

Être plus audacieuse dans le remodelage du portefeuille

La direction de Nestlé ne réagit pas assez vite pour sortir ses activités peu performantes et non stratégiques. Nestlé a cédé moins de 2 % des ventes malgré un environnement vigoureux pour les F&A dans le monde. Nous pensons qu’il y a peu de chances, voire aucune, que l’actuel portefeuille puisse atteindre de manière durable l’objectif de croissance organique des ventes de Nestlé, aux alentours de 5 %. Le portefeuille continue d’être fortement exposé à des catégories externes à ses domaines d'intérêt privilégiés ayant une croissance et des marges inférieures, et amenant des valorisations inférieures qui, dans l'ensemble, érodent les qualités des activités cœur de métier.

Nous pensons que Nestlé devrait céder jusqu’à 15 % de ses ventes, par le biais de ventes, de scissions ou d’autres méthodes, pour mieux aligner le portefeuille sur les catégories clés. Il est clair que la participation financière non essentielle de la Société dans L’Oréal devrait être vendue car le conseil d’administration n’est toujours pas en mesure d’articuler une justification stratégique à long terme convaincante pour continuer à la détenir. Nestlé devrait utiliser les recettes de ces ventes pour effectuer davantage de F&A dans des domaines clés ou s’engager dans des rachats d’actions accélérés. Il est difficile d’imaginer un meilleur environnement commercial pour Nestlé pour adopter l’état d’esprit #NestléNOW et réorganiser son portefeuille que la période actuelle de multiples élevés et de forte demande stratégique pour certaines de ses activités à la croissance la plus faible. Il n’y a pas de meilleure illustration de cette dynamique que le prix très attractif reçu récemment par Nestlé pour son activité de confiserie nord-américaine en difficulté.

Être plus rapide pour réformer son organisation

L’organisation bornée, complaisante et bureaucratique de Nestlé est beaucoup trop complexe, léthargique et passe à côté de bien trop de tendances. La première phrase sur le site Internet de la Société dans la rubrique « stratégie » revendique :

En plus de 150 ans, nous avons créé une société couronnée de succès grâce à la compréhension et à l’anticipation des besoins des consommateurs, et en nous adaptant pour réussir sur un marché en pleine évolution. 3

Toutefois, c’est précisément ce que Nestlé n’a pas réussi à faire ces dernières années, la Société ayant été terriblement lente à participer à certaines des nouvelles tendances clés ayant favorisé la croissance dans l’alimentation et les boissons, permettant à des marques naissantes et à des concurrents plus ciblés de capturer des parts de marché. Même sans innovation interne, la croissance de Nestlé aurait pu être plus rapide si la Société avait adopté une approche plus offensive pour acquérir des marques plus petites en plein essor.

Il y a bien trop d’exemples d’opportunités manquées pour affirmer que l’organisation de Nestlé est bien adaptée aux marchés actuels. Nous sommes d’avis que la Société doit simplifier sa structure organisationnelle bien trop complexe et se diviser en interne en trois divisions organisées autour des boissons, de la nutrition et de l'épicerie pour améliorer la concentration, la souplesse et la transparence. Chaque groupe de catégories a un différent ensemble de perspectives et d’opportunités et bénéficierait de l’intérêt et de l’attention de leaders stratégiques et forces de ventes dédiés. Le fait que Nestlé ait survécu plus de 150 ans en faisant les choses à la « manière Nestlé » ne suffit pas à garantir son succès futur. Toutes les sociétés vénérables doivent s’adapter à un monde en pleine mutation ou alors risquer de devenir obsolètes, comme cela est arrivé à des marques même légendaires comme General Electric. La mission de Nestlé – de se concentrer sur sa durabilité à long terme – exige que la direction et le conseil d’administration examinent d'un œil critique si la Société est trop hypertrophiée sur le plan opérationnel pour rivaliser dans l’environnement en évolution rapide d’aujourd’hui.

Third Point pense que les modifications que nous avons suggérées dans la présentation d’aujourd’hui permettront d’améliorer matériellement la trajectoire de Nestlé sur le long terme, de doubler le bénéfice par action d’ici 2022 et de créer une performance durablement meilleure au fil du temps. Sans une attention #NestléNOW et un sens accru de l'urgence, Nestlé ne sera pas en mesure d’infléchir des années de sous-performance et de se repositionner pour prospérer dans les années à venir. Nous nous sommes entretenus avec de nombreux autres actionnaires de Nestlé qui partagent ces points de vue. Le temps de l’incrémentalisme est révolu et la direction de Nestlé doit montrer de façon convaincante qu’elle comprend ce dont Nestlé a besoin maintenant.

Cordialement,

Daniel S. Loeb

**********************************************************************************

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Presse :
Third Point LLC
Elissa Doyle, 917-748-8533
Responsable marketing
edoyle@thirdpoint.com

Contacts

Presse :
Third Point LLC
Elissa Doyle, 917-748-8533
Responsable marketing
edoyle@thirdpoint.com