TxCell: Premières données de preuve de concept in vivo avec des CAR-Treg CD8+ présentées lors du meeting FOCIS 2018

  • Impact significatif sur la survie et sur le rejet de greffes de peau dans des modèles pertinents de GvHD et de greffe cutanée
  • Confirmation du potentiel de la nouvelle plateforme technologique CAR-Treg brevetée qui complète les autres plateformes Treg existantes

VALBONNE, France--()--Regulatory News:

TxCell SA (Paris:TXCL), société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, annonce aujourd’hui que le Dr Carole Guillonneau, PhD, INSERM UMR1064 - Centre pour la Recherche en Transplantation et en Immunologie (CRTI, Nantes, France), présentera de nouvelles données précliniques de preuve de concept générées par TxCell et le CRTI, lors de la réunion annuelle de FOCIS (Federation of Clinical Immunology Societies) qui se tient à San Francisco aux États-Unis du 20 au 23 juin 2018.

La présentation orale s’intitule "Cell therapy with engineered HLA-A2 specific CAR-CD8+ Tregs to avoid transplant rejection" (Ndt : Thérapie cellulaire avec des cellules CAR-Tregs CD8+ génétiquement modifiées ciblant spécifiquement HLA-A2 pour éviter le rejet de greffe). Il s’agit de la première présentation de données générées par la collaboration entre TxCell et le CRTI sur des CAR-Tregs CD8+ propriétaires dans des modèles précliniques pertinents de maladie du greffon contre hôte (GvHD) et de greffe de peau.

Dans ces deux modèles, les CAR-Tregs CD8+ ont eu un impact significatif respectivement sur la survie des souris et sur le délai de rejet de greffe de peau par rapport aux groupes de contrôle. Il a également été démontré que la transduction de gènes codant pour un récepteur chimérique CAR dans une cellule Treg CD8+ ne modifie pas le phénotype de la cellule Treg ni la fonctionnalité de celle-ci, et notamment son activité suppressive.

La présentation aura lieu le 22 juin, à 14h20 heure locale.

L’étude de preuve de concept in vivo est une étape majeure de la collaboration entre TxCell et le CRTI (voir À propos de la collaboration TxCell et CRTI et des contrats de licence).

« Ces premières données de preuve de concept démontrent les progrès réalisés par TxCell et le CRTI depuis le début de leur collaboration il y a seulement 12 mois, » déclare François Meyer, PhD, Président du Conseil d’Administration et Directeur de la Recherche de TxCell. « TxCell possède désormais trois plateformes CAR-Treg validées par des données encourageantes, ce qui fait de nous le leader dans ce domaine émergent. Nous espérons démarrer rapidement le développement chez l’homme de la première de ces plateformes, la plateforme CD4+ CAR-Treg, avec TX200, notre principal programme CAR-Treg ciblant HLA-A2 dans la prévention du rejet de greffe. Nous allons continuer d’investir en parallèle dans les plateformes CD8+ et Tr1, aujourd’hui plus amont, afin que TxCell puisse fournir le plus d’options possibles aux patients dans des domaines caractérisés par d’importants besoins médicaux non satisfaits. »

À propos de TxCell – www.txcell.com

TxCell est une société de biotechnologies qui développe des plateformes innovantes d‘immunothérapies cellulaires T personnalisées pour le traitement de maladies inflammatoires et auto-immunes sévères présentant un fort besoin médical non satisfait. TxCell cible la transplantation ainsi que différentes maladies auto-immunes (liées aux cellules T ou aux cellules B), comme la sclérose en plaques, l’arthrite rhumatoïde, les maladies inflammatoires de l’intestin ou les maladies inflammatoires de la peau.

Les thérapies cellulaires développées par TxCell utilisent des lymphocytes T régulateurs (Tregs). Les Tregs sont une population cellulaire découverte dans les années 90 et dont les propriétés anti-inflammatoires sont désormais établies. Contrairement aux approches classiques basées sur des Tregs polyclonaux non-spécifiques, TxCell ne développe que des Tregs spécifiques d’antigène génétiquement modifiés, dans lesquels la spécificité antigénique est introduite par un récepteur dit chimérique (CAR) (cellules CAR-Treg).

Basée à Sophia-Antipolis, TxCell est cotée sur le marché réglementé d’Euronext à Paris et compte actuellement 46 collaborateurs.

À propos des CD8+ Tregs

Les Tregs CD8+ sont non-cytotoxiques et possèdent un mécanisme d'action unique et hautement immunosuppresseur. Ce mécanisme est médié par la libération de cytokines anti-inflammatoires et tolérogènes1,2 (qui induisent une tolérance immunitaire). Ces Tregs CD8+ pourraient ainsi offrir une approche différente et complémentaire pour traiter les troubles inflammatoires, y compris dans l'auto-immunité et le rejet de greffe.

À propos du CRTI

Le Centre pour la Recherche en Transplantation et en Immunologie (CRTI) est un centre de recherche (UMR 1064) affilié à l'INSERM et à l'Université de Nantes.

L'équipe dirigée par Ignacio Anegon et Carole Guillonneau du CRTI a déjà démontré l'efficacité de cette population de cellules Treg CD8+ dans plusieurs modèles précliniques, dont l’allogreffe cardiaque, le rejet de peau humaine et la maladie du greffon contre hôte (GvHD) chez des souris humanisées pour leur système immunitaire. Dans ces modèles, l'administration de cellules Treg CD8+ a permis d’éviter, respectivement, le rejet de peau et la GvHD.

À propos de la collaboration TxCell et CRTI et des contrats de licence

Le 8 décembre 2016, TxCell a obtenu une licence mondiale exclusive portant sur deux familles de brevets déposées par le CRTI. Ces brevets couvrent un nouveau type de lymphocytes T régulateurs (Treg) porteurs du marqueur CD8, par opposition aux Tregs traditionnels porteurs du marqueur CD4 tels que les Tregs de Type 1 et les Tregs FoxP3+. Ces brevets couvrent également l’utilisation de cellules CAR-Treg fabriquées à partir de ces Tregs CD8+.

Le 2 mai 2017, TxCell a annoncé la conclusion d’un accord de collaboration avec le CRTI, pour le développement de cellules Treg CD8+ modifiées génétiquement avec un récepteur à l’antigène chimérique (Chimeric Antigen Receptor, CAR). La collaboration se concentrera sur le traitement du rejet de greffe en transplantation et sur les maladies auto-immunes, et plus particulièrement la sclérose en plaques. De plus, TxCell et le CRTI développeront un procédé de fabrication pour permettre la réalisation ultérieure de potentielles études cliniques de preuve de concept.

Déclarations prospectives

Ce communiqué contient des déclarations prospectives. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures.

Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les mots « s'attendre à » « anticiper », « croire », « avoir l'intention de », « estimer » ou « planifier », ainsi que par d'autres termes similaires. Bien que la direction de TxCell estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de TxCell qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectifs réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes aux développements des produits de la Société, qui pourraient ne pas aboutir, ou à la délivrance par les autorités compétentes des autorisations de mise sur le marché ou plus généralement tous facteurs qui peuvent affecter la capacité de commercialisation des produits développés par TxCell ainsi que ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par TxCell auprès de l'Autorité des marchés financiers y compris ceux énumérés dans le chapitre 4 « Facteurs de risque » du document de référence 2017 de TxCell qui a été déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF) le 25 avril 2018. TxCell ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives sous réserve de la réglementation applicable notamment les articles 223-1 et suivants du règlement général de l'Autorité des marchés financiers.

1 Bézie S, Picarda E, Ossart J, Tesson L, Usal C, Renaudin K, Anegon I, Guillonneau C. IL-34 is a Treg-specific cytokine and mediates transplant tolerance. J Clin Invest. 2015 Oct 1;125(10):3952-64.

2 Picarda E, Bézie S, Venturi V, Echasserieau K, Mérieau E, Delhumeau A, Renaudin K, Brouard S, Bernardeau K, Anegon I, Guillonneau C. MHC-derived allopeptide activates TCR-biased CD8+ Tregs and suppresses organ rejection. J Clin Invest. 2014 Jun;124(6):2497-512.

Contacts

TxCell
IR & Communication Department
Tel: +33(0) 4 97 21 83 00
Fax: +33(0) 4 93 64 15 80
contact@txcell.com
ou
Image Box – Relations Presse
Neil Hunter / Michelle Boxall
Tel: +44(0) 20 8943 4685
neil.hunter@imageboxpr.co.uk
michelle.boxall@imageboxpr.co.uk
ou
NewCap – Relations Investisseurs
Julien Perez / Mathilde Bohin
Tel: +33 (0)1 44 71 98 52
txcell@newcap.eu

Contacts

TxCell
IR & Communication Department
Tel: +33(0) 4 97 21 83 00
Fax: +33(0) 4 93 64 15 80
contact@txcell.com
ou
Image Box – Relations Presse
Neil Hunter / Michelle Boxall
Tel: +44(0) 20 8943 4685
neil.hunter@imageboxpr.co.uk
michelle.boxall@imageboxpr.co.uk
ou
NewCap – Relations Investisseurs
Julien Perez / Mathilde Bohin
Tel: +33 (0)1 44 71 98 52
txcell@newcap.eu