Eurotunnel et EY présentent à la Commission européenne la nouvelle étude sur les flux commerciaux Royaume-Uni - Europe via le tunnel sous la Manche

PARIS--()--Regulatory News:

L’étude révèle pour la première fois le détail des flux gérés par Eurotunnel (Paris:GET) entre la Grande-Bretagne et ses cinq principaux partenaires en Europe occidentale (Allemagne, Belgique, France, Pays-Bas, Espagne).

Le montant total de la valeur marchande passant annuellement dans le Tunnel s’élève à près de 140 milliards d’euros, importation et exportation étant pratiquement équilibrées. Cela représente des centaines de milliers d’emplois de chaque côté de la Manche, et cette valeur a significativement cru ces deux dernières années.

À cela s’ajoutent les millions de passagers utilisant le Tunnel, soit avec leur voitures, soit en train.

L’analyse détaillée par nature de flux montre que se sont la facilité et la rapidité de passage d’un côté à l’autre de la Manche qui sont essentielles pour les chargeurs et les consommateurs.

Jacques Gounon, Président directeur général de Getlink a dit : « Le tunnel sous la Manche est plus qu’un lien vital entre la Grande-Bretagne et l’Europe Continentale, c’est un trait d’union physique vecteur de développement et créateur de valeur. La dynamique actuelle doit rester une priorité pour l’Europe géographique, au service des populations. »

Professeur L Alan Winters, Directeur de l'Observatoire des politiques commerciales du Royaume-Uni et professeur d'économie à l'Université du Sussex a commenté : « J’ai la conviction que cette étude constitue une base très solide pour comprendre la contribution du tunnel sous la Manche aux économies des deux côtés de la Manche en Europe. »

Peter Arnold, Associé, Economic Advisory chez EY a dit : « Le Brexit pourrait bien représenter un changement important dans les relations économiques et politiques entre le Royaume-Uni et l'Union européenne, mais le tunnel sous la Manche conservera un rôle essentiel en tant que facilitateur des liens économiques et culturels entre les deux. Le maintien des flux de trafic actuels assurera la poursuite de la croissance à ce jour. »

L’étude a été officiellement présentée cet après-midi lors d'un atelier à Bruxelles avec des parlementaires européens et des décideurs politiques.

Notes aux Editeurs :

Les pays de l'Union européenne et leur utilisation du tunnel sous la Manche

France

  • Le tunnel sous la Manche transporte 27% des exportations françaises vers le Royaume-Uni (en valeur) et 42% des importations françaises en provenance du Royaume-Uni.
  • 15,4% des touristes non domestiques visitant la France sont britanniques (12 millions), soit la nationalité la plus représentée.
  • Le tunnel sous la Manche soutient également les exportations en croissance de l'industrie brassicole française vers le Royaume-Uni. Le Royaume-Uni a reçu 15% des exportations de bière française en 2016 (42 millions d'euros).
  • En 2016, la France a été le premier importateur européen (5,8 milliards d'euros) et exportateur (4 milliards d'euros) de fret postal et de messagerie via le tunnel sous la Manche.

Allemagne

  • Le tunnel sous la Manche transporte pour 4,3 milliards d'euros de pièces automobiles entre le Royaume-Uni et l'Allemagne. Plus particulièrement, il facilite le transport rapide des composants nécessaires au processus de production juste à temps et juste en séquence utilisé par l'industrie.
  • L'Allemagne abrite près d'un cinquième de toutes les usines de montage et de production de moteurs automobiles en Europe, la plus grande proportion dans un seul pays. Le Royaume-Uni abrite le deuxième plus grand nombre. Beaucoup de ces usines font partie d'un réseau de chaînes d'approvisionnement interconnecté et interdépendant en Europe et dans le monde.
  • Le lien fixe joue un rôle essentiel dans le soutien de la relation commerciale entre le Royaume-Uni et l'Allemagne dans le secteur automobile. Le secteur - qui soutient 818 000 emplois allemands - dépend du Royaume-Uni en tant que marché de vente, mais aussi en tant que site d’accueil de plusieurs éléments de la chaîne de production et de la chaîne d'approvisionnement, par exemple dans les West Midlands et le nord-est de l'Angleterre.

Espagne

  • Le tunnel sous la Manche a soutenu 7,8 milliards d'euros de commerce entre le Royaume-Uni et l'Espagne en 2016, soit environ 21% du commerce espagnol avec le Royaume-Uni.
  • Le Royaume-Uni est le troisième plus grand marché d'exportation de produits frais d'Espagne (13%). En raison de la nature périssable des produits frais, la durée revêt une importance particulière pour les options de transport sur de longues distances. En conséquence, le secteur dépend fortement du tunnel sous la Manche pour transporter ses produits vers le Royaume-Uni.
  • 34,4% des exportations britanniques vers l'Espagne passent par le tunnel sous la Manche.
  • En 2016, le tunnel a transporté 193 millions d'euros de produits frais d'Espagne vers le Royaume-Uni et près de la moitié des importations d'agrumes du Royaume-Uni proviennent ici.

Belgique et Pays-Bas

  • La Belgique et les Pays-Bas représentent plus du tiers des exportations de services postaux et de courrier au Royaume-Uni
  • Le marché britannique des livraisons pour le jour même et le lendemain a presque doublé entre 2012 et 2016, passant de 4,4 milliards d'euros à 8,1 milliards d'euros
  • Le tunnel sous la Manche a été un élément clé pour faciliter la croissance des livraisons pour le jour même et le lendemain dans les foyers et les entreprises.
  • Le tunnel sous la Manche permet aux entreprises de transport d'optimiser les itinéraires et les horaires de leurs conducteurs, en tenant compte des pauses programmées que les conducteurs doivent effectuer après quatre heures et demie de conduite. Le tunnel sous la Manche fournit une période de repos, permettant aux entreprises de se conformer aux exigences légales sans compensation sur les temps de trajet
  • Le marché d'exportation des fleurs des Pays-Bas est particulièrement tributaire du tunnel sous la Manche. L'industrie dans son ensemble exporte 5,6 milliards d'euros de fleurs, plantes et bulbes dont le Royaume-Uni est le deuxième plus grand marché. En 2016, les exportations de fleurs, telles que les ventes de tulipes néerlandaises, de roses et de chrysanthèmes vers les supermarchés britanniques ont atteint 0,9 milliard d'euros.

Irlande

  • Le tunnel sous la Manche a fourni un pont terrestre crucial aux exportations irlandaises pour accéder à l'Europe continentale via le Royaume-Uni. Les principales exportations comprennent les médicaments et les produits pharmaceutiques, les produits chimiques organiques, les huiles essentielles et les matériaux de parfumerie.
  • La Belgique et le Royaume-Uni représentent collectivement un peu moins de la moitié des exportations européennes de l'Irlande, un peu plus de 50% des exportations de l'Irlande en 2016 étant allées à d'autres pays européens,
  • Les exportations irlandaises sont dominées par les produits pharmaceutiques et chimiques, représentant 45%de la valeur totale des exportations en 2016.
  • Compte tenu de la valeur élevée des marchandises, les sociétés pharmaceutiques et chimiques apprécient la haute sécurité offerte par le tunnel sous la Manche. Les clients notent que la capacité à transporter du fret réfrigéré, les temps d'embarquement et de débarquement nettement plus courts que les méthodes alternatives et la protection contre les intempéries sont autant de raisons d'utiliser le tunnel sous la Manche.

À propos de l’étude :

En 2017, EY a été mandaté pour entreprendre l'analyse de cette étude, L'empreinte économique du tunnel sous la Manche dans l'UE. L’étude évalue la valeur économique des échanges commerciaux dans le tunnel sous la Manche entre le Royaume-Uni et les pays de l'UE.

Ce rapport est une extension de l'analyse de 2016 d'EY, L'empreinte économique du tunnel sous la Manche, qui a mis l'accent sur le rôle joué par le tunnel sous la Manche dans le soutien du commerce et de l'activité économique au Royaume-Uni. Les conclusions du rapport précédent, qui s'appuyait sur une combinaison de recherches primaires et secondaires, ont été utilisées pour éclairer cette analyse, le cas échéant, avec des données actualisées.

Dans le cadre de cette étude, EY s'est engagée avec les clients de Channel Tunnel dans un certain nombre de pays et de secteurs. Cela a permis de mieux comprendre le rôle du tunnel sous la Manche dans leur modèle d'exploitation, pourquoi ils choisissent le tunnel sous la Manche comme méthode de transport de leurs marchandises plutôt que leurs alternatives, et les futurs défis de leur relation commerciale avec l'UE après le Brexit.

L'analyse d'EY couvre le commerce en volume et en valeur et tous les chiffres sont en prix 2016 en euros, sauf indication contraire.

De plus, l’étude présente les principales conclusions de l'analyse, notamment :

  • La valeur totale des importations et des exportations transportées par le tunnel sous la Manche en 2016, y compris la répartition sectorielle et géographique ;
  • Les moteurs et les avantages du transport de fret et de passagers à travers le tunnel sous la Manche, y compris les économies de temps et l'optimisation des coûts ; et
  • Un certain nombre d'études de cas qui mettent en évidence la valeur et la composition du commerce entre le Royaume-Uni et certains pays et secteurs clés.

Autres constatations notables

Relations commerciales entre le Royaume-Uni et l'UE

  • Le Royaume-Uni est la destination de 7% des exportations totales de l'UE27 (en valeur), soutenant l'activité dans un certain nombre d'économies régionales et nationales en Europe. Le tunnel sous la Manche en fait partie intégrante, facilitant 26% du commerce entre le Royaume-Uni et l'UE.
  • 90% des sondés d'EY et d'Ipsos Mori sur les clients de fret du tunnel sous la Manche ont choisi le tunnel sous la Manche en raison du temps de transport réduit, 56% pour sa fréquence et 54% pour sa flexibilité.
  • La majorité des échanges entre l'UE et le Royaume-Uni facilités par le tunnel sous la Manche se font avec les voisins du Royaume-Uni tels que la France ou la Belgique ou les pays liés aux principales routes commerciales du tunnel sous la Manche comme l'Espagne ou l'Allemagne. Globalement, la Belgique, la France et l'Allemagne réunies représentent 54% de l'ensemble du commerce à travers le tunnel sous la Manche.

Conformément aux meilleures pratiques, l'analyse contenue dans ce rapport et la méthodologie et l'approche utilisées ont fait l'objet d'un examen par le professeur L. Alan Winters, directeur de l'Observatoire des politiques commerciales du Royaume-Uni et professeur d'économie à l'Université du Sussex.

À propos d'Eurotunnel

Eurotunnel exploite la liaison fixe transmanche, qui est le moyen le plus rapide, le plus fréquent et le plus écologique de traverser le détroit. Cette autoroute roulante, devenue un lien vital pour l'Europe en termes d'industrie, de tourisme et de culture, est utilisée par 2,6 millions de voitures, 1,6 million de camions et 21 millions de personnes chaque année. Les trains de voyageurs à grande vitesse et les trains de marchandises ferroviaires traversent également le tunnel sous la Manche.

Contacts

Getlink:
Contacts presse :
Anne-Laure Desclèves : 01.40.98.04.67
John Keefe : 03.21.00.44.91
Romain Dufour : 01.40.98.04.64
ou
Contacts analystes et investisseurs
Jean-Baptiste Roussille : 01.40.98.04.81
Michael Schuller : 03.21.00.87.49

Contacts

Getlink:
Contacts presse :
Anne-Laure Desclèves : 01.40.98.04.67
John Keefe : 03.21.00.44.91
Romain Dufour : 01.40.98.04.64
ou
Contacts analystes et investisseurs
Jean-Baptiste Roussille : 01.40.98.04.81
Michael Schuller : 03.21.00.87.49