Une nouvelle étude commanditée par ResMed montre que le passage à la pression positive continue à deux niveaux évite que 56 % des patients arrêtent le traitement

L’étude « Bilevel Rescue » (Assistance à deux niveaux) a été présentée à l’occasion du Congrès SLEEP 2018

BALTIMORE--()--Une nouvelle étude révèle que la transition des patients ayant des difficultés à adhérer à un traitement par pression positive continue (PPP), à un appareil à deux niveaux avancé, dans les 90 jours du traitement est un outil efficace pour assurer l’observance dans plus de la moitié des cas.

Cette recherche, commanditée par ResMed (NYSE : RMD, ASX : RMD), a été présentée cette semaine dans le cadre de SLEEP, une réunion conjointe annuelle de l’American Academy of Sleep Medicine, et de la Sleep Research Society.

Les patients qui ont reçu un diagnostic d’apnée du sommeil se font généralement prescrire un appareil PPP fournissant une pression continue (PPPC) ou à ajustement automatique (PPPA). Un appareil à deux niveaux fournit deux pressions distinctes, une pour l’inspiration et une pour l’expiration. Les médecins peuvent prescrire l’appareil à deux niveaux aux patients qui ne tolèrent pas la pression ou qui présentent une apnée continue confirmée à des pressions plus élevées.

Dans l’étude « Assistance à deux niveaux », ResMed a comparé 1 496 patients non-observants (tels que définis par les directives Medicare des États-Unis) qui ont fait la transition au traitement à deux niveaux, et déterminé que l’observance était obtenue par :

  • 58,5 % des patients ayant changé de traitement avant le 60e jour
  • 54,2 % des patients ayant changé de traitement entre le 60e et le 90e jour
  • 56,8 % de l’ensemble des patients

« Trouver le bon mode de traitement fait toute la différence pour les patients qui ont des difficultés à observer initialement le traitement », a déclaré le directeur médical de ResMed, Carlos M. Nunez, M.D. « Ceci suggère fortement que les appareils à deux niveaux sont un traitement alternatif puissant que les médecins et les HME peuvent utiliser pour améliorer l’expérience et les résultats thérapeutiques des patients non-observants. »

Détails de l’étude

Observance de la ventilation à pression positive continue, après la transition du traitement PPPC au traitement à deux niveaux, pour des patients souffrant d’apnée obstructive du sommeil, non-observants : Une analyse de mégadonnées : Une base de données de télésurveillance d’appareil PPP a été interrogée pour tous les patients ayant commencé une ventilation PPPC ou PPPA (pression positive continue automatique) entre le 1er janvier 2015 et le 31 juillet 2016, qui n’étaient pas conformes à Medicare et qui sont passés au traitement PPP à deux niveaux dans les 90 premiers jours du traitement. Les données de traitement PPP anonymes de tous les patients ont été comparées avant et après le changement. Les objectifs de cette étude étaient de comparer l’utilisation quotidienne moyenne, l’observance (pourcentage de jours où l’utilisation était ≥ 4 heures), la fuite accidentelle du masque, et l’efficacité du traitement PPP (évènements résiduels) avant et après la transition au traitement PPP à deux niveaux, et aussi d’évaluer l’observance sur la base des lignes directrices Medicare. Un comité de protection des personnes (Institutional Review Board, IRB) a examiné ce protocole et déterminé qu’il était dispensé de la surveillance de l’IRB.

Lisez le résumé complet de l’étude ici (page A198–199).

À propos de ResMed

ResMed (NYSE : RMD, ASX : RMD), l’une des principales sociétés de santé connectée, à l’échelle mondiale, compte plus de 5 millions d’appareils connectés au nuage pour la surveillance quotidienne et à distance des patients, et change la vie à chaque respiration. Ses appareils et solutions logicielles primés aident à traiter et à gérer l’apnée du sommeil, la maladie pulmonaire obstructive chronique et d’autres affections respiratoires. Son équipe forte de 6 000 personnes travaille à améliorer la qualité de vie des patients, à réduire l’impact des maladies chroniques, et à limiter les coûts des soins de santé dans plus de 120 pays. ResMed.com

La conformité Medicare, telle que définie par le Center for Medicare & Medicaid Services des États-Unis, nécessite l’utilisation du traitement PPC pendant au moins 4 heures par nuit pour 70 % des nuits, sur une durée de 30 jours au cours des 90 premiers jours de traitement.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

ResMed
Pour les médias :
Jayme Rubenstein, +1 858.836.6798
news@resmed.com
ou
Pour les investisseurs :
David Pendarvis, +1 858.836.5000
investorrelations@resmed.com

Contacts

ResMed
Pour les médias :
Jayme Rubenstein, +1 858.836.6798
news@resmed.com
ou
Pour les investisseurs :
David Pendarvis, +1 858.836.5000
investorrelations@resmed.com