Adaptive Biotechnologies annonce une collaboration avec Sanofi pour utiliser le test clonoSEQ® d'Adaptive afin d'évaluer la maladie résiduelle minimale dans le cadre d'essais en cours et futurs portant sur les myélomes multiples...

SEATTLE--()--

Adaptive Biotechnologies annonce une collaboration avec Sanofi pour utiliser le test clonoSEQ® d'Adaptive afin d'évaluer la maladie résiduelle minimale dans le cadre d'essais en cours et futurs portant sur les myélomes multiples sous isatuximab

Adaptive Biotechnologies, le leader dans le domaine de la combinaison de séquençage de nouvelle génération (SNG) et de bioinformatique experte visant à profiler les récepteurs de cellules T et B du système immunitaire adaptatif, a annoncé aujourd'hui avoir conclu un accord avec Sanofi pour utiliser le test clonoSEQ® basé sur le SNG pour évaluer le statut de maladie résiduelle minimale (MRM) en réponse à l'isatuximab. Cet anticorps monoclonal anti-CD38 expérimental est actuellement en cours de développement clinique pour le traitement du myélome multiple (MM) nouvellement diagnostiqué, récidivant et/ou réfractaire.

Dans le cadre de cette collaboration, les parties vont travailler ensemble pour évaluer la valeur clinique de la surveillance de la négativité de la MRM chez les patients traités par isatuximab. Adaptive sera chargée d'obtenir les autorisations réglementaires relatives au test clonoSEQ et à sa commercialisation pour le MM dans certaines zones géographiques. Adaptive recevra des paiements initiaux et éventuellement dans l'avenir des paiements échelonnés. Les termes financiers de l'accord n'ont pas été divulgués.

« Adaptive est ravie d'appliquer sa technologie pour aider à déterminer l'ampleur et la durée de la réponse à l'isatuximab chez les patients traités pour un MM », a déclaré Chad Robins, PDG et cofondateur d'Adaptive Biotechnologies. « Nous nous réjouissons à l'avance de commencer notre collaboration et d'utiliser notre test clonoSEQ validé, hautement sensible et quantitatif pour mesurer le statut de la MRM en tant que critère d'évaluation clinique dans les essais cliniques de Sanofi. »

L'utilisation de l'évaluation des maladies résiduelles pour éclairer le développement de médicaments a régulièrement augmenté au cours des dernières années. À l'heure actuelle, il existe trois méta-analyses publiées1,2,3 qui décrivent l'utilité d'incorporer une mesure hautement sensible de la MRM pour évaluer la réponse d'un patient à son traitement. Cette collaboration représente la quatrième collaboration d'Adaptive avec une société biopharmaceutique de premier plan.

« Le statut de la MRM est en train d'être incorporé en tant que paramètre clinique important pour évaluer la réponse au traitement des patients atteints de myélome multiple et d'autres tumeurs malignes lymphoïdes », a déclaré Charles Sang, vice-président principal de la division Diagnostics chez Adaptive. « Nous sommes ravis de travailler avec Sanofi sur ses essais portant sur le MM de stade avancé afin d'aider à démontrer l'utilité clinique de la réalisation de la négativité de la MRM chez les patients ayant reçu un traitement à base d'isatuximab. »

À propos de la maladie résiduelle minimale/mesurable

La maladie résiduelle minimale/mesurable (MRM) fait référence aux cellules cancéreuses qui persistent dans le corps d'un patient atteint d'un lymphome à l'issue du traitement. Ces cellules peuvent être présentes à des niveaux indétectables par des examens morphologiques traditionnels, des examens sanguins microscopiques, ou une biopsie de la moelle osseuse ou des ganglions lymphatiques. Les technologies moléculaires sensibles, telles que le séquençage de nouvelle génération utilisé par le test clonoSEQ d’Adaptive Biotechnologies sont nécessaires pour détecter de manière fiable la MRM à des niveaux inférieurs aux limites des évaluations traditionnelles.

À propos du test clonoSEQ®

Le test clonoSEQ d'Adaptive Biotechnologies permet aux médecins d'utiliser la détection moléculaire de la maladie résiduelle minimale/mesurable (MRM) basée sur le SNG afin d'éclairer des décisions cliniques relatives aux patients atteints de lymphopathie maligne. Le test clonoSEQ détecte et quantifie les séquences ADN présentes dans les cellules malignes faisant l'objet d'un suivi longitudinal durant et après le traitement des patients. Ce test fiable fournit une mesure cohérente et précise de la gravité de la maladie, permettant potentiellement aux médecins d'évaluer la réponse au traitement au fil du temps. Adaptive cherche actuellement à obtenir une autorisation de commercialisation 510(K) auprès de la FDA pour son test clonoSEQ. Pour l'instant, clonoSEQ n'est pas autorisé par la FDA mais il est distribué en tant que service certifié CLIA. Rien dans le présent communiqué ne constitue une recommandation d'utiliser clonoSEQ dans le cadre d'une pharmacothérapie particulière. Ce communiqué peut contenir des énoncés prospectifs assujettis à des risques et à des incertitudes, notamment le risque que l'approbation ou la commercialisation de produits ou de services soit retardée ou non obtenue et le risque que des jalons futurs ne soient pas atteints.

À propos d’Adaptive Biotechnologies

Adaptive Biotechnologies est une société pionnière et leader dans le domaine de la combinaison de SNG et de bioinformatique experte visant à profiler les récepteurs de cellules T et B. Adaptive offre aux chercheurs et médecins du monde entier la précision et la sensibilité de sa plateforme d’immuno-séquençage afin de mener des recherches révolutionnaires contre le cancer et d’autres maladies à médiation immunitaire. Adaptive transforme également les découvertes autour de l'immuno-séquençage en diagnostics cliniques et en développements thérapeutiques afin d'améliorer les soins apportés aux patients. Pour en savoir plus, rendez-vous sur adaptivebiotech.com.

1 Landgren O, et al. BMT. 2016.
2 Munshi NC, et al. JAMA Oncol. 2017.
3 Berry DA, et al. JAMA Oncol. 2017.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Adaptive Biotechnologies
Beth Keshishian, 917-912-7195
media@adaptivebiotech.com

Contacts

Adaptive Biotechnologies
Beth Keshishian, 917-912-7195
media@adaptivebiotech.com