Angola : Total lance le développement du projet Zinia 2 sur le bloc 17 en offshore profond

PARIS--()--Regulatory News:

Total (Paris:FP) (LSE:TTA) (NYSE:TOT) et ses partenaires ont pris la décision d’investissement pour lancer le développement du projet Zinia 2 en offshore profond sur le bloc 17, situé à 150 kilomètres au large de l’Angola. La capacité de production de 40 000 barils par jour (b/j) de Zinia 2 permettra de soutenir celle du champ de Pazflor, démarré en 2011.

Zinia 2 est le premier de plusieurs développements de cycle court, envisageables sur le bloc 17, qui permettront de prolonger son plein potentiel grâce à l’exploitation de réservoirs satellites reliés aux unités flottantes de production et de stockage (FPSO) existantes.

« Zinia 2 marque une nouvelle étape dans l’histoire du bloc 17. Ce projet va prolonger la rentabilité de ce bloc prolifique sur lequel 2,6 milliards de barils ont déjà été produits. Grâce à la mise en place d’un cadre fiscal favorable par les autorités angolaises pour les développements satellites, d’autres projets, similaires à Zinia 2, sont actuellement à l’étude sur le bloc 17 », a déclaré Arnaud Breuillac, directeur général de l’Exploration-Production de Total. « Ce projet est également un bon exemple de maîtrise et d’optimisation des coûts : les efforts entrepris pour simplifier le design du projet et tirer parti des conditions de marché ont permis de réduire de plus de moitié le coût du développement. »

Le projet comprendra le forage de neuf puits par des profondeurs d’eau allant de 600 à 1 200 mètres et leur raccordement au FPSO de Pazflor pour un budget de 1,2 milliard de dollars.

Le bloc 17 est opéré par Total avec une participation de 40% aux côtés de filiales d’Equinor (23,33%), Exxon Mobil (20%), et BP (16,67%). Sonangol est le concessionnaire du permis. Il comprend quatre FPSO (Girassol, Dalia, Pazflor, Clov). En 2017, la production du bloc était d’environ 600 000 b/j.

Total Exploration-Production en Angola

Présent en Angola depuis 1953, Total est le premier opérateur du pays. La production du Groupe s’est établie à 229 000 barils équivalent pétrole par jour en 2017. Celle-ci provient des blocs 17, 14 et 0, ainsi que d’Angola LNG.

Outre le bloc 17, Total opère également le projet Kaombo, situé en eaux profondes sur le bloc 32, avec une participation de 30%. La décision finale d’investissement a été prise en avril 2014 pour développer ses réserves estimées à 650 millions de barils via deux FPSO convertis pour une production de 230 000 barils par jour. Le démarrage du premier FPSO, Kaombo Norte, est prévu à l’été 2018.

Total est également partenaire sur les blocs 14 (20%), 14K (36,75%), 0 (10%) ainsi que d’Angola LNG (13,6%).

À propos de Total

Total est un groupe mondial et global de l'énergie, l'une des premières compagnies pétrolières et gazières internationales, et acteur majeur des énergies bas carbone. Ses 98 000 collaborateurs s'engagent pour une énergie meilleure, plus sûre, plus propre, plus efficace, plus innovante, et accessible au plus grand nombre. Présent dans plus de 130 pays, Total met tout en œuvre pour que ses activités soient accompagnées d'effets positifs dans les domaines économiques, sociaux et environnementaux.

* * * * *

Avertissement
Ce communiqué de presse est publié uniquement à des fins d’information et aucune conséquence juridique ne saurait en découler. Les entités dans lesquelles TOTAL S.A. détient directement ou indirectement une participation sont des personnes morales distinctes et autonomes. TOTAL S.A. ne saurait voir sa responsabilité engagée du fait des actes ou omissions émanant desdites sociétés. Les termes « TOTAL », « Groupe TOTAL » et « Groupe » qui figurent dans ce document sont génériques et utilisés uniquement à des fins de convenance. De même, les termes « nous », « nos », « notre » peuvent également être utilisés pour faire référence aux filiales ou à leurs collaborateurs.

Ce document peut contenir des informations et déclarations prospectives qui sont fondées sur des données et hypothèses économiques formulées dans un contexte économique, concurrentiel et réglementaire donné. Elles peuvent s’avérer inexactes dans le futur et sont dépendantes de facteurs de risques. Ni TOTAL S.A. ni aucune de ses filiales ne prennent l’engagement ou la responsabilité vis-à-vis des investisseurs ou toute autre partie prenante de mettre à jour ou de réviser, en particulier en raison d’informations nouvelles ou événements futurs, tout ou partie des déclarations, informations prospectives, tendances ou objectifs contenus dans ce document.

Contacts

Total contacts
Relations Médias :
+33 1 47 44 46 99
presse@total.com
@TotalPress
ou
Relations Investisseurs
+44 (0)207 719 7962
ir@total.com

Contacts

Total contacts
Relations Médias :
+33 1 47 44 46 99
presse@total.com
@TotalPress
ou
Relations Investisseurs
+44 (0)207 719 7962
ir@total.com