Workiva signe un accord OEM avec SAP en vue d’offrir le service Cloud Platform Integration de SAP® avec la plateforme Wdesk de Workiva

Le partenariat intègre les processus et données entre les applications nuagiques et de tiers et les solutions sur site pour délivrer de puissantes fonctionnalités de connexion, de vérifiabilité et de contrôle

AMES, Iowa--()--Workiva (NYSE : WK), un leader des solutions de collaboration de données, de reporting et de conformité basées sur le Cloud, a annoncé aujourd’hui la signature d’une entente de type OEM (équipementier d'origine) avec SAP (NYSE : SAP).

Grâce à cet accord, Workiva s’associe avec SAP en vue de fournir une intégration de première partie avec la plateforme Wdesk en utilisant le service Cloud Platform Integration de SAP®. Les solutions groupées devraient fournir aux clients de puissantes fonctionnalités de connexion, de vérifiabilité et de contrôle.

« L’annonce d’aujourd’hui démontre que Workiva et SAP s’engagent à fournir aux clients une riche expérience d’intégration », a déclaré Matt Rizai, président et chef de la direction de Workiva. « Grâce à notre partenariat OEM, nous aiderons nos clients dans le monde entier à augmenter la valeur de leurs données commerciales. »

Après avoir intégré leurs données commerciales SAP directement dans la plateforme Wdesk, les utilisateurs peuvent profiter des capacités complètes de Wdesk, dont les données synchronisées, les commentaires dynamiques, la collaboration contrôlée, les autorisations granulaires et les pistes d’audit claires. Wdesk permet de relier un récit à des données dans les divers documents, feuilles de calcul, présentations et rapports.

Les clients pourront compter sur la transparence et la cohérence au niveau des données, fournies par Wdesk, pour les aider à atténuer le risque et avoir confiance dans leurs décisions fondées sur des données.

« Les clients SAP dans tous les secteurs cherchent à tirer profit de la technologie Cloud pour améliorer la collaboration de données, réduire les coûts et accroître leurs connaissances commerciales », a expliqué Diane Fanelli, vice-présidente directrice des canaux Plateformes chez SAP. « Notre partenariat avec Workiva aidera nos clients à améliorer l’intégrité des données et à réaliser de meilleures performances commerciales. »

À propos de Workiva

Workiva propose Wdesk, une plateforme Cloud d’entreprise de premier plan destinée à la collaboration de données, au reporting et à la conformité qui est utilisée par des milliers d’organisations à travers le monde, dont plus de 70 pour cent des sociétés figurant au palmarès Fortune 500®. Des sociétés de toutes tailles, des gouvernements d’États et locaux et des établissements d'enseignement utilisent Wdesk pour les aider à atténuer le risque, améliorer la productivité et gagner en confiance vis-à-vis de leurs décisions fondées sur des données. Pour de plus amples informations au sujet de Workiva (NYSE : WK), veuillez visiter workiva.com.

Lisez le blogue de Workiva : www.workiva.com/blog
Suivez Workiva sur LinkedIn : www.linkedin.com/company/workiva
Likez Workiva sur Facebook : www.facebook.com/workiva/
Suivez Workiva sur Twitter : www.twitter.com/Workiva

Allégation confirmée ni par FORTUNE ni par TIME INC. FORTUNE® et FORTUNE 500® sont des marques déposées de Time Inc. et sont utilisées sous licence. FORTUNE et Time Inc. ne sont pas affiliés à Workiva Inc. et ne cautionnent pas les produits ou services de cette dernière.

Déclaration libératoire de Workiva
Certaines déclarations contenues dans le présent communiqué de presse sont des « énoncés prospectifs » au sens de l’article 21E de la loi Securities Exchange Act de 1934, dans sa version modifiée, et sont assujetties à la déclaration libératoire ainsi créée. Ces énoncés, qui ont trait à des événements futurs ou à la performance financière future de Workiva, impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs susceptibles de provoquer un écart important entre les résultats, niveaux d’activité, performances ou accomplissements réels de Workiva ou de son secteur et ceux exprimés ou sous-entendus dans un quelconque énoncé prospectif. En particulier, les énoncés concernant les attentes, convictions, plans, objectifs, suppositions, événements futurs ou performances futures de Workiva contenus dans le présent communiqué de presse sont des énoncés prospectifs. Dans certains cas, vous pouvez identifier les énoncés prospectifs par l’emploi d’une terminologie comme « s’attend à », « prévoit », « anticipe », « a l’intention de », « pense que », « estime », « prédit », « potentiel », « perspectives », « orientation », l’emploi de la forme négative de ces termes, du futur, du conditionnel ou d’autres expressions similaires. Veuillez consulter les documents de Workiva qui ont été déposés ou seront déposés ultérieurement auprès de la Commission américaine des opérations de Bourse (la « SEC »), y compris les rapports annuels sur formulaire 10-K et les rapports trimestriels sur formulaire 10-Q déposés par Workiva, et tout amendement s'y rapportant, pour une analyse de certains facteurs de risque importants se rapportant aux énoncés prospectifs contenus dans ce rapport. Workiva a fondé ces énoncés prospectifs sur ses attentes, suppositions, estimations et projections actuelles. Bien que Workiva pense que ces attentes, suppositions, estimations et projections soient raisonnables, de tels énoncés prospectifs ne sont que des prédictions et impliquent des risques et incertitudes, connus et inconnus, dont bon nombre échappent au contrôle de Workiva. Ces facteurs, ainsi que d’autres facteurs importants, sont susceptibles de provoquer un écart sensible entre les résultats, performances ou accomplissements réels et ceux exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sont valables qu'à la date de leur publication et, à moins qu'elle n'y soit tenue par les lois sur les valeurs mobilières en vigueur, Workiva rejette toute intention ou obligation de mettre à jour ou réviser un quelconque énoncé prospectif, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou pour toute autre raison.

SAP et les autres produits et services SAP mentionnés dans le présent communiqué, ainsi que leurs logos respectifs, sont des marques de commerce ou des marques déposées de SAP SE (ou d’une société affiliée à SAP) en Allemagne et dans d’autres pays. Veuillez consulter www.sap.com/corporate-en/legal/copyright/index.epx pour obtenir des informations complémentaires sur les marques de commerce et prendre connaissance des avis. Tous les autres noms de produits et de services mentionnés sont les marques commerciales de leurs propriétaires respectifs.

Énoncés prospectifs de SAP
Tous les énoncés contenus dans ce document, hormis ceux se rapportant à des faits historiques, constituent des énoncés prospectifs au sens défini par la loi américaine Private Securities Litigation Reform Act de 1995. L’utilisation de mots tels que « anticipe », « pense que », « estime », « s’attend à », « prévoit », « a l’intention de », « pourrait », « planifie », « projette », « prédit », « devrait », l’utilisation du futur ou d’expressions similaires permettent, lorsqu’ils se rapportent à SAP, d’identifier de tels énoncés prospectifs. SAP ne s'engage en aucune manière à réviser ou mettre à jour publiquement un quelconque énoncé prospectif. Tous les énoncés prospectifs sont soumis à divers risques et incertitudes qui peuvent faire que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats attendus. Les facteurs pouvant affecter les futurs résultats financiers de SAP sont évoqués plus en détail dans les documents déposés par SAP auprès de la Commission américaine des opérations de Bourse, dont le rapport annuel le plus récent de SAP sur formulaire 20-F déposé auprès de la SEC. Les lecteurs sont avertis de ne pas se fier outre mesure à ces énoncés prospectifs, qui ne sont valables qu'à la date de leur formulation.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Workiva Inc.
Kevin McCarthy, 515-663-4471
press@workiva.com

Contacts

Workiva Inc.
Kevin McCarthy, 515-663-4471
press@workiva.com