Les biosimilaires pourraient permettre l'accès précoce à des traitements biologiques qui changent la vie des patients, déclare Celltrion Healthcare

Agents-payeurs, médecins et économistes des systèmes de santé soulignent l'importance des biosimilaires dans l'amélioration de l'accès précoce aux thérapies biologiques pour les patients

BALTIMORE--()--Lors du 23e congrès annuel de l'International Society for Pharmacoeconomics and Outcomes Research (ISPOR) à Baltimore, Celltrion Healthcare a aujourd'hui invité les systèmes de santé à intégrer plus précocement les traitements biologiques dans les protocoles thérapeutiques des patients afin d'améliorer les résultats cliniques.

De nombreuses études démontrent que l'intégration précoce des thérapies biologiques peuvent accroître les avantages cliniques pour les patients.1,2,3,4,5,6 Toutefois, seuls de peu nombreux patients ont accès aux thérapies biologiques en raison d'un coût élevé et des politiques actuelles de remboursement déterminées par des évaluations pharmaco-économiques. Depuis l'arrivée des biosimilaires, le coût global des thérapies biologiques a diminué en Europe, ouvrant l'accès pour un nombre croissant de patients à cette importante option thérapeutique pendant leur traitement.7

Le professeur Jørgen Jahnsen déclare: "Pour le traitement de la maladie inflammatoire de l'intestin, il est prouvé que les thérapies biologiques sont le traitement médical le plus efficace, et leur utilisation précoce peut déboucher sur une amélioration des résultats. Afin de proposer le meilleur traitement aux patients atteints de la maladie de Crohn ou d'une rectocolite hémorragique, nous devons élargir l'accès aux thérapies biologiques au moment le plus opportun. L'adoption des biosimilaires peut nous permettre d'y parvenir."

Durant son allocution à l'ISPOR, le professeur Gulácsi, chef du service de l'économie des soins de santé de HTA Consulting à l'Université Corvinus de Budapest, Hongrie, a conclu que: "Selon l'étude d'impact budgétaire du CT-P13, si les économies étaient utilisées au remboursement de traitements supplémentaires à l'infliximab biosimilaire, entre 10 et 15% de patients en plus pourraient être traités dans les pays à fort et moyen revenu."

M. HoUng Kim, chef de la stratégie et des opérations chez Celltrion Healthcare, a abordé la question des limitations à l'accès précoce aux thérapies biologiques lors du congrès:

"Les patients devraient avoir la possibilité de recevoir le meilleur traitement possible, le plus tôt possible. En tant qu'entreprise, nous affirmons notre volonté d'apporter des traitements innovants et abordables aux personnes atteintes de maladies chroniques dans le monde entier, sous la forme de biosimilaires de haute qualité et économiques. L'heure est venue pour les agents-payeurs, les médecins et les économistes de la santé de réévaluer la rentabilité des thérapies biologiques après l'arrivée des biosimilaires, et de résoudre les incohérences en termes d'accès pour les patients."

M. HoUng Kim a également expliqué qu'une compréhension insuffisante des biosimilaires au sein de certains systèmes de santé, les attitudes conservatrices des médecins dans leurs ordonnances, et les coûts élevés de développement et de fabrication associés aux thérapies biologiques sont des barrières au moment de traiter les patients de façon précoce avec des thérapies biologiques.

La présentation de Celltrion Healthcare à l'ISPOR a également compris des points de vue de médecins de renom:

  • Le professeur Jørgen Jahnsen, de l'hôpital universitaire Akershus, en Norvège, a fait connaître son point de vue sur l'introduction précoce des thérapies biologiques dans le traitement de la maladie inflammatoire intestinale, démontrant que l'adoption précoce d'agents alpha anti anti-TNF avait permis d'obtenir un maximum d'avantages cliniques pour les patients
  • Le professeur László Gulácsi, de l'université Corvinus, en Hongrie, a analysé comment la réduction des coûts de soins de santé peut déboucher sur un accès élargi aux traitements
  • Le Dr Edmund Pezalla, ancien vice-président d'Aetna, aux États-Unis, a présenté une analyse de l'adoption des biosimilaires dans l'environnement du système de santé américain.

--- Fin ---

Notes aux rédacteurs:

Le Dr Edmund Pezalla, ancien vice-président d'Aetna, aux États-Unis, a déclaré: "Le récent projet de loi du président Trump est un grand pas en avant vers la baisse des prix des médicaments sur ordonnance aux États-Unis. Cette décision promet un élargissement de l'accès aux biosimilaires et une sensibilisation de l'opinion à l'égard de l'opportunité qu'ils représentent pour diminuer le coût des médicaments. Cela semble être un soutien majeur en faveur de la transparence tarifaire, et permet également aux défenseurs du plan Medicare Part D de promouvoir la réduction des coûts des médicaments génériques et des biosimilaires. Il ne fait aucun doute que le vent tourne enfin en faveur de l'accès des patients, à un moindre coût, à des traitements très onéreux pour des états complexes."

À propos des maladies inflammatoires de l'intestin (MII)

Les maladies inflammatoires de l'intestin (MII), dont la maladie de Crohn (MC) et la rectocolite hémorragique (RCH), sont des troubles gastro-intestinaux invalidants chroniques qui affectent tous les aspects de la vie d'un patient.8 Ils touchent de 2,5 à 3 millions de personnes en Europe.9 La MC affecte environ trois personnes sur 1 000 et la RCH, environ 5 personnes sur 1 000.8

Les MII représentent des coûts importants pour le système de soins de santé et la société. Les coûts directs des soins de santé pour les MII sont estimés entre 4,6 et 5,6 milliards d'euros par an.9

À propos du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Le CT-P13 est développé et fabriqué par Celltrion, Inc. et a été le premier anticorps monoclonal biosimilaire au monde approuvé par la Commission européenne (CE). Il est indiqué pour le traitement de huit maladies auto-immunes, y compris la polyarthrite rhumatoïde et les MII. Il a été approuvé par la CE sous le nom commercial de Remsima® en septembre 2013 et lancé en Europe début 2015. La FDA américaine a approuvé le CT-P13 en avril 2016 sous le nom commercial d'Inflectra®. Le CT-P13 est approuvé dans plus de 87 pays (mai 2018), y compris aux États-Unis, au Canada, au Japon et dans toute l'Europe.

À propos de Celltrion Healthcare

Celltrion Healthcare s'engage à fournir des médicaments innovants à des prix abordables dans le but de promouvoir l'accès des patients à des thérapies avancées. Ses produits sont fabriqués dans des établissements de culture de cellules mammifères à la pointe de la technologie, conçus et construits conformément aux directives de la FDA américaine et de l'UE relatives aux BPF. Celltrion Healthcare s'attelle à proposer des solutions rentables et de haute qualité par le biais d'un vaste réseau mondial couvrant plus de 120 pays. Pour plus d'informations, veuillez consulter: http://www.celltrionhealthcare.com/

1 G D'Haens, et al. Early combined immunosuppression or conventional management in patients with newly diagnosed Crohn’s disease: an open randomised trial. Lancet 2008; 371: 660–67.

2 Colombel JF, et al. Infliximab, azathioprine, or combination therapy for Crohn's disease. N EnglJ Med. 2010 Apr 15;362(15):1383-95.

3 Colombel JF, et al. Effect of tight control management on Crohn's disease (CALM): a multicentre, randomised, controlled phase 3 trial. Lancet. 2017 Oct 30. pii: S0140-6736(17)32641-7.

4 St Clair EW, et al. Combination of infliximab and methotrexate therapy for early rheumatoid arthritis: a randomized, controlled trial. ArthritisRheum.2004 Nov;50(11):3432-43.

5 Baranauskaite A, et al. Infliximab plus methotrexate is superior to methotrexate alone in the treatment of psoriatic arthritis in methotrexate-naive patients: the RESPOND study. Ann Rheum Dis. 2012;71:541-548

6 Emery P, et al. Comparison of methotrexate monotherapy with a combination of methotrexate and etanerceptin active, early, moderate to severe rheumatoid arthritis (COMET): a randomised, double-blind, parallel treatment trial. Lancet. 2008 Aug 2;372(9636):375-82.

7 IMS Health. The Impact of Biosimilar Competition. Juin 2016. Disponible à l'adresse: file:///C:/Users/gfeatherston/Downloads/IMS%20Impact%20of%20Biosimilar%20Competition%202016.pdf

8 Molodecky NA, et al. Increasing incidence and prevalence of the inflammatory bowel diseases with time, based on systematic review. Gastroenterology. 2012; 142(1)46–54.

9 Burisch J, et al. The burden of inflammatory bowel disease in Europe. Journal of Crohn's and Colitis. 2013; 7,322-337.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Hanover Communications pour Celltrion Healthcare
Suru Douglas
sdouglas@hanovercomms.com
+44 203 817 6586
ou
Georgia Featherston
gfeatherston@hanovercomms.com
+44 203 817 6718

Contacts

Hanover Communications pour Celltrion Healthcare
Suru Douglas
sdouglas@hanovercomms.com
+44 203 817 6586
ou
Georgia Featherston
gfeatherston@hanovercomms.com
+44 203 817 6718