BIOCAD : l'inhibiteur de l'interleukine-17 démontre une efficacité élevée après une année de traitement chez des patients atteints de psoriasis

SAINT-PÉTERSBOURG, Russie--()--En mars 2018, BIOCAD a analysé les résultats de son étude de Phase II dans laquelle l'inhibiteur russe original de l'IL-17 a démontré une efficacité élevée dans un traitement à long terme chez des patients atteints d'un psoriasis grave. Le médicament a également démontré d'excellents résultats dans le traitement de la spondylarthrite ankylosante.

Le BCD-085 est un anticorps-médicament monoclonal original bloquant l'interleukine-17, une cytokine jouant un rôle clef dans le développement et le maintien de diverses maladies auto-immunes et immuno-inflammatoires.

La majorité des patients atteints de psoriasis ont de graves problèmes psychologiques dus à l'isolement social, et les patients atteints de spondylarthrite ankylosante peuvent rapidement se retrouver handicapés en cas de diagnostic tardif ou de traitement inapproprié. Les deux maladies représentent un sérieux défi médical et social, avant tout car elles affectent souvent de jeunes personnes en âge de travailler (22 à 35 ans). Le marché européen des inhibiteurs de l'IL-17 dépasse les 700 millions de dollars et devrait atteindre 1 677 millions de dollars au cours des cinq prochaines années. BIOCAD s'attend à occuper une part essentielle dans ce marché prospectif.

Le BCD-085 a démontré une efficacité extrêmement élevée dans l'étude clinique de Phase II récemment terminée. Au cours des trois premiers mois de traitement avec l'inhibiteur de l'interleukine-17 à une dose de 120 mg, une réponse clinique pertinente (PASI 75) a été obtenue chez 93 % des patients atteints d'un psoriasis modéré à grave n'ayant pas répondu aux traitements conventionnels. Des améliorations similaires ont été constatées chez les patients atteints de spondylarthrite ankylosante ayant suivi un traitement avec un inhibiteur de l'IL-17 à 120 mg : 91 % des patients ont fait état d'améliorations cliniques (ASAS20) après quatre mois de traitement.

Un traitement d'une année avec cet inhibiteur de l'IL-17 a permis une amélioration pérenne des symptômes du psoriasis (PASI 75) dans 98 % des cas, avec plus de 50 % des patients présentant un score sPGA de 0 ou 1 en fin d'observation, qui fait référence à un rétablissement presque complet de la peau. L'efficacité élevée du BCD-085 s'accompagne d'un profil d'innocuité favorable :

« L'inhibiteur de l'IL-17 est un exemple rare d'anticorps monoclonal utilisé pour le traitement de maladies chroniques offrant un profil d'efficacité et d'innocuité aussi bénéfique », déclare Roman Ivanov, D.M., PhD, vice-président en charge de la R&D chez BIOCAD. « Nous avons une bonne raison de penser que le BCD-085 deviendra le meilleur inhibiteur de l'interleukine-17. C'est pour cela que nous allons lancer une étude de Phase III dans l'Union européenne en 2019. Dans cette étude, nous allons comparer directement notre produit à un autre inhibiteur de l'IL-17. »

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

BIOCAD
Irina Kenyukhova
Responsable du service des relations publiques
Tél. : +7(812)3804933, poste 632
+7(921)3760577
Courriel : kenyukhova@biocad.ru

Contacts

BIOCAD
Irina Kenyukhova
Responsable du service des relations publiques
Tél. : +7(812)3804933, poste 632
+7(921)3760577
Courriel : kenyukhova@biocad.ru