Un sondage Travelers Canada détermine les raisons de la distraction au volant

L’Institut Travelers présente la campagne d’information Every Second Matters™ au Canada avec de nouvelles données sur les comportements de distraction au volant chez les conducteurs canadiens

TORONTO--()--Le Travelers Institute, la division de politiques publiques de The Travelers Companies, Inc. (NYSE: TRV), a procédé au lancement aujourd’hui de sa série de symposiums Every Second Matters au Canada pour sensibiliser le public sur les dangers de la distraction au volant et encourager les comportements sécuritaires en conduisant. Le programme d’aujourd’hui est présenté en collaboration avec le Economic Club of Canada, le National Safety Council, la Road to Zero Coalition et la Insurance Brokers Association of Ontario.

Dans le cadre de cette campagne, Travelers Canada partage les résultats de son nouveau sondage, effectué en ligne par The Harris Poll auprès de plus de 900 conducteurs canadiens. Les résultats indiquent que, malgré les dangers abondamment diffusés de la distraction au volant, 37 pour cent des conducteurs canadiens répondent aux communications ou en font pendant qu’ils sont au volant. Les raisons pour le faire comprennent :

  • 31 pour cent se sentent forcés de répondre ou de faire des communications comme un message texte ou un appel téléphonique pendant qu’ils conduisent parce qu’ils ont des obligations familiales qui exigent une attention constante.
  • 27 pour cent ne veulent pas manquer quelque chose d’important.
  • 14 pour cent veulent demeurer disponible en tout temps pour le travail.

« Les résultats supposent que les conducteurs ressentent la pression de notre monde de plus en plus branché et une sensibilisation élevée à la loi ne se traduit pas obligatoirement par des comportements prudents derrière le volant. », indique Jordan Solway, avocat général et vice-président du service de Réclamations à Travelers Canada. « Grâce au Travelers Institute et la campagne Every Second Matters, nous espérons instaurer un sentiment d’urgence au besoin essentiel pour les conducteurs de mettre de côté leur téléphone et les autres distractions afin d’offrir plus de sécurité, tant sur nos routes qu’à tous les Canadiens. »

Le sondage indique aussi un contraste sur la façon dont les conducteurs voient leurs propres distractions comparées à celles des autres. Par exemple, 69 pour cent des conducteurs canadiens croient que l’utilisation d’un appareil mobile représente, pour la personne moyenne, la plus grande distraction au volant. Cependant, seulement 24 pour cent des répondants croient que l’utilisation d’un appareil mobile est leur principale source de distraction lorsqu’ils conduisent.

« Il existe une réelle déconnexion entre la façon dont les gens perçoivent les dangers de la distraction au volant en général et leurs propres comportements de conduite. », confie la panéliste Pamela Fuselli, vice-présidente, Application des connaissances et relations gouvernementales, Parachute, organisme national canadien à but non lucratif en prévention des blessures. « Les distractions qui retirent votre main du volant ou réduisent votre attention de la route peuvent avoir des conséquences mortelles. Nous devons tous nous engager, afin de réaliser un changement de culture, à rester concentrés pendant la conduite et à intervenir lorsque nous voyons des comportements distraits. »

M. Solway et Mme Fuselli se joindront à des dirigeants de différents secteurs afin d’explorer des approches prometteuses pour lutter contre la distraction au volant. Le symposium soulignera aussi un nouveau rapport, Every Second Matters : un sujet de conversation sur la diminution des risques associés à la distraction au volant pour partager des conseils de conduite pour les conducteurs canadiens. Des événements supplémentaires seront tenus partout au Canada durant 2018 et 2019. Veuillez visiter le site web Travelers Institute pour en savoir plus sur Every Second Matters.

Méthodologie du sondage Travelers Canada
Le sondage, a été réalisé en ligne par The Harris Poll pour le compte de Travelers Canada du 9 au 12 mars 2018, auprès de 948 conducteurs canadiens de 18 ans et plus. Ce sondage en ligne n’est pas basé sur un échantillon aléatoire. Conséquemment on ne peut faire aucune estimation du taux d'erreur d'échantillonnage théorique. Pour obtenir la méthodologie complète du sondage, y compris la pondération des variables et des échantillons de sous-groupes, veuillez communiquer avec Yen To, YTO@travelers.com.

À propos de l’Institut Travelers
Le Travelers Institute, la division de politiques publiques de The Travelers Companies, Inc., participe aux discussions et aux analyses de sujets touchant les politiques publiques d’importance au marché de l’assurance et à l’industrie des services financiers en général. Le Travelers Institute fait appel à l’expertise de l’industrie des membres de la haute direction de Travelers Canada, au savoir-faire technique des souscripteurs, gestionnaires de risques et autres experts de Travelers pour fournir des renseignements, des analyses et des recommandations aux responsables des politiques publiques et aux législateurs. Travelers est un important fournisseur en assurance de dommages, dans les secteurs Automobile, Habitation et Entreprises. Pour plus d’information, visitez le site https://www.travelerscanada.ca/.

Contacts

Le Travelers Institute
Yen To, 416-607-7618
YTO@travelers.com

Contacts

Le Travelers Institute
Yen To, 416-607-7618
YTO@travelers.com