Carrefour : Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2018 : +2,6% à changes constants

Carrefour 2022 : solide dynamique de transformation engagée

BOULOGNE-BILLANCOURT, France--()--Regulatory News:

Carrefour (Paris:CA) :

  • Un chiffre d’affaires au premier trimestre 2018 de 20 776 M€, en croissance de +2,6% à changes constants et +0,4% en comparable, pénalisé par :
    • Des marchés globalement moins porteurs en Europe, notamment en raison de conditions météorologiques défavorables, affectant plus particulièrement le non-alimentaire et le format hypermarché ;
    • Une déflation alimentaire toujours marquée au Brésil ;
    • Une pression concurrentielle qui demeure importante sur les principaux marchés du Groupe.
  • Solide dynamique de mise en œuvre du plan « Carrefour 2022 » au cours du premier trimestre :
    • Implémentation du plan de transformation opérationnelle : lancement des processus de transformation des organisations en France, en Belgique et en Argentine ; bonne dynamique d’amélioration des achats marchands et non-marchands ; avancées des discussions autour de la sortie du périmètre du Groupe des 273 magasins ex-DIA ;
    • Déploiement de l’offre omnicanale : extension rapide de la livraison à domicile en France ; ouvertures de nouveaux Drives ; lancement de la solution de paiement Carrefour Pay ; progression rapide du projet de site unique carrefour.fr ; prise de participation majoritaire dans la start-up Quitoque, leader des paniers-repas livrés à domicile en France ;
    • Premières réalisations concrètes au service de la transition alimentaire pour tous : lancement de la première blockchain alimentaire dans la filière aviaire, garantie de traçabilité ; extension de la gamme « sans antibiotiques » dans divers produits en Belgique, en Pologne et récemment en Espagne ; signature d’un partenariat avec le WWF pour accélérer la conversion et le développement du bio en France.

 

 

Ventes
TTC (M€)

 

Magasins
comparables *

  Variation totale
   

A changes
courants

 

A changes
constants

Groupe   20 776 +0,4% -2,4%   +2,6%
France 9 489 -0,1% +0,9%   +0,9%
Autres pays   11 287 +0,7% -5,1%   +4,0%
Europe 5 538 -0,8% +2,9% +2,8%
Amérique latine 3 978 +4,5% -11,9% +9,1%
Asie   1 771 -3,9% -10,9%   -4,5%

*hors effets essence et calendaire de +0,2% et +1,3% respectivement, à changes constants

VENTES TTC 1er TRIMESTRE 2018 : UNE CROISSANCE EN COMPARABLE DE 0,4%

Le chiffre d’affaires de Carrefour au premier trimestre 2018 s’élève à 20 776 M€, en croissance de 2,6% à changes constants. Après prise en compte d’un effet de change défavorable de -5,0%, principalement dû à la dépréciation du Real brésilien, la variation totale du chiffre d’affaires à changes courants s’élève à -2,4%.

La variation en comparable du chiffre d’affaires du 1er trimestre 2018 s’élève à +0,4%, impactée par des dynamiques de marché moins favorables en Europe, la poursuite de la déflation alimentaire au Brésil, une forte pression concurrentielle sur les principaux marchés du Groupe, mais aussi par des perturbations opérationnelles en France et en Belgique.

La France affiche une croissance de +0,9% au total (-0,1% en comparable) dans un marché moins porteur qu’au quatrième trimestre, et dans un environnement concurrentiel toujours disputé. Les supermarchés et la proximité affichent une bonne dynamique et voient leur chiffre d’affaires progresser en comparable. De leur côté, les ventes des hypermarchés ont été affectées par des conditions météorologiques défavorables et par des perturbations opérationnelles.

L’Europe progresse de +2,8% à changes constants (-0,8% en comparable), avec des performances contrastées entre les pays en alimentaire, résultant de dynamiques de marchés différentes.

  • En Espagne, la croissance totale s’élève à +4,4%, renforcée par la poursuite des bonnes performances des magasins Eroski acquis et intégrés tout au long de l’année 2017. Les ventes en comparable affichent une évolution de -0,6%, en ligne avec la tendance du deuxième semestre 2017 malgré une dynamique de marché alimentaire moins porteuse ;
  • En Italie, dans un environnement de consommation toujours difficile et un contexte de pression concurrentielle renforcée, les ventes ressortent en baisse de -0,9% au total et de -3,2% en comparable. Cette évolution reflète des bases de comparaison élevées depuis deux ans, portées notamment par le déploiement de la clusterisation des supermarchés et le passage de magasins en ‘H24’ ;
  • Les ventes en Belgique sont en baisse de -0,4% au total et de -1,6% en comparable, impactées notamment par des perturbations opérationnelles ;
  • En Pologne, les ventes ressortent en hausse de +5,7% à changes constants et affichent une légère baisse de -0,8% en comparable. La forte dynamique de progression se poursuit en Roumanie, avec une croissance de +10,6% à changes constants et de +7,7% en comparable, portée par la hausse des volumes.

En Amérique latine, les ventes sont en croissance de +9,1% à changes constants et de +4,5% en comparable :

  • Au Brésil, les ventes s’inscrivent en légère hausse à +0,4% en comparable. Les ventes alimentaires de Carrefour Retail résistent mieux qu’au cours des précédents trimestres en dépit d’une forte déflation ; les ventes non-alimentaires poursuivent une croissance à deux chiffres sur des bases comparables élevées. Les ventes d’Atacadão progressent quant à elles de +0,5% en comparable, elles aussi pénalisées par la déflation alimentaire. S’agissant des services financiers, le chiffre d’affaires réalisé avec les cartes de crédit du Groupe est en hausse de +37,5% sur la période, et le portefeuille crédit de Banco CSF progresse de +23,6%.
  • En Argentine, les ventes en comparable affichent une croissance de +21,2% reflétant l’inflation du pays. Les volumes vendus continuent de croître progressivement.

Enfin, en Asie, les ventes apparaissent en baisse de -4,5% à changes constants et de -3,9% en comparable, en ligne avec la tendance des derniers trimestres. La Chine affiche des ventes en recul de -6,6% en comparable, dans un environnement concurrentiel marqué par le poids grandissant du canal e-commerce, en particulier durant les fêtes de ‘Nouvel An Chinois’. La tendance positive se poursuit à Taïwan, où les ventes en comparable progressent pour le treizième trimestre consécutif, à +3,3%.

REALISATIONS DU 1ER TRIMESTRE 2018

Solide dynamique de mise en œuvre du plan de transformation « Carrefour 2022 »

Le Groupe a présenté le 23 janvier 2018 le plan de transformation « Carrefour 2022 », bâti sur quatre piliers et visant à faire de Carrefour le leader de la transition alimentaire pour tous. De nombreux chantiers ont déjà été lancés dans chacun de ces piliers.

1. Déployer une organisation simplifiée et ouverte

Carrefour a annoncé au cours du premier trimestre de nombreux partenariats, notamment :

  • la prise de participation majoritaire dans la startup Quitoque, leader des paniers-repas livrés à domicile et un des pionniers français de la Foodtech ;
  • des partenariats avec des spécialistes ou leaders sectoriels, notamment Showroomprivé dans la vente privée en ligne, La Poste et sa filiale Stuart pour la livraison à domicile et Sapient pour la transformation de l’offre
    e-commerce ;
  • un partenariat stratégique avec Tencent qui s’est rapidement concrétisé, avec notamment le lancement d’une première application sur WeChat afin d’améliorer la visibilité de l’offre online de Carrefour.

Par ailleurs, pour simplifier son organisation et notamment celle de ses sièges, Carrefour a engagé des discussions en France, en Belgique et en Argentine.

2. Gagner en productivité et en compétitivité

Pour dégager des marges de manœuvre et améliorer son efficacité et sa compétitivité, Carrefour a engagé un plan de réduction des coûts qui devrait atteindre 2 Md€ dès 2020 en année pleine. Dès ce premier trimestre, Carrefour a :

  • lancé une bonne dynamique de gains aux achats, tant marchands que non-marchands ;
  • commencé à réduire ses coûts de structure ;
  • engagé le processus de sortie du périmètre du groupe de 273 magasins ex-Dia.

La dynamique de réduction des Capex via plus de sélectivité et de productivité s’est bien mise en œuvre au premier trimestre avec un objectif de 2 Md€ d’investissements pour l’année (hors Cargo).

3. Créer un univers omnicanal de référence

Pour déployer son offre omnicanale, Carrefour a, dès ce premier trimestre, investi dans l’expansion de ses formats de conquête et accéléré dans le e-commerce. Le Groupe a ainsi notamment :

  • ouvert 76 magasins de proximité et 4 magasins de Cash & Carry ;
  • accéléré le nombre d’ouvertures de Drives en France et étendu la livraison à domicile J+1 à 10 nouvelles villes, portant le total à 21 villes.

Par ailleurs, Carrefour a ouvert lundi dernier à Lyon et Saint-Etienne ses premiers drives piétons, et met en service aujourd’hui sa deuxième plateforme de préparation de commandes en région parisienne. La création d’un point d’entrée digital marchand unique, carrefour.fr, progresse rapidement et il devrait être lancé au quatrième trimestre.

Ce premier trimestre a également vu le lancement de la solution de paiement Carrefour Pay.

5 hypermarchés en France devraient passer en location gérance à partir de septembre de cette année.

4. Refondre l’offre au service de la qualité alimentaire

En ligne avec son ambition d’offrir à tous les consommateurs, tous les jours, une alimentation de qualité, fiable et à un prix raisonnable, Carrefour a développé plusieurs projets au cours du premier trimestre :

  • Le Groupe applique ainsi pour la première fois en France la technologie de la blockchain à une filière animale, la filière aviaire, et étendra cette technologie à 8 autres filières en 2018 ;
  • Carrefour étend le « sans antibiotiques » aux œufs, au saumon, au veau et au porc dans d’autres pays du Groupe comme la Belgique, la Pologne et récemment l'Espagne ;
  • Carrefour a signé un partenariat avec le WWF pour accélérer la conversion et le développement du bio en France afin de garantir un prix, un volume et une durée de contrat de 3 à 5 ans. Un étiquetage spécifique en magasin indique les produits bio en cours de conversion.

Succès d’un placement obligataire de 350 M€

Le 22 mars 2018, Carrefour a réalisé le placement d’obligations convertibles remboursables en numéraire sans effet dilutif. De manière synthétique, ce placement correspond à une obligation en euros à taux fixe, d’un montant nominal d’environ 350M€ et d’une maturité de 6 ans à échéance 2024. Le succès de ce placement illustre la solidité du bilan de Carrefour et a permis au Groupe de refinancer sa dette dans d’excellentes conditions.

PERSPECTIVES FINANCIERES

Le Groupe confirme les perspectives communiquées le 28 février :

  • les résultats du Groupe resteront sensibles en 2018 à l’évolution des taux de change, en particulier le real brésilien. Le taux spot observé le 10 avril 2018 s’élève à 4,21 reais pour un euro contre un taux moyen sur l’exercice 2017 de 3,61 reais ;
  • compte tenu des niveaux d’investissements engagés au cours des dernières années, le Groupe devrait connaitre en 2018 une poursuite de l’augmentation de ses amortissements ;
  • l’objectif de Capex pour 2018 est de 2 Md€ (hors Cargo).

AGENDA

  • Assemblée générale des Actionnaires : 15 juin 2018
  • Résultats semestriels 2018 : 26 juillet 2018
  • Chiffre d’affaires du troisième trimestre 2018 : 17 octobre 2018

EVOLUTION DES VENTES TTC AU PREMIER TRIMESTRE 2018

   

Ventes
TTC (M€)

 

Variation hors essence
hors calendaire

 

Variation totale
avec essence

 

en
comparable

 

en
organique


à changes
constants

 


à changes
courants

France   9 489 -0,1%   -1,2% +0,9%   +0,9%
Hypermarchés 4 823 -2,3%   -2,9% -0,5%   -0,5%
Supermarchés 3 098 +1,6% -0,4% +1,5% +1,5%
Proximité /autres formats 1 568 +3,0% +2,6% +4,2% +4,2%
                 
Autres pays   11 287 +0,7%   +2,1% +4,0%   -5,1%
                 
Autres pays d’Europe   5 538 -0,8%   +0,1% +2,8%   +2,9%
Espagne 2 204 -0,6% +0,4% +4,4% +4,4%
Italie 1 316 -3,2% -3,2% -0,9% -0,9%
Belgique 1 022 -1,6% -1,2% -0,4% -0,4%
Pologne 511 -0,8% +1,2% +5,7% +9,2%
Roumanie 486 +7,7% +10,3% +10,6% +7,4%
                 
Amérique latine   3 978 +4,5%   +7,4% +9,1%   -11,9%
Brésil 3 261 +0,4% +4,0% +6,0% -11,0%
Argentine 717 +21,2% +21,2% +22,2% -15,8%
                 
Asie   1 771 -3,9%   -4,3% -4,5%   -10,9%
Chine 1 248 -6,6% -7,7% -8,0% -13,7%
Taïwan 523 +3,3% +4,6% +4,6% -3,4%
                 
Total Groupe   20 776 +0,4%   +0,8% +2,6%   -2,4%

EXPANSION SOUS ENSEIGNES – 1er trimestre 2018

Milliers de m²  

31 déc.
2017

 

Ouvertures/
Elargissements

  Acquisitions  

Fermetures/
Réductions

 

Mouvements
T1 2018

 

31 mars.
2018

France   5 764   16   2   -20   -2   5 762
Europe (hors Fr) 5 599 24 - -46 -22 5 577
Amérique latine 2 408 24 - -1 23 2 432
Asie 2 736 17 - -69 -53 2 684
Autres1   1 111   7   -   -13   -7   1 104
Groupe   17 618   87   2   -150   -60   17 558

PARC DE MAGASINS SOUS ENSEIGNES – 1er trimestre 2018

Nb de magasins  

31 déc.
2017

  Ouvertures   Acquisitions  

Fermetures/
Cessions

 

Transferts

 

Mouvements
T1 2018

 

31 mars.
2018

Hypermarchés   1 376   7   -   -11   7   3   1 379
France   247   -   -   -   -   -   247
Europe (hors Fr) 460 1 - -1 -3 -3 457
Amérique latine 193 - - - - - 193
Asie 365 5 - -7 10 8 373

Autres1

  111   1   -   -3   -   -2   109
Supermarchés   3 243   20   1   -26   -5   -10   3 233
France 1 060 5 1 -6 - 0 1 060
Europe (hors Fr) 1 756 10 - -20 +3 -7 1 749
Amérique latine 147 - - - - - 147
Asie 58 3 - - -8 -5 53
Autres1   222   2   -   -   -   2   224
Magasins de proximité   7 327   76   -   -182   -   -106   7 221
France 4 267 25 - -77 - -52 4 215
Europe (hors Fr) 2 446 49 - -97 - -48 2 398
Amérique latine 521 1 - -4 - -3 518
Asie 41 1 - -4 - -3 38
Autres1   52   -   -   -   -   -   52
Cash & carry   354   4   -   -   -2   2   356
France 144 - - - - - 144
Europe (hors Fr) 42 - - - - - 42
Amérique latine 153 4 - - - 4 157
Asie 2 - - - -2 -2 0
Autres1   13   -   -   -   -   -   13
Groupe   12 300   107   1   -219   -   -111   12 189
France 5 718 30 1 -83 - -52 5 666
Europe (hors Fr) 4 704 60 - -118 - -58 4 646
Amérique latine 1 014 5 - -4 - 1 1 015
Asie 466 9 - -11 - -2 464
Autres1   398   3   -   -3   -   -   398

1 Afrique, Moyen-Orient et République Dominicaine.

DEFINITIONS

Croissance à magasins comparables : ventes générées par les magasins ouverts depuis au moins 12 mois, fermetures temporaires exclues. Elle s’entend à changes constants.

Croissance organique : croissance à magasins comparables plus ouvertures nettes sur les douze derniers mois, fermetures temporaires incluses. Elle s’entend à changes constants.

Contacts

Carrefour
Relations investisseurs
Mathilde Rodié, Anne-Sophie Lanaute et Louis Igonet
Tél : +33 (0)1 41 04 28 83
ou
Relations actionnaires
Tél : 0 805 902 902 (n° vert en France)
ou
Communication Groupe
Tél : +33 (0)1 41 04 26 17

Contacts

Carrefour
Relations investisseurs
Mathilde Rodié, Anne-Sophie Lanaute et Louis Igonet
Tél : +33 (0)1 41 04 28 83
ou
Relations actionnaires
Tél : 0 805 902 902 (n° vert en France)
ou
Communication Groupe
Tél : +33 (0)1 41 04 26 17