HeartSciences annonce la publication des résultats d’une étude clinique dans le Journal of the American College of Cardiology (JACC)

L’étude démontre les nouvelles capacités prometteuses du dispositif d’ECG MyoVista® dans la détection des anomalies de la fonction cardiaque

HeartSciences’ MyoVista wavECG Device with Informatics (Photo: Business Wire)

SOUTHLAKE, Texas--()--HeartSciences, société de dispositifs médicaux s’inscrivant à la tête de l’innovation dans le domaine de l’électrocardiographie via l’application d’un traitement du signal transformé en ondelettes continues (TOC) et de l’intelligence artificielle, a annoncé aujourd’hui les résultats d’une étude clinique menée en série à l’École de médecine Icahn de l’hôpital Mount Sinai de New York, dans l’État de New York, ainsi qu’à l’Institut cardiovasculaire de l’Université de Virginie-Occidentale (West Virginia University, WVU) de Morgantown, en Virginie-Occidentale. Les résultats ont été dévoilés le 9 avril 2018 sur onlineJACC.org, et seront publiés dans l’édition du 17 avril 2018 du Journal of the American College of Cardiology (JACC), revue évaluée par des pairs, dans le domaine de la médecine cardiovasculaire.

L’article intitulé « Prediction of Abnormal Myocardial Relaxation from Signal Processed Surface ECG » (Prédiction de la relaxation myocardique anormale à partir de l’ECG de surface avec traitement de signal) présente les résultats de l’étude clinique initiée par des investigateurs, qui se focalise sur l’évaluation de la faisabilité de l’ECG à ondelettes MyoVista® (wavECGTM) en tant qu’outil de diagnostic permettant de prédire les anomalies de relaxation myocardique. La relaxation anormale fait partie des aspects précoces de nombreuses cardiopathies, et constitue une caractéristique clé de la dysfonction diastolique du ventricule gauche (DDVG). Elle est généralement détectée en utilisant l’imagerie échocardiographique. Le DDVG est un facteur déterminant de mortalité cardiovasculaire et de la mortalité toutes causes confondues.1 L’ischémie, l’hypertension, le diabète, les maladies valvulaires, et la réduction de la fonction systolique sont tous associés à la DDVG.1, 2

Les résultats de l’étude de faisabilité démontrent que la technologie brevetée MyoVista peut détecter les anomalies de la relaxation myocardique liées à la DDVG. Les résultats de l’étude démontrent une sensibilité de 80 % et une spécificité de 84 % avec une aire sous la courbe de 91 % pour la prédiction d’une faible (e’), paramètre échocardiographique largement utilisé pour diagnostiquer une DDVG. La prédiction d’une faible (e’) a également identifié correctement 23 des 28 patients à l’étude (82 %) présentant une maladie coronarienne sous-jacente significative. En outre, la capacité de prédiction des anomalies de relaxation du wavECG MyoVista a également permis d’identifier les patients à un stade plus avancé de DD et de maladie coronarienne concomitante, avec une valeur significativement plus incrémentielle que les variables cliniques et les informations d’ECG conventionnelles. L’étude de faisabilité a été menée en utilisant les analyses d’apprentissage machine souvent décrites en tant qu’intelligence artificielle ou IA. L’étude a inclus un nombre restreint de patients ainsi que d’autres limites, et des études supplémentaires ont été recommandées pour résoudre ces limites.

Les conclusions de l’essai signalent le rôle potentiel du dispositif wavECG MyoVista en tant qu’outil de dépistage des patients présentant un risque de DDVG et pour lesquels des tests échocardiographiques seraient nécessaires.

Partho Sengupta, docteur en médecine, professeur, chef du service de cardiologie et président de l’innovation cardiaque à l’Institut cardiovasculaire de la WVU, et investigateur responsable de l’étude, a commenté : « Ces données sont extrêmement encourageantes dans la mesure où elles suggèrent le rôle potentiel d’une ECG dotée d’un traitement du signal dans le cadre du dépistage précoce des maladies cardiaques. Le fait que MyoVista ait démontré une précision de diagnostic élevée dans le cadre de la détection d’un état de la dysfonction du muscle cardiaque qui était autrefois uniquement détectable en utilisant des techniques d’échographie cardiaque est particulièrement remarquable. Ceci pourra en fin de compte contribuer à des tests cardiaques appropriés, et réduire les coûts de santé globaux ».

« Ces résultats positifs démontrent que la technologie wavECG MyoVista, qui inclut nos méthodes brevetées de traitement du signal combinées à l’intelligence artificielle, peut conduire à des capacités renforcées et à des utilisations entièrement nouvelles pour les dispositifs basés sur l’électrocardiographie (ECG) », a déclaré Mark Hilz, président et PDG de HeartSciences.

Andrew Simpson, président de HeartSciences, a confié pour sa part : « Cette étude portant sur la technologie d’ECG à ondelettes MyoVista constitue un pas en avant significatif en direction de l’amélioration de l’outil de première ligne à faible coût le plus utilisé, à savoir l’ECG au repos à 12 électrodes, grâce à de nouvelles capacités susceptibles de fournir une stratification des risques, plus efficace en matière de détection précoce des cardiopathies ».

Un total de 188 patients adressés par des cliniques ambulatoires à l’École de médecine Icahn de l’hôpital Mount Sinai pour une angiographie coronarienne par tomodensitométrie (TDM) ont également effectué lors de la même visite une échographie complète en deux dimensions (y compris un Doppler tissulaire), incluant une évaluation de la DDVG. Ont été exclus les patients présentant des arythmies, une angine instable, un pacemaker, une malformation thoracique ou une incapacité à exprimer des vitesses annulaires mitrales bien définies en raison de calcifications annulaires mitrales sévères, ou ayant précédemment fait l’objet d’une chirurgie cardiaque. Des analyses supplémentaires ont été menées s’agissant d’une cohorte de comparaison évaluée à l’Institut cardiovasculaire de la WVU, qui ont confirmé les caractéristiques de la wavECG MyoVista chez des patients sains, ainsi que les informations relatives à la répartition des âges et des populations.

Références

1. LV Diastolic Dysfunction and Prognosis (Dysfonction diastolique du VG et pronostic), Dalane W. Kitzman, et al., Circulation, 14 février 2012 : 125(6): 743-745. doi:10.1161.CIRCULATIONAHA.111.086843

2. Diastolic Dysfunction and Diastolic Heart Failure: Diagnostic, Prognostic and Therapeutic Aspects (Dysfonction diastolique et insuffisance cardiaque diastolique : diagnostic, pronostic et aspects thérapeutiques), Maurizio Galderisi, Cardiovascular Ultrasound, 2005, 3-9 doi:10.1186/1476-7120-3-9

À propos de HeartSciences

HeartSciences mène l’innovation dans le domaine de l’électrocardiographie via l’application d’un traitement du signal transformé en ondelettes continues (TOC) et de l’intelligence artificielle. Le traitement du signal en ondelettes est actuellement utilisé dans de nombreux secteurs, dans la mesure où il s’agit d’un outil important qui fournit des renseignements et de nouvelles données précieuses en matière d’analyse spectrale du signal. Le dispositif d’ECG à ondelettes MyoVista® (wavECG™) de HeartSciences est le premier électrocardiographe au repos à 12 électrodes, du marché, s’appuyant sur une nouvelle science informatique basée sur le traitement du signal en ondelettes. Cette informatique brevetée se focalise sur les informations liées à l’énergie plutôt que sur les informations conventionnelles basées sur le voltage. La mission de HeartSciences consiste à permettre un dépistage précis et abordable pour la détection précoce des cardiopathies.

Outre l’informatique brevetée, le dispositif wavECG MyoVista offre également l’ensemble des capacités d’une ECG au repos à 12 électrodes, notamment l’analyse utilisant l’algorithme de Glasgow, l’un des algorithmes d’interprétation les plus respectés au monde. Le dispositif possède un écran tactile haute résolution de 15,6 pouces, et intègre de nombreuses fonctionnalités généralement proposées dans les tablettes, ce qui ne nécessite qu’une formation minime de l’utilisateur, sans modifier le flux de travail clinique de l’ECG. Le dispositif wavECG MyoVista n’est pas disponible actuellement à la vente commerciale ou à la distribution aux États-Unis.

HeartSciences est une entreprise privée américaine basée à Southlake, au Texas.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site www.heartsciences.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

HeartSciences
Gene Gephart, +1-737-346-1089
gene.gephart@heartsciences.com
ou
Contact investisseurs
Zimmons International Communications
Jennifer K. Zimmons, +1-917-214-3514
jzimmons@zimmonsic.com

Contacts

HeartSciences
Gene Gephart, +1-737-346-1089
gene.gephart@heartsciences.com
ou
Contact investisseurs
Zimmons International Communications
Jennifer K. Zimmons, +1-917-214-3514
jzimmons@zimmonsic.com