Pacific Drilling annonce ses résultats pour le quatrième trimestre et l’exercice 2017

  • Un coefficient d’efficacité(a) record de 99,6 % pour le quatrième trimestre a généré un chiffre d’affaires de 65,0 millions USD, et un coefficient d’efficacité record de 98,3 % pour l’ensemble de l’exercice 2017 a généré un chiffre d’affaires de 319,7 millions USD.
  • Une structure de coût plus optimisée réduisant les dépenses quotidiennes d’exploitation pour les opérations des plateformes dans le cadre de contrats de forage en baisse à environ 118 000 dollars pour l’ensemble de l’exercice 2017, contre 136 000 dollars pour l’ensemble de l’exercice 2016
  • Au cours du quatrième trimestre 2017, Pacific Santa Ana a commencé son contrat en Mauritanie pour Petronas et Erin Energy Corporation a exercé une option afin d’étendre le contrat Pacific Bora pour une exploitation au Nigeria

LUXEMBOURG--()--Pacific Drilling S.A. (Marché de gré à gré : PACDQ) a annoncé aujourd’hui une perte nette de 129,7 millions USD pour le quatrième trimestre 2017, soit 6,08 dollars par action diluée, comparé à une perte nette de 157,5 millions USD, soit 7,38 dollars par action diluée, au troisième trimestre 2017. La perte nette pour l’ensemble de l’exercice 2017 s’élevait à 525,2 millions USD, soit 24,64 dollars par action diluée.

Le 12 novembre 2017 (la « Date de requête ») notre entreprise et certaines de nos filiales ont déposé des requêtes de redressement volontaire (les « Dépôts de bilan ») aux termes du Chapitre 11 du Titre 11 du code des États-Unis (« Code des faillites ») auprès du Tribunal des faillites des États-Unis pour le District Sud de New York (le « Tribunal des faillites »).

Le PDG Paul Reese a déclaré : « Nous sommes fiers d’avoir généré un coefficient d’efficacité record de 98,3 % pour l’ensemble de l’exercice 2017. Tout au long de l’exercice, nous avons continué d’optimiser notre structure de coût. Sur l’ensemble de l’exercice 2017, nos dépenses quotidiennes moyennes pour les plateformes d’exploitation étaient de 34 % inférieures à la moyenne sur l’ensemble de l’exercice 2014, date à laquelle le pétrole a atteint son plus haut ».

M. Reese a ajouté : « Ces solides résultats d’exploitation continuent de prouver la fiabilité de notre plateforme, organisation et équipe dédiée. Nos performances continuent d’être reconnues par nos clients. Bien que nous exercions notre activité sous la protection du Chapitre 11, nous avons été invités à participer à tous les grands appels d’offres, et au cours du quatrième trimestre nous avons débuté un contrat avec un nouveau client important, alors qu’un client existant exerçait une option d’extension. De même, nous avons obtenu plus récemment une lettre d’intention pour des services de forage pour le Pacific Bora au Nigeria, sous réserve de l’approbation du gouvernement local. Tandis que les conditions du marché continuent d’être difficiles, il est encourageant d’observer une augmentation de l’activité d’appel d’offres ».

M. Reese a conclu : « Nous continuons d’entretenir un dialogue actif avec nos partenaires et leurs conseillers respectifs sur la future structure capitalistique de la société. Comme nous l’avons évoqué précédemment, ces discussions sont complexes et impliquent de nombreuses parties, et nous restons concentrés sur la réalisation d’une structure capitalistique pérenne pour notre entreprise sur le long terme ».

Commentaires sur les résultats financiers et l’exploitation au quatrième trimestre

Le chiffre d’affaires des contrats de forage du quatrième trimestre 2017 s’élevait à 65,0 millions USD, dont 5,1 millions USD d’amortissement du produit constaté d’avance, comparé à un chiffre d’affaires des contrats de forage de 82,1 millions USD au troisième trimestre 2017, dont 5,5 millions USD d’amortissement du produit constaté d’avance. La baisse du chiffre d’affaires est essentiellement le résultat d’une activité réduite sur le Pacific Bora et le Pacific Scirocco, partiellement compensée par le chiffre d’affaires enregistré par le Pacific Santa Ana démarrant son contrat avec Petronas en décembre 2017.

Les charges d’exploitation du quatrième trimestre 2017 se chiffraient à 59,7 millions USD, contre 58,9 millions USD au troisième trimestre 2017. L’augmentation des dépenses d’exploitation est essentiellement le résultat des coûts du Pacific Santa Ana commençant son travail dans le cadre de son contrat avec Petronas.

Les frais généraux et administratifs s’élevaient à 22,4 millions USD au quatrième trimestre 2017, contre 22,1 millions USD au troisième trimestre 2017. Déduction faite des frais juridiques associés à la procédure d’arbitrage et aux litiges en matière de brevets, et des frais juridiques et de conseils relatifs à nos efforts continus de restructuration de la dette encourus avant la Date de requête, nos frais généraux (b) pour le quatrième trimestre 2017 s’élevaient à 11,0 millions USD, contre 15,3 millions pour le troisième trimestre 2017. La baisse des frais généraux était essentiellement liée aux coûts de licenciement encourus lors du troisième trimestre 2017.

Le BAIIA (c)ajusté du quatrième trimestre 2017 s'élevait à (16,5) millions USD, comparé à un BAIIA ajusté de 1,9 million USD au troisième trimestre 2017. La baisse du BAIIA ajusté était essentiellement le résultat de la baisse du chiffre d’affaires au cours du quatrième trimestre 2017.

Les dépenses d’intérêt pour le quatrième trimestre 2017 s’élevaient à 27,4 millions USD, contre 51,1 millions USD au troisième trimestre 2017, essentiellement en raison de dépenses d’intérêts non échues à la suite de la Date de requête pour les Billets garantis de premier rang 2017, les Billets garantis de premier rang 2020 et le Prêt à terme garanti de premier rang B.

Au cours du quatrième trimestre 2017, nous avons classé tous les revenus, dépenses, plus-values ou pertes encourus ou réalisés après la Date de requête, et à la suite des procédures du Chapitre 11 en tant qu’éléments de réorganisation, qui consistaient essentiellement en frais professionnels.

La charge d’impôt sur le revenu au quatrième trimestre 2017 s’élevait à 8,8 million USD, contre 1,8 millions USD au troisième trimestre 2017, essentiellement à la suite de la radiation hors trésorerie des actifs d’impôts différés.

Pour le quatrième trimestre 2017, le flux de trésorerie lié à l’exploitation s’élevait à (37,0) millions USD. Les soldes de trésorerie, y compris 8,5 millions USD de trésorerie affectée, totalisaient 317,4 millions USD au 31 décembre 2017, et le passif faisant l’objet d’un compromis atteignait environ 3,1 milliards USD.

Information sur la restructuration financière dans le cadre de la Protection du Chapitre 11

Nous exploitons actuellement notre activité en tant que débiteur non dessaisi, conformément aux dispositions en vigueur du Code des faillites et ordonnances du Tribunal des faillites. Après avoir déposé notre Dépôt de bilan, nous avons sollicité et obtenu l’approbation du Tribunal des faillites pour diverses motions du « premier jour », comprenant l’autorité de conserver des comptes bancaires et autre allègement d’usage. L’allègement concédé dans ces motions nous permet de continuer à exploiter notre entreprise dans le cadre normal.

Aux termes du Code des faillites, nous avons obtenu le droit exclusif de déposer un plan de réorganisation aux termes du Chapitre 11 jusqu’au 12 mars 2018. Le 22 mars 2018, le Tribunal des faillites a approuvé notre requête d’une ordonnance aux termes de laquelle nos groupes de créanciers garantis, notre actionnaire majoritaire et nous-mêmes participerons à une médiation devant le Juge James R. Peck, Juge à la retraite du Tribunal des faillites pour le District sud de New York. Le champ d’application de la médiation sera de faciliter la discussion entre nous et nos partenaires afin de convenir des termes d’un accord de soutien de restructuration ou d’un accord de principe contraignant décrivant un plan de réorganisation dans le cadre du Chapitre 11. En outre, le Tribunal des faillites a prolongé la période exclusive pendant laquelle nous pouvons déposer un plan de réorganisation le plus tôt entre (i) deux semaines après la fin de la médiation et (ii) 60 jours, ou le 21 mai 2018, sans préjudice de solliciter d’autres extensions de la période exclusive.

Des informations supplémentaires sur nos résultats financiers 2017 et les procédures du Chapitre 11 se trouvent (i) dans le Formulaire 20-F contenant notre rapport annuel pour la période close au 31 décembre 2017 tel que déposé auprès de la SEC, (ii) sur le site web de la société à l’adresse www.pacificdrilling.com/investor-relations/sec-filings, et www.pacificdrilling.com/restructuring ou (iii) par l’intermédiaire de la ligne d’information sur la restructuration de la Société au : +1 866-396-3566 (numéro vert) ou +1 646-795-6175 (numéro international).

La Société prévoit de continuer à déposer les rapports trimestriels et annuels auprès de la SEC, qui seront également disponibles sur le site web de la Société. La Société ne tiendra pas de conférence téléphonique sur les résultats, ce trimestre.

Notes de bas de page
 
(a) La performance de chiffre d’affaires se définit comme les revenus effectifs de contrat à taux journalier (hors frais d’installation de chantier, remboursements de modernisations et autres sources de revenus) divisés par les revenus maximums de contrat à taux journalier qui auraient été possibles pendant la période visée.
 
(b) Les frais généraux au titre des activités de la Société représentent une mesure financière non conforme aux PCGR. Pour consulter la définition des frais généraux au titre des activités de la société et obtenir un rapprochement aux frais généraux et administratifs, veuillez vous référer aux annexes incluses dans le présent communiqué de presse.
 
(c) Le BAIIA et le BAIIA ajusté sont des mesures financières non-PCGR. Pour consulter la définition du BAIIA et du BAIIA ajusté, ainsi qu'un rapprochement au bénéfice net, veuillez vous référer aux annexes incluses dans le présent communiqué. La direction utilise ces mesures d’exploitation pour faire le suivi des résultats de la société et considère que ces mesures fournissent un complément d'information qui illustre l’impact de notre efficacité d’exploitation ainsi que les coûts d’exploitation et de soutien encourus pour assurer la performance du chiffre d’affaires.
 

À propos de Pacific Drilling

Grâce à ses navires de forage, les meilleurs de leur catégorie, et à son équipe extrêmement expérimentée, Pacific Drilling vise à devenir le prestataire de prédilection de l’industrie en matière de services de forage en mer à hautes spécifications. La flotte de sept navires de forage de Pacific Drilling constitue l’une des flottes les plus jeunes et les plus modernes au monde sur le plan technologique. Pour plus d’informations sur Pacific Drilling, notamment la situation actuelle de sa flotte, veuillez consulter son site Web à l’adresse www.pacificdrilling.com.

Déclarations prévisionnelles

Certaines déclarations et informations figurant dans le présent communiqué de presse constituent des « déclarations prévisionnelles » au sens des dispositions du Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations se reconnaissent généralement à l’emploi de termes tels que « anticiper », « croire », « pourrait », « estimer », « s’attendre à », « prévoir », « viser », « capacité à », « planifier », « a l’intention de », « potentiel », « projeté », « devrait », « fera », « ferait », ou d’autres termes similaires, ne revêtant généralement pas de caractère historique.

Nos énoncés prospectifs expriment des attentes ou des prévisions actuelles relatives à nos résultats ou à des événements potentiels futurs, y compris la performance financière et opérationnelle future ; les coefficients d’efficacité du chiffre d’affaires ; les perspectives du marché ; les prédictions de tendances ; les futures opportunités de contrats clients ; les taux journaliers des contrats ; nos stratégies commerciales et les plans et objectifs de la direction ; la durée estimée des contrats clients ; le portefeuille de commande ; les dépenses en capital prévues ; les prévisions en termes de coûts et d’économies ; l’impact potentiel de notre procédure en vertu du Chapitre 11 sur nos opérations futures et sur notre capacité à financer notre entreprise ; et notre capacité à émerger de notre procédure en vertu du Chapitre 11 et de poursuivre nos activités.

Bien que nous soyons d'avis que les hypothèses et les attentes reflétées dans nos déclarations prévisionnelles sont raisonnables et de bonne foi, ces déclarations ne constituent pas des garanties et les résultats futurs réels peuvent différer sensiblement en raison de divers facteurs. Ces déclarations sont assujetties à un certain nombre de risques et d'incertitudes, dont la plupart sont hors de notre contrôle.

Les facteurs importants susceptibles de provoquer une divergence significative entre les résultats réels et nos attentes comprennent : le marché mondial du pétrole et du gaz et son impact sur la demande pour nos services ; le marché du forage offshore, comprenant la baisse des dépenses d’investissement de nos clients ; les variations de l’offre et de la demande en pétrole et gaz dans le monde ; la disponibilité de la plateforme et l’offre et la demande pour les navires de forage hautes spécifications et autres plateformes de forage présents dans notre flotte ; les coûts liés aux empilements de plateformes ; notre capacité à conclure et négocier des conditions favorables pour de nouveaux contrats de forage ou extensions ; notre niveau substantiel d’insolvabilité ; l’annulation, la renégociation, la résiliation ou la suspension possibles des contrats de forage à la suite de difficultés mécaniques, performances, variations du marché ou autres raisons ; notre capacité à poursuivre notre activité sur le long terme, comprenant notre capacité à confirmer un plan de réorganisation restructurant nos obligations de dette afin de traiter nos problèmes de liquidité et permettant la sortie de nos procédures du Chapitre 11 ; notre capacité à obtenir l’approbation du Tribunal des faillites concernant les motions ou autres requêtes faites auprès du Tribunal des faillites dans le cadre de nos procédures du Chapitre 11, comprenant le contrôle stratégique en tant que débiteur non dessaisi ; notre capacité à négocier, développer, confirmer et exécuter un plan de réorganisation ; les effets de nos procédures du Chapitre 11 sur nos opérations et accords, comprenant nos relations avec les employés, autorités réglementaires, clients, fournisseurs, banques et autres sources de financement, compagnies d’assurance et autres tiers ; les effets de nos procédures du Chapitre 11 sur notre Société et sur les intérêts des diverses parties constitutives, dont notamment les titulaires de nos actions ordinaires et instruments de la dette ; les décisions du Tribunal des faillites dans nos procédures du Chapitre 11 ainsi que le résultat de tout autre litige en cours et question d’arbitrage et le résultat de nos procédures du Chapitre 11 en général ; la période pendant laquelle nous exercerons notre activité aux termes de la protection du Chapitre 11 et la disponibilité continue du capital d’exploitation pendant la durée des procédures ; les risques associés aux motions tierces dans nos procédures du Chapitre 11, qui peuvent nuire à notre capacité à confirmer et exécuter un plan de réorganisation et de restructuration généralement ; les coûts de conseil plus élevés afin d’exécuter un plan de réorganisation ; notre capacité à accéder à un financement suffisant du débiteur non dessaisi ou à accéder à une garantie en espèces ; les effets potentiellement négatifs de nos procédures du Chapitre 11 sur nos liquidités, résultats des opérations, ou perspectives commerciales ; l’augmentation des frais administratifs et juridiques liés à nos procédures du Chapitre 11 et autres litiges et les risques inhérents à une procédure de faillite ; le coût, la disponibilité et l’accès aux marchés financiers et de capitaux, comprenant la capacité à obtenir un nouveau financement après la sortie de nos procédures du Chapitre 11 ; et les autres facteurs de risque décrits dans notre rapport annuel 2017 sur le Formulaire 20-F et nos rapports actuels sur le Formulaire 6-K. Ces documents sont disponibles sur notre site web à l’adresse www.pacificdrilling.com ou sur le site web de la SEC à l’adresse www.sec.gov.

Les lecteurs sont avisés de ne pas se fier outre mesure aux énoncés prospectifs, qui ne sont valides qu’à la date de leur formulation. Nous rejetons toute obligation de publier une mise à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, quels qu’ils soient, après la date de leur formulation en réponse à de nouvelles informations, à des événements futurs, ou pour toute autre raison.

 

PACIFIC DRILLING S.A. (DÉBITEUR NON DESSAISI) ET FILIALES

 

États consolidés des résultats condensés

(en milliers USD, sauf données par action) (non audité)

                       
Trois mois clos le Exercices clos le 31 décembre
31 décembre 2017 30 septembre 2017 31 décembre 2016 2017 2016 2015
 
Chiffre d’affaires
Forage à forfait $ 65 024 $ 82 110 $ 177 957 $ 319 716 $ 769 472 $ 1 085 063
Coûts et charges
Charges d’exploitation (59 728 ) (58 925 ) (66 547 ) (244 089 ) (290 038 ) (431 261 )
Frais généraux et administratifs (22 448 ) (22 076 ) (18 908 ) (87 134 ) (63 379 ) (55 511 )
Amortissement   (69 894 )   (69 561 )   (69 881 )   (278 949 )   (275 901 )   (243 457 )
(152 070 ) (150 562 ) (155 336 ) (610 172 ) (629 318 ) (730 229 )
Perte résultant de l'annulation d'un contrat de construction                       (40 155 )
Résultat d’exploitation (perte) (87 046 ) (68 452 ) 22 621 (290 456 ) 140 154 314 679
Autres produits (charges)
Intérêts débiteurs (27 438 ) (51 146 ) (51 547 ) (178 983 ) (189 044 ) (156 361 )
Radiation des coûts de financement reportés (30 846 ) (30 846 )
Gain sur extinction de la dette 36 233
Éléments de réorganisation (6 474 ) (6 474 )
Autres produits (charges)   (4 )   (5 307 )   419     (5 544 )   (2 393 )   (3 217 )
Résultat (perte) hors impôts sur le revenu (120 962 ) (155 751 ) (28 507 ) (512 303 ) (15 050 ) 155 101
Charge d’impôt sur le chiffre d’affaires   (8 770 )   (1 770 )   (14 529 )   (12 863 )   (22 107 )   (28 871 )
Résultat net (perte) $ (129 732 ) $ (157 521 ) $ (43 036 ) $ (525 166 ) $ (37 157 ) $ 126 230  
 
Bénéfice (perte) par action ordinaire, de base $ (6,08 ) $ (7,38 ) $ (2,03 ) $ (24,64 ) $ (1,76 ) $ 5,97  
Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires, de base   21 338     21 332     21 184     21 315     21 167     21 145  
Bénéfice (perte) par action ordinaire, dilué $ (6,08 ) $ (7,38 ) $ (2,03 ) $ (24,64 ) $ (1,76 ) $ 5,97  
Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires, dilué   21 338     21 332     21 184     21 315     21 167     21 156  
 

PACIFIC DRILLING S.A. (DÉBITEUR NON DESSAISI) ET FILIALES

 

Bilans consolidés condensés

(en milliers) (non audité)

           
31 décembre 30 septembre 31 décembre
2017 2017 2016
 
Ressources :
Trésorerie et équivalents de trésorerie $ 308 948 $ 349 807 $ 585 980
Liquidités soumises à des restrictions 8 500 8 500 40 188
Comptes débiteurs, nets 40 909 36 361 94 622
Matériaux et fournitures 87 332 89 331 95 679
Coûts reportés, à court terme 14 892 11 168 10 454
Charges constatées d’avance et autres actifs à court terme   14 774   10 160   13 892
Total des actifs à court terme   475 355   505 327   840 815
Immobilisations corporelles, nettes 4 652 001 4 717 607 4 909 873
Comptes clients à long terme 202 575 202 575 202 575
Autres actifs   33 030   42 587   44 944
Total des actifs $ 5 362 961 $ 5 468 096 $ 5 998 207
Passif et fonds propres :
Comptes créditeurs $ 11 959 $ 13 377 $ 17 870
Charges à payer 36 174 25 332 45 881
Dette à long terme, courante 3 043 967 496 790
Intérêts courus 6 088 32 990 14 164
Produit constaté d’avance, à court terme   23 966   21 061   45 755

Total du passif à court terme

  78 187   3 136 727   620 460
Dette à long terme, net de la tranche exigible à court terme 2 648 659
Produit constaté d’avance 12 973 17 967 32 233
Autre passif à long terme   32 323   33 321   30 655
Total du passif ne faisant pas l’objet d’un compromis   123 483   3 188 015   3 332 007
Passif faisant l’objet d’un compromis 3 087 677
Engagements et éventualités
Fonds propres :
Actions ordinaires 213 213 212
Capital d’apport additionnel 2 366 464 2 365 683 2 360 398
Autre perte globale cumulée (14 493) (15 164) (19 193)
Bénéfices non distribués (déficit accumulé)   (200 383)   (70 651)   324 783
Total des capitaux propres attribuables aux actionnaires   2 151 801   2 280 081   2 666 200
Total passif et fonds propres $ 5 362 961 $ 5 468 096 $ 5 998 207
               

PACIFIC DRILLING S.A. (DÉBITEUR NON DESSAISI) ET FILIALES

 

États consolidés des flux de trésorerie condensés

(en milliers) (non audité)

 
Trois mois clos le Exercices clos le 31 décembre
31 décembre 30 septembre 31 décembre
2017 2017 2016 2017 2016 2015
 
Flux de trésorerie issu des activités d’exploitation :
Résultat net (perte) $ (129 732 ) $ (157 521 ) $ (43 036 ) $ (525 166 ) $ (37 157 ) $ 126 230
Ajustements visant à rapprocher le bénéfice net (perte) du flux net de trésorerie fourni par (utilisé pour) les activités d’exploitation :
Amortissement 69 894 69 561 69 881 278 949 275 901 243 457
Amortissement du produit constaté d’avance (5 145 ) (5 487 ) (29 413 ) (46 829 ) (67 053 ) (86 276 )
Amortissement des frais reportés 3 080 2 747 4 057 11 689 13 945 25 951
Amortissement des coûts de financement reportés 8 488 7 858 24 889 18 786 11 278
Amortissement des primes d’émission de dettes 321 208 940 1 279 1 015
Radiation des coûts de financement reportés 30 846 30 846 5 965
Perte résultant de l'annulation d'un contrat de construction 38 084
Impôts sur le revenu reportés 7 497 (37 ) 12 693 7 409 15 494 9 840
Dépenses de rémunération à base d’actions 781 2 032 1 766 6 819 7 094 12 534
Gain sur extinction de la dette (36 233 )
Dépréciation non temporaire des titres disponibles à la vente 682 6 147 6 829
Éléments de réorganisation 5 315 5 315
Variation des éléments d’actif et de passif :
Comptes débiteurs (4 548 ) (223 ) 19 685 53 713 73 428 62 977
Matériaux et fournitures 1 999 2 478 1 588 6 187 2 564 (2 583 )
Dépenses constatées d’avance et autres actifs (10 327 ) (104 ) (16 720 ) (20 457 ) (29 276 ) (10 840 )
Comptes fournisseurs et charges à payer 20 472 12 008 (23 013 ) 38 214 (24 843 ) (18 712 )
Produit constaté d’avance   3 056     (4 348 )   35 175     5 780     35 175     3 226  
Flux net de trésorerie fourni par (utilisé dans) les activités d’exploitation   (36 976 )   (33 092 )   40 729     (114 873 )   249 104     422 146  
Flux de trésorerie issu des activités d’investissement :
Dépenses d’investissement (3 883 ) (19 338 ) (9 819 ) (36 645 ) (52 625 ) (181 458 )
Achat de valeurs mobilières disponibles à la vente       (2 000 )       (6 000 )        
Trésorerie nette absorbée par les activités d’investissement   (3 883 )   (21 338 )   (9 819 )   (42 645 )   (52 625 )   (181 458 )
Flux de trésorerie issu des activités de financement :
Paiements provenant d’actions émises au titre du plan de rémunération en actions (8 ) (199 ) (89 ) (536 )
Produit de la dette à long terme 215 000 450 000 315 000
Paiements sur la dette à long terme (1 875 ) (41 652 ) (146 473 ) (110 832 ) (581 083 )
Paiements de coûts de financement (939 ) (23 408 ) (4 530 ) (25 423 ) (4 070 )
Achats d’actions non émises                       (21 760 )
Flux net de trésorerie issu des (utilisé dans les) activités de financement       (2 822 )   149 940     (151 202 )   313 656     (292 449 )
Augmentation (baisse) de la trésorerie et des équivalents de trésorerie (40 859 ) (57 252 ) 180 850 (308 720 ) 510 135 (51 761 )
Trésorerie, équivalents de trésorerie et trésorerie affectée en début de période   358 307     415 559     445 318     626 168     116 033     167 794  
Trésorerie, équivalents de trésorerie et trésorerie affectée en fin de période $ 317 448   $ 358 307   $ 626 168   $ 317 448   $ 626 168   $ 116 033  
 

Rapprochement du BAIIA et du BAIIA ajusté

Le BAIIA exprime le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement. Le BAIIA ajusté est défini comme le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement, dépréciation non temporaire des titres disponibles à la vente, radiation des coûts de financement différés, perte liée à l’annulation de contrats de construction, gain sur extinction de la dette, et éléments de réorganisation. Le BAIIA et le BAIIA ajusté ne constituent pas et ne doivent pas être considérés comme une alternative au bénéfice net, au bénéfice d’exploitation, aux flux de trésorerie liés à l’exploitation ou à toute autre mesure de performance financière présentée conformément aux principes comptables généralement reconnus aux États-Unis (« PCGR »), et il se peut que notre calcul du BAIIA et du BAIIA ajusté ne soit pas comparable à celui rapporté par d’autres sociétés. Le BAIIA et le BAIIA ajusté sont inclus dans ce document, car ils sont utilisés par la direction pour mesurer les opérations de la Société. La direction considère que le BAIIA et le BAIIA ajusté fournissent aux investisseurs des renseignements utiles sur la performance opérationnelle de la Société.

             

PACIFIC DRILLING S.A. (DÉBITEUR NON DESSAISI) ET FILIALES

 

Données complémentaires : Rapprochement du bénéfice net (perte) au BAIIA et au BAIIA ajusté non conformes aux PCGR

(en milliers) (non audité)

 
Trois mois clos le Exercices clos le 31 décembre
31 décembre 30 septembre 31 décembre
2017 2017 2016 2017 2016 2015
 
Résultat net (perte) $ (129 732 ) $ (157 521 ) $ (43 036 ) $ (525 166 ) $ (37 157 ) $ 126 230
Plus :
Intérêts débiteurs 27 438 51 146 51 547 178 983 189 044 156 361
Amortissement 69 894 69 561 69 881 278 949 275 901 243 457
Charge d’impôt sur le chiffre d’affaires   8 770     1 770     14 529     12 863     22 107     28 871
BAIIA $ (23 630 ) $ (35 044 ) $ 92 921   $ (54 371 ) $ 449 895   $ 554 919
Ajouter (soustraire) :
Dépréciation non temporaire des titres disponibles à la vente 682 6 147 6 829
Radiation des coûts de financement reportés 30 846 30 846

Perte résultant de l'annulation d'un contrat de construction

40 155
Gain sur extinction de la dette (36 233 )
Éléments de réorganisation   6 474             6 474        
BAIIA ajusté $ (16 474 ) $ 1 949   $ 92 921   $ (10 222 ) $ 413 662   $ 595 074
 

Rapprochement des frais généraux au titre des activités de la société

Les frais généraux au titre des activités de la société sont une mesure financière non-conforme aux PCGR, définis comme les frais généraux et administratifs moins certains frais juridiques relatifs à la procédure d’arbitrage et aux litiges en matière de brevets, ainsi que les frais de conseils financiers et juridiques relatifs à nos efforts de restructuration de la dette avant la Date de requête. Les frais généraux au titre des activités de la société sont inclus dans ce document, car ils sont utilisés par la direction pour mesurer les frais généraux soutenus au titre des activités de la Société. La direction estime que les frais généraux soutenus au titre des activités de la Société présentent des informations utiles pour les investisseurs, concernant l’impact financier des mesures d’économies de coûts de la Société et l’optimisation de la structure de soutien des frais généraux, au cours des périodes indiquées ci-dessous. Les mesures financières non-PCGR doivent être envisagées en plus des mesures financières présentées en conformité avec les PCGR, et non pas en remplacement de celles-ci.

               

PACIFIC DRILLING S.A. (DÉBITEUR NON DESSAISI) ET FILIALES

 

Données supplémentaires - Rapprochement des frais généraux et administratifs aux frais généraux soutenus au titre des activités de la Société non-conformes aux PCGR

(en milliers) (non audité)

 
Trois mois clos le Exercices clos le 31 décembre
31 décembre 30 septembre 31 décembre
2017 2017 2016 2017 2016 2015
Frais généraux et administratifs $ 22 448 $ 22 076 $ 18 908 $ 87 134 $ 63 379 $ 55 511
Soustraire :

Frais de conseils et juridiques

  (11 439 )   (6 826 )   (7 103 )   (30 733 )   (16 909 )   (2 377 )
Frais généraux au titre des activités de la société $ 11 009   $ 15 250   $ 11 805   $ 56 401   $ 46 470   $ 53 134  

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Pacific Drilling SA
Johannes (John) P. Boots, +352 26 84 57 81
Investor@pacificdrilling.com

Contacts

Pacific Drilling SA
Johannes (John) P. Boots, +352 26 84 57 81
Investor@pacificdrilling.com