Bifidobacterium breve A1, la nouvelle souche probiotique de Morinaga Milk pourrait prévenir l’apparition de la maladie d’Alzheimer

(Fig. 1) Effects of B. Breve A1 in improving spatial recognition, learning and memory capabilities (Graphic: Business Wire)

TOKYO--()--Morinaga Milk Industry Co., Ltd. (TOKYO : 2264), une des plus grandes sociétés de produits laitiers du Japon a annoncé aujourd’hui les résultats d’une nouvelle étude explorant les effets préventifs de sa nouvelle souche probiotique, Bifidobacterium breve A1, sur un modèle de maladie d'Alzheimer. Les chercheurs ont en effet découvert que B. breve A1 améliorait la capacité de reconnaissance spatiale, ainsi que les capacités mémorielles et d’apprentissage chez les souris cognitivement déficientes, indiquant qu’elle pourrait jouer un rôle essentiel dans la prévention de l’apparition de la maladie d'Alzheimer chez l’être humain.1

Le nombre de patients affectés de démence est en augmentation dans le monde. Un rapport estime en effet qu’en 2015, 46,8 millions de personnes dans le monde souffraient de démence, et que ce chiffre atteindra 131,5 millions d’ici à 2050.2 La maladie d'Alzheimer représente une vaste proportion des cas de démence. Comme pour de nombreuses maladies chroniques, la maladie d’Alzheimer se développe lentement pendant des décennies avant l’apparition des symptômes, même si la détérioration du cerveau commence dès les premières phases. Lorsque la maladie s’est développée, il est difficile de la faire régresser voire d’en arrêter la progression ; c’est pourquoi, la découverte de contre-mesures efficaces pour éviter l’apparition de la maladie représente une priorité essentielle pour les chercheurs.

L’axe « intestin-cerveau » qui représente la liaison fonctionnelle entre la flore intestinale et le cerveau, a suscité l’intérêt du monde entier. Dans la mesure où les probiotiques sont connus pour avoir des effets bénéfiques sur la flore intestinale, ils représentent un traitement prometteur pour la santé cérébrale. En effet, les bifidobactéries et le lactobacille ont démontré des effets bénéfiques sur l’anxiété et la dépression.

S’appuyant sur cette étude, et en collaboration avec le Professeur Keiko Abe de l’Université de Tokyo et l’Institut Kanagawa des Sciences et technologies industrielles, Morinaga Milk a enquêté sur la capacité des probiotiques à prévenir la progression de la maladie d'Alzheimer. L’étude, publiée dans le journal Scientific Reports, a révélé le potentiel de B. breve A1 dans la prévention de l’apparition de la maladie d'Alzheimer.

Méthode de l’étude

De la bêta-amyloïde — la substance présumée provoquer la maladie d'Alzheimer — a été injectée à des souris afin d’induire un dysfonctionnement cognitif dans un modèle de maladie d'Alzheimer. Les souris du groupe de traitement actif ont reçu B. breve A1 (1 × 109 par jour) par voie orale pendant 10 jours (groupe B. breve A1). Les souris du groupe de contrôle ont reçu une solution saline (groupe de la solution saline) ou un inhibiteur de la cholinestérase, un médicament prescrit contre la démence (groupe de contrôle positif). La fonction cognitive a été évaluée par un test du labyrinthe en Y et un test d’évitement passif.

Le test comportemental du labyrinthe en Y confirme l’amélioration de la capacité de reconnaissance spatiale

L’expression « alternance spontanée » fait référence à la tendance des souris normales, lorsqu’elles parcourent un labyrinthe, à choisir un autre chemin que le dernier choisi, ce qui indique qu’elles se souviennent des chemins qu’elles ont déjà essayés. Dans cette étude, les souris ayant reçu la bêta amyloïde et la solution saline ont enregistré, comparé aux souris normales, une réduction remarquable du taux d’alternance spontanée dans le test du labyrinthe en Y. Cependant, le groupe ayant reçu B. breve A1 a présenté une amélioration significative du taux d’alternance spontanée comparé au groupe de la solution saline. Ces résultats indiquent que B. breve A1 améliore la capacité de reconnaissance spatiale (Fig. 1, gauche).

Le test comportemental d’évitement passif révèle quant à lui une amélioration de la capacité d’apprentissage et mémorielle

Au cours du test d’évitement passif, les souris doivent apprendre à éviter un stimulus négatif en s’éloignant d’une certaine zone. Si elles y parviennent, cela indique qu’elles se souviennent de l’expérience négative. Comme dans le test comportemental du labyrinthe en Y, par rapport au groupe de la solution saline, les souris du groupe B. breve A1 restaient plus longtemps dans la zone sans stimulus négatif. Ce résultat indique que B. breve A1 améliore les capacités d’apprentissage et mémorielles (Fig. 1, droite).

B. breve A1 presque aussi efficace que le médicament habituel contre Alzheimer

Les améliorations observées lors des tests du labyrinthe en Y et de l’évitement passif étaient d’une ampleur similaire à celles observées dans le groupe de contrôle positif traité avec un inhibiteur de la cholinestérase - un médicament fréquemment prescrit contre la maladie d'Alzheimer - indiquant que B. breve A1 a le potentiel similaire d’améliorer la déficience cognitive induite par l’amyloïde.

L’expression du gène de l’hippocampe joue un rôle essentiel dans le mécanisme d’action

Morinaga Milk s’est concentrée sur l’hippocampe, la zone du cerveau associée aux capacités mémorielles et d’apprentissage, en effectuant une analyse complète de l’expression du gène de l’hippocampe de la souris. Les chercheurs ont découvert que l’expression de nombreux gènes était altérée ; notamment les groupes de gènes associés aux réactions immunologiques et à l’inflammation étaient changés, provoquant des anomalies immunologiques ainsi qu’une inflammation excessive chez les souris déficientes ingérant la solution saline. À l’inverse, l’expression de la majorité de ces gènes demeurait normale chez les souris déficientes ingérant B. breve A1 (Fig. 2).

Ces conclusions, obtenues sous la direction du Dr. Jin-zhong Xiao, Directeur général de l’Institut scientifique nouvelle génération de Morinaga Milk, indiquent que la « prise de B. breve A1 supprimait les réactions immunologiques excessives et l’inflammation du cerveau des souris et a amélioré la fonction cognitive ». Il ajoute que « l’inflammation chronique du cerveau est caractéristique de la maladie d'Alzheimer. La capacité de B. breve A1 à faire disparaître l’inflammation de l’hippocampe est la clé de sa capacité à prévenir la progression de la maladie ». La société prévoit de continuer à étudier les effets de B. breve A1 sur les sujets humains afin d’explorer plus avant son potentiel thérapeutique pour la prévention de l’apparition de la maladie d'Alzheimer.

À propos de Morinaga Milk

Morinaga Milk Industry Co., Ltd. est l’une des principales sociétés de produits laitiers du Japon. Morinaga Milk a démarré ses recherches sur les bifidobactéries dans les années 1960, inspirée par le fait qu'elles sont les bactéries prédominantes dans les intestins des nourrissons allaités. En 1969, Morinaga Milk a isolé sa souche phare Bifidobacterium longum BB536 chez un nourrisson. Morinaga Milk excelle dans le domaine de l'innovation technologique et propose divers produits laitiers et d'autres ingrédients fonctionnels bénéfiques à ses clients du monde entier.

 

Références

1.   Y. Kobayashi et al. Therapeutic potential of Bifidobacterium breve strain A1 for preventing cognitive impairment in Alzheimer’s disease. (Potentiel thérapeutique de la souche Bifidobacterium breve A1 pour la prévention de la déficience cognitive dans la maladie d'Alzheimer). Scientific Reports 7(1). Décembre 2017.
2.

Rapport mondial 2016 sur la maladie d’Alzheimer

 

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Morinaga Milk Industry Co., Ltd.
Mai Nozawa, +81-3-3798-0152
m-nozawa@morinagamilk.co.jp
http://www.morinagamilk.co.jp/english/

Contacts

Morinaga Milk Industry Co., Ltd.
Mai Nozawa, +81-3-3798-0152
m-nozawa@morinagamilk.co.jp
http://www.morinagamilk.co.jp/english/