OSE Immunotherapeutics présente des nouvelles données précliniques sur OSE-172
Au Congrès annuel de l’AACR* (Chicago, 14 – 18 avril 2018)

OSE-172, antagoniste sélectif de SIRPa :

  • Prévient le développement de métastases dans des modèles de cancers agressifs ;
  • Diminue la croissance tumorale et la fonction suppressive des cellules myéloïdes pro-tumorales, les cellules myéloïdes suppressives (Myeloid-Derived Suppressive Cells) et les macrophages M2 dans plusieurs modèles de cancers ;
  • Revigore la présentation croisée d’antigènes tumoraux par les cellules dendritiques, augmentant l’activation spécifique des cellules T.

NANTES, France--()--Regulatory News:

OSE Immunotherapeutics SA (Paris:OSE) (ISIN: FR0012127173; Mnémo: OSE), annonce aujourd’hui la présentation de données ex-vivo et précliniques en présentation posters dans le domaine très prometteur des cellules suppressives/macrophages, au prochain congrès annuel de l’AACR (American Association for Cancer Research) qui se tiendra à Chicago du 14 au 18 avril 2018.

Les données qui seront présentées sont issues d’études ex-vivo chez l’humain et précliniques de l’antagoniste de SIRPa OSE-172, nouvel inhibiteur de point de contrôle de premier plan qui cible spécifiquement le récepteur SIRPa exprimé sur les cellules myéloïdes pro-tumorales et suppressives.

Les principaux résultats de ces études montrent que l’antagoniste sélectif de SIRPa :

  • Réduit la croissance tumorale et augmente la survie de façon significative dans des modèles orthotopiques de carcinome hépatocellulaire, de mésothéliome et de mélanome, utilisé en monothérapie et en combinaison avec des checkpoints inhibiteurs immunitaires ;
  • Réduit significativement le développement de métastases dans un modèle de cancer du sein triple négatif ;
  • Induit d’importants changements dans le microenvironnement de tumeurs solides en provoquant notamment une forte infiltration par des macrophages inflammatoires M1, des lymphocytes T activés et une augmentation des signatures immunitaires des cellules dendritiques et des cellules T présentant un signe d’épuisement immunitaire réduit ;
  • Augmente la présentation spécifique d’antigènes tumoraux par les cellules dendritiques aux lymphocytes T, à l’origine des réponses mémoires immunes antitumorales observées à long terme.

*American Association for Cancer Research

A propos de l’antagoniste SIRPa et de la présentation croisée par les cellules dendritiques
Le microenvironnement tumoral est un milieu complexe. Le plus souvent, la tumeur et les composants des cellules interagissent pour générer un environnement hautement immunosuppresseur qui entrave la cytotoxicité des lymphocytes T et favorise la progression tumorale. Les cellules suppressives myéloïdes (MDSC) sont un composant majeur contribuant à l'environnement immunosuppresseur et amplifient l'activité immunosuppressive des macrophages et des cellules dendritiques avec une présentation croisée entravée des antigènes tumoraux. Les cellules dendritiques infiltrantes expriment des niveaux élevés de SIRPa ; l’antagoniste de SIRPa, OSE-172, est capable de reverser cette immunosuppression et de réinitier la présentation croisée des antigènes tumoraux conduisant à l’activation spécifique des cellules T. Des altérations dans la voie de présentation de l'antigène sont également impliquées dans la résistance primaire aux inhibiteurs de point de contrôle (checkpoint inhibitors).

Informations sur les sessions posters :

  • Poster 1684 / 9 – “Selective SIRPa blockade potentiates dendritic cell antigen cross-presentation and triggers memory T-cell antitumor responses”
    Vanessa Gauttier1, Sabrina Pengam1, Justine Durand2, Aurore Morello1, Sophie Conchon2, Bernard Vanhove1, Nicolas Poirier1.
    1OSE Immunotherapeutics, Nantes, France; 2INSERM UMR1064, Nantes, France

Date : 16 avril 2018
Heure : 8 h 00 – 12 h 00 (ET)
Emplacement : Section 31

  • Poster 1753 / 18 – “SIRPa inhibition monotherapy leads to dramatic change in solid tumor microenvironment and prevents metastasis development”
    Justine Durand1, Vanessa Gauttier2, Aurore Morello2, Sabrina Pengam2, Bernard Vanhove2, Nicolas Poirier2. 1INSERM UMR1064, Nantes, France; 2OSE Immunotherapeutics, Nantes, France

Date : 16 avril 2018
Heure : 8 h 00 – 12 h 00 (ET)
Emplacement : Section 33

A PROPOS D’OSE IMMUNOTHERAPEUTICS
Notre ambition est de devenir l’un des leaders mondiaux en immunothérapie d’activation et de régulation
OSE Immunotherapeutics est une société de biotechnologie spécialisée dans l’activation et la régulation immunitaire en immuno-oncologie, dans les maladies auto-immunes et en transplantation.
La société dispose de plusieurs plateformes scientifiques et technologiques, néoépitopes, anticorps monoclonaux agonistes ou antagonistes, idéalement positionnées pour combattre le cancer et les maladies auto-immunes. Son portefeuille clinique de premier plan a un profil de risque diversifié.

En immuno-oncologie :

  • Tedopi®, 10 néoépitopes combinés pour induire une réponse d’activation des lymphocytes T - Phase 3 dans le cancer du poumon avancé ; après l’arrêt temporaire des inclusions fin juin 2017, mise en place, après avis d’un comité indépendant, d’une nouvelle stratégie de recrutement en décembre 2017 visant à cibler les patients en échec à un précédent traitement par inhibiteur de point de contrôle PD-1/PD-L1, après autorisation des autorités compétentes. Au cours du premier trimestre 2018, reprise du recrutement aux États-Unis, en Europe et initiation de l’essai en Israël, suite aux autorisations reçues des autorités compétentes.

Phase 2 de Tedopi® en combinaison avec un checkpoint inhibiteur prévue dans le cancer du pancréas avancé avec le GERCOR, groupe coopératif de recherche clinique.

  • OSE-172, inhibiteur de point de contrôle de nouvelle génération ciblant les cellules myéloïdes suppressives via le récepteur SIRP-α - Actuellement en préclinique dans plusieurs modèles de cancer - Programme clinique prévu fin 2018.
  • OSE-703, anticorps monoclonal cytotoxique visant la chaîne alpha d’IL-7R - Accord de collaboration de recherche avec le Memorial Sloan Kettering Cancer Center, NY.

Dans les maladies auto-immunes et en transplantation :

  • FR104, immunothérapie antagoniste du CD28 - Résultats de Phase 1 positifs - Vise les maladies auto-immunes et la transplantation - Licencié à Janssen Biotech Inc. pour la poursuite du développement clinique.
  • OSE-127, immunomodulateur antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 - En préclinique dans les maladies inflammatoires de l’intestin et d’autres maladies auto-immunes - Programme prévu en clinique fin 2018 - Option de licence avec Servier pour le développement et la commercialisation du produit.

Au vu des besoins médicaux ciblés, ces produits présentent un vrai potentiel de blockbuster et donnent à la société une capacité à conclure des accords mondiaux à différents stades de leur développement avec des acteurs pharmaceutiques majeurs.

OSE Immunotherapeutics vise le domaine de l’immunothérapie, un marché très porteur en pleine expansion. L’immunothérapie du cancer pourrait représenter à l’horizon 2023 près de 60 % des traitements contre moins de 3% à l’heure actuelle* et son marché prévisionnel est estimé à 67 milliards de dollars en 2018**.

Il existe plus de 80 maladies auto-immunes qui représentent un marché important intégrant des acteurs majeurs de l’industrie pharmaceutique, avec des chiffres d’affaires supérieurs à 10 milliards d’euros pour les principaux produits. Le besoin médical reste à ce jour largement insatisfait et nécessite la mise à disposition de nouveaux produits de régulation du système immunitaire innovants et adaptés.

*Citi Research Equity
**BCC Research

Plus d’informations sur http://ose-immuno.com

Cliquez et suivez-nous sur Twitter et Linkedln

Déclarations prospectives
Ce communiqué contient de manière implicite ou expresse des informations et déclarations pouvant être considérées comme prospectives concernant OSE Immunotherapeutics. Elles ne constituent pas des faits historiquement avérés. Ces informations et déclarations comprennent des projections financières reposant sur des hypothèses ou suppositions formulées par les dirigeants d’OSE Immunotherapeutics à la lumière de leur expérience et de leur perception des tendances historiques, de la situation économique et sectorielle actuelle, de développements futurs et d’autres facteurs qu’ils jugent opportuns.
Ces déclarations prospectives peuvent être souvent identifiées par l’usage du conditionnel et par les verbes « s’attendre à », « anticiper », « croire », « planifier » ou « estimer » et leurs déclinaisons et conjugaisons ainsi que par d’autres termes similaires.
Bien que la direction d’OSE Immunotherapeutics estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les actionnaires d’OSE Immunotherapeutics et les autres investisseurs sont alertés sur le fait que leur réalisation est sujette par nature à de nombreux risques connus ou non et incertitudes, difficilement prévisibles et en dehors du contrôle d’OSE Immunotherapeutics. Ces risques peuvent impliquer que les résultats réels et développements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux indiqués ou induits dans ces déclarations prospectives. Ces risques comprennent notamment ceux développés ou identifiés dans les documents publics déposés par OSE Immunotherapeutics auprès de l’AMF. De telles déclarations prospectives ne constituent en rien la garantie de performances à venir.
Ce communiqué n’inclut que des éléments résumés et doit être lu avec le Document de Référence d’OSE Immunotherapeutics, enregistré par l’AMF le 28 avril 2017 sous le n° R.17-038, incluant le rapport financier annuel 2016, disponible sur le site internet d’OSE Immunotherapeutics.
OSE Immunotherapeutics ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives à l’exception de ce qui serait requis par les lois et règlements applicables.

Contacts

OSE Immunotherapeutics
Sylvie Détry
sylvie.detry@ose-immuno.com
+33 1 43 29 78 57
ou
Media : FP2COM
Florence Portejoie
fportejoie@fp2com.fr
+33 6 07 76 82 83

Contacts

OSE Immunotherapeutics
Sylvie Détry
sylvie.detry@ose-immuno.com
+33 1 43 29 78 57
ou
Media : FP2COM
Florence Portejoie
fportejoie@fp2com.fr
+33 6 07 76 82 83