Yale Annonce des Bourses d'Études MBA pour les Étudiants Africains Visant à laisser un Impact

NEW HAVEN, Connecticut--()--Prenant la parole à l'Université Strathmore de Nairobi, au Kenya, le 15 mars, Peter Salovey, Président de l'Université Yale, a annoncé une opportunité élargie pour les leaders émergents en Afrique de poursuivre une formation MBA à l’Université Yale. En fait, l’École de Gestion de Yale consacrera deux bourses à son programme MBA à temps plein pour les étudiants du continent qui ont l'intention de revenir et de contribuer à la croissance économique de leurs pays et leurs communautés.

« Cette initiative fait partie d'un large engagement dans l'université à construire nos relations de longue date en Afrique », a déclaré le Président Salovey. « Yale, nos institutions partenaires aussi bien que le monde bénéficient énormément de nos collaborations avec des personnes et des organisations sur le continent ».

Les bourses d'études Yale-Africa Impact Scholarships seront attribuées sur la base du mérite, aux candidats les plus susceptibles de faire progresser la mission de Yale SOM visant à éduquer les dirigeants pour les entreprises et la société. Les bourses serviront à financer au moins la moitié des frais de scolarité pour le programme MBA à temps plein (environ 70 000 de dollars – 140 000 de dollars américains sur deux ans). Dans les deux ans suivant l'obtention du diplôme de Yale, les boursiers de l'Impact Scholarships devraient retourner en Afrique pour travailler pendant au moins deux ans dans un rôle professionnel qui contribue au développement du continent.

Pour être considérés, les futurs étudiants d'Afrique doivent postuler et être admis au programme MBA à temps plein de Yale SOM. Une fois admis, les décisions de bourses d'études seront décidées en fonction de la compétitivité des candidats. Aucune application supplémentaire n'est nécessaire. Ces bourses s'ajouteront au partenariat de 'école déjà signé avec l'Harambe Entrepreneurship Alliance, qui offre une bourse d'études complète à un entrepreneur africain exceptionnel.

« Nous sommes ravis de renforcer nos liens avec le continent africain », a déclaré le Doyen Intérimaire Anjani Jain. « L’approche du leadership de Yale SOM axée sur la mission, ainsi que sa portée mondiale et ses liens étroits avec l’université de notre pays, font de ce programme le tremplin idéal pour les jeunes professionnels qui veulent créer de la valeur économique et de nouvelles opportunités pour leur entourage.

L'engagement accru de l'école envers l'Afrique repose sur ses liens existants avec le continent. Trente-deux étudiants d'Afrique sont actuellement inscrits dans les différents programmes d'études de Yale SOM, et l'Africa Business Club de l'école sert de centre pour les étudiants ayant des liens avec l'Afrique.

Un certain nombre d'activités académiques amènent régulièrement des étudiants de Yale SOM dans différentes régions d'Afrique. Grâce à un cours de 2018 intitulé « Design as Utility » (Design comme Utilitaire), les étudiants ont fait des recherches sur la pénurie d'eau au Cap en Afrique du Sud, et se sont rendus au Cap cette semaine pour travailler avec des organisations locales travaillant sur des solutions pour résoudre cette crise. Les étudiants de première année ont voyagé dans un certain nombre de pays en Afrique depuis 2007, notamment en Égypte, au Ghana, en Namibie et, plus récemment, en Afrique du Sud, parmi eux des étudiants ont voyagé cette semaine pour étudier la croissance durable. Grâce au cours Global Social Entrepreneurship, des équipes d'étudiants de Yale ont travaillé en étroite collaboration avec des organisations à but non lucratif au Ghana et en Afrique du Sud ces dernières années.

Les étudiants de Yale SOM profitent également de connexions avec quatre écoles de commerce homologues en Afrique par l'intermédiaire du Réseau mondial pour la gestion avancée. Le réseau mondial sert de plateforme pour un programme innovant de formation commerciale, y compris la Semaine Mondiale populaire des Réseaux, à travers laquelle les étudiants suivent un cours d'une semaine dans une autre école membre. Les écoles membres africaines sont les écoles de commerce la Lagos Business School au Nigeria, la Strathmore Business School au Kenya, la Graduate School of Business de l'Université du Cap en Afrique du Sud et l'Université du Ghana Business School.

Plus de 40 anciens élèves de Yale SOM vivent et travaillent actuellement en Afrique, et des sections des anciens élèves rassemblent des diplômés au Ghana et au Nigeria. Ken Ofori-Atta '88, Ministre des Finances du Ghana, et Donald Gips '89, ancien Ambassadeur des États-Unis en République d'Afrique du Sud, figurent parmi les anciens élèves remarquables dont le travail a eu un impact significatif en Afrique.

L'initiative universitaire de Yale en Afrique promeut la bourse africaine, le discours contemporain et la recherche à Yale et en Afrique ; renforce les relations de Yale avec les institutions africaines ; augmente les opportunités de carrière pour les étudiants de Yale à travers l'Afrique ; et attire les meilleurs et les plus brillants étudiants africains à Yale.

À propos de Yale School of Management

La mission de Yale School of Management est de former des leaders pour les entreprises et la société. Les étudiants, les professeurs et les anciens élèves de l'école s'engagent à comprendre les forces complexes qui transforment les marchés mondiaux et utilisent cette compréhension pour créer des organisations - dans les secteurs à but lucratif, sans but lucratif, entrepreneurial et gouvernemental - qui apportent une valeur durable à la société.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Pour Yale School of Management :
Nathan Williams, 203-432-7817
nathan.williams@yale.edu

Contacts

Pour Yale School of Management :
Nathan Williams, 203-432-7817
nathan.williams@yale.edu